Un camp des recrues où plus de la moitié des meilleurs seront absents

On est proche de l’ouverture du camp des recrues des Canadiens et force est de constater qu’il faudra regarder les choses avec la bonne perspective. Bien sûr il y aura certains des meilleurs prospects du club qui seront présents, les Primeau, Poehling, Suzuki, Brook et Fleury, mais plus de la moitié des meilleurs prospects du club seront absents car ils jouent en Europe ou dans la NCAA. Donc, on ne verra pas les Caufield, Harris, Struble, Romanov, Ylonen, Ikonen, Norlinder et Olofsson. Tout ça sans compter que Kotkaniemi et Mete sont tellement précoces qu’ils ne sont plus de recrues, même s’ils en ont toujours l’âge.

Il faudra donc garder en mémoire que le club de recrues du CH que l’on verra dans quelques jours sera loin de représenter la véritable puissance de la relève du club. Ceci dit, la prochaine saison sera très intéressante à suivre car en plus de la performance du grand club, on pourra suivre la progression de tous ces jeunes joueurs. À la fin de la prochaine saison on connaîtra de manière beaucoup plus précise la valeur de ce fameux pipeline. Si plusieurs jeunes confirment leur valeur, Bergevin aura beaucoup d’options qui s’ouvriront à lui.

134 avis sur « Un camp des recrues où plus de la moitié des meilleurs seront absents »

  1. Opeth disait:
    « Je sais que c’était la saison morte, mais ce sujet sur l’Avalanche n’a jamais levé ».

    Le sujet était très intéressant. Moi personnellement, je n’avais pas d’opinion à émettre sur cette équipe. J’imagine que c’était le cas pour plusieurs d’entre nous.

  2. J’aurais bien aimé faire un lien entre le dernier sujet sur les jeunes de l’Avalanche et le classement de Pronman sur le site The Athletic, mais ils font partie de son top 6 et ne sont donc pas encore sortis…

  3. Je ne sais pas si c’est un bogue chez moi (portable au bureau et PC maison) mais si ça affecte tout le monde ça expliquerait une partie du bas niveau de l’activité du nouveau blogue;

    Je dois rafraîchir manuellement les pages du blogues pour voir le nouveau contenu. C’est-à-dire que si j’ouvre la page internet je ne vois pas les nouveaux messages ou sujets tant que je ne fais pas F5 ou clique sur “Actualiser la page”.

  4. Vu le nombre de joueurs prometteurs au sein de l’organisation du Canadien et de la limite de 50 contrats devrions-nous privilégier la qualité des choix au repêchage plutôt que la quantité,encore cette année nous avons au delà de 10 choix au prochain repêchage mais seulement 1premier choix (le notre ).offrir une pléiade de choix pour en obtenir 1autre de premier rang serait judicieux à mon avis sinon on pourrait bien se ramasser avec plusieurs joueurs moyens avec un certain potentiels mais un manque de talent élite.

  5. Andrei Markov aimerait revenir dans la LNH avec le Canadien de préférence.

    Si cela ne fonctionne pas avec le CH, je verrais Markov compléter ses milles matchs dans la LNH avec les Sens.

    Il serait un mentor pour un jeune athlète doué comme Chabot et pourrait calmer un joueur talentueux mais belliqueux en Tkachuk.

  6. @Methot

    Le CH a actuellement 48 contrats LNH, donc sous la limite de 50. Il n’y aura pas de problèmes pour l’an prochain car les contrats suivants viendront à terme: Weise, Peca, Thompson, Cousins, Hudon, Folin, Kinkaid, Evans, Vejdemo, Waked, Belzile, Barber, Varone, McCarron, Sklenicka, Ouellet, G. Olofsson et McNiven. Ça fait 18 places plus les deux déjà libres. Bergevin pourra facilement mettre sous contrat Caufield, Romanov, Ylonen, Ikonen, J. Olofsson, Hillis, Harris, McShane et Fonstad. Ça fera neuf nouveaux joueurs, donc onze places de contrats libres. Certains des 18 joueurs cités plus haut pourront être signés de nouveau. Tout ça sans compter des échanges possibles si l’an prochain Caufield, Poehling, Suzuki, Romanov et Brook font l’équipe. Des vétérans devront être échangés si les choses tournent pour le mieux. C’est pour ça que je disais en conclusion de mon court texte que Bergevin risque d’avoir des options pour bouger l’an prochain.

  7. @Malkhor
    J’ai le même problème : je dois constamment rafraîchir la page manuellement pour voir les nouvelles entrées (autant la page d’accueil que celle du thème en cours). J’ai même pensé pendant un bout de temps que le blogue était “mort”…

    Pour ce qui est du CH, j’ai bien hâte de voir le classement des espoirs du CH de Pronman sur Athlétique. On peut tout de suite penser que Caufield sera 1er (considéré “élite”, comme KK). C’est la suite que j’ai hâte de voir. Jusqu’à quel point le potentiel des espoirs du CH s’est amélioré depuis l’an dernier? Ylonen et Poehling étaient respectivement 2e et 3e en tant que très bons espoirs (tout comme Suzuki avec Vegas à l’époque). Est-ce que Suzuki va s’approcher de l’étiquette “espoir de pointe” avec les séries qu’il a connu le printemps dernier? Brooks était seulement 9e avec l’étiquette “a une chance” (il va certainement grimper les échelons) et Romanov n’était pas classé. Ça promet!

    Au niveau de la ligue, même si on vante grandement le bassin d’espoirs du CH, je ne penserais pas que Pronman classe le CH en 1re position, principalement parce que les Devils et les Rangers ont des joueurs que Pronman considère à la limite des catégories espoir spécial/élite (Hughes et Kakko), ce qui donne énormément de valeur (à ses yeux) à la filiale d’une équipe.

    Les réponses dans quelques jours!

  8. Le 29 août 2019 à 21 h 40 min, Provencal a dit :

    @Malkhor
    J’ai le même problème : je dois constamment rafraîchir la page manuellement pour voir les nouvelles entrées (autant la page d’accueil que celle du thème en cours). J’ai même pensé pendant un bout de temps que le blogue était “mort”…
    =====================================
    Moi aussi j’ai pensé que le blogue était fermé. C’est plus compliqué sous cette formule car il faut renouveller le lien qui nous mène au sujet du jour en effaçant le dernier lien dans nos favoris.

  9. J ai aussi beaucoup de difficulté a suivre et, comme je m y connais peu avec les outils numériques, c est difficile pour moi de participer assidument. Mais je vais être persistent.

  10. Mise à jour du classement de Pronman sur The Athletic: les espoirs des Canadiens pointent au 6e rang. Selon Pronman, les meilleurs espoirs du CH sont dans l’ordre: Caufield (élite), Suzuki (niveau élevé), Poehling-Brook-Primeau (très bons), Romanov (entre très bon et espoir légitime), Juulsen-Ylonen-Olofsson-Ikonen-Norlinder (espoirs légitimes), Harris-Pitlick-Struble-Fonstad (entre espoirs légitimes et possibles), Evans-Fleury-McShane-Teasdale-HarveyPinard-Hillis-Fairbrother (espoirs possibles), Vejdemo-Leskinen-Stapley-Houde (profondeur).

    Comme je l’avais expliqué dans le sujet précédent, les critères de Pronman pour déterminer qui constitue un espoir sont les joueurs qui n’ont jamais joué au moins 25 parties (saison régulière plus séries) dans la LNH au cours d’une même saison (10 parties pour les gardiens) ou au moins 50 parties au total au courant de leur carrière (25 parties pour les gardiens), ou qui sont âgés de moins de 27 ans au 15 septembre.

    Pronman établit aussi pour chaque équipe le top 10 des joueurs de 23 ans et moins, sans égard au niveau où ils jouent. Son top 10 pour les Canadiens est constitué dans l’ordre de Kotkaniemi, Caufield, Suzuki, Poehling, Brook, Primeau, Mete, Romanov, Juulsen, Ylonen.

  11. Le mouvement est bien amorcé pour le CH avec sa banque de prospects. 2-3 recrues par années et on se sépare de joueurs vieillissants au bon moment et le roue tourne. Je crois que Poehling fera l’équipe. Suzuki en janvier. Fleury pourrait faire le saut vers décembre.

    Drouin-KK-Domi (70 buts)
    Tatar-Daneault-Gallagher (70 buts)
    Byron-Poehling-Armia (50 buts)
    Lekkonen-Cousins-Weal (30 buts)
    Thompson

    Mete-Weber (20 buts)
    Kulak-Petry (15 buts)
    Chariot-Juulsen (5 buts)
    Reilly-Frolen
    L’alignement de départ de la saison… encore deux saisons et le CH sera aspirant. Beaucoup de travail en perspectives. Si Suzuki se développe, il faudra faire un choix entre Tatar, Armia ou Byron en janvier.

  12. @ Bougon76

    Donc, si je comprends bien, vous prévoyez une saison de 20 buts à Shea Weber? 🙂

    Blagues à part, vos prévisions me semblent plausibles, sauf peut-être le total de 80 buts pour les 3e et 4e trio. J’ai l’impression que le Bottom 6 risque de produire une soixantaine de buts, maximum.

  13. @ Provencal

    Vous avez raison, Pronman n’a pas classé le CH en 1re position alors que les Rangers et les Devils seront du top 5.

    Voici le classement des équipes jusqu’à présent:
    31. Calgary
    30. Washington
    29. Boston
    28. Pittsburgh
    27. Winnipeg
    26. Nashville
    25. Columbus
    24. Dallas
    23. Tampa Bay
    22. Minnesota
    21. Toronto
    20. San Jose
    19. St. Louis
    18. Buffalo
    17. Arizona
    16. NY Islanders
    15. Floride
    14. Anaheim
    13. Detroit
    12. Ottawa
    11. Las Vegas
    10. Chicago
    9. Edmonton
    8. Caroline
    7. Philadelphie
    6. Montréal

    Il reste donc Colorado, Los Angeles, New Jersey, NY Rangers et Vancouver.

  14. Byron 15-20 buts
    Poehling +ou- 15 buts
    Armia 15 buts

    Pour 45-50 buts

    Lekko 15 buts
    Cousins 5 buts
    Weal 10 buts

    Pour 30 buts

    Disons que c’est un scénario optimiste réaliste !!!

    Pour Mete, c’est un gros 5 buts !!!

  15. La ligue nationale devrait faire une entente pour permettre à l’ensemble des espoirs de pouvoir participer aux camps des recrues. Pas nécessairement au camp d’entrainement. Cependant, ce camp devrait probablement avoir lieu avant le début de la session universitaire américaine pour éviter les impossibilités. Pour le européens, c’est un peu plus compliqué vu que la saison début tôt. Cependant, ce serait un gros avantage côté «hockey» que de permettre aux joueurs repêchés de faire les camps d’entrainement tout en ne permettant pas la signature de contrat.

    Mon petit cinq cenne sur ce côté là.

    Sinon, effectivement, les espoirs du canadiens sont plus intéressant que dans l’ensemble de mes souvenirs de hockey… Ce qui veut dire que ça fait au moins vingt ans que je n’ai pas vu une aussi jolie cohorte!

  16. J’ai désactivé le fameux anti-spam. Laissez-moi savoir si ça va mieux comme ça.

    Pour ce qui est de ces classements de prospects il faut en prendre et en laisser. Que le CH soit sixième, ça montre qu’il a un bon pipeline, mais il est impossible à ce stade de savoir comment bon il est vraiment. Pour le moment c’est de la projection et comme toute projection comporte son lot d’incertitude, ça peut tourner pour le mieux ou pour le pire. Par exemple, Pronman sous-évalue, à mon avis, Romanov. Il semble oublier que ce jeune a gagné le titre du meilleur défenseur au CMJ à 18 ans, ce qui est très rare. Aussi, Romanov a joué dans la deuxième meilleure ligue pro au monde l’an passé, et ce sur la meilleure équipe de la ligue, dans un rôle limité. Il lui était donc impossible d’accumuler des stats offensives impressionnantes.

    Tout ça me fait penser au site HEOTP qui classe Max Domi meilleur joueur de moins de 25 ans du club devant Kotkaniemi. La seule raison de ce classement est que Domi a 24 ans et KK 19 ans. Ceci dit, je parierais sur Kotkaniemi pour devenir un bien meilleur joueur que Domi, et il y en a probablement d’autres dans le pipeline actuel qui devanceront Domi, mais avec Domi on sait pas mal ce qu’on a comme potentiel maximum, alors qu’avec les Romanov, Suzuki, Caufield, Poehling, Primeau et autres, c’est beaucoup moins clair.

  17. Présent!

    Bonjour opeth, je n’ai jamais été en mesure de me connecté avec ancien compte.

    J’ai dû en créer un nouveau.
    Mais maintenant je suis là!

    Bonne saison

  18. @ Bougon76

    C’est sûr que tous ces joueurs sont individuellement capables de cette production, mais il va falloir que les astres soient alignés pour qu’ils y arrivent tous. Le problème, c’est que ces joueurs ont besoin d’être dans des bonnes situations pour atteindre cette production, mais les bonnes situations sont limitées dans un match de hockey.

    Lehkonen est certes capable de marquer 15-20 buts, mais s’il joue 10 min/match sur le 4e trio sans temps d’avantage numérique, ça n’arrivera pas. Sauf que s’il joue plus que ça, il risque de gagner du temps de glace au dépend de Byron, ce qui va faire diminuer la production de ce dernier.

    Même chose avec Weal. Si Claude Julien décide de l’employer régulièrement en AN comme à la fin de la saison dernière, 15 buts de sa part ne serait pas surprenant. Sauf que Joel Armia pourrait voir son temps d’AN diminuer en conséquence et ne pas en marquer plus que 10.

    Anyway, je pense que ce genre de discussion démontre une certaine profondeur intéressante à l’attaque. Reste à voir comment Claude Julien utilisera cette profondeur.

  19. J’ai aussi vu le classement de Pronman. C’est intéressant comme classement. Personellement, je trouve qu’il sous-évalue Romanov ainsi que Fleury.

    Puisque nous parlons d’espoir du CH, il y a un jeune dont on parle très peu. Jake Evans a connu une première saison somme toute intéressante l’année dernière à Laval et il n’a que 23 ans. Si il démontre une progression dans son jeu cette année, pourrait-il devenir éventuellement un bon joueur de bottom 6 avec le grand club (genre notre 4ième centre)?

  20. Je ne connaissais pas Struble (et encore moins Fairbrother), mais après avoir lu et fouillé, j’admets que ce genre de joueurs pourraient amener un élément qui manque beaucoup au Canadiens, soit la robustesse. Et le coup de patin tout comme la vitesse de pointe sont intéressants.

  21. Le camp des recrues semble de moins en moins capable de fournir les informations désirés à leur équipe. Le hockey est de plus en plus international et les équipes ont de plus en plus de restrictions quant aux possibilités de rassembler leur recrues. Il y a le camp d’entrainement, les ligues en Europe et aux USA qui sont de plus en plus relevé, l’AHL.

    Pour la vidéo, le plus frappant est la dynamique entre Bergevin, Churla et Timmins, mais je constate qu’il n’a jamais été question de céder des choix pour s’avancer dans le repêchage. Pourquoi cela? Est-ce que la direction du CH considère cette option mauvaise ou c’est simplement la circonstance du repêchage qui a fait en sorte qu’ils ont plutôt considéré de reculer ou repécher à leur rang?

  22. Pour la vidéo du repêchage ce que je trouve frappant c’est qu’il n’y avait pas d’iniative de leurs parts ,on se contentait d’attendre si leurs joueurs identifiés était présent toujours disponible à leur rang de repêchage si oui on repêchait sinon on acceptait l’offre, nulle part on voit des propositions qui émane d’eux,à tout le moins dans les extraits choisis.

  23. Il faut se rappeler que ces vidéos ne montrent que des moments choisis. Si le club a fait des offres d’échanges c’est clair que cela a été coupé au montage. Dans les deux vidéos, la seule chose qu’on apprend vraiment c’est que le club a refusé un choix de troisième ronde pour reculer de deux rangs en première ronde. Ah oui! On apprend aussi que si Norlinder et Fairbrother n’avaient plus été disponibles, le club aurait reculé deux autres fois. J’ai de la difficulté à comprendre le désir de Bergevin de reculer, surtout en deuxième ronde. Il avait fait la même chose en 2018.

  24. Je suis certain qu’un sujet sur l’Avalanche lèverait beacoup plus à un autre moment donné: il s’agit d’une équipe qui sera fort intéressante à suivre avec le talent et la jeunesse sur glace, tout comme celle qui s’en vient (top 5 de Pronman). Les prochaines décisions de Sakic seront critiques et comme il a un très beau jeu, cela rend le tout encore plus intriguant!

    Pour ce qui est de ce camp du CH, j’espère que ceux qui devraient se démarquer le fassent. Dans le fond, une autre année hors des séries ne seraient pas catastrophique. Comme Opeth le dit, la fin de la prochaine saison est critique dans l’évaluation des jeunes de l’équipe. Ce devrait être la dernière année d’évaluation du CH! La masse critique de talent devrait être atteinte au prochain repêchage. Les decisions importantes suivront en fonction de l’évaluation du talent, la balance de la masse salariale, le repêchage d’expansion, la vision organisationnelle à long terme, etc. Le CH est aussi en bonne position pour créer sa propre roue à la “Patriots”: élaguer par le haut et un bassin constant de jeunes talents!

  25. La comparaison avec le football est toujours un peu boiteuse, mais quand même. Hier les Patriots ont décidé de donner le poste de quart substitut à la recrue Jarett Stidham, un choix de 4ième ronde de 23 ans, et de laisser aller le vétéran quart Brian Hoyer. Un jour plus tard Hoyer a signé un contrat beaucoup plus avantageux pour lui avec les Colts.

    Ce geste montre bien la philosophie des Patriots qui n’ont pas peur de laisser aller des vétérans et de garder des jeunes à la place. Si Brady se blesse sérieusement les espoirs de Super Bowl des Pats tombent à l’eau de tout façon, alors aussi bien donner le poste de #2 à Stidham et accélérer son développement avec de meilleures répétitions à l’entraînement, et si Brady se blesse, vaudra mieux être un club moyen avec la recrue qu’avec un vétéran plafonné.

    Tout ça pour dire que c’est beau d’avoir plusieurs jeunes très prometteurs, il ne faut pas avoir peur de leur donner la chance au dépend des vétérans plafonnés. Ça ne veut pas dire qu’il faut donner des passe-droits à des recrues qui ne l’ont pas mérité, mais, par exemple, si Poehling et Suzuki font bien, il faudra leur ouvrir la porte, et ainsi de suite avec les Brook, Fleury et Primeau. Un séjour à Laval sera peut-être nécessaire, mais Bergevin doit être prêt à échanger des vétérans le moment venu.

  26. Relativement à la vidéo du repêchage diffusée par le CH…

    Comme le CH est une organisation qui contrôle excessivement son image et le message, il aurait été très étonnant qu’on puisse voir des extraits qui laissent sous-entendre que l’équipe n’a pas obtenu le joueur convoité (parce que c’est un peu ça que ça voudrait dire si on voyait Bergevin très actif pour devancer son choix, sans que ça marche).

    Le seul DG qui parlait vraiment ouvertement de ses tentatives ratées d’améliorer son rang de sélection au repêchage était Brian Burke. Et disons juste que les styles de communication de Burke et du CH sont assez opposés, merci.

  27. Selon Renaud Lavoie, des offres hostiles en octobre.

    J’y crois pas, les joueurs ne voudront pas mettre leur équipe dans le jus au début de la saison.

    C’est une autre tactique des agents des joueurs pour mettre de la pression sur les dgs.

  28. Le camp est même pas commencé que déjà les impatients s’énervent. L’espace du CH sous le plafond en énerve plusieurs. On veut des échanges, des noms connus tout de suite et on met de l’avant le fait que Bergevin est là depuis sept ans pour inventer un sentiment d’urgence artificiel.

    Le CH a son meilleur niveau de jeune talent de moins de 25 ans depuis des décennies, et des nonos seraient prêts à brader ça tout de suite pour s’exciter le poil des jambes. La réalité c’est que le CH n’est pas un réel aspirant cette année. C’est un club en transition avec beaucoup de talent immature et une structure salariale saine. L’horizon est grand ouvert, mais ce n’est pas le temps de poser des gestes stupides pour une petite gratification à court terme. L’intérêt cette année est d’espérer une bonne saison du gros club et de voir la plupart des prospects confirmer le potentiel qu’on voit en eux. Molson et Bergevin sauront-ils calmer la meute journalistique et garder le cap? Le succès futur du CH passe par une réponse positive à cette question.

  29. Petite question comme ca. Si on faisait un groupe des Rescaps pour aller voir un match du CH, il y aurait des interessés?

  30. Je commence à être confiant en Bergevin concernant la nécessité de maintenir un volume de jeune talent. Il pourrait en inclure 1 ou 2 dans une grosse transaction mais sinon il va probablement conserver sa meute de jeunes loups jusqu’au prochain repêchage, sauf si le développement de certains 21-22 ans stagne ou régresse.

    Caufield débute sur les chapeaux de roues en pré-saison NCAA. 4 buts contre un club universitaire canadien qui est constitué principalement de joueurs de 22-26 et ayant joué WHL selon l’article de Mathias dans La Presse. La seule question demeurera celle de son physique; à quel moment sera-t-il en mesure de compétitionner sur une base régulière contre des hommes? Je ne pense pas qu’on le saura avant l’an prochain au camps d’entraînement. Ou peut-être en fin de saison au championnat du monde.

  31. Alex De Brincat demeure le comparable le plus attrayant en ce qui concerne Caufield. Ils ont le même gabarit et DeBrincat a fait le saut avec succès en LNH à 19 ans. Sauf que DeBrincat semble être plus complet que Caufield.

  32. Dommage que le CH n’a pas un P.Kane et J.Toews pour alimenter. Caufield. On verra pour KK et Suzuki.

    L’ideal serait d’avoir un choix top 5, mais on s’alligne pour un choix entre 10 et 20.

  33. @ opeth

    Pas mal d’accord avec vous: la priorité cette saison devrait être la progression du groupe de jeunes joueurs. Selon moi, les seules acquisitions de vétérans justifiables à ce stade-ci, ça serait des mouvements effectués pour favoriser le développement des jeunes.

    Ça sonne un peu contradictoire, mais selon les circonstances, on a parfois besoin d’ajouter un vétéran pour permettre aux jeunes de s’épanouir.

    – Une équipe dont les jeunes attaquants peinent à récupérer les rondelles en zone offensive gagnerait à greffer un vétéran plus mature physiquement.

    – Une équipe qui se fait dominer aux cercles des mises-en-jeu pourrait songer à acquérir un vétéran spécialiste pour obtenir le contrôle de la rondelle plus régulièrement.

    – Etc.

    Mais bon, je ne parle pas d’acquisition à gros prix, mais plutôt de petits ajustements parfois nécessaires pour mettre les jeunes dans un environnement favorable. Idéalement, ce genre d’ajustements doit se faire sans trop sacrifier d’actifs pour l’avenir ni chambouler la structure salariale des prochaines années.

    Sinon, on garde le cap.

  34. D’accord avec opeth pour l’objectif cette année.

    Je m’inquiète toutefois un peu pour les défenseurs. J’ai très peu suivi le hockey junior ou AHL dans les dernières années, alors les Fleury et autres je ne les connais pas du tout. Selon Pronman, il y a quelques candidats solides, mais ce n’est pas aussi bon qu’à l’attaque.

    On dirait que Montréal aura un groupe d’attaquant très intéressant d’ici deux ans, mais est-ce que les défenseurs vont suivre?

    Dans cette optique, je ne serais pas opposé à l’échange d’un des jeunes attaquants (Suzuki?) pour compléter le top 4 des Habs avec un joueur qui pourra y évoluer quelques années. Ristolainen (droitier) et Gardiner (possiblement trop vieux en fonction de ses demandes) sont les défenseurs disponibles les visibles, mais ne cadrent pas nécessairement avec le profil recherché…

    Le CH a un peu de place sous le plafond et n’a que peux de RFA dans les deux prochaines années (Domi+Mete en 2020, Lekhonen+KK+Poehling en 2021). Les Suzuki et autres viendront 2022. En plus Petry sera UFA à 33 ans 2021 alors il pourra libérer de la place pour Romanov/Brook s’ils sont rendus top 4.

    Bref, je serais pas contre l’ajout d’un défenseur top quitte à sacrifier un jeune en attaque. Être Bergevin je serais tout de même patient afin d’attendre une occasion (genre l’acquisition de Petry) et je ne serais pas déçu de rater les séries cette année si c’est parce que les jeunes ont joué.

  35. Pour la défense il faut faire attention. Par exemple, à Boston, qui aurait dit que McAvoy et Carlo s’imposeraient si rapidement? Romanov va jouer un rôle plus important cette année en KHL. Il devrait être prêt dès l’an prochain. Pour le reste, c’est vrai qu’il y a moins de certitude, mais Bergevin a mis beaucoup de lignes à l’eau, tant au niveau des prospects que des gars plus âgés. Sur le lot, il devrait y trouver son compte. Pour moi la question sera plus quoi faire avec Weber d’ici le repêchage d’expansion.

  36. Nouveau contrat pour Clayton Keller en Arizona: 8 ans / 57,2M$ (7,15M$/saison).

    Un autre qui passe directement du contrat d’entrée au contrat à très long terme.

    Même si Keller n’était pas RFA, ce contrat pourrait être utilisé par les agents des RFA toujours sans contrat pour faire bouger les choses.

  37. Ce contrat est un pari calculé pour les Coyotes et Keller gagne la sécurité financière totale. Keller a été décevant l’an passé, mais il est toujours très jeune et jouait pour une équipe faible à l’attaque. Le plan de match ne devait pas être trop compliqué contre Arizona, arrêter le trio de Keller et les chances de gagner seront très bonnes. Ceci dit, c’est le genre de pari calculé qu’un club doit prendre quand il identifie ses jeunes joueurs clés.

  38. C’est dans la tendance. Quelques équipes se sont brûlés les doigts en attendant la fin d’un contrat pour signer une prolongation ou échanger un joueur d’impact, sur le point de devenir UFA. Arizona a préféré signer Keller avant qu’il ne devienne RFA. Avec les évènements actuels, c’est normal qu’on veuille maintenant éviter l’affrontement.

    Keller semble avoir le package complet d’un futur pilier, joueur talentueux et bonne attitude. Ce serait alors une bonne décision, car il aurait coûté plus cher à la fin de son contrat actuel, ou encore plus à l’atteinte de son statut UFA.

  39. Un autre gros contrat juteux pour un jeune talentueux qui n’a rien prouvé encore. Il n’existe plus de « bridge contract » pour les doués : tu as 1 ou deux bonnes saisons avec ton contrat recrue et tu peux signer pour le jackpot! Est-ce que c’est McTavish qui a parti cette mode de payer des jeunes sur la base de leur potentiel avec son offre hostile pour Penner ? Est-ce que cette année, les joueurs autonomes avec compensation gagneront leurs requêtes de juteux contrats ? Cela me fait peur. Avec les problèmes de jeux vidéos de Laine, je ne voudrait pas le signer pour plus de 2-3 ans car on ne sait pas qu’elle sera son attitude et sa progression, pour n’utiliser que cet exemple. L’être humain n’est pas une machine. Un joueur peut régresser après son contrat recrue : ce n’est pas tous les joueurs qui ont une progression constante. Et souvent, il faut plus que 3 ans pour bien évaluer un jeune.

    Comment expliquer la faible production de Keller la saison passée? Est-ce que cela se pourrait que son plafond serait entre ses 2 premières saisons ? Je crois que c’est Mathias (ou sur Lapresse) où je lisais que Brian Gionta a déjà fait 48 buts à l’une de ses premières années dans la ligue. Il a été un compteur constant durant sa carrière, oui, mais pas à la hauteur de 48 buts par saison. On verra comment Keller produira dans les prochaines saisons.

    J’ai peur que les GM ne cèdent à la pression et rémunèrent leur RFA cette année… cela conduira inévitablement à un (autre!) lock-out.

  40. Deux articles confondants aujourd’hui sur la direction du CH. D’abord notre ami Mathias qui nous parle de deux Bergevin sans mentionner le changement de mandat finalement octroyé par Molson. Puis pire, Martin Leclerc qui revient avec sa compilation sans contexte valable du nombre de matchs joués par les choix au repêchage des différents clubs depuis dix ans. Pas de contexte sur la qualité et le nombre de choix, à part un rang moyen en première ronde, et surtout, il ne compte pas les matchs joués par des joueurs de qualité obtenus pour des choix de repêchage directement. Dans le cas du CH, si les matchs joués par Jeff Petry et Andrew Shaw avaient été ajoutés, le CH serait passé du 20ième au 12ième rang. Bien sûr d’autres équipes ont obtenus des joueurs contre des choix, pas juste le CH, mais une étude sérieuse devrait inclure ces matchs joués par des joueurs obtenus pour des choix. Ceci dit, même là ce serait incomplet. Il faudrait ajouter les matchs joués d’un Jonathan Drouin, par exemple, obtenu pour un haut choix de première ronde du CH, Sergachev. Dans la manière de faire de Leclerc, le choix de Sergachev équivaut à un flop dans le top-10. C’est pas sérieux comme article de la part d’un journaliste qui prétend être un professionnel.

    https://www.lapresse.ca/sports/hockey/201909/04/01-5239785-les-deux-regnes-de-marc-bergevin.php

    https://ici.radio-canada.ca/sports/1285764/chronique-martin-leclerc-repechage-amateur-canadien-traversee-desert?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

  41. J’ai écouté Martin Leclerc au 91.9FM. En effet, il est celui qui critique le plus Timmins et le repêchage amateur chez les Canadiens. Paradoxalement, quand on lui a posé la question: Timmins pourrait-il remplacer Marc Bergevin? Il a affirmé alors qu’il est assez compétent pour devenir directeur général, toutefois les Canadiens devrait regarder à l’extérieur pour changer la mentalité, si Bergevin est congédié.

    N’empêche que les échanges de Petry, de Shaw (de toute façon annulé par l’échange de Eller), Sergachev ont vieillit l’équipe, puisqu’on échange des joueurs de 18 ans pour des joueurs plus établit, mais plus vieux. Ce qui a emmené le besoin de faire une reconstruction en douce. En effet, le recrutement amateur jusqu’à l’an passé n’a pas permis de combler à temps, le départ à la retraite ou de la LNH de divers joueurs qui ont joué sous la direction de Marc Bergevin: Markov, Desharnais, Plekanec, Emelin.

  42. Y a-t-il eu des erreurs de la part de Timmins ou des commandes de Gainey, Gauthier et Bergevin qui ont mené à des erreurs? Bien sûr que oui. Mais la réalité est la suivante, à partir de 2008 jusqu’à 2016 on a privé Timmins de trop de choix top-100, et quand il en a eu en surplus (2012 et 2013), ce fut lors d’années de repêchage très faibles.

    On dit que ça va mieux depuis 2017. C’est vrai, mais ça coïncide avec une abondance de choix et ce qui semble être de bonnes années globales de repêchage. Durant ces trois années, Timmins a pu parler 28 fois, dont 16 fois dans le top-100. De 2008 à 2016, le club a parlé 14 fois dans le top-100, si on exclut 2012 et 2013, encore une fois, deux années très mauvaises globalement. Donc, 14 fois dans le top-100 en 7 ans, contre 16 fois au cours de trois dernières années. C’est une différence énorme. Ajoutez à cela que le CH a actuellement quatre choix top-100 pour 2020 et 12 choix au total. Si le club garde ces 12 choix, ça fera 40 choix exercés en quatre ans, soit 12 de plus que les 28 réglementaires.

    Il est clair qu’il y a eu un changement de mandat de la part de Molson. La différence est beaucoup trop grande pour être le fruit d’une décision unilatérale de Bergevin. Ceci dit, il me semble aussi clair que le département de recrutement amateur et Timmins ont relevé leur niveau ces dernières années. Le club investi dans des camps d’évaluation en Europe, ce qu’il ne faisait pas avant. On semble aussi avoir amélioré les critères de sélection avec plus d’accent sur la personnalité du joueur.

  43. J’ai écouté la seconde vidéo en coulisse du dernier repêchage. Très intéressant encore une fois.

    D’après ce que j’ai pu comprendre, le Canadien avait reçu une offre pour son 15ième choix, bien avant celle des Knights. Soit, après que les Kings aient effectué leur sélection (#5 au total).

    En moins que ce soit ces mêmes Knight qui ont rappliqué un peu plus tard pour préciser leur offre. Quoi qu’il en soit, après la sélection des Coyotes (#11 au total), il n’y avait plus de doute dans l’esprit des dirigeants. Ils allaient se prémunir du choix #15 et Caufield était en haut de la liste à ce moment-là.

    Donc, les histoires de journalistes sur le supposé regret de Bergevin concernant Cam York n’étaient rien de plus que du baratin. Nous sommes habitués, mais nous en avons maintenant la preuve.

  44. Martin Leclerc a clairement un problème personnel avec Timmins. Il frappe sur le clou du résultat du repêchage avec une malhonnêtée intellectuelle crasse depuis plusieurs années.

    Pour Keller, le pari est intéressant et ressemble à ce que Edmonton a fait à l’époque des Hall, Eberle et cie. À ce que je sache, aucun de ces jeunes n’a donné de difficulté avec le plafond à cause d’un gros contrat pour un joueur de moins de 23 ans.

  45. Pour Keller, pas mal tout le monde s’entend pour dire que sa dernière saison (47 points) est pas mal un plancher qu’il devrait surpasser facilement à tous les ans. Surtout s’il est mieux entouré.

    Les risques que ce contrat s’avère mauvais pour les Coyotes semblent très, très minces. Par contre, la question qui reste à régler, c’est si ça sera un contrat correct, un bon contrat ou un excellent contrat.

    Keller a été repêché comme centre. S’il devient un véritable centre #1 et le moteur offensif des Coyotes, 7,15M$/année sera une aubaine dans le contexte actuel et encore plus dans quelques années.

    Par contre, il a surtout été utilisé à l’aile depuis ses débuts dans la LNH. Et si Keller devient (demeure) un ailier créatif, mais qui joue un peu en périphérie, et qui produit 60/70 points par saison, 7,15M$ sera correct, mais pas extraordinaire non plus.

  46. Les journaleux ont absolument besoin de vendre, que ce soient des clics ou des pages. Malheureusement, Martin Leclerc demeure fidèle à sa capacité (limitée) de raisonnement habituelle. Et sa nullité en arithmétique … même pas en maths! Ne pas, au moins, pondérer son classement par le nombre de choix de repêchage est pathétique. Est-ce du biais ou de la mauvaise foi envers Timmins? Biais ou mauvaise foi sont deux qualités très répandues à radiocanne.

  47. Je viens juste d’avoir accès au nouveau sujet avec ses commentaires, en plus de devoir me réinscrire pour pouvoir laisser un commentaire.
    J’espère que votre nouvelle mesure, opeth, aura réglé le problème.

    Pour ce qui est du camp des recrues, j’avais référé, à la fin du sujet précédent, à la chronique de Mathias qui relevait tous les absents pour les raisons invoquées par opeth.
    D’une part, je trouve ça dommage, mais d’autre part, ce n’est pas la fin du monde. Ça nous permet de nous concentrer sur quelques joueurs cette année, et l’an prochain, nous pourrons nous concentrer sur quelques autres joueurs.
    Et est-ce que ce serait une bonne chose que tous ces prospects se retrouvent à Laval en même temps? Je ne sais pas.

    Pour ce qui est des journalistes, j’ai déjà émis quelques commentaires à ce sujet.
    En me référant au commentaire de Malkhor ci-haut, je crois qu’effectivement certains journalistes laissent trop souvent leurs considérations émotionnelles et personnelles influencer leurs analyses et leur jugement, ce qui n’est pas très professionnel de leur part.
    Je précise que je n’ai rien contre le fait qu’un journaliste exprime ses impressions personnelles et émotionnelles, en autant qu’il les identifie comme telles.
    Là où ça devient, comme l’exprime Malkhor de la «malhonnêteté intellectuelle crasse», c’est lorsque le journaliste exprime ses états d’âme sous le couvert d’une analyse supposément objective mais fortement biaisée.

  48. Ça dépasse largement Radio-Canada. C’est généralisé. Michel Bergeron, J-C Lajoie et cie à TVA Sports, Gaston Therrien, Mario Tremblay et bien d’autres à RDS. Le focus est toujours sur le très court terme. Il faut dire que Molson n’a jamais aidé à changer l’approche, même actuellement, on reconstruit en douce. Il ne faut surtout pas dire clairement que le temps du rafistolage est terminé. Il ne faut surtout pas dire que le club centré autour de Price c’est terminé et qu’on entame une nouvelle phase centrée sur de nouveaux jeunes joueurs et que Price et Weber sont là pour assurer la transition comme tuteurs de luxe.

  49. Au moins les Bergeron, Lajoie et cie sont facilement identifiable comme “commentateur” ou plus précisément des gens d’opinions et non comme analyste. Les standards ne sont pas les mêmes et donc les attentes également.

    Je suis d’accord que la qualité générale de tous les niveaux (analystes, journalistes, commentateurs) n’a probablement jamais été aussi basse. Mais pour citer Opeth “c’est généralisé” à pratiquement toutes les sphères de la société qui est moindrement grand public (mainstream). La confusion des genres (analyses, commentaires, opinions) est maintenant la norme dans une ère où les faits sont considérés sur un même pied d’égalité que les croyances et opinions.

  50. @ Malkhor

    Amen!

    Autant je peux parfois apprécier Martin Leclerc, autant ces chroniques sur des “analyses” fallacieuses me rappellent qu’on ne peut pas vraiment lui accorder de crédibilité…

  51. @RexTerras
    Je me suis passé la même réflexion : pourquoi ne pondère-t-il pas par le nombre de joueurs repêchés s’il s’intéresse à la qualité du repêchage? Je pense que d’autres types de pondération seraient également de mise, mais celle-là est un minimum!

    Leclerc mentionne lui-même que les Rangers sont bons derniers et que “Leur équipe de direction a constamment sacrifié des choix de repêchage durant cette période pour conclure des transactions. Entre 2013 et 2016, les Blue Shirts n’ont pas eu de choix de premier tour et leur première sélection n’est survenue en moyenne qu’au 38e rang.” En gros, ce que ça dit, ce n’est pas que les Rangers repêchent mal (du moins, pas nécessairement), c’est qu’ils ne repêchent pas.

    Je trouve hallucinant qu’il ne tienne pas compte du nombre de joueurs repêchés ni du rang de sélection dans son analyse. Je n’irais pas jusqu’à dire que Martin Leclerc est un incompétent (comme certains semblent le suggérer). Mais je trouve que son analyse n’est aucunement crédible. Disons que le quantitatif n’est pas vraiment sa branche…

  52. Journalistes et commentateurs.

    Je porte très peu attention aux médias anglophones d’information.
    Je suis tombé, vraiment par hasard, sur youtube, sur une vidéo d’une émission de Sportsnet du 30 août, une émission que je ne connais pas.
    Les deux animateurs, Tim & Sid, semblaient en admiration devant l’expert invité: un certain Elliotte Friedman.
    Cet ”expert” a parlé pendant plus de 5 minutes, sur un ton un peu prétentieux, pour ne dire absolument rien, à part des banalités et des évidences.
    Une totale perte de temps.
    Le milieu anglophone ne semble donc pas plus choyé que le milieu francophone.
    Il y a des anglophones qui aiment Don Cherry.
    Il y a des francophones qui aiment Michel Bergeron.
    Il n’y a pas de grande différence là.

    Finalement, on trouve davantage de commentaires intéressants ici, sur ce site, là où personne n’a de statut officiel d’expert grassement rémunéré par un média.
    Les journalistes sont utiles pour rapporter des informations auxquelles nous n’avons pas nécessairement accès. Ils devraient, dans l’ensemble, s’en tenir à ce rôle sauf pour quelques exceptions dont les analyses et opinions sont réellement intéressantes et enrichissantes.

  53. De toute façon, Leclerc aurait dû s’apercevoir que le club en tête de son classement, Anaheim, invalidait sa façon de faire. Anaheim est le club avec le plus de matchs joués par les joueurs qu’il a repêché depuis 10 ans, mais ils ont raté les séries l’an passé et ont été sortis en quatre matchs en première ronde l’année d’avant.

  54. Le côté anglophone a l’avantage du nombre, en pourcentage ça produit plus de sources intéressantes. Ceci dit, j’aime bien le site “The Athletic”, même si je n’ai pas renouvelé mon abonnement après un an. Le problème c’est qu’ils tombent dans la suranalyse par obligation de produire du contenu. J’écoute encore la balado “Le Support Athlétique” avec M-A Godin et Arpon Basu, mais même eux sont souvent dur à suivre. Le titre de leur dernier épisode était: “Le Canadien est sur la bonne voie… parfois malgré lui-même”. Les deux gars ont souvent critiqué Bergevin pour toute sorte de faiblesses réelles ou imaginaires dans l’alignement du club, mais en bout de course ils se demandaient pourquoi il avait montré de l’intérêt pour Matt Duchene cet été, arguant qu’il n’aurait pas cadré dans le futur salarial du club, et qu’au final, c’est Duchene par son refus de signer à Montréal qui avait sauvé Bergevin de lui-même.

    Cette argumentation a du sens, mais seulement si tu ne passes pas ton temps à pleurer sur les faiblesses de l’équipe le reste du temps. C’est là qu’on en vient à la suranalyse. On ne peut pas prôner une chose et son contraire au gré des événements juste pour produire du contenu. Si on tient une ligne avec constance, on est forcé de moins produire, de moins écrire et de moins parler ou de se répéter et d’avoir l’air d’un disque usé. C’est ce que je fais ici en prônant la patience et la continuité avec la jeunesse. L’intérêt sera de voir comment ces jeunes vont évoluer, mais vous ne me verrez pas réclamer du mouvement avec un but à court terme.

  55. Non seulement Martin Leclerc ne pondère rien, mais il prétend que son analyse dresse un portrait pour la performance au repêchage pour la période 2011-2018, sans toutefois se rendre compte que l’unité de mesure qu’il a choisi (le nombre total de matchs joués) accorde grosso modo 8 fois plus de valeur aux choix de 2011 qu’aux choix de 2018.

    Dans un tel classement, Gabriel Landeskog ou Sean Couturier (presque 600 matchs dans la LNH) valent 7 fois plus qu’un Rasmus Dahlin ou qu’un Brady Tkatchuk… Est-ce que ça veut dire qu’ils étaient des choix 7 fois supérieurs?

    Une telle méthodologie avantage donc les équipes qui ont eu de bons repêchages (ou bcp de choix) lors des premières années de l’échantillon.

    Ce n’est donc pas surprenant de voir une équipe comme les Sens – qui avaient 10 choix au total en 2011 dont 3 choix de 1er tour – arriver parmi les équipes de tête.

    C’est un peu la même chose avec les Ducks et le Lightning, qui avaient connu des repêchages exceptionnels en 2011.

    Comble de l’ironie, cette méthodologie avantage aussi les équipes qui ont eu tendance au cours des années à faire graduer rapidement des joueurs qui n’étaient pas nécessairement prêts pour la LNH. Je pense encore ici aux Sens qui ont brûlé un jeune comme Curtis Lazar en s’entêtant à le faire jouer dans la grande ligue alors qu’il n’était manifestement pas prêt.

  56. Mise à jour finale du classement des groupes d’espoirs établi par Corey Pronman, dans lequel les Canadiens sont au 6e rang:
    5. Vancouver
    4. Los Angeles
    3. New Jersey
    2. Colorado
    1. NY Rangers

  57. Message à opeth:

    Je dois encore, à chaque fois, me réinscrire (re: identifiant et mot de passe) pour avoir accès aux nouveaux commentaires et pouvoir écrire un commentaire, même si je coche la case: se souvenir de moi.
    Le problème ne semble donc pas résolu, du moins en ce qui me concerne.
    Est-ce la même chose pour d’autres?
    Ou est-ce que c’est la nouvelle procédure régulière?

  58. @ m-a

    Merci pour l’info.

    Donc, quand on compare Pronman à Leclerc:

    NYR: 1er (Pronman) vs 30e (Leclerc)
    COL: 2e (PR) vs 25e (LE)
    NJ: 3e (PR) vs. 13e (LE)
    LA: 4e (PR) vs. 27e (LE)
    VAN: 5e (PR) vs. 24e (LE)

    Évidemment, on parle de deux classements complètement différents, Pronman étant subjectif et qualitatif et Leclerc, purement axé sur une variable facilement mesurable, mais juste modérément liée à la qualité.

    Dans le fond, le véritable problème avec le classement de Leclerc, c’est qu’il tente de s’en servir pour illustrer la qualité du travail des recruteurs pour une période donnée (2011-18), alors que son classement ne démontre pas réellement la qualité du travail des recruteurs et ne représente pas vraiment les dernières années de la période énoncée.

  59. @ St-henri

    C’est la même chose de mon coté. Si je ne me connect pas, je n’ai pas accès au nouveau commentaire

  60. @St-henri et keurig

    Essayer de faire “F5” ou cliquez sur le bouton “actualiser” de votre fureteur internet. Voir mon commentaire du 29 août 2019 à 16 h 26 min.

  61. Pronman évalue la qualité globale des prospects/jeunes début NHL de chaque équipe.

    Leclerc prend 1 critère d’évaluation (nombre de partie jouées par les joueurs repêchés) qui valide son opinion que le département du repêchage amateur du CH est mauvais et que Timmins devrait être renvoyé.

    Le premier produit du contenu intéressant, à débattre. Le second possède un agenda personnel et utilise sa tribune publique pour le faire avancé.

  62. Merci Malkhor.
    J’essaierai la prochaine fois car ça ne se produit qu’après avoir éteint l’ordi.

  63. Je suis pas un expert de la technique. J’ai enlevé l’anti-spam qui protégeait le site car je pensais que c’était le problème de certains. Est-ce que le problème de st-henri est généralisé ou c’est un cas particulier? Je sais que les vpn peuvent causer problème, sinon j’ignore quel est le problème. Ceci dit, si c’est généralisé j’aimerais le savoir. Merci de répondre ceux pour qui ça va bien, comme ceux pour qui ça va mal avec le site.

  64. @ opeth

    De mon côté, en arrivant sur la page, je dois appuyer sur “refresh” pour l’actualiser si je veux voir le nouveau contenu, mais à part ce petit désagrément, tout va bien.

  65. Je suis sur une tablette samsung, je peux rester connecter quand je clique: se souvenir de moi.

    Mais je ne vois pas les nouveaux commentaires quand je ne suis pas connecté.

    Il y a aussi le compteur de commentaire qui ne fonctionnne pas toujours. Il reste au même # malgré des nouveaux commentaires.

  66. Dans mon cas, tout va bien. Je reste connecté et je ne fait que ré-actualiser la page. Il est vrai que ce PC reste ouvert en permanence.

  67. C’est pas mal la même situation pour tout le monde on dirait. Du moment qu’on prend l’habitude de rafraîchir les pages on passe facilement par-dessus cet “inconvénient” mineur.

  68. Bon. Gardiner en Caroline à 4 M$ par année pour quatre ans. En voilà un qui a fait peur à plusieurs clubs. Bien content que sa destination n’ait pas été Montréal. Les sites de rumeurs mettent toujours Montréal sur leur liste pour ce genre de joueurs, ça en devient ridicule. Si Gardiner avait obtenu ce contrat de quatre ans à Montréal, les signatures de Chiarot et Kulak n’auraient pas eu de sens avec Romanov qui arrivera l’an prochain. Bergevin s’en tient à la logique, tant mieux.

  69. Je ne connais passez Chiarot mais je crois que Gardiner aurait été un meilleur choix pour 500k de plus et 1 an de plus que Chariot.

    Mais le 1er juillet, Gardiner voulait beaucoup plus d’argent et en année.

  70. @Laval

    Chariot aura 31 ans à la fin de son contrat contre 33 pour Gardiner. Les détails du contrat ne sont pas encore connu mais s’il demandait une claude complète de non-échange ou non-mouvement ça rentre aussi en ligne de compte.

  71. Selon ce que j’ai pu lire sur le fil Twitter de saprebleu, après le retour de Weber et Kulak dans l’alignement du CH l’an passé à la fin novembre, le club était à égalité avec Calgary comme 5ième équipe ayant accordé le mois de buts. Il faut dire que ça correspond aussi avec la remontée du niveau de performance de Price. Donc, si Carey se pointe dès le début de saison et que Kinkaid est meilleur que Niemi, et que l’AN est moins désastreux que l’an dernier, plus un an d’expérience de plus pour tous les gars de moins de 25 ans, plus Poehling et peut-être Suzuki en renfort. Disons qu’il y a des raisons d’espérer, sans compter Drouin qui dit avoir étudier avec Ducharme les vidéos de son jeu, et les vidéos de ce que font de bien les bons joueurs de son style. Si il a compris de passer la rondelle car elle va lui revenir et de lancer quand il en a la chance, on pourrait voir une amélioration réelle dans son cas.

    https://twitter.com/stock_guy1/status/1169745006548135936

  72. La signature de Gardiner en Caroline, après celle de Dzingel, met un terme au mythe voulant que le proprio des Canes avait des problèmes financiers. Ils excèdent le plafond salarial actuellement. Ceci dit, il faut s’attendre à un échange de défenseur en Caroline. Ça déborde.

  73. Il semble en effet que le terme du contrat, et non le salaire a fait que Gardiner n’aie pas signé avec les Canadiens. Ça semble quand même absurde que Chiarot gagne 500000$ de moins seulement que Gardiner. Avec la signature de Thornton, est-ce qu’on peut espérer que l’impasse des RFA tire à sa fin?

    Quant au tweet de Saprebleu, je suis ambivalent quant à la thèse que le CH est meilleur que l’an passé parce qu’on ne verra pas les Canadiens du début de saison qui manquait de profondeur. C’est que les Canadiens ont performé mieux qu’espéré pendant ce temps. Les Ouellet, Reilly et Agostino ont performé au delà de leur capacités habituelles et cela a donné l’élan pour la saison qui a été au delà des attentes. L’équipe accordait beaucoup de buts, mais en marquait beaucoup aussi. Les buts accordés et les buts marqués ont diminués presque en même temps.

  74. Avec le bouton refresh en ouvrant, ca marche très bien.

    Aussi, quelque un a avance il y a une couples de jours la possibilité de former un groupe de nos intervenants pour assister ensemble a un match. Excellente idée et je serais heureux de rencontrer plusieurs d entre nous…count me in.

    Dans le contexte actuel, je préfère le contrat de Chiarot a celui de Gardiner pour le CH. C est une mesure de transition, remplaçant Benn, dans la continuité de l approche et du système de jeu préconisés l an passe. Plus de robustesse, de constance et moins d égarements défensifs aussi.

  75. Merci pour les commentaires concernant l’actualisation de la page.
    Ça fonctionne pour avoir accès aux plus récents commentaires.
    Le seul petit problème qui demeure, pour moi, est qu’après avoir éteint et rallumé l’ordi le lendemain, je dois me reconnecter, avec mot de passe, pour pouvoir laisser un commentaire, même en ayant coché ”se souvenir de moi”.
    Bon, je peux faire avec, et je vous promets de ne plus vous embêter avec ça.

    Juste un petit mot pour dire que je suis bien d’accord avec la non venue de Gardiner à Montréal.
    J’avoue ne pas comprendre que Bergevin lui ait même fait une offre, si c’est vrai.
    Peut-être que c’était une tactique pour pousser les Hurricanes, par esprit de vengeance, à le signer pour le ”voler” à Montréal???
    Bergevin doit rire dans sa barbe…… mais là, c’est moi qui imagine tout cela.
    Il reste qu’à entendre Waddel décrire Gardiner, on a l’impression qu’il a mis la main sur un trophée Norris. Causera-t-il une grande surprise? Ils sont mieux de le faire jouer avec un excellent défenseur et un excellent gardien.
    Et Toronto, qui a un sérieux besoin de défenseurs, l’a laissé partir???
    Serait-ce uniquement à cause de problèmes budgétaires?

  76. @st-henri
    Quant au fait que les Maple Leafs n’ait pas resigné Gardiner, il y a plusieurs facteurs. Il y a le problème budgétaire, si ce n’était que ça, ils auraient du le considérer avant d’aller chercher Muzzin il n’y a pas longtemps. Alors, j’assume que les Maple Leafs ont préféré Muzzin à Gardiner.

    C’est comme lorsqu’on affirme que les Maple Leafs sont dans le pétrin avec Marner à cause de la signature de Tavares. Pourquoi considérer la signature de Tavares comme une erreur alors qu’il est possiblement un meilleur joueur de hockey que Marner?

    Et c’est sans compter que les Maple Leafs ont signé Ceci pour un salaire plus élevé que Gardiner. Avec Chiarot, ça fait deux défenseurs moins talentueux qui gagne plus que Gardiner. Et il y a sa blessure au dos, surtout qu’il a affirmé que tout les intéressés sauf les Hurricanes lui offraient une entente à court terme.

  77. Le gestion des Maple Leafs depuis trois ans est simplement mauvaise. Obtenir Tavares pour rien comme UFA, très bien, mais la réalité c’est qu’ils ont aussi perdu Van Riemsdyk et Bozak cet été-là sans rien obtenir en retour. Ils ont gardé ces deux joueurs-là à la date limite des transactions de 2018 pour faire une ronde de séries. En plus, ils avaient signé Patrick Marleau sans bonnes raisons l’été d’avant et se débarrasser de Marleau leur a coûté un choix de première ronde en 2020. Ils ont donné un choix de deuxième ronde 2017 pour Brian Boyle, un choix de deuxième ronde 2018 pour Tomas Plekanec. Leur choix de première ronde 2019 et leur choix de deuxième ronde 2018 (Sean Durzi) pour Jake Muzzin et là ils viennent de perdre Gardiner pour rien. Puis il y a les deux derniers échanges Zaitsev et Brown contre Ceci et Harpur, puis Kadri contre un an de Tyson Barrie et Kerfoot.

    Ça veut dire que depuis le choix de Auston Matthews ils n’ont ajouté qu’un prospect vraiment intéressant, Rasmus Sandin, Timothy Liljegren est une déception à date. Pas de choix de première ronde en 2019 et en 2020. Donc, en gros, c’est Tavares, Barrie (pour un an), Ceci, Kerfoot et Muzzin contre Van Riemsdyk, Bozak, Gardiner, Kadri, Zaitsev, Brown, Durzi, et des choix de première ronde 2019 et 2020 et choix de deuxième ronde 2017 et 2018. Pas brillant. Tout ça avec Nylander qui a grevé l’an passé et Marner qui s’enligne pour faire pareil cette année.

  78. Bonjour à tous!je n’ai aucun problème avec le site.

    Offensive tout azimuts du journal de Montréal pour que le Canadien fasse les séries,le poste de Bergevin pourrait en dépendre!
    Lorsque on sais que la meilleure chose qui pourrait arriver au Canadien c’est de repêcher parmi les premiers et plusieurs fois en première ronde .un joueur élite genre Lafrenière,un ailier gauche genre trackuk et une 1er Defense genre quart arrière et la on pourra espérer une coupe.
    On peut espérer faire les séries tout en faisant mûrir nos jeunes et espérer repêcher quant même de bons joueurs à un rang plus éloigné (phoeling,Caufield)
    Mais de vouloir faire les séries à tout prix comme le suggère ce Journal et de tenter d’en faire une question de vie ou de mort du directeur général est au mieux inutile et au pire dangereux puisque un directeur général qui les croirait serait porté à donner du futur pour sauver son poste.
    Le futur du Canadien est ensoleillé pas les pertes de TVA Sports et il ne faut pas confondre l’urgence.

  79. @Methot Bon, une certitude le Journal de Montréal, c’est TVA Spowe et leur pain et beurre c’est le Canadiens en séries. Donc, il leur faut espérer une crampe au cerveau des dirigeants du CH pour se renforcer (?) … de manière à espérer faire les séries. Pour ma part, j’espère manquer les séries cette année et échanger une couple d’actifs de manière à monter au repêchage et aller chercher un Hendrix Lapierre par exemple. Et pourquoi pas un Lafrenière si nous sommes plus que chanceux. Mais ça … ça ne ferait pas l’affaire de TVA Spowe et des autres médias sur le bord de la faillite et qui n’attendent que de l’assistance sociale.

  80. @rex terras
    Dans les scénarios que j’ai invoqué le 1er comble tout les besoins cette année,le deuxième nous permet d’espérer de bien repêcher et par le biais d’échange espérer être compétitif (mais oubliez d’avoit un joueur élite genre Lafrenière)
    Le dernier préconisé par le journal de Montréal nous condamne à la médiocrité.

  81. Ouf, je n’avais pas remarqué à quel point la gestion des actifs des Maple Leafs a été mauvaise récemment. On constate qu’ils auraient du être plus conservateur il y a deux ans au lieu de faire ces échanges à la date limite des transactions. Et leur groupe d’espoir est classé 21e dans l’Athletic.

  82. Bonne analyse d’opeth sur les Leafs.
    Les Leafs semblaient avoir un très bon plan de développement ces dernières années, mais j’ai l’impression que l’embauche de Tavares, qui est un excellent joueur, est venue bousiller ce plan.
    Avec l’équipe qu’ils avaient, s’ils avaient misé sur un défenseur de premier plan plutôt que sur Tavares, ils seraient plus près des grands honneurs.
    Je me pose aussi une question: est-ce que Auston Matthews est vraiment heureux à Toronto depuis l’arrivée de Tavares?
    C’est à suivre.

    Pour ce qui est de TVA-Sports, qui a l’exclusivité des séries, c’est certain qu’il y a là ce qu’on appelle un conflit d’intérêt chez ses commentateurs lorsqu’ils analysent le plan de développement du CH, surtout en considérant les difficultés financières de ce média.

  83. Bonjour, je dois me connecter pour inscrire un commentaire, mais je crois que c’est une procédure normale lorsqu’on alimente notre ordinateur de nouveau.
    Ceci dit, ce petit inconvénient n’est rien à comparer à la chance que nous avons d’avoir Opeth.
    Pour la partie de hockey à Montréal, désolé, j’évite la métropole de plus en plus, vous comprenez surement pourquoi…
    Bonne saison à tous !
    JYP

  84. Pour les Leafs, 3 défenseurs importants, Muzzin,Ceci et Barrie seront agent libre à la fin de la saison. Ils en perdront surement 2 sur 3.

    Je crois que ca sera leur meilleure année pour gagner la coupe.

    Sans la signature de Tavares, je crois que Matthews aurait demandé moins d’argent. (Même chose pour Nylander et Marner).

  85. Le refrain des impatients, journaleux, amateurs, a finalement repris. On mise toute l’importance à faire les séries, point. Quitte à se faire balayer en 4.

    Voici un court passage du sonnet:
    – L’organisation a participé aux séries une seule fois depuis quatre ans
    – Price et Weber vieillissent
    – Marc Bergevin joue son poste cette année
    – Bergevin n’a pas su améliorer l’équipe
    – Toronto, Boston, Floride, Tampa Bay et peut-être même Buffalo ont tous dépassé le CH.

  86. Entrevue avec Bergevin dans La Presse aujourd’hui. Intéressant. Le passage le plus comique? Celui-ci qui en dit beaucoup sur l’irrationalité des partisans et on pourrait ajouter des journalistes et chroniqueurs, mais c’est un journaliste qui posait la question, on comprend qu’il ait exclu sa caste de la question. Toujours est-il, voici cette question et la réponse telles qu’écrites dans l’article:

    Journaliste: Tenez-vous vraiment compte de ce que les partisans pensent au moment de prendre vos décisions ?

    Bergevin: Non. Non, non, non, non, non. Jamais.

    https://www.lapresse.ca/sports/hockey/201909/09/01-5240397-marc-bergevin-a-la-presse-aho-on-y-croyait.php

  87. Finalement on a Bergevin “on the record”, dans la même entrevue citée ci-haut, avec ce que je répète depuis des lunes et qu’on néglige la plupart du temps dans l’analyse de son travail. Voici la question et la réponse:

    Journaliste: Le mois dernier, le président du Canadien, Geoff Molson, a déclaré que l’équipe serait « excellente » dans trois à huit ans. Partagez-vous le constat de votre patron ? Ou l’équipe sera-t-elle excellente avant ?

    Bergervin: Les joueurs étoiles dans la LNH, ils ne bougent pas. Les équipes les gardent. La meilleure façon d’avoir les joueurs étoiles, c’est de les repêcher. Et plus tu repêches tôt, plus tu as des chances d’en trouver un. On veut donc des bons joueurs. Mais on veut aussi gagner. Sauf que ça ne fonctionne pas comme ça. Regarde Toronto. Ils ont de très bons joueurs. Auston Matthews a été repêché au 1er rang. Mitchell Marner, 4e. Morgan Rielly, 5e. William Nylander, 8e. Nazem Kadri, 7e. Ça veut dire qu’ils ont eu cinq années difficiles. C’est comme ça que tu les as, les bons joueurs. Et à Montréal, on ne veut pas ça.

    Journaliste: C’est qui, « on » ? Votre patron ?

    Bergevin: Non. C’est le marché. Le matin, quand je me lève, je dois mettre la meilleure équipe possible sur la patinoire. À moins d’avoir le mandat de tout scrapper, de recommencer à zéro. Mais ce n’est pas mon mandat.

    Bergevin s’emmêle un peu en disant que ça ne vient pas de son patron, mais le mandat de tout “scrapper” comme il dit ne peut venir que du patron. Implicitement il confirme agir selon un mandat de son patron.

  88. Marc Bergevin: «J’aime bien le groupe que nous avons».

    Un grand moment de sincérité (!) et de relations publiques! C’est sûr que ça passe mieux que «J’aime pas trop le groupe que nous avons, mais on est pognés avec…».

    Sérieusement, on fait des manchettes avec du vide, ces temps-ci, vivement la fin du camp et le début de la saison. J’ai notamment hâte de voir si Chiarot pourrait suivre les traces d’Alzner. On aurait la défensive la plus expérimentée de la Ligue Américaine!

  89. Deux petites questions:

    – Se faire balayer en 4 dès la première ronde des séries, est-ce un signe de mauvaise gestion de l’équipe?
    Pourtant…….. vous connaissez la suite.

    – Est-ce qu’il y a UN DG dans la LNH, ou dans n’importe quelle autre ligue de sport professionnel, qui n’a pas un mandat de son patron?
    En partant, les critères d’embauche contiennent déjà un mandat.

    En somme, pour moi, une participation aux séries n’a pas son utilité uniquement sur la plan financier pour l’équipe, mais aussi pour l’expérience que ça donne aux joueurs, surtout les plus jeunes. Habituellement, on retrouve dans l’équipe remportant la coupe Stanley, une grande majorité de joueurs ayant participé à plusieurs séries. L’expérience, ça s’acquiert.
    Évidemment, ça ne doit pas se faire au détriment d’un plan de développement à long terme. Les Rangers ont essayé de s’acheter une coupe Stanley pendant plusieurs années en signant de gros noms à chaque année. Les partisans étaient contents. Leur dernière coupe remonte à 1994, un an après celle du CH. L’an dernier, ils ont finalement décidé de procéder à une reconstruction.
    Lorsque Bergevin n’a pas fait de ”move” important l’an dernier à la date limite des échanges, je n’étais pas déçu, contrairement à l’ensemble de nos journalistes-commentateurs professionnels qui voient leurs cotes d’écoute diminuer lorsque le CH n’est pas en séries. Peut-être, finalement, y a-t-il trop de journalistes-commentateurs qui ”couvrent” le CH. Plusieurs pourraient sûrement faire autre chose de plus utile pour la société.
    Et finalement, lorsque Bergevin mentionne, dans l’article auquel réfère opeth, que cette année, il n’écarte pas la possibilité de faire un ”move” pour améliorer ses chances de faire les séries, ça me satisfait aussi car maintenant, j’ai confiance qu’il ne fera pas un gros ”move” qui viendrait hypothéquer le plan de développement.

  90. @jjpaquin ´on fait des manchettes avec du vide ce temps ci,vivement la fin du camp et le début de la saison ´
    Oh que oui,je me désole de ce temps ci de me précipiter sur des nouvelles qui en sont pas,tel joueur veut connaître une bonne saison dans un article dans les coulisses et je me précipite le lire mais c’est pas une nouvelle ,si il aurait mentionné ne pas vouloir connaître une bonne saison la c’aura été une nouvelle.
    Mais bon je l’avoue je suis depuis déjà quelques temps en manque de mon sport national et ceci explique cela.
    Une chance que j’ai ce site pour m’aide a passer à travers la période estivale,merci Opeth je n’ose pas imaginer le sevrage sans ce site.

  91. Je ne comprends vraiment pas l’offre de Bergevin à Gardiner.
    Ça vient ”relativiser” un peu la confiance que j’ai exprimée à son égard dans mon commentaire précédent.
    J’espère qu’il n’aura pas d’autres idées de ce genre.

    En passant, je ne sais pas si vous avez fait d’autres ajustements, opeth, mais depuis quelques jours je n’ai plus aucun problème avec le site: pages automatiquement mises à jour, et plus besoin de me réinscrire à chaque fois pour pouvoir écrire un commentaire.
    Tant mieux si ça peut continuer ainsi.
    Merci!

  92. Bergevin ne doit pas avoir une grande confiance en Kulak, Reilly et Mete pour assumer un rôle offensif pour avoir offert autant à Gardiner. Heureusement que ce dernier veut faire son argent sans pression.

  93. N’oubliez pas le mandat de Bergevin, soit tenter de faire les séries tout en reconstruisant en douce du mieux qu’il peut. Oui il a offert pas mal plus d’argent à Gardiner par année, mais ça demeurait pour trois ans, après, il s’est tourné vers Chiarot. Il voulait ajouter un défenseur gaucher pour maximum trois ans. C’est clair.

    Cette histoire de défenseur gaucher est une épine dans le pied pour Bergevin. Il a gaffé avec Alzner, et rien ne dit que Chiarot ne sera pas une autre gaffe ou que Gardiner n’en aurait pas été une. En plus de ça il a acquis Jerabek, Ouellet, Reilly, Kulak, Olofsson, Sklenicka et Leskinen ces trois dernières années dans une tentative de découvrir des perles cachées du côté gauche, en plus de repêcher Mete, Walford, Tyzska, Romanov, Harris. Struble, Norlinder, Fairbrother et Leguerrier. Ça fait beaucoup de lignes à l’eau pour tenter d’améliorer le côté gauche de la défense.

    Si jamais on on voyait plusieurs avants du pipeline de prospects du club éclore au-delà des attentes cette année, il ne faudrait pas se surprendre de voir une transaction majeure pour un défenseur gaucher de premier plan. Dans ce cas de figure, Bergevin aurait de matériel redondant de qualité à échanger. Ceci dit, je suis content du refus de Gardiner. Il n’était pas la solution.

  94. En tout cas le camp n’est même pas encore commencé et c’est la folie furieuse dans la faune médiatique. C’est terrible. Les joueurs peuvent bien refuser de signer à Montréal. Ça beugle encore pour des échanges de rafistolage à court terme. Ça répète ad nauseam que Bergevin joue sa tête si le club rate les séries. Ça, ce sont les mêmes journalistes et commentateurs qui à la quasi unanimité prédisaient une saison médiocre au club l’an passé avant le début des hostilités.

  95. Pu capable de lire les conneries sur le nombre de joueurs du CH qui ont connu leur meilleure saison offensive l’an dernier. Quand ton club est un des plus jeunes de la ligue, c’est juste normal de voir des jeunes joueurs progresser et établir de nouvelles marques.

  96. Les médias en général, et sportifs en particulier, sont en difficultés financières depuis quelques années.
    Les journalistes-commentateurs en général, et sportifs en particulier, sont de plus en plus médiocres.
    Y a-t-il un lien entre les deux?

    Comme je l’ai déjà mentionné ici, lorsqu’il est plus intéressant de lire les commentaires sur un blogue comme celui-ci que de lire ou écouter les commentaires des supposés spécialistes professionnels, à part quelques exceptions, pas surprenant que les médias soient en difficultés financières.

    Je fais une petite suggestion pour améliorer la situation financière des médias.
    Concentrez-vous sur la transmission d’informations et la mise en contexte des situations. Laissez le bon peuple réfléchir et analyser par lui-même ces informations. Il n’a pas besoin de ”professionnels” pour lui dire comment penser.
    Rendez plus accessible des blogues sur différents sujets où le bon peuple pourra commenter, analyser, débattre de ces sujets, en assurant un contrôle sur la qualité des commentaires afin d’éviter les excès et abus.

    Cela permettrait aux médias de réduire leur masse salariale et à un grand nombre de journalistes-commentateurs de se recycler pour faire oeuvre plus utile.
    Ça tombe bien, on manque d’enseignants au Québec.
    Je verrais bien Réjean Tremblay aller enseigner au primaire.

  97. Le sort de Bergevin est lié à la progression des jeunes repêchés depuis trois ans. Si la plupart des meilleurs prospects du club connaissent une bonne progression cette année et qu’il y a quelques surprises positives parmi les choix plus tardifs, Bergevin a peu à craindre. Si au contraire la saison de la majorité de ces jeunes était décevante et que le grand club s’écrasait, alors là ce serait une autre histoire.

    Le club a changé de plan stratégique à la fin de la saison 2017/18 et plusieurs journalistes ne semblent pas s’en rendre compte parce que Bergevin est toujours à la barre du club. Oui Bergevin est toujours là, mais Molson a changé le mandat au printemps 2018. Une reconstruction en douce s’est amorcée, Pacioretty et Galchenyuk ont été échangés, et Price n’est plus le centre du noyau du club. On lit encore les journalistes capoter sur la fenêtre de Price. Oubliez ça! Il est finit le temps où les actions du club étaient dictées par la fenêtre de Price, Pacioretty et Subban. Les deux derniers sont partis, Weber est lui aussi hors de la notion de fenêtre, je le répète, Price et Weber sont des tuteurs de luxe qui pourraient peut-être gagné une coupe à Montréal dans trois ans si ils tiennent jusque là, mais le plan n’est plus basé sur eux. Le plan est de constituer un nouveau noyau en accumulant les jeunes prospects de qualité. Cayden Primeau remplacera-t-il Price dans le futur noyau? Je n’en suis pas certain, mais il est clair que c’est l’espoir du club. Il en va de même aux autres positions. On a espoir que Kotkaniemi, Caufield, Romanov, Poehling et quelques autres atteindront le niveau élite nécessaire pour former le futur noyau d’un club qui sera un aspirant réel à la coupe, chose que n’a pu se produire lors de l’ère Price à cause du manque de patience de la direction et d’une gestion de rafistolage à court terme.

    Einstein a dit que la folie était de refaire sans cesse la même chose mais en espérant un résultat différent. J’espère que Molson et Bergevin ne retomberont pas dans les vieilles ornières du rafistolage à court terme.

  98. Bien d’accord avec l’analyse d’opeth.

    Une chose qui m’a frappée dans le tournoi de golf du CH hier: c’est lorsque Price a mentionné qu’il ne voudrait pas arriver au bout de sa carrière et être de ceux qui ont tout gagné…… sauf une coupe Stanley.
    Je suis certain qui aimerait aider le CH à remporter une coupe Stanley au cours des prochaines saisons. Mais si la progression ne se fait pas assez rapidement, est-ce que dans environ deux ans Price va envisager une demande d’être échangé à une équipe plus près du but?
    À ce moment-là, on aura une bonne idée sur la capacité de Primeau de vraiment prendre la relève et on pourrait se retrouver avec un échange intéressant à faire.
    Mais si Primeau ne répond pas aux attentes, toutefois………

  99. Dans deux ans, donc après deux autres saisons, le CH devrait devenir aspirant à la coupe. Probablement pas un des plus grands aspirants, mais aspirant tout de même. S’il ne l’est pas c’est que le pipeline actuel et les jeunes déjà avec le grand club ne sont pas aussi bons qu’on l’espère actuellement. D’ici là le potentiel de Primeau sera beaucoup plus clair.

  100. @ st-henri

    Je suis d’accord avec vous que les capacités d’analyse de qualité se font rares dans les médias écrits. Mais ce que je vois, c’est un bon commentateur comme Patrick Lagacé prendre un job d’animateur à la radio. C’est probablement plus payant, et avec une meilleure sécurité, que de dépendre de la presse écrite qui est en train de mourir. Par contre, c’est là qu’on voit que ceux qui peuvent produire des analyses pertinentes ne veulent plus rester dans les médias écrits…

  101. Je suis de ceux qui ne comprennent pas l’offre à Gardiner. Le mandat, je veux bien, mais Gardiner, tout comme Chiarot, c’est dans la lignée de Alzner et d’un autre qui nous avait fait la grâce de ne pas l’accepter, Lucic! Même si Gardiner est meilleur que Alzner ou Chiarot, je pense que le CH ferait mieux de continuer à développer des gars comme Kulak, Reilly et Ouellet, quitte à ce qu’ils deviennent des gars d’expérience ayant une bonne valeur plus tard.

  102. On dirait que le Canadien court 2lievres en même temps
    S’améliorer à moyen terme et devenir des prétendants légitimes à la coupe
    Et faire les séries à court terme,cette année.
    Bon je comprends que quand tu vends ta paire de billets jusqu’à 700$tu doit offrir de quoi maintenant,mais à courir 2lievres en même temps l’adage dit qu’on les manque tout les deux.
    Et c’est ma crainte qu’on se retrouve comme l’an dernier près des séries mais pas assez de sorte qu’on repêche en milieu de peloton.
    Je souhaite une chose au Canadien pour la prochaine saison:soit tout blanc soit tout noir,que Price joue comme en 2015ou qu’il se blesse ,pcq pas mal tout dépend encore de lui.

  103. Relevé par TSN:

    Le contrat de Werenskk pourrait indiquer un moyen de dénouer l’impasse avec les RFA: il ne signe que pour 3 ans mais son salaire est distribué 4M, 4M, 7M de sorte que Columbus devra lui offrir une offre qualificative de 7M pour retenir ses droits.

    Remarquez que si il continue son développement et devient un des meilleurs défenseurs de la ligue il aurait eu son 7M de toute façon…

    Si il plafonne à top 4, il aura soit un gros contrat, soit il deviendra UFA plus tôt.

    À bien y penser, on dirait que c’est surtout Werenski qui prend un risque…

  104. @ fou_de_lille

    Tout joueur qui signe pour une échéance plus courte que le maximum prend un risque, car une blessure pourrait survenir mettant fin à sa carrière, ou compromettant ses performances. C’est pour cette raison qu’il faut quand même avoir du respect pour un Samuel Girard qui dit avoir choisi la sécurité en signant à long terme. Quand ces joueurs peuvent toucher 7 M$ garantis par année, mais qu’ils refusent de s’engager en espérant gagner 8 M$ ou même 10 M$ par année plus tard, il y a quand même un soupçon de cupidité à l’oeuvre… Rien qu’à 5 M$ par an pour 8 ans, il assure sa sécurité financière, celle de sa famille et celle de ses proches tout en même temps! C’est énormément plus d’argent que ce que gagnera en carrière un professionnel payé “correctement” à 100 000$/an! C’est plus d’argent que ce que gagnent en carrière même les médecins les mieux payés. Sur 8 ans! Les carrières sont courtes, C’est sûr, mais là on ne parle plus de soucis financiers ou de justice sociale…

    Alors, oui, Werenski prend un léger risque, mais il vient de mettre un plancher à 7 M$ par an pour son contrat qui pourrait l’amener à l’autonomie complète, où il n’aura plus aucune limite en espérant alors passer à la banque. Mais s’il se blesse, il n’aura plus rien… C’est son choix.

  105. Le problème pour Colombus avec le contrat de Werenski, c’est qu’il ont abîmé leur organisation avec leur tour de manège très onéreux en actifs du printemps passé. L’organisation a maintenant peu de relève et pas de choix de deuxième ronde en 2020 et 2021. Ceci après n’avoir sélectionné que trois fois au dernier repêchage, deux fois en quatrième ronde et une fois en septième. La non signature de Duchene a sauvé leur choix de premier tour 2020 qui risque d’être très élevé. Tout ça pour dire que le temps risque d’être long à Colombus au cours des trois prochaines saisons. Oui il ont un bon top-4 en défense, mais plus de gardien, alors qu’à l’avant, sans Panarin, la production va chuter. Werenski voudra-t-il rester après trois ans de misère et Torto qui pète les plombs à répétition?

  106. Je veux soulever 2 points hors-sujet:

    1) Même si c’est un article sur le CH, ca ne leve pas plus. Ne t,en fait pas Opeth, nous avons tous hate de recommencer à parler de hockey en general, pas juste du CH. C’est juste que c’est l’été, il ne se passe pas grand chose alors il y a forcement moins de discussion.

    2) Ceci étant dit, j’ai hate en christie que le hockey recommence. Je viens de déménager d’Orlando pour le Vermont et je suis pas mal emballé de revivre l’hiver et de pouvoir suivre le hockey devant un bon feu de foyer 😀

    J’ai bien entendue hate de voir comment le CH va se comporter, mais il sera aussi très interessant de continuer à suivre les espoirs, surtout Caulfield. Je suis aussi curieux de voir comment vont évolluer l’avalanche et le New Jersey.

    Et allons nous continuer à rire d’Edmonton cette année?

    À suivre.

  107. @ JPPaquin

    Pour moi, ce n’est pas tant la longueur ou le montant du contrat de Samuel Girard qui en fait un geste prudent. C’est plutôt le fait qu’il ait accepté de signer un contrat cet été, alors qu’il lui reste encore une saison de contrat d’entrée et que tout porte à croire qu’il aura des responsabilités accrues la saison prochaine.

    Girard et son agent auraient très bien pu décider d’attendre avant de signer une prolongation de contrat, ce qui leur aurait probablement donné des assises plus solides pour négocier. Il ne faut quand même pas oublier que malgré son talent et son potentiel, Girard n’a présentement ni les chiffres offensifs, ni le temps d’utilisation pour se comparer aux autres jeunes défenseurs en quête de contrat. Werenski, McAvoy et Provorov jouent tous déjà plus de 22 min/match (25 pour Provorov!), alors que Girard est un peu plus protégé dans son utilisation avec moins de 20 min/match.

    Personnellement, je ne serais pas surpris de voir Girard franchir le cap des 22 min/match et des 35/40 points dès 2019-20, ce qui l’aurait positionné favorablement pour demander 6 ou 7M$/année. Mais bon, j’imagine qu’il préférait signer maintenant et ne pas avoir à s’en faire avec son prochain contrat et je respecte tout à fait ça.

  108. Est-ce que Samuel Girard aurait laissé un million ou deux sur la table pour le bien de son équipe à long terme, est-ce seulement possible? ou son agent est tout simplement un piètre négociateur?

  109. Tout à fait d’accord avec vous sur le contrat de Samuel Girard, mais comme je le disais, il a assuré son avenir autant qu’il pourrait le souhaiter. Après, il aurait pu jouer la saison et se blesser, etc. Je pense que c’est une question de tempérament, et son agent ne pouvait pas faire autrement que de faire comme son client le lui demande.

    Est-ce que Girard le faisait aussi pour le bien de son équipe? Fort possiblement, si le gars est aussi raisonnable et prudent qu’on peut le déduire, ces deux facteurs sont tout à fait compatibles.

  110. Est-ce que Girard a laissé tant d’argent sur la table? Il a le même genre de contrat que Theodore, Klingberg et Hanifin? La principale différence c’est que ces trois sera UFA à 28-29 ans alors que Girard sera RFA à 27 ans.

  111. En comparant Werenski est celui qui s’en tire le mieux si tout se passe bien. Il aura un contrat de 7M dans la mi vingtaine.

    On vient de voir Gardiner, un def top 4, incapable de trouver un contrat plus lucratif que celui qu’il avait.

  112. @fou_de_lile

    peut etre, mais je crois que Werenski est plus solide et all around que Gardiner. Il ne devrait pas avoir de difficulté à trouver un bon contrat dans 3 ans.

  113. Pour Girard, c’est sûrement en effet une question de personnalité/tempérament.

    Il ne doit pas être un individu qui désire confronter ses patrons pour extraire des dollars supplémentaires alors qu’il considère que l’équipe lui offre déjà qqch d’équitable.

    Par contre, je ne pense pas qu’on puisse dire qu’il a délibérément laissé de l’argent sur la table pour aider l’équipe. Le cap hit de son nouveau contrat est pas mal au prix du marché pour le moment.

    Jakob Chychrun, qui est un défenseur passablement différent, mais très comparable en terme de statistiques (même pour les stats avancées), a signé au cours de la saison un contrat de 6 ans pour 4,6M$/année. C’était un des meilleurs comparatifs pour les deux partis et Girard se retrouve avec un contrat très similaire.

  114. Petit article intéressant, ce matin, sur le CH et les statistiques avancées:

    «Comment le Canadien utilise les statistiques avancées»
    ALEXANDRE PRATT LA PRESSE Publié le 12 septembre 2019 à 7h45

    Simplement pour info.
    Je n’ai surtout pas le goût de repartir un débat sans fin sur les statistiques avancées. C’est de l’histoire qui doit demeurer ”ancienne”.

    J’en conclus que toutes les équipes de la LNH accordent une importance, qui peut varier un peu d’une équipe à l’autre, aux statistiques avancées, tout en accordant de l’importance à d’autres facteurs dans l’évaluation des joueurs et des choix au repêchage.

  115. Notre ami Mathias défonce des portes ouverte ce matin avec une série de questions sans réponses. Il est toutefois comique de le voir incapable d’appréhender le cas Carey Price en face. Il se demande si le beau Carey pourra maintenir son statut comme un des meilleurs de sa profession au lieu de se demander si il aura un autre mauvais début de saison comme l’an dernier. Pourtant il ne se gêne pas pour noter la fin de saison chancelante de Drouin et Weber l’an dernier. Un traitement équitable aurait voulu qu’il en fasse de même pour Price, mais à l’inverse, lui qui a mal commencé et bien fini. Ce sera vraiment toujours à la vie à la mort entre Mathias et Carey. Ça va être pénible pour notre journaliste si un autre gardien de 6’03 aux initiales CP émerge d’ici quelques années…

    https://www.lapresse.ca/sports/hockey/201909/12/01-5240928-dix-questions-sur-le-ch.php

  116. En effet, Mathias n’est pas complètement réaliste, ni dans un cas ni dans l’autre. Price revenait d’une mauvaise saison et il lui a fallu retrouver sa touche alors que l’équipe, et surtout la brigade défensive, avait un style assez débridé devant lui. Mais après un mauvais début, il s’est remis sur les rails.

    Weber, à l’inverse, a bien débuté après son retour au jeu, mais tous les experts s’attendaient à ce qu’il finisse tôt ou tard par souffrir de sa longue absence. Il a bien performé à son retour, mais s’est fait rattraper par la suite, sans surprise.

    On doit donc s’attendre à un jeu comparable de Price, qui a fini la saison en force, et à du jeu solide de Weber, qui a eu le temps de récupérer pendant la saison morte et devrait redevenir le Weber qu’on a vu à son retour au jeu.

    Drouin, par contre, c’est une autre histoire. Pourra-t-il rebondir? Lui seul, peut-être, le sait. On verra bien… Est-il coupable du fait que l’équipe ait raté les séries? Pas à lui seul, certainement, mais il a connu une baisse de régime à un bien mauvais moment. J’espère que l’état-major de l’équipe a fait les efforts nécessaires pour comprendre et remédier à la situation avec le joueur.

  117. L’article de Pratt est intéressant. On comprend mieux pourquoi Galchenyuk et Scherbak sont partis et pourquoi Hudon peine à obtenir un poste. Il est aussi facile d’imaginer que Bergevin doit être très frustré pas mal par Drouin. Ceci dit, Drouin a pris exactement le médicament que je lui aurais prescrit si j’avais été en charge. Il a révisé son jeu sur vidéo avec Dominique Ducharme, et surtout, Ducharme lui a montré des exemples de ce que font de bien des joueurs aux qualités similaires aux siennes et qui ont plus de succès que lui. Si il n’a pas compris de passer la rondelle plus vite et de lancer quand il a une bonne chance, ce sera un cas désespéré. Il doit simplifier son jeu, faire moins de dentelle individualiste et chercher le jeu efficace. Ceci dit, j’ai confiance qu’il va débloquer.

    En passant, mon poulain Joe Veleno a brûlé le tournoi des recrues du midwest impliquant huit équipes. Détroit a gagné le tournoi et Veleno a cumulé sept buts une passe en quatre matchs. Si il fait le club cette année, ce sera un bel exploit pour une jeune de 19 ans encore d’âge junior. Combien de 30ième au total font le saut en LNH à cet âge? Dans son cas c’est Détroit ou Drummondville car il n’aura 20 ans qu’en janvier 2020.

    https://www.tvasports.ca/2019/09/11/joseph-veleno-remplit-le-filet-mais

  118. Souhaitons tout le succès possible à Veleno, parce que c’est le poulain d’opeth, mais surtout parce qu’on aime bien voir nos jeunes réussir!

  119. Le débat sur les statistiques avancés est encore vivant et l’article de lapresse+ qui décrit le point de vue de Marc Bergevin en témoigne. Les données récoltées au hockey sont rudimentaires comparativement au baseball. Il y a moyen de récolter des données qui indiquent si un joueur ou une équipe est efficace dans les batailles musclées. Jacques Lemaire affirmait que la priorité est de gagner les batailles à un contre un. Il faut mesurer le temps de possession de la rondelle. Ça se fait au soccer, alors je me demande pourquoi on ne fait pas déjà ça au hockey. Idéalement, il faut chronométrer le temps de possession par zone. Sportlogiq, une firme Montréalaise y travail. http://plus.lapresse.ca/screens/d9289ced-a260-421b-b714-9d2fba71759d__7C___0.html

    On est encore dans la préhistoire avec les statistiques avancées à mon avis.

  120. Signature de Provorov (6.75 x 6 ans) et prolongation pour Morrissey (6.25M x 8 ans), tous les deux avec 1 saison de plus de 40 points.

    Le premier a connu une baisse de production l’an dernier et Morrissey a continué sa progression. Ça démontre que le changement de philosophie s’est opéré; avant on payait les joueurs davantage selon leur production historique, maintenant on prend davantage en compte le rendement au cours du prochain contrat.

  121. Les signatures des agents libres commencent.
    Provolov, 6.75m par année pour 6ans.
    Ca semble élevé, en plus, il a connu une mauvaise saison l’an dernier.

    Ca va couter cher pour les agents libres restants.

    Pour Marner, quelle gaffe de Dubas d’avoir signé Matthews avant Marner s’il pensait lui donner moins d’argent et un terme plus long.

  122. @ Laval

    C’est clair que les stats offensives de Provorov n’ont pas été époustouflantes la saison dernière, mais il demeure le roc de la défensive des Flyers.

    Contrairement à d’autres jeunes, il n’était pas du tout protégé (sheltered) par son entraîneur. Au contraire, c’est lui qui jouait toutes les minutes difficiles contre les gros trios adverses, alors que son coéquipier Gostisbehere, lui, était protégé par son entraîneur.

    En fait , seulement 3 joueurs ont joué plus de minutes que Provorov dans la LNH l’an dernier: Suter, Josi et Doughty. C’est assez impressionant, surtout considérant le fait que Provorov ne joue pas sur la première vague de l’avantage numérique.

  123. @le_gaucher

    Excellent point sur le temps d’utilisation. Je ferais un parallèle avec Mete qui joue les minutes les plus difficiles à 5v5 en couvrant Weber mais les observateurs se concentre sur le peu de points (et pas de but) en oubliant qu’il a joué en moyenne 18 secondes à 5v4 par partie.

    Sur une 2e vague il pourrait faire une trentaine de points cette année. Un contrat similaire à Morrissey pourrait être avantageux pour tout le monde à ce moment.

  124. Deux petits points.

    1- Mesurer le temps de possession de la rondelle, c’est certainement intéressant, mais ce qui est encore plus intéressant, c’est ce que l’équipe fait en possession de la rondelle.
    Même si la probabilité est plus élevée, être en possession de la rondelle, ou du ballon (soccer, football), plus longtemps que l’adversaire n’est pas nécessairement un gage que l’équipe va compter plus de points que l’adversaire. On en a régulièrement des exemples.

    2- Dire que Mete ”couvre” Weber, c’est vrai à certains moments. Mais c’est tout aussi vrai de dire qu’à d’autres moments, c’est Weber qui ”couvre” Mete.
    J’aime bien la présence de Weber et de Mete au sein du CH. Les deux sont utiles, même si je dirais que pour l’instant, Weber est encore plus utile que Mete.
    Et j’espère que Mete, qui possède plusieurs qualités intéressantes, sera signé à long terme avec le CH, à moins qu’il ne fasse éventuellement partie d’une transaction, ce qui n’est pas impossible.
    Mais arrêtons de sous-évaluer Weber et de sur-évaluer Mete.

  125. @Malkhor

    Tout à fait d’accord avec vous au sujet de Mete, mais j’aurais essayé de lui faire signer un contrat cet été, dans la foulée de la signature de Girard.

    J’ai fait un compte rendu il y a quelque temps du classement des groupes d’espoirs de la LNH réalisé par Corey Pronman de The Athletic, dans lequel il établissait également le top 10 des joueurs de 23 ans et moins de chaque équipe. Pour les Canadiens, il place Josh Brook 5e alors que Mete est 7e (Kotkaniemi et Caulfield sont 1 et 2). À cet égard, d’après moi, je mets plus d’emphase sur les réalisations que le potentiel.

    Comme vous l’avez souligné, Mete a déjà montré être capable de prendre les grosses minutes contre les meilleurs joueurs adverses de la LNH, et ce, sur une saison complète. Brook et Caulfield, malgré tout leur potentiel, n’ont jamais encore foulé une glace de la LNH, ni même de la Ligue américaine… (Je sais, Brook a joué 7 parties pour le Rocket la saison dernière.)

  126. Nouveau sujet où je décris mon état d’esprit face à l’organisation du CH, entre espoir en la jeunesse et peur de la rechute.

Laisser un commentaire