Le pari gagné de Bergevin

Ça y est, le CH a réussi l’improbable, il a éliminé les Leafs en sept matchs et réussi un retour spectaculaire d’un déficit de 3-1, avec deux victoires en prolongation et en gardant son meilleur match pour la fin. J’ai titré que Bergevin a gagné son pari, mais Dominique Ducharme a aussi gagné le sien et s’est probablement assuré le poste d’entraîneur-chef permanent pour les prochaines saisons. La nomination de Ducharme, par intérim, en pleine saison, est d’ailleurs un des éléments du grand pari de Marc le mal-aimé. Ceci dit, Bergevin avait mis bien d’autres jetons au centre de la table pour cette saison. Il est allé à contre-courant avec le style de brigade défensive qu’il a assemblé, misant surtout sur la grosseur et la robustesse, aux dépens de la mobilité et de la relance rapide. Il a aussi misé sur deux très jeune joueurs de centre immatures, en froissant au passage l’ego de son pilier à la position, Phillipe Danault, qui n’est toujours pas sous contrat à long terme et dont la valeur s’est confirmée au cours de cette série. Le beau Marc aura de la jonglerie salariale à faire s’il veut garder son seul joueur québécois qui a prouvé être un pilier de cette équipe.

Là où Bergevin n’a pas parié, toutefois, lors de l’entre-saison passée, c’est avec la position de gardien de but. Échaudé par l’inconstance et la fragilité de son gardien #1 en saison régulière, il s’est assuré de consolider cette position en allant chercher Jake Allen, ce qui voulait dire qu’il allait consacrer près de 15 M$ de sa masse salariale à la position de gardien de but. Le bon Marc a gagné son pari global parce qu’il n’a pas pris de risque à cette position clé, parce que sans Jake Allen son club n’aurait même pas fait les séries. Ceci dit, la somme colossale investie par Bergevin à la position de gardien, au final, a rapporté plus que ce que la fortune que Toronto a investi en Matthews et Marner, du moins, pour cette année. Disons que Bergevin a sagement suivi l’adage voulant que c’est la défensive qui remporte des championnats, même si le CH ne gagnera pas la coupe, et au hockey, le dernier homme pour empêcher des buts demeure le gardien. Donc, sur ce plan Bergevin avait raison, même si plusieurs astres ont dû s’aligner pour lui donner raison.

Loin de moi l’idée de minimiser l’exploit de l’équipe montréalaise, car il s’agit bien d’un exploit, mais force est d’admettre que la perte de John Tavares, ultimement, a nui aux Leafs, et la perte de Jake Muzzin en a rajouté une couche. Selon moi, ça permet d’expliquer en partie la défaite de Toronto, mais ce n’est pas une excuse. Je continue de croire que même sans Tavares, les Leafs auraient dû achever le CH plus tôt, ce qui aurait pu prévenir la blessure de Muzzin. Un autre facteur à considérer est le fait que le CH a gagné deux matchs en prolongation. Je ne leur enlève pas de crédit, mais on sait très bien que dans ces circonstances ça peut aller d’un côté comme de l’autre. Ceci dit, le tournant de la série a été la passe à l’aveuglette affreuse de l’ancien du CH, Alex Galchenyuk, qui a mené au but gagnant de Suzuki en prolongation du match #5. Kyle Dubas, le DG des Leafs, doit se dire ce soir que l’acquisition de cet ancien haut choix de repêchage du CH était une fausse bonne idée. Le gars a joué pour six organisations de la LNH au cours des quatre dernières saisons pour une raison. Il semble que Dubas ait été incapable de voir cette raison.

En dernière instance, toutefois, et je l’ai déjà écrit sur ce blogue auparavant, les Leafs présentent un vice de construction évident. Ils ont beaucoup trop investi dans quatre joueurs d’attaque, et ainsi, il était forcément impossible d’investir ce qu’il fallait dans le reste de l’alignement, particulièrement en défense. C’était mieux cette année avec TJ Brodie à la place de Tyson Barrie, mais ce n’était pas encore assez solide. Dans les buts, il est clair que Price a eu le meilleur sur Jake Campbell, mais celui-ci n’a pas été mauvais du tout sur l’ensemble de la série. Bien sûr le citron accordé à Gallagher lors du match décisif a fait mal, mais compte tenu de l’attaque supérieure des Leafs, Campbell en a fait assez pour permettre à son club de gagner. Il n’a pas causé la défaite de son équipe dans cette série et l’écart entre lui et Price n’était pas monstrueux comme certains le laissent entendre pour pomper l’aura de leur favori. Ici le mot aura prend tout son sens, car le vrai bon Price, comme un saint, fait des apparitions, puis disparaît. Dans son cas, espérons que l’apparition va perdurer car le rythme des match contre Winnipeg va être intense et on a souvent blâmé les disparitions de Saint-Carey sur la surcharge de travail. Avec un match tous les deux jours il ne chômera pas.

Un autre aspect où le CH a eu le dessus, c’est au niveau du coaching. Sheldon Keefe a déclaré en début de séries qu’il n’avait pas à se soucier de qui le CH opposerait à son dynamique duo offensif. Ce fut très mal avisé de sa part. Il aurait mieux fait de tenter de soustraire plus souvent Matthews de l’attention de Danault. Aussi, Ducharme a été très fortement critiqué pour sa non utilisation du jeune Romanov, alors que Keefe lui a utilisé le jeune Sandin sans trop se poser de questions et cela lui a coûté. On ne saura jamais ce que Romanov aurait fait s’il avait joué dans cette série, mais un entraîneur qui gagne a le privilège d’avoir le dernier mot sur une décision controversée. Si le CH avait perdu, on aurait remis sur le nez de Ducharme cette décision. Cela aurait même pu lui coûter sa carrière dans la LNH. Alors bravo à Ducharme d’avoir eu le courage de ses convictions, même si ça allait à l’encontre de ce que 99% des partisans du club voulait. Maintenant ce sera les Jets bien reposés. On va prendre le temps de savourer un peu cette victoire sur les Leafs avant d’analyser ce qui s’en vient, tout en se souvenant, comme le disait le bon vieux Claude “Piton” Ruel, y en aura pas de facile.

232 avis sur « Le pari gagné de Bergevin »

  1. Le mauvais côté ce cette victoire? Le CH retombe dans le cycle des choix de fin de 1e ronde qui ne l’a pas bien servi par le passé. Toronto eux sont contents, ils choisiront plus tôt en 1e ronde… euh, non… Ils ont donné leur choix à Colombus pour acquérir Foligno. Ouch! et re-Ouch!

  2. Honnêtement, Alexander Galchenyuk aura jamais été aussi utile au CH que durant cette série! J’entérine à cents mille à l’heure l’idée que sa bourde fut le “breaking point” dans la série.

    Je m’étais d’ailleurs dit au préalable pendant les préparatifs que TOR allait l’emporter en 5 car plus ils laissaient la série s’allonger, plus ils allaient se mettre dans le trouble. Le club du Shanaplan a d’ailleurs une fiche de 0-8 en match ultime à date: Capitals, Bruins, Bruins (x2), Columbus, Montréal (x3). Mais je n’y ai pas vraiment cru avant le but dans un filet désert du clone #73.

  3. “le tournant de la série a été la passe à l’aveuglette affreuse de l’ancien du CH, Alex Galchenyuk, qui a mené au but gagnant de Suzuki en prolongation du match #5.”

    Je suis d’accord mais je le dirais autrement. Le tournant, c’est la passe coupée de Galchenyuk par Cole Caufield grâce à son anticipation et son bon positionnement défensif, doublée par son accélération remarquable pour se démarquer des défenseurs et son extraordinaire sens offensif.

  4. @ Opeth

    Un oubli, à mon sens, important dans votre analyse : l’apport de Corey Perry. Un “joueur de séries’ ! Un influenceur et un catalyseur.

    PS: Revoir la scène à la toute fin du match #5 : qui retrouve-t-on ensemble quand tous les autres joueurs ont quitté la patinoire ? #14 et #15 écoutant “le boss”!

  5. Un joueur qui m’a vraiment impressionné pour ce 7è match est Jake Evans. Il était toujours dans la face des Leafs lorsque ceux-ci essayaient une relance à partir de leur zone. Un travail qu’on ne remarque pas toujours mais qui est très efficace. Lui aussi ne partira pas de Montréal selon moi. Le genre de joueur qui fait qu’un club est un groupe et non des individus vedettes. Vrai que je prendrais Matthews n’importe quand car, en ce qui me concerne, c’est encore le meilleur de la ligue. Il est mal entouré par contre. Je suis à peu près sûr que si on allait fouiller dans les archives des grandes années du Canadien (exemple fin des années ’70) et qu’on allait voir qui était dans le club au moment des nombreuses années où la coupe était propriété Mtl, on y verrait des noms qu’on a de la difficulté à se souvenir. La raison toute simple est que c’était des clubs bâtis sur le principe d’un sport d’équipe et que chacun avait son rôle.

    Pour revenir à Tavares…vrai que son absence n’a pas aidé. Mais, sans lui, Toronto a pris une avance de 3-1 quand même. C’est pas facile d’aller chercher la 4è victoire d’une série et c’est peut-être là que ça s’est joué aussi. Je ne me régale pas de la défaite de Toronto…même je ne croyais pas aux chances du CH (mon équipe depuis mon enfance) et que j’avais choisi Toronto en 5 ou 6. Ils leur manquent encore quelque chose pour être une équipe. Thornton n’avait pas d’affaires là selon moi. Un peu comme le 21 du Canadien…mais bon…il est retrouvé du bon côté de la clôture.

    Si les choses ne tournent pas bien contre les Jets je me demande si Romanov sera utilisé. Peut-être pour reposer les vieux guerriers en début de série. Car les Jets sont bien reposés de leur côté. Et si Romanov fait bien, il pourrait causer quelques surprises à son tour. Il voit bien les Caufield, KK, Evans et Suzuki avoir du plaisir. C’est contagieux parfois…lol.

  6. @Kataway

    Je suis en désaccord concernant votre point de vue sur Matthews. Je vois mal comment on peut le considérer mal entouré? Est-ce que l’équipe est parfaitement équilibrée? Bien entendu que non, mais est-ce qu’il y a une équipe que l’on pourrait considérer parfaitement équilibrée à part Tampa et peut-être Denver? Marner c’est pas un pied de céleri quand même!

    D’ailleurs pour le meilleur joueur de la ligue, c’est peut-être une question de goût mais je préfèrerai toujours McDavid. Qui lui est définitivement mal entouré.

    Je suis en total accord avec vos deux derniers paragraphes. Toronto sans Tavares dominait outrageusement le CH lors de leurs trois victoires. C’était pénible à regarder.

    Pour Staal, que j’avais erronément considéré une bonne acquisition, continue de décevoir (outre son super jeux sur le but de Gallagher).

    Et Pour Romanov, ça reste un mystère pour moi. Je ne comprends vraiment pas pourquoi il n’est soudainement plus dans l’alignement!?!? Mais bon, faut croire que le pari de Ducharme à payé.

  7. « On ne saura jamais ce que Romanov aurait fait s’il avait joué dans cette série, mais un entraîneur qui gagne a le privilège d’avoir le dernier mot sur une décision controversée » (Opeth).

    Tout à fait vrai.

    Je fais donc mon mea culpa concernant Ducharme : il a gagné la série sans faire jouer Romanov. Bravo à lui.

    Et tant qu’à y être, je fais un autre mea culpa : KK a joué du très bon hockey dans cette série. Il pourrait être meilleur que je le prévoyais.

  8. Boston est devenu une puissance dans la LNH après avoir échangé, et pas mal perdu ces échanges, Joe Thornton et Phil Kessel. J’en oublie peut-être. Tyler Seguin y était, mais dans un rôle mineur avant d’être échangé.

    Seth Jones a déjà fait savoir qu’il jouait sa dernière année à Columbus. Du côté de Buffalo, Jack Eichel pourrait lui aussi demander à partir.

    Il sera intéressant de voir si les Maple Laughs vont conserver leur noyau ou s’ils vont vouloir le modifier.

    Chose certaine, dans les buts, Anderson a la réputation de chocker lui aussi en séries. Il n’aurait donc pas fait mieux que Campbell.

    M’enfin. Ça va potiner à Toronto cet été!

  9. Je me demande depuis le début des séries si on n’a pas préparé Price exprès pour les jouer. Les CH étant assurés d’y participer, on garde Price à part, on le chouchoute, il s’entraîne, vidéos, etc. Reste qu’il a bien joué contre les Toronto. Il me rappelle le Price de l’année de ses trophées. S’il voit la rondelle, il l’arrête. Ça prend un tir dévié pour le battre.

    J’aime bien comment Ducharme gère son banc. Beau mélange, il me semble, d’émotion et de cérébral. Même si jouer à 4 défenseurs ne me paraît pas viable à moyen terme. Vu de loin, je me demande quand même jusqu’à quel point il a un impact sur son équipe. Le message du vestiaire m’a l’air plus fort et/ou mieux suivi que celui du coach. Chais pas. Cela dit, le coach avec l’équipe la plus talentueuse ne devrait pas perdre une série. Keefe paraît mal en diable ce matin.

  10. Contrairement à Toronto, Winnipeg a un bon gardien. La défense est poreuse, mais le gardien est fort. Normalement, il ne devrait pas être battu sur le premier tir. Perry devra tirer d’autres lapins de son chapeau pour que l’équipe marque des buts. Ce serait bien aussi que les défenseurs des CH maîtrisent le tir du poignet. C’est plus facile d’atteindre le filet ainsi et de faire dévier la rondelle en plus.

    Winnipeg compte sur deux bonnes lignes d’attaque et quelques impondérables, soit ses Québécois. Stastny, comme son père, est un véritable poison contre Montréal. Mathieu Perreault joue au-dessus de sa tête contre les CH et faudra voir ce que Dubois a dans le réservoir. On dirait qu’il est blessé.

    Si Winnipeg ouvre le jeu et que le centre est à découvert, on aura peut-être droit à une série excitante, plusieurs montées, quelques top net et plusieurs buts.

    M’enfin. C’est ce que je souhaite.

  11. Reste que le plus beau hockey que j’ai vu à date se joue au Colorado. La rondelle bouge sans cesse. L’attaque vient des cinq joueurs sur la glace. Certains de leurs défenseurs ont plus de flair pour le filet que bien des ailiers.

    J’aime bien Fleury. Je lui souhaite une coupe Stanley à Vegas. Mais, sérieux, je vois mal comment il va stopper une attaque soutenue pendant 60 minutes. Le jeu de transition des Colorado est tellement rapide qu’on a l’impression que chaque changement de trio de l’adversaire devient un exercice périlleux tellement ça ouvre le jeu.

  12. @ Wapitou

    Colorado? McKinnon? 🙂

    Sinon, je suis aussi d’accord au sujet de Jake Evans… D’ailleurs si je ne m’abuse le CH est toujours invaincu avec ce jeune super-vedette dans l’alignement, lol!

    Coach DD aura pas vraiment le choix de mettre Romanov dans la rotation éventuellement, il pourra pas continuer de jouer à 4 D de plus de trente ans pour les 7 prochains matchs (oui, oui… prédiction subtile)

    Cet série aura possiblement été la plus éloquente démonstration du principe de “dureté du mental” dans le hockey depuis le début du 21e siècle. CH a approché cette série avec l’idée de démolir physiquement Toronto qui, malgré la perte de leur capitaine et avec le soutiens inconditionnel des arbitres et juges de lignes n’ont pas été décontenancé et gardé toute confiance jusqu’à ce que Montréal change d’approche et se mettent à jouer une trappe que je dirais plus “soviétique que nord américaine” avec beaucoup moins de vargeage après-sifflet.

    Tranquillement et avec l’appui des médias dramatiques, le doute s’est installé dans le mental fragile des joueurs en bleus. Amplifié par quelques malchances, le désespoir était généralisé rendu au milieu du 7e match. Maple Leafs ont été parfaitement décontenancé par la perte du soutien inconditionnel de l’arbitrage jusqu’au point ou, à cause du style traditionnel des playoffs, ça c’est même retourné contre eux avec quelques no-calls douteux en cours de 7e match!

    La pression des médias, de la direction et des fans s’est donc avérée insoutenable pour une des deux formation en bout de ligne car plus la série avançait, plus la cohésion et le soutiens collectif a changé de côté de la patinoire… À la fin, la meilleure équipe a perdu à cause des fameux intangibles dont on se moque si souvent.

    PS: Oui Corey Perry, mais je considère que son centre le mal aimé et borderline très mauvais Eric Staal est, lui-aussi en droit d’attendre de nombreux mea-culpas après le boulot relativement colossal abattu dans les 2-3 derniers matchs. lol

  13. Si on est dans les mea culpas, je vais m’excuser auprès de la défense du CH.

    Ils ont joués 3 gros matchs défensifs avec un « box out » des plus efficaces. Price voyait la rondelle, peu de passes transversales et peu de retours à la portée des Leafs.

    Ça vient au coût d’un support offensif inexistant à part quelques excursions de Petry en zone adverse et je doute que la stratégie soit soutenable, mais ils l’ont très bien exécutée dans les derniers matchs.

    J’ai trouvé l’équipe d’une homogénéité quasi communiste dans les derniers matchs. Le plan était suivi à la lettre.

    ps: j’en reviens pas encore pour les Leafs. Quelle poisse quand même!

  14. Un facteur que j’ai oublié de mentionner pour expliquer la victoire du CH c’est le changement dans l’arbitrage lors des trois derniers matchs. Les rayés sont revenus au type d’arbitrage habituel en séries, ils se sont faits discrets et cela a profité au CH.

    À noter qu’hier soir Ducharme a joué à six défenseurs au cours des deux premières périodes. Ce n’est qu’en troisième qu’il a joué à quatre pour protéger l’avance. Il a été beaucoup plus réactif que Keefe derrière le banc qui a encore fait joué 24 minutes à Matthews et Marner. Je regrette, ce temps d’utilisation pour des avants est trop élevé pour espérer obtenir le maximum d’eux, surtout après six matchs au même rythme. Cela démontre encore une fois le vice de construction de cette équipe. Du côté du CH, l’attaquant le plus utilisé fut Danault à 20 minutes, et il a joué autant car sa mission était de couvrir Matthews qui était presque la moitié du temps sur la glace.

  15. Lu sur RDS.ca

    On les appelle les « Leafs » parce qu’ils tombent à la fin de la saison.

    🙂

  16. Toronto leaves the series 🙂
    Moi aussi je pense que le point tournant de la série fut l’arbitrage plus équilibré (pour être poli) à partir du match #5.

  17. C’était assez évident pour l’arbitrage mais il faut aussi dire que CH a cessé de jouer aux goons après le 3e match quand ils ont vu que non seulement ça fâchait les refs (qui voulait surement pas voir un autre vedette se fair “tuer”), mais qu’en plus ça intimidait pas vraiment Matthews et la défensive ce qui était pas mal le but premier de la stratégie à l’origine.

    Dans un sens, l’arbitrage “one-sided” aurait été un bénéfice finalement car il faut admettre que le style Big Bad Habs était assez pathétique à voir… Tout le temps en arrière du jeu à courrir après des vedettes trop rapide et toujours arriver 2e sur le puck pour frapper (généralement dans la bande)…

    M’enfin!

    Au rayon des mises-au-point coach DD aura également mis quelques barres sur les thé… À toutes évidence son inéloquence flagrante en point de presse ne réflète pas tellement ses aptitudes tactiques à court terme. (D’un autre côté, il est possible que les vétérans aient fait comme Bob en 86 et déclarés dans la chambre: “Fuck that! Suivez-moi et on va leur montré comment on gagne une série!?!” lol) Probablement un peu des deux… 🙂

  18. @Wapitou

    je précise ma pensée sur le fait que Matthews est mal entouré. Je ne parlais pas de sa ligne mais des autres joueurs sur le club. Imaginez un seul instant un Danault ou Evans ou autre joueurs similaires pour compléter cette équipe. Pour mon choix de préférence en faveur de Matthews vs McDavid c’est vraiment une impression que j’ai pour choisir le premier. Chacun ses choix.

  19. Un facteur minime soit il pour expliquer la victoire du CH. 40% des joueurs du Ch viennent et vivent en Ontario entre saison, Tous eleves a regarder les Leafs et maintenant pouvoir les battre quel feeling n est ce pas.

    Perry Staal Evans Toffoli Anderson Chiarot Suzuki et Byron.
    Donc facteur motivation assure surtout les 3 derniers matchs,

    Peu importe le futur des series, ces joueurs vont passer un bel ete dans leur patelin respectif.

    Un autre point tournant selon moi, declaration de Price a l effet qu il avait toujours confiance aux boys pour qu ils marquent des buts.

  20. Ici a Vancouver, on mentionnne que Danault serait un bon fit derriere Petersson et Horvat comme joueurs de centre. Pas bete du tout.

  21. Un dernier élément pourquoi je préfère Matthews à McDavid…jamais je n’ai vu le premier engueuler un coéquipier comme McDavid l’a fait à l’endroit de Pullujarvi à la face de tout le monde. Pour ma part je l’aurais envoyé au diable au risque de perdre mon poste. Ça ne se fait pas, tout simplement. Ta frustration tu la passes dans le vestiaire si c’est nécessaire…le linge sale se lave en famille.

  22. C’est de bons arguments en faveur du Ricain mais vous avez tord tout les deux, lol!
    Surtout considérant qu’on pourrait se payer deux MacKinnon avec un seul McDavid, re-lol!

    D’ailleur, parlant du meilleur trio de l’histoire, si jamais le CH remporte encore le 7e match (comme en 2010 soit la revanche de Price sur Halak, mais c’est un autre sujet on s’égare…) je veux et j’exige que l’avalanche porte son “retro-reverse” au moins un match à Montréal…. hahahaha!

  23. @Kataway

    Pour la saute d’humeur de McDavid contre Pullujarvi, je ne peut qu’être d’accord. C’est peut-être pas le meilleur capitaine ou coéquipier. Encore une fois, c’est une question de goût. Et malheureusement on aura jamais ce genre de joueur à Montréal…

    @Pere Spective

    Je dois admettre humblement que je ne l’ai pas vu jouer cette année MacKinnon. Mais comme avec Kataway, let’s agree to disagree. Par contre côté contrat c’est clair que l’Avalanche a le deal du siècle.

    Le chandail rétro-reverse de Colorado à Montréal! Oh mon dieu que j’aimerais ça!

  24. Vrai que MacKinnon est une aubaine si on le compare aux deux autres joueurs dont on parle. Assez phénoménal ce qu’il fait en séries jusqu’ici. Peut-être un meilleur équilibre au niveau de l’équipe au complet…C’est ce qui manque à Toronto et à Edmonton.

  25. Je n’ai jamais aimé parier contre le Canadien. Je pensais qu’ils se feraient battre en 5 ou 6 matchs contre Toronto mais ils ont créé la surprise. Je ne pense pas qu’ils peuvent arriver au même résultat contre Winnipeg mais j’ai souvent été témoin de clubs qui ont décidé de tous pousser dans le même sens et ces exemples montrent à quel point ils sont difficiles à battre. Donc…Winnipeg…en 7 si cette logique prend forme. À moins que certains joueurs nous surprennent du côté du CH, je pense que les Jets ont plus de talent offensifs et leur défensive est tout aussi balancée que celle de Mtl. Mais, de grâce, qu’on fasse jouer Romanov. Il ne déteste pas le jeu rude et Winnipeg a l’équipe pour répliquer. Donc, je pense que le jeu sera orienté différemment, contrairement à ce qu’on a vu en début de série contre les Leafs.

  26. Le problême que j’entrevois est que même si WPG est bâti de manière similaire à Toronto… i.e. à la sauce “top heavy” la grosse différence est que le top quarante millions des Jets (Sheifele, Wheelers, Connors, Stastny, Dubois, Elhers et compagnie) sont pas mal plus comfortables dans l’anti-hockey que les Matthews, Marner, Tavares, Nylander de Toronto.

    D’un autre côté, ils ont prouvé durant les dernières années, être capable d’abandonner leur goaler aux “rushes” et contre-attaques de Montréal. Alors j’ai pas mal plus confiance que CH puisse se rendre en semi finale comme en 2010. Idéalement contre les Avs mais contre leur ancien capitaine ça serait passablement fantastique aussi! lol

  27. Pour compléter le tweet que Opeth a référencé dans le deuxième message de cette discussion, Price est le premier joueur avec un cap hit de 10M ou plus à atteindre la 2e ronde.

    Blackhawks, pas de 2e ronde depuis les contrats de Toews et Kane.
    Même chose à LA avec Kopitar et Doughty.
    TO toujours dans le marasme avec ses 3 amigos.

    Pour être honnête, Crosby et d’autres ont progressé en séries avec des % du cap équivalent à un 10M aujourd’hui, mais le symbole est quand même intéressant.

    On parle du reset et du repêchage de Boston, mais que dire de leur 1er trio à 20M qui pourrait facilement en coûter 28.

  28. Les aspirants sérieux comme Boston, Tampa et Colorado ont l’avantage d’avoir des joueurs de haute qualité signés à prix d’aubaine, les MacKinnon, Marchand, Kucherov, etc…

  29. Tampa a des joueurs qui ne sont pas vraiment à prix d’aubaines, notamment Kucherov (9,5M$), Vasilievsky (9,5M$) et Stamkos (8,5M$). Mais c’est vrai qu’ils n’atteignent pas le niveau symbolique de 10M$.

  30. La débandade des Leafs est aussi celle du DG Kyle Dubas, le supposé jeune prodige aux méthodes modernes axées sur les stats avancées et qui aiment les attaques rutilantes. Dubas, John Chayka, c’était la nouvelle génération des DG évolués qui allait renouveler le hockey et remplacer les dinosaures à la Lamoriello et Bergevin.

    Chayka n’est plus DG et Dubas est pris avec un club qui présente un vice de construction fondamental. La seule solution est de débâtir en partie pour rebâtir. Le problème c’est que les Leafs n’ont plus de pipeline, ou si peu. Depuis quatre ans, ils ont donné les hauts choix de repêchage comme on donne des bonbons à l’Halloween. Pour le repêchage 2021 il ne leur reste que trois choix, un choix de 2e ronde, et des choix de 5e et 6e rondes.

    Le club n’a que huit joueurs d’avant sous contrat pour l’an prochain, Matthews, Tavares, Marner, Nylander, Kerfoot, Engvall, Mikeheyev et Brooks. Les gardiens Andersen et Rittich peuvent devenir UFA, ce qui laisse Campbell comme gardien #1. Tout ça avec 69 M$ déjà engagés sur la masse salariale, ce qui laissera 12 M$ pour engager cinq attaquants, trois défenseurs et un gardien. Donc, à peine un peu plus de million en salaire moyen pour ces neuf joueurs à trouver, et le reste de l’équipe ne s’est pas amélioré.

    Mathias Brunet y va de son analyse, et au final, maintient son appui au plan des Leafs. Bizarre. Un DG traditionnel n’aurait pas trouvé grâce à ses yeux, c’est certain.

    https://www.lapresse.ca/sports/hockey/2021-06-02/elimination-des-maple-leafs/panique-a-toronto.php

  31. Je regrette, les trois sont à prix d’aubaine, pas aussi marqué que MacKinnon, mais par rapport à ce que Toronto paie pour ses vedettes et ce que Montréal paie pour Price, c’est 5 M$ d’économie juste sur ces trois joueurs, on ne compte même pas Hedman.

  32. Ceux qui souhaitaient voir Romanov entrer dans l’alignement avec le début d’une nouvelle série peuvent oublier ça. Ducharme garde le même alignement.

  33. C’est correct, les défenseurs sont plus long à développer et ça ben l’air que le staff trouve que Romanov est pas prêt. J’imagine qu’ils veulent attendre qu’il soit RFA pour l’essayer afin d’évaluer le type de contrats qu’il seront confortable avec de…

    Oui, les fameuses stats avancées… J’aurais plutôt tendence à blâmer l’interprète ou le statisticien plutôt que la stat elle-même. Qu’elle soit avancée ou non, une stats reste une mesure fixe et si le gars est pas capable de comprendre ce qu’elle mesure et dans quelle mesure la mesure se mesure aux autres mesures… bref… lol!

    PS: Non…je pense pas non! Il y a vingt joueurs dans une partie. N’importe quoi en haut de 10% (8.15M$ en date de 2021) est très loin d’être une signature à rabais…

  34. Un rabais n’est pas un prix en bas du raisonnable, c’est un prix en bas du marché. Si les trois joueurs de Tampa mentionnés, et ajoutez Hedman, avaient été au statut de UFA, ils auraient tous reçu plus. Tampa a donc des rabais, ce que Toronto n’a pas eu, ni Montréal avec Price. Dans le cas de MacKinnon, c’est plus qu’un rabais, mais il y est allé pour la sécurité financière, comme Pacioretty avait fait à Montréal. Samuel Girard a fait la même chose au Colorado. Pour le moment il n’est pas une aubaine à 5 M$, mais dans deux ans il pourrait l’être.

  35. En effet, Nathan MacKinnon semble un rabais aujourd’hui à 6.3M$ par année.
    Mais ce n’était pas un rabais lorsqu’il a signé il y a 5 ans et qu’il avait des saisons de 63, 38 et 52 pts derrière la cravate.
    Puis, la première année de son contrat, il a continué dans cette lancée avec 53pts en 82 match. Personne ne parlait d’un rabais à ce moment là.

    Aujourd’hui, l’Avalanche profite de sa trajectoire phénoménale. Il s’est établi comme l’un des meilleurs joueurs de la ligue. Il va passer à la banque dans deux ans.

  36. D’ailleurs, un petit coup d’oeil à l’avalanche et l’on voit les défis qui attendent Sakic.

    L’an prochain les agents libres et agents libres avec restriction de premier plan dont plusieurs qui ont droit à une hausse considérable:

    Landeskog (2e pointeur)
    Makar (4e pointeur)
    Saad (6e pointeur et égalité 2e pour les buts avec Landeskog)
    Jost (2e centre)
    Timmins
    Aucun gardien sous contrat (Grubauer, Dubnyk, Johansson)

    Et plusieurs autres signatures mineures Bellemare, Soderberg, Nemeth.

  37. Comprenez-moi bien, je suis bien content que le ch ait battu les Leafs.

    Mais d’un autre côté, c’est le talent et le jeu offensif et spectaculaire qui ont été battus par une performance extraordinaire d’un gardien, quatre brutes à la défensive et des attaquants défensifs.

    Et ça je trouve ça triste.

  38. @JohnGalt

    Les Leafs se sont battus eux-mêmes.

    L’extraordinaire gardien et les quatre brutes en défensives n’ont pas empêché Nylander et Spezza de connaître une bonne série.

  39. Parler de MacKinnon nous rappelle que le CH joue sans un de ses deux plus hauts salariés, cette saison, à l’attaque, Jonathan Drouin. On en entend pas parler car il y a un malaise avec le cas Drouin, comme toujours avec les problèmes d’ordre mental ou affectif. N’empêche que dans le plan de Bergevin pour cette saison ça crée un trou important.

  40. Le 2e centre à Colorado c’est Kadri. Jost à date, est une déception. Certains se plaignent de KK à 20 ans, Jost a deux ans de plus et il a tout de même été choisi 10e au total. Pour le moment il semble être plus ou moins un autre Alex Kerfoot. Le problème c’est que Kerfoot avait été un choix de 5e ronde. C’est un peu comme si KK finissait par être un espèce de Jake Evans avec un plus gros gabarit.

  41. @drakm72

    Vrai que le 1er trio des Leafs a eu ses chances malgré le jeu hyper défensif du Canadien.

    La puck roulait pas pour eux.

  42. J’entendais MacKinnon attribuer une bonne partie de son évolution récente au fait qu’il se soit entouré d’une équipe de professionnels comme un nutritionniste mais surtout un psychologue pour contrôler son tempérament colérique entre autres.

  43. Opeth, pour Drouin, personne n’a le droit d’en parler. Ni l’équipe, ni les journalistes. C’est légal.

  44. (Par “c’est légal”, je voulais dire du “domaine légal”… pas légal comme “permis” ahah)

  45. Romanov doit être tanné de voir des défenseurs recrues donner des buts au CH.

    lol

  46. “@ JohnGalt a dit : Comprenez-moi bien, je suis bien content que le ch ait battu les Leafs. Mais d’un autre côté, c’est le talent et le jeu offensif et spectaculaire qui ont été battus par une performance extraordinaire d’un gardien, quatre brutes à la défensive et des attaquants défensifs. Et ça je trouve ça triste.”

    Euh!?! Mes excuses … mais pourquoi alors se donner la peine d’organiser des parties de hockey? On pourrait donner la coupe à l’équipe avec le meilleur dossier offensif … ou avec les attaquants les plus électrisants selon un choix des amateurs ou des journalistes choisis! Ma foi, pas compliqué, les perdants ont perdus parce qu’ils étaient incapables de gagner! Ils jouent au golf maintenant et il n’y a rien de triste là-dedans.

  47. Séries finies pour Evans, j’espère sincèrement qu’une longue suspension sera donnée. Mais je ne retiens pas mon souffle…. Geste dégueulasse et inutile.

  48. Quel geste écoeurante de Mark Scheifele sur Evans.

    Et ce qui est encore plus répugnant, c’est qu’après coup, il fait l’innocent, il joue la comédie de celui qui ne savait pas qu’il allait arracher la tête du joueur adverse.

    Joueur salaud incapable d’assumer avec courage les conséquences de ses actions.

  49. @Wapitou…faudrait que Scheifele soit suspendu pour le reste des séries selon moi. Et peut-être plus. Un blackout total de la part du joueur des Jets. Je pense que Evans a déjà été victime de commotion cérébrale…très mauvais signe pour sa carrière.

    Pour revenir au match…Je ne connaissais pas vraiment l’équipe de Winnipeg. Une conclusion s’impose en ce qui me concerne…la vitesse du Canadien va être difficile à freiner.

  50. Puisque Scheifele est un joueur vedette. Selon moi, il recevra maximum 1 ou 2 match de suspension.
    Ils vont surement dire qu’ Evans a mal tombé et c’était un accident.

  51. @Laval

    D’accord avec vous : Scheifele devrait recevoir 1 ou 2 matchs tout au plus.

    Et en plus, ils vont nous sortir l’excuse bidon que Scheifele n’est pas un récidiviste ou multi-récidiviste.

  52. C’est triste… J’aimais beaucoup Sheifele… avant.

    Au moins Chara, Hunter et Suter ont eu le “courage” de s’en prendre à celui qui les faisait chier… Attaquer de la sorte “accidentellement par exprès” une tierce personne plus jeune et plus petite par pure frustration…

    Au minimum Mark devrait imiter Jonathan (justement) et faire un homme de lui en prenant un très, très long break pour se faire soigner ou à tout le moins réfléchir sur son soi-même avec de l’assistance professionnelle!

    Sinon, pas tellement de surprise, l’équipe que arrive pompé par une récente victoire émotive a généralement le dessus sur l’équipe qui tourne en rond quotidiennement pendant deux semaines en attendant son adversaire!

    C’est ben pour dire mais je trouve que c’est un testament à l’hallucinante puissance des Maple Leafs comment ça a pris tout le petit change des joueurs défensifs du CH pour les retenir. Tellement qu’il restait aucun jus pour contre-attaquer (2 pts en 7 games pour tous les Defs et aussi pour le 1er trio, c’est pas banal)

    PS: Ça va être un scandal de niveau criminel quand Parros va donner 5000$ à Sheifele (et à Edmunson pour ses menaces) et le CH devrait lancer un GoFundMe pour financer les poursuites au civil de Jake Evans…

  53. Addendum: Je m’en voudrais de passer sous silence le geste honorablement altruiste de Nikolaj Ehlers qui s’interposa spontanément entre l’inévitable melée en colère et le corps inerte et manifestement meurtri de Jake qui n’a heureusement pas souffert outre-mesure puisqu’il était totalement inconscient à l’instant même du contact sauvage et intentionnel de l’épaule sur la face!

  54. Bravo à Ehlers pour son geste sportif d’avoir voulu protéger Evans inerte sur la glace qu’un joueur tombe dessus et vienne encore plus l’assommer lors de la mêlée.

    C’est le seul point positif des Jets dans cette ruée totalement inutile de Scheifele

  55. Pour Scheifele n’ayez pas trop d’attente malheureusement

    Aucun antécédent, on est en séries, un joueur ayant un certain statut de vedette donc je serais pas surpris que ce ne soit pas plus de deux parties malgré l’élan qu’il se donne en partant entre le cercle des MAJ et de la ligne bleu du Canadien jusqu’au pauvre Jack Evans

    Un jab aussi à Pierre Luc Dubois dans cette mêlée alors que tout est pratiquement terminé et qu’il a été séparé de Weber et que Evans git sur la glace pendant que Scheifele est rendu au vestiaire donne un coup poing en arrière de la tête de Toffoli pour repartir je ne sais trop quoi….

    Un joueur git inconscient sur la glace parce que un de tes coéquipiers a voulu assouvir sa soif de chasseur de tête et toi pas guère plus brillant tu essai encore de provoquer l’adversaire

    Le coup de coude de Stanley à Perry devrait être également réprimandé par la LNH avec une amende on voit clairement le coude de Stanley monter lorsque Perry coupe au filet dans le but de l’atteindre à la tête

    Et pour terminer avec Scheifele il ne faut pas oublié aussi son geste sur Chariot lorsque un peu comme Wilson et Reaves il donne un coup à la tête de Chariot lorsque celui-ci est étendu sur la glace. Il s’en est fallu de peu que Chariot se fasse écraser la tête sur la glace alors qu’il avait perdu son casque

  56. Dans un domaine plus “léger” mais qui démontre aussi à quel point les arbitres n’ont pas (encore) fait leur travail. Les Jets n’en finissaient plus d’accrocher et les zébrés ne réagissaient pas. Ça mené au but des Jets qui réduisait l’avance du Canadien. Je me suis alors dit que plus ça allait avancer dans cette série et les deux suivantes que ce serait laid à voir. Il semble que la ligue aime mieux voir des combats de gladiateurs au lieu de matchs de hockey propre.

  57. À Tivi-A-Sport, Stéphane Auger suggérait 5 matchs de suspension.

    Considérant que la ligue doit en faire un exemple, du moins il y a là une occasion à saisir.

    Les antécédents dans la carrière de Scheifele parlent peut-être en sa faveur, mais pas son comportement les minutes précédant l’incident, en frappant Chariot notamment plusieurs fois à la tête lorsque celui-ci est couché sur la glace, etc, etc.

    La frustration était carrément palpable dans son cas. Il faut remettre ce geste dans son contexte.

    Quel gâchis! Jake Evans jouait le meilleur hockey de sa jeune carrière, à l’aile, au côté de son mentor.

  58. Autres éléments qui devraient être pris en compte dans la (probablement petite) suspension de Scheifele:

    -Il ne fait absolument, mais ABSOLUMENT aucun effort pour éviter le but d’Evans, son objectifs était clairement de faire mal.
    -Fin de partie, plus aucuns enjeux. Sa punition ne changerait absolument rien au résultat final.
    -Je considère qu’il vise clairement la tête, qu’Evans tenait baissée et dirigée vers le filet. Mais je les vois bien dire qu’il visait le thorax.

    Sur ce j’ai hâte d’entendre ce que la ligue va bien nous sortir sur le sujet. Et comme le dit si bien Pere Spective, elle va probablement pénaliser le 44 du CH. Je ne serais même pas surpris qu’ils aient la même amende.

  59. Sur le positif, sincèrement quelle acquisition celle de Perry. J’en reviens pas de l’intelligence et l’habileté du joueur. Coup de circuit dans les petites acquisitions de Bergevin.

    Retour sur mon Mea-culpa sur Staal. J’avais écris lors de l’acquisition de Staal qu’il serait meilleur qu’Evans, car plus gros plus expérimenté et très bonne saison l’an dernier. Mais voilà, il a vraiment fait patate en saison régulière. Il était lent et terriblement pénible à voir aller. Eh bien, je fait un mea-culpa de mon mea-culpa, car bien qu’il ne remplace pas Evans, il joue vraiment bien. Lors du match d’hier son trio était un des meilleurs sinon le meilleur du CH. Et il a accumulé 6 points en 7 matchs en série. C’est pas rien pour un joueur que tout le monde (moi inclus) considérait jusqu’à il y a une semaine comme un vieux fini à jeter aux poubelles.

  60. Un élément qui pourrait militer en faveur d’une lourde suspension à Scheifele (tout le reste de la série au moins) est que la direction de la ligue souhaite sûrement que Montréal (une grande ville avec un club ayant une longue tradition) puisse continuer son chemin en séries plutôt que Winnipeg (une bourgade avec un club qui a des relents de l’AMH).

    Écarter le meilleur joueur des Jets irait en ce sens tout en donnant à la ligue une apparence de justicière contre la violence.

  61. La ligue devrait pourtant favoriser Montreal = la seule ville Canadienne qui a des spectateurs et qui devraient en avoir encore plus lors des rondes subséquentes. Ce qui signifie $$ et aussi meilleure image lorsque l’équipe Canadienne fera son apparition à la télé americaine.

  62. @ John Patterson

    Concernant votre commentaire sur Colorado et les signatures a venir et bien Colorado va avoir de serieux problemes de cap salarial.

    Or le Ch devrait tendre une perche pour Bowen Byram ou Samuel Girard. L” Avalanche ne pourra garder tous ses defenseurs surtout son quatuor ( Makar intouchable, Girard, Byram Timmins ) et meme Graves.

    Il y a de quoi a travailler sur ce cote, car je ne suis pas sur que Jordan Harris finira par signer a Montreal et que le reste du pipeline produira tant ses fameux defenseurs, a l : exception de Guhle.

    Un defenseur du pipeline que l on parle peu est Fairbrother qui jouait ce printemps a Everett WHL. Il a connu une tres bonne saison et etait le defenseur no 1..

  63. La ligue, contrairement à se qu’on croit est assez constante dans ses “punitions”. Le problème est qu’ils ne focus absolument pas sur les intentions et le contexte. Même si “attempt to injure” fait parti du livre de rêgles, ça ne s’applique en pratique que dans les cas de multi-recidivistes extrêmes.

    J’entends déjà le troufion mandaté par Parros pour expliquer le jugement:

    -Hockey Play
    -No Priors
    -Contact: Chest

    Normalement je gagerai le montant de l’amende que ce serait une simple amende mais Mary Mark s’est fait appelé dans le bureau du directeur pour un face à face… Généralement ces cas-là recoivent minimum 1 match.

    En tout cas, je vais parier que pas beaucoup de Jets vont vouloir essayer de briser un Icing lorsqu’Edmunson sera sur la glace, lol!

    PS: Pour ce qui est de vouloir favoriser Mtl sur le dossier discipline, je pense que les gens on la mémoir courte… Juste en 2021: Armia, Evans (x2), Kotkaniem (x2), grâce à la bonhommie du jovialiste propriétaire, Mtl se situe entre Buffalo et Phoenix sur le plan de l’influence dans la ligue, re-lol!

  64. Je regardais sur Youtube cette séquence où Scheifele se fait plaisir et c’est lamentable comment il a agi. Ce n’était pas image par image mais pas très loin comme réalité. Avant même que Evans n’arrive à mettre la rondelle dans le filet on voit le joueur des Jets se mettre en position pour frapper Evans au lieu d’empêcher la rondelle d’entrer dans le but. Son intention est claire et nette…faire payer au joueur du Canadien sur ce qu’il s’apprête à faire, soit marquer un but d’assurance. Au domaine civil ce serait assurément une poursuite pour des voies de fait graves. Dans la LNH c’est du domaine des probabilités et on s’en lave les mains un peu trop facilement. Si Evans réussi à s’en sortir indemne (au point de vue de sa santé) ce sera un plus pour les Canadiens dans les années à venir. J’avais d’ailleurs écrit à quel point il m’avait impressionné dans le 7è match contre les Leafs. On a le droit d’être inquiet dans son cas. Et tout ça pour un geste irréfléchi…ou…tout à fait réfléchi et qui mérite une sanction sévère. Dégueulasse en tout cas. Si Scheifele revient dans cette série, je n’ose pas imaginer le traitement qu’il pourrait recevoir. En espérant que ça ne dégénère pas.

  65. Affreux geste prémédité après un but qui me rappelle la charge folle d’un autre malade mental (Dale Hunter) à la suite d’un but gagnant sur un Pierre Turgeon qui se préparait tranquillement à célébrer sa réussite. Quelle sauvagerie … peut-être pire que celle d’hier. Quoique prendre son élan à partir des cercles du territoire CH et arriver à pleine vitesse pour commettre un assaut dans son propre cercle du gardien défensif … ouache! D’ailleurs quelle était la vitesse du salaud pour arriver à temps à l’impact? 60km\h est-il envisageable?

    Bonne chance Jake, l’un de mes préférés.

  66. Le CH, par un travail acharné de ses vétérans et de ses jeunes joueurs, m’ont fait ravaler ma prédiction.

    Jack Evans en est, malheureusement, à sa 4e commotion et il devra revoir ses priorités, soit continuer à jouer et risquer une autre blessure grave ou prendre une retraite et vivre en santé.

    Price est entrain de montrer, encore, que la pression est un stimulant efficace pour lui.

  67. Ligue de barbares. On est déjà sûr que Scheifele ne recevra pas plus de 5 matchs de suspension. Le gros défenseur Logan Stanley ne sera pas non plus inquiété pour son coup de coude vicieux à la tête de Perry. L’arbitrage a encore été atroce hier. Sur le 2e but de Winnipeg, un accrochage flagrant empêche Kulak de dégager la rondelle de son territoire et quelques secondes plus tard elle fini dans le but de Montréal. Le CH a dominé ce match et le score ne reflète pas totalement cette réalité.

    Une chose est sûre, la fin enlève le goût de regarder les prochains matchs, et la suspension ridicule qui sera donnée à Schiefele pour son geste débile ne fera qu’en rajouter. On parle de la carrière de Evans ici qui est en jeu. J’espère que la LNH devra verser une fortune à d’anciens joueurs avec des troubles au cerveau dans les années à venir. C’est vraiment répugnant.

    Sur une note plus positive, le CH a annoncé la mise sous contrat de Mattias Norlinder pour trois ans. Il retournera à Frolunda s’il ne fait pas le club l’automne prochain.

  68. @b.c.dan

    Tu as raison. Mais je doute fort que le CH réussisse à proposer le “package” le plus intéressant à Sakic parmi tous ceux qui le courtiseront si celui-ci décide de se départir de l’un de ses bons jeunes joueurs. D’autres équipes sont en meilleures positions pour le faire.

  69. Merci Opeth. Extrait évident et singulièrement représentatif du traitement habituel réservé aux Canadiens par l’arbitrage.

  70. Comme je le disais plus haut, je suis extremement surpris. Si il y a des directives de la ligue, elles devraient pourtant favoriser le Canadien:

    C,est la seule ville Canadienne qui a des spectateurs… Ce qui signifie plus de revenus $$ et aussi une meilleure image de la ligue lorsque le champion de la division Canadienne fera son apparition à la télé americaine.

    En plus, Legault pourra surement augmenter la densité de spectateurs à la prochaine ronde si tout va bien.

  71. @RexTerras

    Probablement plus autour de 40/45… même à vitesse normale on voit bien comment Marky Mark se laisse glisser au cerlces pour: 1- S’assurer de ne pas arriver à temps sur la rondelle et 2- Bien enligner son épaule avec la face de Jake.

    Par contre, je ne pense pas qe ce soit prémédité dans le sens que quand il est parti en flêche, Sheifele avait surement l’intention de simplement protéger sa zone mais quand il s’est apperçu que sa serait trop dangereux pour lui de contrer le tir, il a eu un très mauvais réflexe clairement émotif… On pourrait presque évoquer “non coupable” pour cause d’insanité mentale temporaire!

    Et c’est là mon principale reproche envers la “justice” de la ligue… C’est beaucoup trop “politique/syndicaliste”… Un groupe ou une communauté normale prendra généralement des mesures pour écarter les personnalité de type “roid-rage”, les isoler tout en leur fournissant des ressources pour “guérir”…

  72. Au niveau de la brigade défensive, le CH est en bonne position pour une transition en douceur dans les années à venir. Romanov est déjà là et il va s’établir solidement. Je pense que Guhle s des chances de faire le club dès la saison prochaine et si le CH perdait Chiarot à l’expansion il pourrait prendre la relève. Ça ferait pour l’an prochain ceci:

    Romanov-Weber
    Edmundson-Petry
    Guhle-XXXX
    Kulak-Fleury

    Le défenseur XXXX ne sera pas une vedette. Juste un gars capable de jouer 12-15 minutes par match à droite. C’est peut-être Fleury en alternance avec un vétéran.

    Ensuite, en 2022/23, ce sera l’arrivée de plusieurs recrues de haute qualité. Je vois Struble, Harris, Norlinder, Fairbrother et Brook cogner à la porte du grand club. Le problème sera du côté droit, étant donné qu’à part Brook, ce sont tous des gauchers. Reste à voir si certains d’entre eux pourront jouer à droite. Bergevin aura des décisions à prendre et les considérations salariales entreront aussi en jeu.

  73. Rendu là il y a toujours moyen de faire un trade pour un legit droitier ou pour un gaucher qui est meilleur RD (genre Jordie Benn dans le temps)…

    C’est vrai qu’à voir le nombre inhabituel de prospects qui sont très haut dans le depth chart de leur équipe est un bon signe de développement normal…

    J’espère juste qu’on perdra pas stupidement Bouchard.
    Ça serait l’fun d’avoir un farm team competitif pour de vrai… ça fait quinze ans depuis les Bulldogs de Don Lever… Le dernier coach à avoir coaché en playoff est Randy Cunneyworth (pauvre gars)…

  74. Paul Maurice qui joue à l’idiot en prétendant que le coup de Scheifele était légal. Quelle cochonnerie! Dis rien au lieu de dire ça.

    N’en reste pas moins que le CH n’a qu’une chose à faire pour se venger, et c’est d’éliminer Winnipeg. Pour ce faire, je pense qu’il est temps de ramener Romanov, aussi, Lehkonen est prêt à revenir et pourra adéquatement remplacer Evans. La faiblesse des Jets est la défensive et si DeMelo ne revient pas, cela les rend encore plus vulnérables. Les trois buts des Jets hier sont suspects. Le premier donné par l’incurie de Gustafsson, le deuxième donné par les arbitres, et le troisième avec le gardien retiré à la toute fin. Tout ça pour dire que ces trois buts auraient très bien pu ne pas survenir. Ils ne sont pas le fruit d’un jeu offensif solide de Winnipeg.

  75. Molson se doit de s’assurer que Joel Bouchard reste avec l’organisation. Le club n’a qu’à étendre son rôle dans l’organisation et le payer en conséquence. Il y a un plafond salarial pour les joueurs, mais pas pour les coachs et tout le reste. Donnez-lui le titre de DG du Rocket en plus d’entraîneur-chef et amenez-le à toutes les réunions décisionnelles importantes pour l’organisation. Tu lui fais comprendre qu’il est en réserve comme futur entraîneur-chef ou DG.

  76. @ opeth

    Vous savez, aussi bien que moi, que l’appartenance à un club de hockey n’existe plus depuis belle lurette.

    Joel Bouchard ne veut pas de promesse pour dans 2 ou 3 ans, il veut être entraîneur-chef le plus vite possible dans la LNH.

    Il n’attendra pas le bon vouloir du DG, il va regarder et s’informer des places disponibles et si un DG lui offre la job, même à Detroit ou Buffalo, il va sauter sur l’occasion de faire ses preuves.

    Et c’est tant mieux pour lui, il va réaliser son rêve.

  77. @mikel

    Vous avez droit à votre opinion, mais je ne suis pas sûr de ce que vous avancez. De toute façon, il n’y a pas mille solutions. De la manière dont vont les choses, Bergevin et Ducharme vont obtenir de nouveaux contrats. La seule manière d’espérer garder Bouchard est de le payer comme étant plus qu’un coach de la AHL et de lui permettre de se développer comme DG potentiel. Il a déjà été DG de l’Armada et d’Équipe Canada Junior et a gagné la médaille d’or dans cette fonction. Le gars est bon dans les deux fonctions, coach et DG. C’est un actif de valeur à garder. C’est à Molson que revient la responsabilité d’agir et de payer en conséquence. Bouchard est établi au Québec depuis longtemps. Il n’a probablement pas envie d’aller ailleurs. Ceci dit, un départ n’est pas exclu si il est pressé.

  78. Bien d’accord Opeth que le mieux est une élimination mais je pense que Paul Maurice n’est pas Sheldon Keefe… Malgré l’effectif sur papier, ce sera beaucoup plus complexe et ardu… Aussi, les Jets avaient aucunement leur “game shape” lundi… ce devrait être une autre paire de manches demain.

    Ça repose (malheureusement) encore beaucoup sur l’arbitrage sur et hors glace…

    Pour Bouchard je suis également d’accord que le mettre DG adjoint responsable du farm team avec double compensation salariale serait une bonne idée. J’ai pas mal même la suspicion que c’était le plan à moyen terme dès l’embauche des deux champions junior nationaux… 😉

  79. @Opeth, le lien que vous avez mis concernant le 2è but des Jets est exactement le jeu dont je parlais où les zébrés ont décidé de ne pas sévir.

    Les menaces contre Scheifele s’il revient au jeu…hum…pas sûr que le Canadien va répondre comme il disait vouloir le faire. On ne lui fera pas de cadeau c’est sûr mais Mtl a toujours été une équipe qui ne chiâle pas trop suite aux décisions de la ligue. Si le joueur des Jets passe un mauvais quart d’heure ça pourrait arriver plus tard dans la série. Il aura une cible dans le dos malgré tout et sera sur le qui-vive pour les matchs à venir. On ne lui souhaite pas de malheur mais au hockey j’ai souvent dit que qui vit par l’épée périt par l’épée.

    Je reviens sur la vitesse du CH. C’est l’élément premier qui a vécu les Jets hier soir. Je me souviens d’une séquence où Byron se fait une passe à lui-même et contourne le gros défenseur qu’il avait devant lui sans être embêté. Ça c’est sûrement frustrant pour un gros bonhomme. J’ai craint un moment donné lors d’une mise au jeu où KK s’est tenu le genou (gauche je crois). J’espèrais juste que ce ne soit pas une blessure bête qui l’éloigne du jeu pour quelques parties…sinon plusieurs. Les genoux…terrible façon d’être blessé.

  80. Est-ce que le Canadien appliquera “le code” ie. quelqu’un va inviter Scheifele à se battre. Si oui, va-t-il accepter?

  81. @Kataway

    Oui mais j’ai vu exactement le même genre de jeu à l’inverse dans la série Mtl-Tor… Patiné vite et joué vite son deux choses très différente. Wpg vont se remettre sur le piton assez rapidement et je craint pas mal plus les ajustements de Maurice que de Keefe comme je mentionnais… Pareil pour l’arbitrage… vaut mieux pas s’y fier trop trop comme on fait Toronto parce que ça aussi change plutôt vite et les coaches/joueurs peuvent s’ajuster…

    @John Paterson

    Le code… je sais pas. J’essairais plus de le rendre nerveux avec des call du genre “Ça s’en vient! buddy…” “Es-tu prête bientôt?”, “Mets pas ta face proche du but, ça me tente trop, chéri!” et “T’en souviens-tu de Tkachuk?”

    S’il fini sur une civière je serais aussi tenté de lui crier: “Dis son nom!”, mais je me retiendrais… faut pas capoter non plus, lol!

  82. A quand la decision de la suspension?

    Qui est le meilleur du Canadiens a se battre au retour de Scheifele?
    J’ai l’impression que ca sera Weber.

    On parlait de l’arbritrage mauvais d’hier, je me rappele aussi de l’échappé d’Armia, je crois qu’il avait été accroché (baton autour de la taille/gants).

  83. Quatre matchs pour Scheifele. C’est pas assez, mais dans cette ligue de fous c’est probablement le mieux qu’on pouvait espérer. Il ne reste au CH qu’à sortir les Jets en cinq.

  84. Ainsi Georges Parros a lancé son dé à 6 faces et ce dernier est tombé sur le chiffre 4.

    4 matchs de suspension pour Scheifele.

    4.

    Être le père de Jake Evans… enfin. Je me tais.

  85. 4 match de suspension. C’est quand meme bien.
    Je pense que le CH sera favori pour gagner la série maintenant.

  86. https://www.nhl.com/video/scheifele-suspended-four-games/t-277440360/c-8516240

    L’explication de la ligue. Scheifele est le meilleur joueur des Jets et avait un dossier vierge. Aussi, le joueur qu’il a sorti n’est pas une vedette. Selon les critères corrompus de cette ligue de fous c’est comme ça que ça fonctionne. Je persiste à croire que six matchs aurait dû être le minimum, juste pour s’assurer qu’il ne puisse rejouer contre Montréal durant cette série. Vous imaginez Scheifele compter le but gagnant lors d’un match #7?

  87. Evans pas un joueur vedette, d’accord. Mais il a mieux joué que les deux grosses veudettes des Leafs en première ronde et que la grosse veudettes des Jets dans la première partie!

  88. Ca ne pouvait être plus de 5 matchs.
    C’est la limite pour les comparutions au téléphone.

    Je suis déjà surpris qu’on se rende â 4 !!! Surtout que vous vous souviendrez que (supposement) les matchs de séries comptent double.

  89. Comme disait Brian Burke, quand vient le temps des suspensions une game c’est trop et mille game c’est pas assez!

    Je pense honnêtement que considérant que le hit lui même n’est pas techniquement illégal, c’est surtout la charge qui est visée. (Encore que les paramètres sont appelés à changer car après tout, le hit qui a “fini” Savard était lui aussi techniquement légal dans ce temps-là…) On peut surtout être satisfait du supplemental discipline effectif. Considérant aussi des bouffonneries tel Wilson 5000$ et Reaves 2 games pas plus tard que le mois passé… 4 games sont relativement séveres compte tenus les antécédants de la ligue en cette matière. (Pas mal sûr que tout le monde s’attendait à un peut-être max deux matchs…. réalistement!)

    C’est assez rare que la ligue prenne autant position sur les intentions réelles ou percues d’un protagoniste… Clairement le message est que le “heads up play” ne s’applique plus dans des situation de vulnérabilité et que dans les circonstances le choix de “roidrage” Mark de concèder le but pour jouer l’homme n’entre plus dans la limite du tolérable… Franchement 4 playoffs games pour aucun antécédant je trouve ça énorme.

    Ce qui est un peu dommage par contre est qu’avec cette approche on court le risque, non pas que Sheifele marque le but gagnant dans un 7e match mais qu’il se fasse arracher la tête juste après… Mais bon, c’est maintenant à Edmunson à s’arranger pour lui faire payer en l’empêchant de revenir dans cette série avec 3 victoires sur les 4 prochains matchs.

  90. Vous êtes propriétaire d’une automobile et quelqu’un brise volontairement le pare-brise, restez-vous les 2 bras croisés ? Ta….,Molson, Bergevin, dites quelquechose!

  91. @patin

    Molson avait monté aux barricades lorsque MaxPac s’était fait démolir par Chara. Après quoi, Bettman et les autres propriétaires influents lui avait fait comprendre que s’il voulait faire partie du Boy’s club, il devait dorénavant se la fermer.

    Molson est propriétaire d’une automobile dont le pare-brise vient de se faire briser et la mafia lui dire de se la fermer. Voilà.

  92. Quand même surpris que la ligue ait donné 4 matchs. Je m’attendais à moins considérant qu’il y a plusieurs façons de dire que c’était un « hockey play » (plus que les coups salauds des dernières semaine).

    La technique de la mise-en-échec était correcte (à part la charge) mais le contexte en fait un coup inacceptable.

    Tu peux commettre un crime avec une arme enregistrée légalement.

  93. Pas d’accord que c’est une mise en échec “légale”. Il y a une charge de 150 pieds et une collision prévue (effectuée après un but) et vous remarquerez que l’agresseur lève en plus son coude droit à la fin du mouvement. Toute cette action est un geste de vengeance stupide. Évidemment, au départ, il espérait briser un jeu, espoir annulé quand il s’est aperçu ne pouvoir empêcher un but. Dégueulasse en bout de ligne.

  94. Le 4 juin 2021 à 10 h 48 min, fou_de_lile a dit :

    “Tu peux commettre un crime avec une arme enregistrée légalement.”
    —————————————-
    Voilà. Je trouve que c’est une analogie très appropriée et ça explique bien des choses car si on poursuit l’analogie, quand tu tire un gars point blank avec un gun de contre-bande, sans permis tu pogne généralement le double ou le triple du temps.

    Pour préciser ma pensée de cette nuit, je dois constater une volontée accrue dans les derniers temps de la part de la ligue à considérer les circonstances et le contexte entourant ce genre d’incidents déplorables et ça, à mon avis est un signe encourageant que la ligue s’en vas dans la bonne direction.

    Est-ce actuellement idéal et parfaitement juste? Non et il est totalement impossible que ce le soit un jour de toute façons. Mais c’est comme les questions plus moderne de préjugés systémiques ou d’autorités brutales! La reconnaissance des progrès gagnés au fil du temps doit être un outil dans la poursuite de “solutions”…
    —————————————-
    Maintenant je suis curieux de la suite de la série dans les circonstances et son effet sur la dureté du mental individuel de chaque intervenants.

    Disons que si les Jets ne commencent pas à jouer au hockey cette série pourrait être très courte… Et en espérant que le CH ne se laissera pas embarquer dans les histoire de “Code Foligno” car l’histoire récente tant à démontrer que ça joue contre eux dix-neuf fois sur seize! Juste cette saison avec Chiarot qui joue avec une main et demie… Ou encore le fameux cas Paul “Ballotage” Byron dont la carrière a été sérieusement compromise par sa volonté de “faire ce qu’il avait à faire”…

  95. C’est le colosse Paul Byron qui va sauver l’honneur du CH, en allant valser avec le mastodonte Mathieu Perrault.

    Nous serons vengés…..

  96. C’est beaucoup trop décortiqué cet assaut volontaire pour blessé délibérément Evans.

    Que Schefele ait pensé ou non à détruire le joueur, on s’en fout puisque le résultat est que le joueur était inconscient et est sorti sur une civière.

    4 matchs de suspension est un repos pour soigner ses petites blessures et revenir en force pour la fin de la série.

  97. Si le CH gagne cette série, il repêchera 28e au mieux, et ce à cause que le 1er choix des Coyotes leur a été retiré. Donc, oui, une belle expérience pour Suzuki, KK et Caufield, peut-être Romanov… mais on revient au patron de 2013 à 2015 et 2017, soit des choix tardifs au-delà du 24e au total, sans compter le recul de tous les autres choix directs du club. Bien sûr, si le CH gagne la coupe, on oublierait ça vite, mais bien sûr, ils ne sont pas des aspirants sérieux…

  98. Deuxième match consécutif où l’arbitrage est pourri. POURRI.

    J’ai déjà compté 4 coups à la tête donné par le défenseur des Jets, Stanley. Et on est seulement au milieu de la première période.

  99. Price est phénoménal. 30 arrêts encore ce soir!

    J’en imagine qui vont dire comme à l’habitude “ouais mais il n’a pas fait un seul arrêt qui m’a fait dire wow!” mais ces arrêts “wow” arrivent généralement à la suite d’un mauvais positionnement ou d’un rebond qui permet au jeu de se poursuivre alors que tout le monde est déboussolé. C’est ca qui est impressionnant avec Price. Il y avait plusieurs arrêts wow ce soir mais son calme et sa technique les masque.

    J’espère qu’il ouvre les yeux à ses dénigreurs… ceux qui disaient qu’il fallait le donner au repêchage d’expansion à Seattle mouahhahaha

  100. @JohnPaterson

    Moi je garde Price le gardien de but et échange au Kraken l’espace que prend son contrat sous le cap salarial.

    Plus sérieusement, Marc Bergevin est pris avec un Catch-22 : comment offrir de nouveaux contrats à Philippe Danault et Joel Armia, tout en conservant Price, Weber, Chariot et Edmundson? Sans compter que KK, Lekhonen et Cale Fleury sont RFA et que leur contrat respectif doit être renouvelé.

    Disons qu’il échange Jonathan Drouin contre un ou deux choix au repêchage. Cela lui permet de signer Danault à salaire à peu près égal (5,5 millions par année). Puis, par un tour de passe-passe, il échange le rachat de contrat de Karl Alzner à 1 958 333$ (disons qu’il doive offrir également Cale Fleury pour que ça fonctionne). Il lui manque encore beaucoup de sous pour offrir de nouveaux contrats à Armia, KK et Lekhonen.

    Alors? Que doit-il faire? Que PEUT-il faire?! Échanger ou bien Price ou bien Weber. Je ne vois pas d’autres solutions.

  101. Encore une fois, pas de Jake Allen, pas de séries. Quand Price joue bien je n’ai pas peur de le dire, mais depuis plusieurs années il n’est pas à la hauteur du rôle de gardien #1 sur une saison complète. Il faut se souvenir qu’avant les deux dernières participations en séries, il a eu droit à de longs repos. Son jeu actuel, qui est brillant, sert de contraste à son jeu souvent très ordinaire en saison régulière, voire parfois médiocre. Bergevin aime répéter qu’il y a des joueurs qui t’amènent en séries et d’autres qui te font gagner en séries, et bien, cette année, sans Jake Allen, Price ne pourrait pas briller comme il le fait actuellement, et le tout pour un impact sur la masse salariale au poste de gardien de presque 15 M$.

    La recette a fonctionné par la peau des dents cette année, tant mieux, mais si Bergevin a deux onces de clairvoyance il ne devrait pas se laisser aveugler. La saison prochaine aura 82 matchs et il faudra encore faire les séries dans une division très puissante. Aussi, comme je l’ai déjà écrit ici, Bergevin ferait bien de se rappeler de la saison 2011/12, celle qui lui a permis d’obtenir le poste de DG des Canadiens. Elle suivait de peu le printemps Halak et l’incursion jusqu’au carré d’as, avec l’ajout du trio de mercenaires Gomez/Gionta/Cammalleri. Ça fait penser à l’ajout de Toffoli/Anderson/Edmundson cette année avec un gardien qui change la donne, mais ne peut maintenir ce rythme les saisons suivantes, et Halak n’avait pas 33 ans en 2010.

    La percée en séries du CH est inespérée, avouons-le, mais au-delà de cela, elle représentera une occasion immense pour l’organisation cet été. Les Price et Weber qu’on pensaient inéchangeables sont en train de gagner beaucoup en valeur. Bergevin aura une occasion en or de rajeunir son alignement et d’assainir sa masse salariale si lui et Molson ont de la vision et du courage. Malheureusement, j’en doute. Certains diront que je boude mon plaisir en pleine séries. C’est faux. J’apprécie ce que le club accomplit, mais je reste lucide pour la suite et je ne fais que réagir à un message opportuniste et provocateur de notre ami paterson.

    J’ai souvent dit que mon autre équipe favorite de sport professionnel était les Patriots de la Nouvelle-Angleterre dans la NFL. Pour moi ça demeure l’étalon-or avec lequel comparer comment un club est mené et géré. Alors qu’est-ce que Bill Belichick a fait la saison passée? Après une saison de 12-4, et quatre participations au Super Bowl, dont trois victoires lors des années précédentes, il a laissé partir son quart-arrière vedette, le meilleur de tous les temps, et dans son cas c’est vrai. Il l’a donc laissé partir comme UFA et n’a reçu qu’un choix compensatoire de fin de 3e ronde en retour un an plus tard et Brady a bien choisi sa nouvelle équipe et il a gagné un 7e Super Bowl à 43 ans.

    Belichick a laissé partir Brady car celui-ci voulait un contrat d’au moins deux ans et à 30 M$ par année et le vieux Bill savait qu’il n’avait plus le club pour bien entourer un Brady à ce salaire, et ce, malgré la fiche gagnante de 12-4 que le club venait de connaître. Il a donc préféré le laisser partir pour presque rien et tenter de bâtir un club différent, semblable au club des premières années de Brady, un club axé sur la défense et le jeu au sol, pas sur le quart-arrière et le jeu aérien.

    Le club n’a pas fait les séries l’an passé, avec une fiche perdante de 7-9, mais cette année les Pats ont de bonnes chances de rebondir. Le club ne dépense maintenant que 5 M$ pour la position de quart-arrière et cela laisse 25-30 M$ à Belichick à investir ailleurs dans son alignement et il l’a fait dans l’entre-saison. Tout ça pour dire qu’un des meilleurs coach/DG de tous les temps n’a pas eu peur de se séparer du joueur qui a le plus contribué aux succès des équipes qu’il a dirigées. Il n’a pas fait dans les sentiments ou dans la courte vue. Il n’a pas non plus eu peur de la critique et Brady a été de très loin un meilleur joueur que Price. C’est une icône dans la NFL, une légende vivante qui jouera encore à 44 ans cette année.

    Tout ça pour dire que le CH ne gagnera fort probablement pas la coupe cette année, mais il ira aussi loin que ce club est capable d’aller dans un concours de circonstances favorables. On aura vu la limite de club. Rempiler sur cette formule, avec un an de plus pour Price et Weber, ne serait que nostalgie pour le passé proche. Aux États-Unis, les experts de la NFL disent que quand la ligue zigue, Belichick zague. L’ironie c’est que Bergevin a un peu fait cela cette année avec ses gros défenseurs peu mobiles, son absence de grande vedette offensive et ses 15 M$ investis dans la position de gardien. Ceci dit, c’était loin d’être une recette infaillible. Deux clubs avec une meilleure fiche que le CH ont raté les séries.

    Le CH a gagné deux matchs de mort subite en prolongation. Oui ils les ont gagné, mais chacun sait qu’en ces circonstances c’est un pile ou face à chaque fois. Tout ça pour dire que le CH n’est pas Tampa Bay ou Colorado. Le CH est une exception dans le paysage actuel des séries et Bergevin serait fou de penser que la foudre va frapper deux fois au même endroit, deux années de suite. Il doit continuer de penser hors des conventions et surtout finalement mettre ses sentiments de côté. Ça ne veut pas dire d’absolument échanger Price et Weber cet été, mais si un club désespéré y allait d’un offre considérable, il devrait agir. On voit aussi que Danault est un élément qu’il faut conserver et je pense que celui-ci sait maintenant qu’il n’a pas le pouvoir offensif pour commander plus de 5,5 M$ par année.

  102. Hors sujet, bon samedi. Quelqu’un connaît-il le joueur Andrew Mangiapane qui a ressuscité le Canada au championnat mondial? Il produit de manière extraordinaire depuis l’élimination des Flames … dans un calibre de jeu qui atteint un bon niveau à la fin du tournoi. J’ai lu sa fiche eliteprospects qui ne dit pas grand-chose. Donc, j’aimerais en savoir un peu plus. Merci.

  103. “J’en imagine qui vont dire comme à l’habitude “ouais mais il n’a pas fait un seul arrêt qui m’a fait dire wow!”” (JohnPaterson)

    Non, je ne dis pas ça. Il a été formidable depuis le début des séries. Présentement, c’est la cinquième meilleure performance d’un gardien du CH que je vois en séries après celles de Dryden en 1971, Roy en 1986 et 1993 et Halak en 2010.

    Price actuellement mérite son 10,5 M$. Mais il l’a rarement mérité dans le passé et il est facile à prévoir que ce sera ainsi dans les prochaines années.

    Opeth a très bien décrit les enjeux. Je ne changerais pas un seul mot.

    Alors, oui si c’est possible, envoyons Price et surtout son lourd contrat au Kraken, surtout si on peut ainsi s’assurer qu’il ne pige pas Chariot ou Edmundson.

  104. Ce n’est a Marc Bergevin de décider de laisser partir Price. Avec sa clause de non mouvement, je ne crois pas que Price aura le gout d’aller jouer dans une équipe d’expansion, nouvelle ville (déménager avec une jeune famille) et surtout avec la belle performance en série du CH, il ne va pas laisser tomber ses coéquipiers.
    Selon moi, 99% de chance qui retourne a Montréal l’an prochain. Meme chose pour Weber.
    Le CH visera encore la coupe en 2021-2022.

  105. Un clause de non mouvement est une garantie pour le joueur de ne pas se retrouver à un endroit où il ne désire vraiment pas aller, mais c’est faux de dire que ça donne tout le contrôle au joueur. Si Bergevin approche Price et son agent avec respect en exposant la situation du club, un terrain d’entente peut être trouvé. Le CH a toujours très bien traité Price et lui a versé une fortune, même quand celui-ci n’était pas à la hauteur. Si le joueur ne veut rien savoir, le club peut aussi rendre les choses plus pénibles pour le joueur. Si Price demandait un échange, le club accéderait à sa demande pour un juste retour, et bien c’est une voie à deux sens. Si un club fait comprendre à un joueur qu’il veut aller dans une nouvelle direction, je pense que le joueur peut comprendre ça. Marc-André Fleury a quitté Pittsburgh, et ce n’était pas à cause qu’on le croyait fin ou par manque de respect envers lui. Parfois c’est juste une question de gestion de l’effectif à long terme avec les implications salariales qui y sont liées. On le dit souvent, le hockey c’est d’abord et avant tout une question d’affaires. Ceci dit, on parle pour rien car Bergevin n’a pas la vision et le cran pour échanger Price après de bonnes séries. Les émotions vont encore parler et il se justifiera en disant qu’il a eu raison de croire en Price contre vents et marées. Bien sûr, il faut voir plus large, ce que Price a fait globalement depuis cinq ans, s’attarder seulement sur le haut actuel sera une erreur car immanquablement un autre bas suivra.

  106. Quand vous discutez “des bas” de Carey Price… Vous parlez de ces éditions où la brigade défensive était composée de:

    Petry, Weber (blessé), Alzner, Joe Morrow, Mike Reilly, Victor Mete, David Schlemko, Jakub Jerabek, Brett Lernout…?

    Et les centres étaient:

    Danault, Plekanec, DeLaRose, Byron Froese et Tory Mitchell?

    Ce ne sont pas là de vraies questions. C’est rhétorique, pas besoin de répondre.
    Je veux juste illustrer que pour ma part, je ne confond pas “résultats” et “processus”. Dans le cas de Price, il est vrai que les résultats n’ont pas toujours été au rendez-vous mais le processus était toujours impeccable; c’est-à-dire une technique exemplaire.

    Allen a amené le CH en séries. Il est vrai. Il a fait le boulot. Mais un Petr Mrazek de ce monde aurait fait de même. Un Jake Allen est remplacable. Par contre, un Carey Price n’est pas remplacable, on le voit (à moins que ce soit par Vasilevskiy ou Hellebuyck qui forment pour ma part le trio des meilleurs gardiens de la LNH)

  107. @johnpaterson

    Êtes-vous Mathias Brunet sous un pseudonyme? Les joueurs devant le Price des séries ces deux dernières années sont essentiellement ceux qui jouaient devant lui en saison lorsqu’il avait souvent l’air d’une passoire. Vous pensez vraiment qu’on ne peut distinguer quand un gardien joue bien ou mal? Si Price avait été ordinaire contre Toronto vous nous auriez ramené les fameuses chances de marquer de l’enclave et tout le tralala pour l’excuser. Mais devinez-quoi? Price jouait bien contre les Leafs et il a fait les arrêts. Vous savez, les fameux buts qu’il donnait en saison régulière et où vous disiez qu’il n’y pouvait rien, et bien contre Toronto il y pouvait quelque chose tout d’un coup. La réalité c’est que le Price de la saison, ces dernières années, ne joue pas au même niveau que celui reposé des séries lors deux dernières. La différence est claire et ça n’a rien à voir avec les joueurs devant lui et si ses défenseurs paraissent mieux actuellement, c’est qu’il leur donne confiance, alors qu’en saison c’était le phénomène inverse. Et encore une fois, sans Jake Allen, pas de séries cette année, et sans covid-19, pas de séries l’an passé. Il faut être assez honnête pour dire qu’actuellement il joue très bien, mais être capable de voir la partie moins brillante du portrait. Il reste cinq ans de contrat à Price avec un impact énorme sur la masse. Il est clair qu’un DG au jugement froid et rationnel essayerait de se départir de ce contrat.

  108. “Les joueurs devant le Price des séries ces deux dernières années sont essentiellement ceux qui jouaient devant lui en saison lorsqu’il avait souvent l’air d’une passoire”

    Je ne trouve pas qu’il avait l’air d’une passoire. C’est exagéré.

    Peu importe, l’affirmation est plus ou moins vraie. Il manquait Gallagher, Weber, Byron, Armia, lekhonen, Chiarot, qui ont tous raté entre 15%-40% de la saison régulière.

    Ce que l’on voit présentement est l’équipe intacte qui dominait en début de saison — grosso modo. On vient de perdre Evans. aussi Caufield remplace Drouin et Gustafson remplace Romanov.

    Bien sûr que Price en donne plus qu’en saison régulière mais il en va de même pour tous les autres joueurs qui se défoncent en séries.

  109. @opeth
    D’accord qu’une clause de non mouvement peut se lever.

    Mais je ne vois pas MB le demander (comme tu mentionnes) et Carey accepté un échange. Si le CH aurait manqué les séries ou perdu en 1ere ronde (ou 2ieme). Ca aurait été plus facile.

    MB va se faire crucifier par les médias et le partisans moyen s’il échange Price apres des bonnes séries.

    C’est ca le probleme du CH depuis 30 ans. On vise toujours d’etre un club moyen qui vise les séries et ne pas tanker pendant quelques saisons pour ne pas perdre des partisans / revenues et diminuer la valeur du nom (Brand) Canadiens. Surtout sans Weber, Price et Gallagher, le marketing du CH prendra un gros coup.

    Les condos du Canadiens se vendraient p-e moins bien si le CH auraient tanker pendant quelques saisons ou sans joueurs vedettes.

  110. Petit détour….
    Je me souviens des débuts d’André Dawson -oui, chus pas jeune- avec les Expos et de ses attrapés spectaculaires au champ centre qui faisaient nous exclamer “Woah!” Par la suite, quand il a su se positionner et que les lanceurs devant, oui devant, lui ont su lancer, ses catchs nous sont apparus faciles!

  111. @Laval

    C’est pour ça que je donnais l’exemple de Belichick et Brady. Laisser aller Brady était une décision beaucoup plus conséquente à Boston, le gars avait joué dans 13 carré d’as (finale de conférence), neuf Super Bowl, et il en avait gagné six. Puis, après l’avoir laisser partir il est allé gagner un 7e Super Bowl. Et pourtant, je lis et écoute beaucoup de choses sur les Patriots, la réaction à son départ est demeurée somme toute modérée, même après sa victoire au Super Bowl avec Tampa Bay.

    Si le CH ne gagne pas la coupe cette année avec Price et Weber, et je doute fort qu’il la gagne, quelqu’un pense vraiment qu’il va pouvoir la gagner dans le futur en investissant presque 18.5 M$ de sa masse salariale fixe à 81 M$ sur ses deux plus vieux joueurs? Je n’ai jamais cru au “une fois en séries, avec Carey, tout est possible”, mais si ça ne marche pas cette année avec une saison écourtée et un mois de repos pour Price avant le début des séries, c’est indéniable que ça n’arrivera jamais, et l’occasion de l’échanger à des conditions favorables ne repassera pas non plus. De plus, n’oubliez pas que le contrat de Price a, dès le départ, été structuré pour faciliter un échange après les trois premières années et le paiement du boni de signature de la 4e année. Ceci dit, on s’entend, Bergevin est trop émotif pour y aller d’un geste aussi froid et calculateur.

  112. Le 6 juin 2021 à 8 h 26 min, Laval a dit :

    “Les condos du Canadiens se vendraient p-e moins bien si le CH auraient tanker pendant quelques saisons ou sans joueurs vedettes.”

    C’est pas absolument dénué de fondement hypothétique mais dans la réalité, j’en douterais extrêmement fort avec l’état du marché immobilié des dernières années à plus forte raison depuis les mesures “de relance” post-covid (lire: blanchiement d’argent international), lol!

  113. Je suis sur d’autres blogues semblables à celui d’Opeth mais pour d’autres équipes, dont un des Leafs et un de l’Avalanche.

    Je ne me souviens plus lequel exactement a pondu un essai pour le post-mortem des Leafs, que j’ai trouvé intéressant et fournit matière à réflexion.

    En gros, l’auteur critiquait la méthode employée par Dubas qui consiste à se fier aux statistiques avancées pour construire son équipe. Il avancait que le résultat est exactement ce que l’on a vu:
    Une équipe redoutable en saison régulière, possédant une attaque phénoménale (puisque sa composition a été judicieusement choisie en fonction des stats) mais qui s’effondre en séries. L’auteur suggérait que les stats n’indiquent en rien le caractère d’un joueur, son leadership, sa résistance à la pression, ni comment il affectera la chimie de l’équipe.

    L’auteur étoffait sa conclusion à l’effet que Bergevin préférait les décision “hockey” au décisions statistiques et que Sakic utilisait un mélange des deux. Finalement, l’auteur contemplait le congédiement de Dubas (effleurant au passage la perte malheureuse de Mark Hunter comme assistant DG car il n’était pas d’accord avec la sur-utilisation des stats avancées)

  114. Petry blessé, est-ce que ça va ouvrir la porte à Romanov demain? Ou on va faire confiance à Ouellet! J’espère que la blessure n’est pas sérieuse, c’était franchement étrange, se prendre la main dans le trou pour photographe.

  115. Il y a beaucoup de rétro-ingénierie de la part des analystes et observateurs de tout poil pour expliquer le revirement de situation surprenant dans le jeu du CH. Pourtant, l’explication de base est très simple et Joel Armia l’a exprimée hier après le match en parlant du gardien du club:

    « Il représente tout pour nous, Carey est incroyable à chaque jour, et il nous apporte un autre genre de confiance. C’est autre chose quand tu sais que tu peux te fier sur le gars qui est installé devant le filet. »

    La saison a été autre chose, aussi… Quand un gardien est solide, qu’il ne donne pas de mauvais buts et en vole parfois quelques-uns, ça change tout pour les joueurs devant lui. À l’inverse, quand un gardien est nonchalant, mal concentré et donne de mauvais buts et n’en vole jamais un, la confiance des joueurs périclite et le club a l’air d’un peu n’importe quoi. J’ajouterais que dans le cas du CH, ça s’applique encore plus car il ne possède pas de joueur qui peut être dominant, à part Carey Price, qui a le statut de super-vedette et est payé comme tel.

    Ce club a été bâti autour de ce joueur et pas besoin d’être ingénieur pour comprendre, en remontant le fil pour comprendre le fonctionnement de la machine, quelle en est la pièce de base qui permet aux autres de bien jouer leur rôle. On parle souvent de machine bien huilée pour décrire une équipe sportive qui va bien et gagne, mais les humains ne sont pas mécaniques. Ils ont besoin d’une chose qu’une roue où un amortisseur n’aura jamais besoin pour bien fonctionner, la confiance. Tout ne se résume pas à Price, mais dans la configuration actuelle de cette équipe, à la base, tout dépend de son niveau de performance. Il est vrai que les joueurs devant lui jouent mieux au fur et à mesure que les séries progressent et c’est à cause que Price contre Toronto a permis l’émergence d’un esprit de corps, d’une cohésion qui n’était pas là avant. Si Price redevenait celui de la saison régulière devant le filet, on verrait vite le jeu de cette équipe s’effilocher.

  116. @john 15h27

    Ca fait du sens les stats avancés pour les Leafs.

    Ils devraient se basés sur les stats avancés en séries qui sont complement différent de la saison.

    Marner est parmi les meilleurs en saison mais en séries, il n’est pas le meme joueur.

    Pour le CH, jouer avec confiance fait toute la différence surtout quand le CH marque le 1er but. Quand ils tirent de l’arriere, le CH perd sa confiance.

    On verra la prochaine ronde. Jouer contre Vegas serait cool.

  117. Vrai que la confiance est une qualité non chiffrable et qui fait que tout le monde pousse dans la même direction. On se fout des statistiques personnelles. On veut juste se poindre tous en même vers le Saint Graal…la coupe…évidemment. Est-ce qu’ils y parviendront? Je ne parierais pas contre eux en ce moment. Justement à cause de cette concentration pointue, de cette confiance qui semble illimitée et de Price qui a décidé qu’il jouait comme il se devait. Bien sûr qu’on ne peut comparer (du moins pas cette année) la puissance (ou qualité) du club montréalais face à certains clubs américains mais eux non plus ne peuvent trop savoir à quoi s’attendre des montréalais. C’est seulement après un ou deux affrontements qu’on peut jauger des chances de chacun.

    Un point non négligeable…Scheifele…il a coulé son club en ne pensant pas plus loin que son nez. Il s’est plaint que certaines personnes (des idiots, j’en conviens) s’en soient pris à sa famille. Il a juste oublié que “qui sème le vent, récolte la tempête”. Conséquences un niaiseries de son geste. Et il a privé son équipe de son meilleur élément offensif. Il aura un petit examen de conscience à faire.

  118. Quand même curieuse (?), étrange (?), stratégique (???), suspecte (?), malsaine (?), ….. (?) l’absence prolongée de Romanov, non?
    Aucun journaliste ne l’a vu, ne le voit?
    Participe-t-il aux entraînements, même ceux facultatifs?
    Est-ce la CHomerta?

    PS : Et si Patry doit s’absenter?

  119. Suite ….
    Est-ce le résultat d’un épuisement physique, mental suite à une première saison et une première saison particulièrement intense?

  120. @JohnPaterson

    Concernant les statistiques avancées, Billy Beane qui a les popularisées avec les Athetics d’Oakland au baseball, disait qu’elles fonctionnaient pour une longue période comme une saison régulière mais qu’en séries, tout peut arriver. Le facteur chance est trop élevé alors qu’en saison régulière, les événements imprévus s’égalisent et les statistiques prennent tout leur sens.

    Effectivement, les A’s ont dominé en saisons régulières des équipes qui avaient des budgets quatre fois supérieurs et gagné des championnats, mais n’ont jamais gagné de séries.

  121. @ John Galt

    Je crois davantage à l’utilisation des statistiques “avancées” au baseball, un sport disons plus cérébral en raison de toutes les décisions qui peuvent être prises entre chaque lancer qu’au hockey, un sport disons plus “instinctif”.
    D’ailleurs quand l’installation d’un ordinateur dans l’abri des joueurs?
    Je pourrais aussi comparer le baseball à une partie d’échecs et le hockey à une partie de dames.

  122. En effet, comme le dit Patin, il y a cette théorie que les stats avancées ne s’appliquent pas trop au hockey étant donné qu’il y a 12 joueurs sur la patinoire (dont les compositions changent constamment) et que les situations sont trop complexes.
    Personnellement, j’aime les stats simples car on peut les mettre en contexte. Celles avancées, je trouve que ca commence à être de la masturbation intellectuelle.

    __

    Changement de sujet: Vous avez sûrement entendu que Carey Price et Corey Perry se seraient levés dans la chambre après le 4e match contre Toronto. Je serais bien curieux de savoir ce qui s’est dit pour provoquer un tel retournement de situation. Ils sont invaincus depuis et il faut avouer que les deux joueurs (Price et Perry) agissent en leaders depuis.

  123. “Je crois davantage à l’utilisation des statistiques “avancées” au baseball” (patin)

    Moi aussi. Le baseball est un jeu plus individuel et ce sont surtout les statistiques en offensive qui sont révélatrices. Les statistiques en défensive sont de peu d’utilité.

    Au baseball, ce fut une révolution et les statistiques ont pu remettre scientifiquement en question des dogmes. On a pu par exemple prouver que le coup retenu sacrifice est une aberration en sacrifiant une ressource rare (un retrait) pour simplement faire avancer un coureur d’un but. Le but volé également est une stratégie perdante. D’autres statistiques traditionnelles ont aussi été discréditées comme les sauvetages par les lanceurs et les points produits.

    Pour les partisans des statistiques avancées, la moyenne de présence sur les buts et la moyenne de puissance sont des statistiques à privilégier pour évaluer un frappeur.

    Au hockey, c’est beaucoup plus difficile de trouver des statistiques qui peuvent être utilisées scientifiquement.

  124. Je ne sais pas ce qui vient en premier entre l’oeuf (le reste de l’équipe) ou la poule (Price), mais on a encore droit à une de ses fameuses séquences où toute l’équipe est synchronisée.

    C’était déjà arrivé sous Therrien et Julien alors que l’échec avant du CH était parfait pendant quelques semaines.

    Cette fois c’est la structure défensive.

    Je lisais ce matin que les Jets n’ont eu que un retour dimanche. Un seul retour. Sur 27 lancers.

    Un devant de filet n’aura jamais été aussi propre. C’est grâce aux hommes-montagnes, à Price, mais aussi aux attaquants qui sont hyper patients en zone défensive.

    Suffit qu’un ailier soit en retard d’un pas et Connor est ouvert pour un tir sur réception. Suffit que le centre regarde trop dans le coin et l’entrave est ouverte (pensez au jeu des Canucks cette année).

  125. Je sais que je vais avoir l’air de vouloir enlever du crédit aux Canadiens pour ce qu’ils ont accompli à date, mais ce n’est vraiment pas le cas. C’est juste une analyse froide de la réalité. Contre Toronto, Tavares est tombé dès le départ et Muzzin à la fin. Je sais que les défenseurs à tous crins du CH diront que les Leafs ont gagné des matchs suite à la perte de Tavares, mais sur la durée, cela ne pouvait que nuire aux Leafs, et il reste que Montréal a gagné deux matchs en prolongation où c’est encore plus aléatoire. Alors oui, bravo à Montréal, mais leur gros joueur. Price, a eu le dessus au final, mais ça c’est joué à très peu de choses.

    Pour ce qui est de Winnipeg, ce n’est pas fini, mais Montréal a continué sur son erre d’aller lors du premier match et Schiefele s’est sorti pour quatre matchs, et DeMelo, qui jouait sur la première paire des Jets, s’est blessé et n’a pas rejoué depuis, tout ça sans compter Statsny qui a manqué les deux premiers matchs et a nui à son équipe dans le troisième. On me dira que le CH a joué tout du long sans Drouin et a manqué Lehkonen et Evans par bouts, c’est vrai. N’empêche, à date le club est favorisé côté absence de joueurs clés. Reste à voir si Petry va jouer ce soir.

    Il faut une part de chance en séries pour progresser, et à date, je pense qu’elle favorise Montréal, mais ça n’enlève pas le mérite du club qui a amélioré son jeu en cours de route, bien appuyé par un Carey Price dans la forme de ses meilleurs jours. Le club a aussi su surmonter un arbitrage qui a souvent favorisé l’équipe adverse, surtout lors des trois défaites contre Toronto et encore lors du match d’hier. Comment les deux arbitres ont-ils pu fermer les yeux sur l’accrochage flagrant sur Danault dans l’enclave pour le priver d’une excellente chance de marquer? Ils sont vraiment mauvais.

  126. Parfaitement d’accord avec vos derniers énoncés. Pour ma part, une grande surprise: Caufield est vraiment utile même s’il ne compte pas. Toujours bien placé, il tue tellement de jeux grâce à son intelligence et à sa rapidité. Bravo.

    Et, moi aussi, je vais faire mes excuses à Staal dont j’avais vertement critiqué l’acquisition. Il me fait vraiment mentir … pas par sa rapidité évidemment mais par son utilité générale.

  127. La puck roule pour le CH, pas de doute là dessus.

    Tavares, DeMelo, Schiefele (quoique je me sens moins mal pour lui), ça pèse sur la balance.

    Marner et Matthews limités à 1 but en 60 lancers. Pratiquement impossible mathématiquement.

    Je me rappelle aussi de Simmonds qui touche le poteau au début du 5e match.

    De l’autre côté, Toffoli et Armia transforment des 2-contre-1 en 1-contre-2, mais marquent quand même parce que la rondelle dévie sur le défenseur.

    Le DG de salon en moi sait que le CH est une équipe moyenne qui n’a eu que 24 victoires en 56 matchs cette saison. J’espère que cette séquence inespérée ne les amènera pas à hypothéquer leur avenir.

    Mais le DG fait place au fan ces temps-ci!

    Go! Habs! Go!

  128. Bon monsieur Opeth, cessez donc de jouer le rabat-joie et prifitez du moment! Nous sommes bien conscients que le CH joue (un peu) au-dessus de sa tête, que le CH tire avantage des absences des “stars” des autres équipes, que Price est temporairement imbattable, que Stall roule en 3ème vitesse, que Perry doit manger de drôles de céréales, que Gustafson (orthographe?) est chanceux, qu’Armia est sur sa séquence annuelle, que ….., que…., que…. mais cessez de bouder votre/notre plaisir!

  129. @RexTerras

    D’accord pour Caufield. Souvent bien placé. Il contrôle mieux la rondelle que contre Toronto aussi.

    Il lui reste à ajouter un peu de poids sur son lancer pour pouvoir battre les Hellebyuck de ce monde.

  130. Vous avez raison opeth, le CH est vraiment chanceux et le DG va se bomber le torse et se dire, finalement, j’ai trouvé la façon de faire un club gagnant et je mérite un extension de 5 ans pour finaliser mon plan.

  131. La réalité est que nonobstant le niveau de talent, aucune équipe ne peut aller loin dans les séries de la NHL sans un jeu collectif pratiquement parfait. Quand on suit la série COL/VGK par exemple on voit très bien qu’à la seconde même ou une des deux équipes délaisse sa structure pour se laisser aller au jeu inspiré et improvisé des attaquants de haut niveau (et choix de rondes) elle se fait totalement massacrer! (des scores pathétique de 7 ou 5 à 1 genre, lol!)

    Pour moi le CH conserve toutes ses (minuscules) chances de coupe tant et aussi longtemps que les joueurs ne sortent pas ne serait-ce que d’un micromètre du pattern et que l’intensité individiuelle monte d’un cran à chaque match sans exception.

    Enfin c’est bien de voir les Jets pousser un peu malgré l’adversité très réelle de jouer sans joueurs de centre (suspendu, blessé et sous performant)… J’espère que le CH performera un balayage salutaire pour la santé mentale des gens de Toronto qui pleurent à chaude larmes leur défaite au mains du “pire club de l’histoire de la coupe Stanley” (selon leur évaluation, lol)…

    Oui, Montéral a été chanceux dans son parcour mais sa chance réside surtout en un coach adverse dénué de solutions… On va voir pour Paul, mais Sheldon a clairement été le maillon faible de son équipe et c’est très chien comment ses joueurs sont traité par la foule/médiatique…

  132. @mikel

    S’il finalisait vraiment la réinitialisation, ce serait vraiment bien car on voit avec Suzuki, KK et Caufield que ce processus rapporte des fruits et est sur la bonne voie. De plus, la relève s’en vient en défense, Romanov va être bon, malgré l’intermède actuel, et il y en a plusieurs autres qui s’en viennent.

    Bergevin est vraiment en position pour finir de bâtir une organisation solide basée sur des joueurs développés par le club. La route pour la suite est claire, soit profiter du succès actuel pour achever l’ouvrage en cours, en profitant de ce succès au plan personnel pour Bergevin, mais en ne se laissant pas aveugler par ce qui se passe actuellement.

    Je me répète, mais pour Bergevin il n’y a pas de meilleur exemple que l’édition 2011/12 du CH pour rester branché sur la réalité. Deux ans après le printemps Halak le club finissait troisième au fond du classement, et Bergevin, en conséquence, obtenait son emploi de DG du CH. De Gomez/Gionta/Cammalleri, seul Gionta a eu un impact à moyen terme pour le club. Les deux autres étaient sur leurs derniers bons kilomètres en 2010. C’est encore plus le cas avec Perry et Staal actuellement, alors que pour Price et Weber, malgré le point d’orgue actuel, ils sont bel et bien entrés dans leurs phases de déclin, et, en ce qui les concerne, il y a aussi l’énorme espace salarial qu’ils occupent, par rapport à ce qu’ils pourront encore donner, qui devrait être un souci pour Bergevin.

    Comme je l’ai déjà mentionné, un effet négatif du parcours actuel du club en séries est le recul que ça implique au repêchage, mais je pense que ça vaut le coût pour établir une culture gagnante dans l’équipe, chez les jeunes, surtout. Il y a aussi le fait que si le club se rend dans le carré d’as, avec un Price dans sa forme actuelle, il a quand même des chances de gagner la coupe. Elles demeurent faibles à ce stade-ci, mais elles existent. Aussi, le CH reculera au repêchage, mais un DG avec du cran pourrait se réjouir de la valeur à la hausse de ses joueurs vieillissants.

  133. Ma vision des choses c’est que Perry et Staal (principalement) mais aussi Toffoli et Edmundson sont là pour leur expérience d’avoir gagner la Coupe. Ils enseignent présentement aux jeunes comment se comporter et ce que ca prend pour se rendre jusqu’au bout.

    On voit que cette expérience a manqué à Toronto lorsqu’ils avaient le CH dans les câbles 3-1. À l’inverse, sans Perry et son discour (et les autres vétérans bien sûr), il semble que le parcour du CH s’aurait arrêté là.

    L’an prochain, les plus jeunes auront appris de ces vétérans leaders au cours de ce long bout de chemin. Cet enseignement est pour toujours. Les Petry et Weber, et Danault, etc. pourront continuer l’héritage recu. Staal ne sera donc pas de retour. Perry probablement pas non plus à moins qu’il y ait vraiment un trou dans l’alignement et un besoin de patcher pour une autre année.

  134. Danault ou Caufield doit marquer, ils ont trop bien jouer pour ne pas marquer. J’espere que je vais les jinxer 😀

  135. D’un côté j’espère que Carey a payé la première tournée hier soir, mais d’un autre je le remercie presque d’avoir donné ses deux pires buts des séries pour nous donner un autre moment Caufield en prolongation.

    Quelle performance défensive encore une fois.

    Je me demande si Dubois va aller jouer au golf avec Matthews et Marner pour une petite session de théraphie de groupe. Son été va être long.

  136. Bergevin 2 le reste de la planète hockey 0.

    Il faut bien donner à César ce qui lui appartient. Il y a un gros SI mais bon…Si le CH continue à jouer ce cette façon, soit comme une équipe soudée, ils seront très difficiles à battre d’ici la fin. Je pense que rien n’est plus fort qu’une équipe qui joue de cette façon, même en faisant face à une autre qui a quelques joueurs vedettes. Le concept d’équipe est vraiment quelque chose de solide et difficile à renverser. Ceci inclue les performances de Price, lui qui vient sauver les meubles quand l’occasion se présente. On vit un beau printemps en tous cas les amis. En espérant que ce petit repos forcé ne viendra pas diminuer cette soif de gagner. Je n’ai aucune préférence sur les prochains adversaires à vrai dire. Les deux équipes possibles ont de très beaux atouts. Pas seulement pour eux mais aussi pour voir comment les notres vont se comporter contre eux.

  137. @fou de lile
    Pierre Luc Dubois, quelle deception. P-e il jouait blessé sinon ca fait dure… Son coach l’a meme mis sur la 4ieme ligne.
    Heureusement que MB n’a pas donner Suzuki et Romanov (selon les rumeurs).

    @kataway
    MB et Ducharme méritent de retourner l’an prochain. Il y a un facteur chance (surement la pire équipe durant la saison réguliere a faire les séries) et les blessures / suspensions aux joueurs clés en séries pour Toronto et Winnipeg. Mais ils ont gagné quand meme.

    Esperons que Colorado et Vegas se rendrent au 7ieme match et se fatigue ou se blesse. 😎

  138. Le Ch va avoir une grosse decision a prendre concernant le prochain repechage d “expansion.

    Chiarot ou Edmundson, qui protege t on?

    Chiarot joue le meilleur hockey de sa carriere, il aura 31 ans la prochaine saison, pas sur qu il pourra poursuivre de cette facon.

    Edmundson, joue de la meme facon que lors de la coupe Stanley des Blues. Si vous vous en souvenez, il en avait fait baver aux Bruins et plus precisement Brad Marchand.

    Bergevin a tombe en amour avec Price , il ne faut pas que la meme chose arrive avec Chiarot.

    Concernant la derniere serie contre Winnipeg, le Ch a applique un style de jeu ermetique en zone centrale et au hockey lorsque vous controlez le centre de la glace et bien vous gagnez vos matchs en majeure partie.

    Moi je protege Edmundson.

  139. “Chiarot ou Edmundson, qui protege t on?” (b.c.dan)

    Moi aussi, je choisirais Edmundson, mais ce serait difficile de perdre Chiarot.

    Drouin ne reviendra pas avec le CH de toute évidence. Serait-il possible de conclure une entente avec le Kraken pour qu’il le choisisse plutôt que Chiarot, moyennant une retenue d’une partie de son salaire ou un choix au repêchage ou un autre joueur ou un mélange de tout ça?

    Le problème de Drouin, c’est Montréal, et le Kraken pourrait penser qu’il peut éclore ailleurs et être aussi bon qu’il était à Tampa.

    Probablement que Bergevin va tenter d’être créatif dans ce dossier.

  140. Edmundson a 27 ans et est signé pour 3 autres saisons à 3.5M.

    Chiarot sera UFA dans un an. Pas sûr que Kraken trippe tant sur lui à moins de viser d’être très compétitif à court terme. Quoiqu’ils peuvent espérer recevoir un choix de 1er tour d’un aspirant.

    Dans l’optique pu le CH sera un aspirant dans 2 ans, suite à l’évolution des jeunes acquis pendant le reset, un top 3 Petry/Edmundson/Romanov avec 2 jeunes et 2 7e défenseurs fait du sens.

    La perte de Chiarot serait importante si la fenêtre était maintenant (drôle à dire quand on est dans le top 4!).

    Il y a toujours Jake Allen qui n’a que 30 ans et un contrat intéressant.

  141. En fait on sait pas réellement, Johngalt!
    C’est une spéculation réaliste mais ça peut aussi être complètement autre chose. Peut-être même pas relié au hockey du tout!

    En ce qui concerne Price dans la game d’hier je pense qu’il voulait être sûr que Sheifele purge ses quatre games… Comme c’est là, le CH lui ont réduit sa sentence d’un match…. lol?

    Ça reste vrai que le repêchage d’expansion est une bonne opportunité pour les GMs créatifs mais l’histoire récente tend à démontré que la meilleure stratégie reste de ne rien faire et s’arranger avec les pots cassés après…

  142. Montréal peut aussi exposer Weber et protéger Petry/Chiarot/Edmundson.

    Ça prend plus de guts politique par contre. Surtout avec le parcours en séries.

  143. Weber serait mon choix, il ne peut pas suivre en saison reguliere (3ieme paire de defense). A 7.8M de cap hit, pas sure que le Kraken serait interessé. Mais p-e ils peuvent garder une partie du salaire et l’échanger….

    Allen serait le choix logique meme si Chiarot ou Weber sont exposés.

  144. Oui le club a été chanceux par rapport aux pertes de joueurs importants de ses adversaires, mais il faut aussi constater que l’équipe joue de mieux en mieux. C’est ce qui me donne un peu d’espoir pour la prochaine ronde. En défense, mes deux intouchables pour l’expansion seraient Petry et Edmundson. Ensuite, probablement que je protégerais Weber car il est droitier, mais il est en déclin. C’est comme pour Price, il joue bien actuellement, mais en saison régulière c’est moins reluisant. Aussi, si tu veux garder Allen, peut-être que de ne pas protéger Weber est une stratégie à utiliser.

    Encore une fois, pour la suite, le danger sera de tomber en amour avec certains joueurs. On parle de Dubois qui était au neutre pour les Jets, mais Josh Anderson, à part frapper, ne produit plus rien depuis très longtemps. Il ont donné la stats hier soir durant le matchs, c’est un but aucune passe à environ ses 30 derniers matchs, et ce but a été le premier des séries pour le CH contre Toronto. Je fais juste rappelé que ce gars est sous contrat pour encore six ans, tout comme Gallagher.

    Les joueurs clés pour moi dans ces séries pour le CH sont Price, le top-4 en défense, Danault, Suzuki, Perry, Armia et Evans et Lehkonen, quand ils ont joué. Les autres ont contribué par endroit, ici et là, mais avec un impact moins constant, ou en bénéficiant du brio de compagnons de trio. Gallagher sans Danault ça donne quoi? Staal sans le brio de Perry et Armia? Caufield et Toffoli sans Suzuki? Anderson et Byron avec KK travaillent, mais c’est pas vraiment convaincant. Ceci dit, on peut voir que Caufield va être très bon. Il est plus qu’un marqueur de but, d’ailleurs, pour le moment son jeu de passeur est plus efficace. Romanov s’en est bien tiré hier soir. Je comprends encore mal pourquoi son purgatoire a été si long, et il fait absolument partie du futur de ce club.

    Avec Drouin qui a peu de chances de revenir, Bergevin aura la marge sous le plafond pour prolonger Danault, et je pense que celui-ci voudra trouver un compromis et revenir. Il est essentiel à ce club pour les deux ou trois prochaines années, et offrirait une superbe profondeur quand Suzuki et KK seront à maturité.

  145. Concernant Drouin, est -il possible qu il soit place sur # LTIR pour les 2 prochaines saisons, advenant le cas qu “il ne soit pas gueri ?

    Un truc que Tampa Bay a fait avec Kucherov.
    Le cas n est pas similaire en tant que blessure, mais le CH recupere 5.5 millions sur la masse, perd Chiarot , Allen ou bien Lekhonen au profit de Seattle, Tatar non resigne et le CH a de la masse salariale pour resigner Danault, Armia , KK et meme Perry si besoin se fait sentir.

  146. “Edmundson a 27 ans et est signé pour 3 autres saisons à 3.5M. Chiarot sera UFA dans un an. Pas sûr que Kraken trippe tant sur lui” (fou_de_lile)

    “Ça reste vrai que le repêchage d’expansion est une bonne opportunité pour les GMs créatifs mais l’histoire récente tend à démontré que la meilleure stratégie reste de ne rien faire” (Pere Spective)

    Deux très bons commentaires qui donnent à réfléchir effectivement.

  147. Maintenant que le CH passe au carre d”as, finalement on ne verra plus Furlatt, Meir and Pollock en tant qu “officiels dans la division nord.
    Franchement mauvais dans la derniere serie, pas juste contre Montreal mais aussi contre Winnipeg.
    Ce sont des veterans qui furent inconstants.
    Merite de tomber en vacances.
    Incroyable que Logan Stanley le no 64 des
    Jets ait joue du coude de cette facon sans avoir subi une punition mineure de la serie.

  148. @Opeth

    Je vois pas pourquoi on serait surpris que Anderson ne produise pas…
    Un gars qui a historiquement le double de buts que de passes ne produira rien sans un joueur de centre sur son trio. (Je parle même pas d’un bon centre… juste un gars qui est réellement un centre, lol) Y a-t-il qq1 qui croit honnêtement que KK (présentement là, pas à la suite d’un très hypothétique développement) est capable de transporter la rondelle, de construire un jeu ou de faire une passe sur le sens du monde?

    Notons que je pense pas que Jesperi soit un mauvais joueur au contraire mais son emploie laisse un peu à désirer… remarque que c’est pas ben grave tout les joueurs ne peuvent pas être le meilleur playmaker du club, lol!

    imho, Anderson est un aussi bon centre que KK lui-même anyways… De plus, c’est clairement un trio dont la totalité de l’offensive est basé sur le “rush” et le “counter strike”… Ils devraient connaitre sensiblement plus de succès contre Colorado qui a un style de défense qui s’accorde mieux… Par contre, avec pas de Petry et pas de Romanov ce serait pas mal mieux d’affronter Las Vegas pour le restant du club (en particulier les 3.5 défenseurs, re-lol)

  149. Trop facile de mettre la faute de l’improductivité de Anderson sur KK. Depuis 30 matchs il n’a pas eu que KK comme centre. La réalité c’est que le gars a un talent limité. Ce n’est pas un marqueur naturel. Dans son cas, tout passe par sa rapidité, combinée à son physique imposant et depuis un bon bout, ça ne fonctionne pas pour lui. Ça ne veut pas dire qu’il vaut rien, mais quand, avec l’âge, il sera moins rapide, ce sera un joueur très marginal. À date il ne fait pas vraiment partie des succès en séries du club, si on exclut son but lors du premier match.

  150. Perry, Lekhonen et Gallagher réussissent à amener la rondelle au filet avec régularité, mais pratiquement rien pour Andersson depuis son but.

    C’est le trio qu’on voit le moins, mais on ne les voit pas embourbés dans leur zone non-plus.

  151. – Josh Anderson est blessé. Il ne devrait probablement pas jouer mais c’est les séries!

    – Pourquoi vous dites que Drouin ne sera pas de retour?? Drouin sera de retour en grande forme la saison prochaine. Ca ne lui donnera pas plus de hockey IQ par contre… Il sera de retour et personne ne pourra questionner son absence. Ses coéquipiers diront des phrases de relation publique du genre: “Jo s’est occupé de ses affaires et là on est juste content d’avoir un joueur de ce calibre de retour. C’est tout.”. Le département légal du CH s’assurera de faire savoir aux journalistes que c’est hors limite alors c’est ca qui est ca.

    – “En ce qui concerne Price dans la game d’hier je pense qu’il voulait être sûr que Sheifele purge ses quatre games… Comme c’est là, le CH lui ont réduit sa sentence d’un match…. lol?”
    Sa sentence reste intacte et il devra rater le premier match de la saison régulière.

  152. Le Canadien sera difficile à battre selon mes indicateurs préférés qui sont:

    – Meilleur joueur overall
    – Plus de joueurs ayant gagné la coupe stanley
    – Plus de joueurs issus du programme de Team Canada
    – Meilleur coach

    Alors que c’était partagé vs Toronto, le CH dominait dans toutes ces catégories contre Winnipeg.

  153. Un point tournant jusqu’à ce jour, c’est la passe d’Alex Galchenyuk sur la palette de Caufield lors du match no 5 en supplémentaire contre Toronto. C’est le genre de passe qu’Alex Galchenyuk faisait quand il jouait sur l’avantage numérique à Montréal …. il me faisait peur à chaque fois. Je ne veux pas m’acharner sur lui mais je crois que Toronto va regarder ailleurs pour de la profondeur l’an prochain.

  154. Un participant à parlé il y une couple de semaines de l’effet papillon dans le contexte du repêchage et des années où le CH a repêché tard en 1e ronde à cause de bonnes performances en séries. Et bien, l’échange de Galchenyuk est une autre manifestation de cela. Imaginez ce que Bergevin aurait pensé lorsqu’il a conclu la transaction de Domi pour Galchenyuk, s”il avait su à ce moment que le joueur qu’il échangeait reviendrait l’aider quatre ans plus tard, en jouant pour les Leafs, après avoir aussi joué pour quatre autres équipes dans la LNH et une dans la AHL. C’est la plus grosse contribution que Chuckie aura faite au succès du club qui l’a repêché 3e au total en 2012. Ironique, quand même…

  155. S’il est une année où le CH peut se permettre de repêcher parmi les 4 dernières équipes, c’est bien cette année. Certains joueurs juniors n’ont pas chaussé les patins depuis plus d’un an; certains n’ont joué qu’une dizaine ou vingtaines de parties; d’autres ont joué plus longtemps, mais dans un contexte très particulier où la compétition n’était pas nécessairement au rendez-vous.

    Bref, après les 5 premiers au repêchage (et encore!), ce sera un peu, beaucoup, une prise de risque dans les choix au repêchage.

  156. J’ai regardé le match Vegas-Colorado hier soir pour voir si le calibre était vraiment si supérieur à ce qu’on a vu contre Toronto et Winnipeg. C’est difficile de tirer une conclusion ferme sur un seul match, mais je n’ai pas trouvé de supériorité flagrante. C’est clair que le CH ne battra pas son futur adversaire en quatre matchs, mais si le club continue sur sa lancée il me semble de calibre, bien sûr, si Price continue d’être celui qu’il doit être.

  157. D’accord avec toi Opeth. Boston-NYI est pire que le CH.

    Tampa va causer problème. Surtout que Vasilevskiy a trouvé ses repères et enclenché en deuxième vitesse dernièrement.

    Sauf qu’il y a de bonnes raisons d’être en furie car Tampa se présente en séries avec une masse de 98 millions $, excédant ainsi le plafond de près de 17 millions $ avec leurs entourloupettes. Il faudra sérieusement que la ligue s’attarde à ca.

  158. Mathias Brunet y va d’un article faisant la liste des six gestes clé de Marc Bergevin qui ont permis au club de se retrouver dans la carré d’as. Comme d’habitude, les biais de Mathias se retrouvent dans son raisonnement. De mettre la confiance de Bergevin en Carey Price va de soi, personne qui est honnête ne peut nier l’impact actuel du gardien vedette, mais il aurait quand même pu mentionner que sans l’embauche de Jake Allen, le CH ne faisait pas les séries et que Price n’est plus fiable en saison régulière à cause de son manque d’engagement et de sa fragilité physique, il est souvent blessé.

    Aussi, il attribue l’embauche par le CH de Dominique Ducharme à Bergevin, alors que celui-ci a été embauché par Claude Julien. Le crédit réel de Bergevin est d’avoir nommé Ducharme entraîneur-chef en pleine saison folle de la covid, mais rendu là, c’est un peu comme donner le crédit à un gagnant du 6/49 d’avoir acheté un billet. En d’autres mots, Bergevin a l’air d’un génie avec cette décision de congédier Julien et de le remplacer par Ducharme, mais c’est venu à un cheveu de rater tellement Ducharme a été placé dans une situation difficile. Cette décision aurait pu facilement ruiner la carrière de Ducharme.

    Mathias parle du remaniement du département de dépistage professionnel comme d’un bon coup de Bergevin. Il a raison, mais il aurait pu ajouter le redressement du département de dépistage amateur du club. Bien sûr Timmins n’a pas perdu son poste, donc le lien de cause à effet est moins clair, mais il y a eu un changement à ce niveau car les résultats sont de loin meilleurs depuis 2016, où le CH semble capable de dénicher au moins deux joueurs de la LNH par année. Je dis semble, car il est encore trop tôt pour en être certain, mais après Sergachev et Mete en 2016, 2017 devrait donner Primeau, Poehling, Fleury et peut-être Brook. 2018 a déjà donné KK et Romanov, mais Ylonen et Harris ont de très fortes chances de percer aussi. Pour 2019, il y a déjà Caufield, mais Struble est un top-prospect et il y a aussi Norlinder, Fairbrother et Harvey-Pinard comme candidats sérieux. Pour 2020, Guhle semble certain de percer, alors que Tuch et Mysak sont de bons prospects et il y a aussi Farrell qui ne peut être rayé.

    Moi je vois 14 joueurs qui feront la LNH de manière significative repêchés en cinq ans. C’est presque trois joueurs par année. De 2008 à 2015, soit les sept premières années précédentes de Timmins, seulement cinq ou six joueurs ont eu une carrière à peu près significative dans la LNH, et aucun d’entre eux n’a été un vrai joueur d’impact dans la durée. C’est vraiment le jour et la nuit, et cela ne peut s’expliquer que par un hasard plus favorable à partir de 2016.

    Les critères et les méthodes d’évaluation ont changé, les façons de faire aussi. La tenue d’un combine en Europe, par exemple, à partir de 2018. L’accumulation de choix pour augmenter les chances de frapper juste. L’embauche d’un dépisteur vidéo à temps plein cette année, Yannick Saint-Pierre, le gars de Draft Dynasty que je trouvais très bon l’an passé. En cette année de pandémie ça pourrait aider. Il va aussi sûrement aider avec le “cross-over” dans l’évaluation des joueurs de différentes ligues. Cette embauche récente n’a bien entendu pas encore donné de résultat, mais elle montre l’ouverture de Timmins à de nouvelles façons de faire, et aussi de juger quelqu’un sur ce qu’il fait, et non pas d’où il vient. Il aurait pu snober Saint-Pierre comme étant un dépisteur de salon sans valeur, mais il l’a jugé sur le contenu de ses vidéos, et sur les entrevues d’embauche qu’il a sûrement eues avec lui. Pour résumer, quelque chose a changé dans le département de dépistage amateur du CH et ça donne des résultats qu’on commence à voir avec le grand club. Ce n’est que le début.

    https://www.lapresse.ca/sports/hockey/2021-06-09/les-six-travaux-de-marc-bergevin.php

    https://twitter.com/AZadarski/status/1351274983645999105?s=20

  159. Je vais répéter ce que j’écrivais il y a quelques jours. Pas facile d’évaluer les chances du CH face aux clubs américains…surtout cette année car il n’y a eu aucun affrontement entre eux. Ce n’est qu’après quelques matchs qu’on pourrait évaluer nos chances de se rendre loin ou très loin. Ce serait, par contre, un beau défi pour Price d’affronter n’importe quel des gardiens actuellement encore en séries. Que ce soit Vegas, Colorado, Boston ou Tampay Bay, il y a là une fierté que pourrait retirer Price d’avoir le dessus sur l’un ou tous d’entre eux. Est-il dans sa bulle au point de les dominer? Pas facile à dire ou prédire. Ce serait une belle bataille de tous les instants. On dit souvent que le Canadien repose sur les épaules de Price mais Tampa Bay est en voiture avec Vasilevskiy. Fleury ne veut jamais céder. Je connais moins le gardien de l’Avalanche mais Raask n’est pas piqué des vers non plus. Une chose est sûre et c’est qu’on devrait voir du bon hockey au cours des prochaines semaines. Il y aura, je pense, une finale opposant des spécialistes de l’offensive face à ceux qui le sont en défensives. Lequel l’emportera…les paris sont ouverts.

  160. @drakm72
    Excellent commentaire!
    C’est vrai que le repêchage vas probablement être une boîte à surprise comme jamais il a été de sorte que le préjudice de repêcher entre 12et 15 rang plus loin est moindre que dans une année normale mais quand même j’aurais aimer voir ce que Timmins aurait pu faire d’un 16 choix.
    La un choix 28 et + on tombe plus dans la catégorie des projets comme julssen etc
    Mais on peut être chanceux et on peut espérer des erreurs des autres équipes pour avoir des joueurs visés mais un fait demeure on vas repêcher à la fin des 2premieres rondes et ce incluant nos 2choix de deuxième ronde.
    Bon en espérant que ça vaille la peine on oublie le repêchage et on souhaite que l’équipe donne à Carey le seul championnat professionnel qui manque à un joueur de hockey professionnel nord-américain.
    Go habs go
    Bonne séries tout le monde!

  161. Je pense c’est Brian Burke qui disait qu’en dehors du 1er choix le seul rang de draft acceptable est le 31ème…

    D’autres citations amusantes de cette saison pourraient être:
    “We mean business!”
    “Une fois en séries on sait jamais…”
    et ma favorite:
    “On a jamais trop de défenseurs”

    lol?

  162. Une chose qui me fait sourire actuellement est de lire les journalistes écrire que Bergevin était pour être congédié si le CH avait perdu le cinquième match contre Toronto, mais du même souffle, ils trouvent tout à fait normal de penser qu’il va bientôt recevoir une prolongation de contrat. Un tel raisonnement ne tient pas la route car Bergevin est le même DG aujourd’hui qu’il l’était avant le cinquième match contre les Leafs.

    Quand on analyse la situation fondamentale d’un club de hockey, et l’identité du DG est sûrement une donnée de base, et bien, on ne peut pas juger sur des éléments conjoncturels à très court terme. Avant les séries je plaidais ici pour le maintien de Bergevin en poste car je trouvais qu’il était meilleur comme DG aujourd’hui qu’à ses premières années en poste. J’aime le pipeline du CH, la façon dont le club repêche depuis quelques années, et j’aime aussi le fait que malgré ses manœuvres de l’entre-saison pour améliorer le club à très court terme, Bergevin n’a pas touché à son pipeline et très peu à sa banque de choix. Je voulais garder Bergevin comme DG non pas car j’ai une admiration folle pour lui, mais je voyais une organisation structurellement plus forte et engagée sur la bonne voie avec ses jeunes joueurs et je voulais de la continuité organisationnelle, car quand un DG est congédié, normalement, beaucoup d’autres employés dans la hiérarchie de la direction quittent aussi. Toute la structure de direction est alors à rebâtir.

    Tout ça pour dire que mon désir de voir Bergevin rester en poste ne dépendait pas d’une passe à l’aveuglette de Galchenyuk. C’était basé sur des critères beaucoup moins anecdotiques et volatils. C’était basé sur mon appréciation du travail de fond fait par l’organisation, même si j’ai toujours peur que Molson manque de patience à cause de pressions mercantiles. En d’autres mots, je voyais une organisation en progression et je pensais que si on avait la patience de garder le cap, le succès allait suivre, contrairement à la percée actuelle en séries qui est basée sur une fluctuation positive dans le jeu de l’équipe, et surtout, de son gardien vedette.

    Tout ce qui s’est passé à date en séries n’est pas strictement dû à la chance, mais il est clair que le tout aurait facilement pu se terminer contre Toronto, sans que Bergevin ou Ducharme aient fait quoi que ce soit de différent. La qualité intrinsèque des deux hommes de hockey aurait été identique, même si les choses avaient mal tourné contre Toronto, et à 1-3 pour Toronto dans la série, les chances étaient clairement contre le CH.

    J’en reviens finalement donc à déplorer toujours la même chose de la part des journalistes et commentateurs de tout acabit, soit l’obsession du court terme et le manque de patience. Une autre façon d’exprimer ma pensée serait d’y aller du bon vieux cliché qui veut que ce qui compte c’est le processus, et non pas le résultat à court terme. Que si le processus est bon, tôt ou tard le résultat positif va finir par arriver. Alors voilà, le CH se retrouve avec un résultat positif un peu inattendu, mais je persiste à croire qui si on persiste avec le processus actuel qui est de ne pas sacrifier de jeunesse pour du court terme, et bien d’autres résultats positifs vont suivre, et ce n’est pas juste à cause de Bergevin, qui a ses faiblesses, mais c’est à cause de l’amélioration de toute l’organisation et du fait de rester fidèle à un plan d’action à long terme.

  163. Bien d’accord avec vous Opeth.

    Mais comme le dit un autre bon vieux cliché, le sport professionnel est une business de résultat. Si tu gagnes, toutes tes décisions sont jugées comme ayant été bonnes, même celles qui n’avaient pas de sens! On évalue que le processus est bon que si le résultat est positif.

  164. Exact, la ligne est mince entre succes et échec dans le sport.
    Il faut inclure le facteur chance et des fois l’arbritage qui est mauvais.

    Un poteau (au lieu d’un but) lors des match 5 et 6 aurait tout changé pour le CH et les Leafs.

    MB et Ducharme auraient été critiqués et p-e congédiés.
    Dubas un génie.

    Les Bruins éliminés. Le coach se plaint de l’arbritage. Le nombre de fois que les arbitres et le comité de discipline ont toujours été dans leur coté. Ca me fait pas de la peine 😂

  165. Drôle, mais pas surprenant de voir Mathias Brunet dans son article du jour sur la situation des Bruins écrire ceci:

    “Rask, 34 ans, offre encore des performances relevées, mais les blessures l’ont frappé durement ces dernières saisons. Il a joué diminué en séries et devra probablement se soumettre sous peu à une intervention chirurgicale. Boston pourrait alléger sa masse salariale en confiant le filet au jeune Jeremy Swayman, épaulé par un adjoint d’expérience, l’an prochain, puisque Rask touchait 7 millions cette saison.”

    Donc, Rask offre encore des performances relevées, gagne 7 M$ par année, mais les Bruins devraient penser à le laisser partir en le remplaçant par Jeremy Swayman, le Cayden Primeau des Bruins. Mais pour Matias il serait impensable de faire la même chose avec Price qui gagne 10.5 M$ par année, a le même âge que Rask (quelques mois plus jeune), est lui aussi souvent blessé. De plus, Rask devient UFA et les Bruins le perdraient pour rien, alors que Price est sous contrat et pourrait rapporter gros. Dur à suivre l’ami Mathias. Même lui tombe dans l’analyse à très court terme.

  166. Bien hâte de voir la suite des choses …. mais il y a trois gardiens qui gagnent ~10M$ dans la LNH et deux d’entre eux accèdent au carré d’as.

    Le troisième, Brobovsky en Floride, s’est effondré en séries et son équipe s’est fait sortir par Tampa en première ronde (donc deux des trois gardiens s’affrontaient en partant).

    Rask pourrait les rejoindre cet été car il est UFA. Hellebuyck va aussi les rejoindre assurément lorsque son contrat viendra à échéance.

    Comme les recettes gagnantes sont copiées par les autres GM, les séries de cette année pourrait bien réaffirmer l’adage selon lequel “les défenses gagnent les championnats” et qu’il faut construire en partant de l’arrière.

  167. Petit complément:

    Équipes de la ligue classées par le nombre de but contre en saison régulière.

    1. Vegas 124 buts contre
    2. NYI 128
    3. Colorado 133
    4. Caroline 136
    5. Boston 136
    6. Tampa 147

    Incroyable n’est-ce pas comment cela dresse le portrait des séries?
    Seul le CH fait figure d’intru alors qu’il arrive au 18e rang.

    Si on fait l’exercice avec les buts pour, ca ne concorde pas aussi bien, comme quoi l’offensive n’est pas gage de succès.
    1. Col
    2. Pitts
    3. Vegas
    4. Wash
    5. Flo
    6. Tor
    7. Edm

  168. Pour en rajouter: si Vegas passe dans le top 4, on y trouvera 3 des 4 gardiens les mieux payés de la ligue (Rask et Fleury sont a égalité au 4e/5e rang)!

    Si ma mémoire me sert, le top 4 de l’année Halak était complété par Leighton, Niemi et Nabokov, ce qui avait un peu parti le débat sur l’importance du gardien.

    Il n’y aura que 3 ou 4 membres du top 50 en attaque: Stamkos, Barzal et Stone/Paccio ou Rantanen. (Anders Lee est blessé)

    Chez les défenseurs il y aura 6 représentants du top 50: Weber, Petry, Leddy, Hedman, McDonaugh et Pietrangelo ou Erik Johnson (mais sa présence est incertaine).

  169. Cette liste montre très bien comment le Price de la saison régulière et celui des séries est bien différent, et si Price n’avait pas eu un mois de repos avant les séries et une saison écourtée en plus, pourrait-il être aussi efficace? L’autre chose, c’est bien beau de vouloir copier Montréal, mais quel club voudra copier 15 M$ investis au poste de gardien? Car je le répète, pas de Jake Allen cette année, pas de présence en séries pour Montréal, et personne ne jouerait au fanfaron en disant qu’il ont toujours su que Price était la solution. Un bon DG doit pouvoir décoder le contexte. Aussi, il y a une grosse différence entre payer un Vasilevski 9.5 M$ par année alors qu’il est dans la force de l’âge, au sommet de sa carrière, et payer 10.5 M$ à un Price de bientôt 34 ans, et globalement en déclin,m toutes choses étant considérées. Tout ça sans compter le besoin d’un adjoint à 4.3 M$ cette année et presque 3 M$ l’an prochain, si Seattle ne vient pas le ravir.