Repêchage 2024: La chance de tenter un grand coup?

Le repêchage 2024 se résume à Celibrini, puis aux préférences ou besoins de chaque équipe qui parleront par la suite. On pourrait presque prendre les 15 noms suivants, les mettre dans une boîte et piger au hasard. Je ne suis pas certain que cette méthode ne serait pas aussi efficace que ce que le repêchage donnera comme résultat final dans dix ans, avec ses bons coups et ses erreurs inévitables.

Ceci dit, 2024, pour moi, a des airs de 2015, soit une année de profondeur où des joueurs choisis vers le 20e rang pourrait faire mieux que des joueurs choisis top-10. Tellement que je me demande si l’option de reculer, pour une fois, ne serait pas une bonne idée, mais pour moi, cette option pour Montréal devrait obligatoirement se doubler de l’acquisition d’un 2e choix top-15. 2024 me semble une année formidable pour se retrouver avec deux choix entre le 7e et le 15e rang. Deux très bons espoirs seront disponibles dans cette section du repêchage.

Si on se fie à la liste de Bob McKenzie, qui n’est pas un repêchage simulé, mais un sondage sur la valeur présumée des espoirs, le CH obtiendrait Cayden Lindstrom au 5e rang s’il restait là où il est. Ceci dit, on peut imaginer un échange avec Calgary qui voudrait s’assurer de repêcher Tij Iginla. Dans ce cas Montréal reculerait 9e, puis ajouter un échange avec un autre club pour un autre choix entre le 7e et le 15e rang, Montréal pourrait repêcher deux joueurs parmi Buium, Parehk, Helenius, Iginla (ou Lindstrom si Calgary prenait Iginla), Sennecke, Catton, Yakemchuk, Eiserman ou Connelly.

Bien sûr, Montréal n’aurait pas nécessairement à reculer pour concrétiser un tel scénario. Il pourrait rester au 5e rang et acquérir un choix supplémentaire. Mon point est que de reculer pourrait être avantageux car Montréal pourrait récupérer de la valeur sans perdre en qualité du joueur repêché. Par exemple, Calgary pour avancer du 9e au 5e rang pourrait donner le 28e choix 2024 obtenu de Vancouver. Le CH pourrait ensuite prendre les choix #26 + #28, plus un de ses jeunes défenseurs pour monter vers le 15e rang. Montréal sortirait du repêchage 2024 avec trois choix top-15 ou top-20. Le genre de repêchage qui peut changer l’avenir d’une franchise si le club repêche bien. Souvenez-vous de Boston en 2015 qui aurait pu repêcher Barzal, Chabot et Connor en milieu de 1e ronde. Les Bruins auraient gagné une ou deux coupes Stanley s’ils avaient mieux repêché cette année-là.

Probablement que Hughes et Gorton vont jouer fessier et se contenter de repêcher au 5e rang et peut-être tenter un autre échange à la Dach ou Newhook. Ceci dit, je préférerais qu’ils jouent d’audace et suivent un scénario semblable à celui que j’évoque ci-haut. Ce repêchage me semble vraiment être l’occasion de jouer d’audace et de compétence. Si le département de recrutement amateur des Canadiens est véritablement une force, ce serait le temps de le prouver.

334 avis sur « Repêchage 2024: La chance de tenter un grand coup? »

  1. Meanwhile in Vancouver…

    Les partisans ici sont mortifiés de ne pas pouvoir repêcher avant le 93ième rang. Ça n’arrête pas de geindre sur les espaces de discussion et de bricoler des scénarios d’échange de bois mort pour obtenir un choix de première ronde tardif.

    Le #26 du CH en ravirait quelques-uns.

  2. @ Opeth

    Bergevin, sortez immédiatement de ce corps!

    Vous venez de proposer un jeu d’une journée de pluie estivale au chalet : refaire le repêchage d’une année donnée en y laissant les premiers choix concensuels en place et procéder à un tirage au sort des 7 ou 12 choix suivants.

    Ne jamais oublier que dans le mot ‘repêcher’ il y a celui de ‘pêche’ comme dans : aller à la pêche ou histoire de pêche ou pêche miraculeuse ou … «rien, ta…!».

  3. Parlant de pêche, Cheveldayoff (GM des Jets) serait en train d’essayer d’acquérir un choix de 1ère ronde en offrant Nikolaj Ehlers à tout le monde.

    Un ailier fiable de 6’0, 28 ans, producteur de 60 points (ainsi que +27 cette année).
    Il lui reste 1 année de contrat à 6M$. Les Jets conserveraient volontiers une partie du salaire.

    Toronto pourrait mordre à l’hameçon (mon commentaire) et échanger son #23.

  4. @patin

    Je ne ferais pas cet exercice à chaque année, mais cette année je vois de la profondeur, mais pas de consensus. Demain soir on va voir des choix surprenants et de très bons espoirs tomber. En 2015, Barzal, Chabot, Connor, Boeser, Erickson-Ek et Konecny étaient tous bien vus, mais à cause de l’incompétence de Boston cette année-là, ils sont tombés plus loin en 1e ronde. Je me souviens que le soir même du repêchage on questionnait les trois choix consécutifs des Bruins.

    Le problème est que ces errements sont imprévisibles, mais cette année il vont survenir car il y a de la profondeur, même s’il n’y a rien de certain. Ce que je veux dire, c’est qu’il y a plusieurs espoirs très bien perçus qui vont tomber sans raison autre que la préférence de chaque club dans le top-6 à top-10.

  5. Quel plaisir que celui de voir Tampa repêcher au 128ième rang.

    Ils n’auront pas de R1 et R2 en 2025 non plus (à moins de terminer dans les 10 derniers).

    Bien fait pour eux et leur GM qui n’a de génie que celui d’être parvenur à tricher le cap salarial.

    Et ce dossier Stamkos qui ne va nulle part…

    Ce goon inutile à 2.6M$ (Tanner Jeannot) acquis pour une vaste collection de choix (dont le R1 en 2025 ! ça s’invente pas) est décidément en train de leur coûter leur capitaine.

    S’ils avaient eu cet argent, ils auraient pu faire une offre «convenable» à Stamkos.

  6. Et le CH qui doit rencontrer le clan Demidov aujourd hui, suite a leur rencontre peut etre que le facteur russe pourrait changer.

    Et je suis d accord avec Opeth, quelques joueurs genre Catton, Nygqard pourraient glisser. Tout dependra du joueur a la position 5 que le CH convoite.

    Concernant Nyggard, ce joueur est un genre de Dawson Mercer des Devils en plus gros, tres competitif, souvenez vous du dernier tournoi des moins de 20 ans, a connu un tres bon tournoi et il joue avec des adultes en Europe.

    Le choix de Chicago au deuxieme rang fera en sorte que l on pourrait observer peut etre un deroulement hors du commun, ex Demidov a Chicago plusieurs defenseurs pourraient etre selectionnes par la suite et voir un excellent attaquant aussi que 7 8 ou 9 rang.

    Donc a suivre ce soir et bon repechage.

  7. Vancouver qui echange Mylkiviev a Chicago, voila qui ouvre la porte a Guntzel pour le marche des joueurs autonomes. Rutheford et Allvin le connaisent tres bien, des anciens Pengouins.

    Un UFA a surveiller, Dakota Joshua, ailier gauche de 28 ans, connu une grosse saison ici a Vancouver, a connu de bonnes series, absent durant la saison pour blessure Canucks perdus 8 de leur 11 matchs a son retour , Canucks reprennent chemin victoire. Ailier parfait de troisieme trio , 15 a 18 buts possibles, robuste et pas peur de jetter les mitaines.
    ]Joshua est ce joueur que les fans du Rocket detestaient lors de la participation du Rocket au carre d as il y 3 ans jouant pour Springfield.

    Tout peut dependre de ce que le CH fera de Josh Anderson. Est il trop tot pour une signature du genre ?

  8. Merci Opeth de ce bon nouveau texte. Bonne bé-bête. Je te gratte avec plaisir entre les deux oreilles. 😉

  9. @RexTerras

    Et moi qui croyais qu’Opeth avait perdu tous ses poils durant son cours classique chez les Jésuites. Vous êtes sûr qu’il lui en reste ?

    Nan nan. Notre modérateur est un tardigrade.

    Vous irez voir. C’est une bête extrêmement résistante qui peut même survivre 3 jours dans l’espace (sans air, ni eau, ni combinaison !).

  10. (Hors sujet) Merci Hemingway, je me coucherai moins niaiseux ce soir … mais peut-être plus niaiseux demain!. Ce tardigrade me semble difficile à flatter entre les oreilles (que l’on chercherait trop longtemps). Et yeurk à toucher.

  11. @Belansou

    Je préfère Catton à Zach Benson car plus rapide. meilleur lancer, plus costaud.

    Aussi, Benson est un grinder dans le style de jeu. Ça l’usera avant le temps.

  12. San José donne le 42e choix à Buffalo pour avancer du 14e au 11e rang. Les clubs se positionnent. Buffalo vise clairement un joueur qu’ils pensent voir glisser, alors que San José a senti le besoin d’avancer un peu dans l’espoir de repêcher leur joueur.

  13. Question pour Opeth ,
    Je saurai à Toronto durant le repêchage, est-ce que je vais pouvoir avoir accès au bloque ? Il m’étais impossible d’y avoir accès au Mexique à la relâche.

  14. En fait oubliez ma question, si certains résidents de l’ouest canadien sont sur le bloque, j’imagine que oui. Désolé

  15. Dans le sillage du texte d’Opeth :
    Je verrais d’un bon oeil le CH reculer de quelques rangs en concluant une transaction avec Buffalo ou NJersey, deux équipes qui possèdent de bonnes ressources offensives : Montréal cède son cinquième choix en échange du choix de 1iere ronde des Sabres ou des Devils (10e ou 11e) accompagné d’un jeune joueur avec un potentiel offensif intéressant et déjà établi dans la LNH. HuGo pourrait également y ajouter un de ses jeunes défenseurs pour améliorer l’offre.

  16. Un que j’espère que le CH va aller chercher avec leur choix de 2e ronde ou un de leur choix de 3e ronde est Justin Poirier.
    Un ptit tank qui remplit le but adverse.
    Je sais qu’il est de petite taille, mais plus de 50 buts à 17 ans, je comprends pas pourquoi il est listé si bas

  17. Poirier pourrait (ou devrait) être un choix intéressant (ou «logiQue») au troisième tour avec les choix 70 et 78 que le CH détient.

  18. Je viens de lire un article dans le JdeM où le journaliste Jonathan Bernier avance que le CH ne devrait pas exercer ses douze choix et qu’il a les mains pleines avec autant de choix. C’est peut-être vrai qu’il ne les exercera pas tous, mais la logique des mains pleines est fausse. Avec seulement les choix #5, #26 et #57 dans les 69 premiers choix, cela n’offre qu’un choix à forte probabilité de succès au club et deux à probabilité moyenne, voire assez faible. Neuf des douze choix du club sont à partir du 70e rang ou plus tard, voire beaucoup plus tard avec trois choix de 7e ronde.

    Donc, Hughes a surtout les mains pleines de dards tardifs pour tenter souvent son coup après le 5e rang. La probabilité de succès de ce repêchage passe donc justement dans la quantité de choix car le club n’en a qu’un de grande qualité. Aussi, oubliez l’histoire des 50 contrats, ce n’est pas un problème. Regardez juste le repêchage de 2020, sur huit choix, le CH a déjà renoncé aux droits de Smith, Biondi et Gordin, Mysak a déjà été échangé, la signature de Farrell fut une erreur. Ça laisse Guhle, Tuch, Dobes et Farrell sous contrat, soit quatre sur huit. Avec un choix dans chacune des 4e, 5e et 6e rondes, puis trois choix en 7e ronde, ça fait six des douze choix qui seront de purs paris où on espérera frapper un Jake Evans ou un Cayden Primeau. S’il y en a deux sur six qui signent un contrat LNH, ce sera beau.

    https://www.journaldemontreal.com/2024/06/27/repechage-2024-kent-hughes-a-les-mains-pleines

  19. Je viens de voir sur le site http://www.mynhldraft.com/NHL-Mock-Draft/ que Catton est au 7e rang du repêchage.

    Et qui est l’équipe qui repêche au 7e rang!? Bingo, le rival régional du CH, les Sénateurs!!!

    Juste à penser qu’Ottawa pourrait repêcher le joueur si bien vendu par hemingway, je pense sérieusement que le CH devrait faire un « package deal » pour avoir leur 7e rang.

    Imaginez les railleries qu’il se ferait sur le dos des Habs si Catton devient un joueur de concession!

    C’est déjà assez pénible de savoir que le CH a laissé passer Brady Tkachuk pour Kotkaniemi en 2018.

  20. Le 27 juin 2024 à 13 h 28 min, Hemingway a dit :
    Quel plaisir que celui de voir Tampa repêcher au 128ième rang.

    Ils n’auront pas de R1 et R2 en 2025 non plus (à moins de terminer dans les 10 derniers).

    Bien fait pour eux et leur GM qui n’a de génie que celui d’être parvenur à tricher le cap salarial.
    =======================================
    J’appelle ça de l’opportunisme. Brisebois a sûrement ses qualités mais bon…

  21. En réalité, si les frères Tkachuk jouait pour le CH, il serait, obligatoirement, placé en situation de carcan:

    – Défense de déranger le gardien de but.
    – Ne pas enguirlander le gardien de but.
    – Interdiction de pousser le gardien de but dans son filet et tomber par dessus en lui passant son gant dans le visage.
    – Ne jamais se chamailler avec les défenseurs dans le cercle bleu après le sifflet des arbitres.
    – Pas de poussage lors des mises au jeu.
    – Aucun coup de bâton pour embêter un adversaire en fin de période.

    Bref, il leur serait interdit d’être ce qu’ils font de mieux, tout donner et tout faire dans le seul but de gagner des matchs.

    Tu leur enlèves ce qu’ils ont comme ADN et ils deviennent des joueurs comme les frères Kostitsyn sans saveur, sans éclats, en espérant d’un match à l’autre le sursaut qui va les relancer.

  22. J’aimerais aussi que le Canadien obtienne un autre choix dans le top 15. Très bon coup des Sharks d’avoir réussit à obtenir le 11e choix en plus du 1er.

    Au 5e rang, mes 3 préférés sont Demidov, Lindstrom et Iginla. Mais je ne crois pas que Demidov sera encore disponible même si le repêchage simulé de RDS le mettait au 5e rang : https://www.rds.ca/hockey/lnh/le-mock-draft-du-rds-ca-1.19153391

    Lindstrom n’est peut-être pas aussi doué avec la rondelle que Catton, mais avoir un top 6 avec Slaf, Dach et Lindstrom serait très intimidant. Je le verrais plus jouer à l’aile qu’au centre. Il pourrait devenir un joueur similaire à Brady Tkachuk.

  23. Colombus aurait refusé une offre des Flyers pour le 4e choix au total, Philadelphie aurait offert le 1er choix de cette année (#12) + leur 1er choix 2025 et un joueur actif de leur alignement. Pas de détail si le 1er choix 2025 aurait une protection du genre top-10. S’il y a ce genre de protection pour moi ce serait un non rapide et clair. Sinon, c’est dur à dire sans connaître le non du joueur qui serait supposément impliqué.

  24. Our faire suite à notre préférence top 3 que on aimerait que la Canadien repêche

    Après 13 participations

    Iginla: 9
    Dickinson: 7
    Lindstrom: 7
    Demidov: 5
    Catton: 4
    Buium: 2
    Silayev: 2
    Helenius: 1
    Sennecke: 1
    Levshunov : 1

    Malgré que Iginla soit classé plus loin il attire notre regard dans la sphère du blogue. On sera pas déçu si il est choisi mais peu importe le choix certains seront sur leurs appétits probablement

  25. @ Opeth

    Pour l’offre de Philadelphie le joueur en question pourrait peut-être l’attaquant Joel Farabee

    Me semble avoir lu quelque part qu’il était pas un intouchable à Philadelphie

    On parle pour parler

    4 ieme choix contre 12 ieme choix 1 choix de 2025 (admettons protégez top 10 ) et Joel Farabee

    Pas évident quand même de refuser mais moi je refuse je crois

    Dans le même ordre d’idée je garde mon cinquième choix et je repêche le meilleur talent Je ne prend pas le risque de reculer malgré la profondeur

    J’essaie plus avec mon 26 choix et un bon joueur ou un bon prospect de m’avancer du 26 rang si un joueur que je cible vraiment a glissé entre le 10 et le 15 choix

  26. On a tous des préférences concernant le repêchage de ce soir, même si elles sont en réalité irrationnelles: on ne connaît pas vraiment les espoirs et même les recruteurs vont se tromper à quelques reprises.

    Malgré tout, voici ma préférence. Que Lindstrom soit choisi avant le cinquième rang! Je crains que le CH le repêche s’il est encore disponible. Ce serait encore un joueur fragile important dans l’alignement avec Dach, Guhle et Xhekai. Repêcher un joueur au 5e rang qui a un historique de hernie discale et autre blessure, c’est une mauvaise idée selon moi.

    Rappelez-vous que Dach et Guhle ont aussi subi des blessures importantes chez les juniors et ça n’a pas cessé chez les professionnels.

    Il y a tellement de choix intéressants cette année que le CH pourrait en choisir un autre facilement.

  27. @Radisson
    Après avoir vu Jack Eichel gagner une coupe Stanley suite au remplacement d’un disque au niveau de son cou, je ne suis pas trop inquiet de l’hernie discale de Lindstrom. Il est aussi possible de fusionner des vertèbres. Je fais confiance à l’équipe médicale du CH pour bien évaluer son cas avant le repêchage et pour trouver des solutions si nécessaire dans le cas où il serait le choix de l’équipe.

    J’ai bien hâte à ce soir. Si le Canadien décide d’y aller pour un défenseur, j’aime bien Buium et Dickinson qui me semblent des top 4 assurés et de bons candidats pour le top 2. Le Canadien devrait par la suite procéder à un échange pour aller chercher un attaquant top 6. Cette approche est tout de même risqué, car les jeunes attaquants élites changent rarement d’équipe à moins de demander une transaction.

  28. Jonathan
    Votre position s’apparente à la mienne. Et Guhle devient disponible. Il peut intéresser Winnipeg.

  29. Vous savez déjà que je partage l’opinion de Radisson sur le risque de choisir Lidstrom.

    Il y a plusieurs amateurs du CH, apprentis docteurs sur les réseaux sociaux, qui minimisent l’impact d’une hernie discale, excités qu’ils sont d’enrôler un joueur de centre robuste et talentueux au gabarit imposant.

    Pour plusieurs types de blessures, il y a des niveaux de gravité qui font que le risque de récidive peut varier d’un individu à l’autre. Est-ce le cas pour une hernie discale lombaire? Une étude sur un échantillon de 87 joueurs de la LNH a conclu ceci:

    “There was a significant decrease in performance in ALL players after a lumbar disc herniation in games played per season, points scored per game, and performance score. A comparison of the posttreatment results for the nonsurgical and surgical patient groups revealed no significant difference in performance measures”

    https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23956134/

    Il y a quand même 7 participants au blogue qui repêcheraient Lidstrom, le meilleur score après Iginla. Est-ce que l’étude ci-dessus en amène certains à reconsidérer leur choix?

  30. Gorton hier a dit au journalistes qu’il nr voulait pas signer de gros noms comme agents libres car le club n’était pas rendu là et qu’ainsi il ne voulait pas bloquer du temps de glace pour les plus jeunes. Si on assume que Caufield, Suzuki, Slaf et Dach sont quatre joueurs que seules les blessures peuvent extraire du top-6. Ça laisse deux places d’ailiers disponibles. Joshua Roy est un de ces jeunes à qui on voudra donner de temps de glace top-6. Alex Newhook pourrait être l’autre, à moins de le faire jouer au centre du 3e trio.

    Montréal a donc peu de place, en théorie, sur le top-6, si le but est vraiment de faire progresser Roy et Newhook dans une année où on ne vise pas la coupe. Je ne dis pas que Newhook-Dach-Roy est le future 2e trio du CH pour la décennie à venir, et vous connaissez mon opinion sur Caufield pour le long terme. Ceci dit, la saison prochaine je ne vois pas le club aller chercher un vétéran ailier pour jouer à la place de Newhook ou Roy. Tu dois être cohérent et donner une vraie chance à ces joueurs-là.

    Si Hughes repêche un avant ce soir, peu importe son identité, celui-ci devrait jouer ailleurs qu’à Montréal ou Laval la saison prochaine. La saison suivante, s’il y a surplus, alors la possibilité d’un échange pourrait survenir. Si l’avant que tu repêcherais ce soir dominait sa ligue la saison prochaine, le niveau de confiance pour le voir contribuer rapidement augmenterait.

    Ce que je tente de dire c’est que les Canadiens doivent éviter les erreurs à la Buffalo ou Ottawa d’accélérer leur reconstruction en prenant des raccourcis avec des vétérans. Le seul cas de figure où je considérerais sérieusement le marché des joueurs autonomes, c’est si le CH échangeait un Matheson ou un Caufield, ce qui a peu de chance de survenir cet été. Par exemple, si tu échangeais un Caufield pour obtenir le 6e au total de l’Utah, signer un joueur comme David Perron pour un an ou deux aurait du sens pour partiellement combler le trou à court terme que laisserait le départ de Caufield.

  31. Demongris
    Il y a un risque que le cas Lidstrom s’apparente plus à celui d’Éric Dazé qu’à celui de Jack Eichel. Mais la médecine a évolué et je me fie aux médecins du CH.

  32. Hemingway
    Votre appréciation de Carter Yakemchuk ? En plus de ses qualités offensives et défensives est-il aussi rude qu’on le dit ?

  33. @Demongris
    N’étant pas médecin, je vais laisser cela à l’équipe médicale du Canadien. Il serait intéressant de connaître l’âge des joueurs de cette étude. Une hernie a sans doute de meilleures chances de guérir à un jeune âge. Lindstrom devra apprendre à s’entraîner adéquatement afin que ça ne se reproduise plus.

    Article intéressant du JdeM sur les scénarios possibles de ce soir au 5e rang : https://www.journaldemontreal.com/2024/06/28/quatre-scenarios-pour-le-ch-avec-le-5e-choix-et-notre-prediction-de-ce-quils-feront. Ça risque de ressembler à ça.

  34. Ce qui m’agace lors de la séance du repêchage est le p’tit gros de 8 ans du proprio, du DG ou du … qui veut être sur la photo. Pourquoi ne pas inviter un jeune hockeyeur de la ville donnée qui s’est mis en évidence ? Ça ferait plus sens!

  35. @belansou

    L’étude porte sur 87 joueurs qui ont eu une hernie discale au niveau des lombaires et ils ont tous eu une régression dans leurs performances. Bien qu’on ne connaisse pas les détails de la blessure de Lidstrom, je présume que c’est au niveau des lombaires parce que c’est la localisation usuelle pour la grande majorité des gens, et particulièrement pour les joueurs de hockey qui patinent penchés et font régulièrement des rotations vives du bassin.

    Jack Eichel a eu un remplacement de disque au niveau du cou. Eric Dazé, je ne sais pas. Mais si je ne m’abuse, il a subi sa blessure vers la fin de sa carrière. Il y a surtout qu’il a été choisi en quatrième ronde au 90ème rang. Ce n’est pas le même risque qu’un joueur sélectionné #5 qui a déjà subi une hernie discale au moment de son repêchage.

  36. Lu sur Twitter par quelques observateurs de second rang, mais répétés ce matin sur 32 Thoughts par Jeff Marek – ça serait tirés de discussions et non juste de la spéculation:

    SJ: Celebrini
    Chicago: Levshunov
    Anaheim: un défenseur Buium ou Silyaev
    Columbus: Lindstrom

    Friedman de son côté pense que Chicago prend Demidov.

    Plusieurs semblent convaincus que Columbus ne laissera pas passer Lindstrom, mais en même temps ils sont au centre de rumeurs et seraient prêts à échanger leur choix #4.

    Selon Friedman, ils ont demandé le #12, le #32 et le choix de 1re ronde de Colorado en 2025. Philadelphie aurait refusé.

    Il me semble que cette année, en raison de la qualité des meilleurs joueurs, je ferais cet échange si j’étais Philadelphie. Le #32 et le 2025 de Colorado (+/- 25) ne valent pas tant et pouvoir ajouter Demidov ou Buium me semble un pari intéressant.

    Sinon, j’ai l’intuition que le CH prendra Demidov si il est disponible.

    On a parlé du facteur russe, mais le facteur américain commence à me chicoter.

    Certains de ces jeunes sont assez confiant/arrogant et dictent leurs conditions. Pas sûr que Montréal soit si haut dans leur liste.

  37. @jonathan

    Je ne suis pas un médecin mais il y en a un dans ma famille qui m’a coache à la suite de ma blessure à 27 ans. Diagnostic confirmé. Faiblesse chronique au dos. Mais ce n’est qu’anecdotique.

    Il y a 87 joueurs dans l’étude et on peut donc présumer que l’échantillon reflète la répartition de la pyramide d’âge normale d’une carrière dans la LNH. Je doute qu’une équipe médicale de la LNH ait accès à des données plus précises en fonction de l’âge.

    Kent Hughes a déjà indiqué comment il aborde la situation pour discriminer entre les choix au repêchage. J’appliquerais la même recette. Est-ce que la différence de talent de Lidstrom par rapport aux autres joueurs disponibles est telle que ça vaut la peine de prendre un risque avec sa blessure?

  38. Hors sujet:

    Après les rumeurs sur Corey Perry et la mère de Bédard, voici que LeBron James couche vraiment avec la mère d’un coéquipier!

    (son équipe a repêché leur fils)

  39. Pour Lindstrom on ignore la gravité de cette blessure et sa cause. Toutes les hernies n’ont pas la même gravité. Hier Gorton a déclaré que le club était satisfait du dossier de santé de Lindstrom. Je vais me fier aux médecins du CH. Ils ne le repêcheront pas s’il est vraiment un joueur à risque de se blesser de nouveau de la même façon. Au-delà de ça, tous les joueurs ont un risque de blessure. Ça fait partie du jeu, même si je persiste à penser que les façons de se protéger lors d’un match doivent être enseignées aux joueurs.

    Pour ce qui est de l’article de Kevin Dubé, ses scénarios ont du sens, sauf que pour moi, si Demidov est disponible au 5e rang pour Montréal, je considérerais un échange si la demande pour ce joueur est forte. Je n’ai rien contre l’individu, mais j’ai de la difficulté avec la normalisation du problème russe dans toutes les sphères de la société. C’est comme si les Canadiens avaient aligné un joueur allemand pendant la seconde guerre mondiale. Il y a la guerre en Ukraine qui est terrible, mais la Russie mène en parallèle une guerre hybride contre l’occident. Le Canada impose des sanctions économiques à la Russie, contribue à armer l’Ukraine pour tuer les envahisseurs russes, la Russie est bannie des Jeux Olympiques, mais il faudrait accepter leurs meilleurs joueurs de hockey en Amérique du Nord?

    Pour moi ça ne cadrera jamais. Mais bon, je suis une vieille croûte qui connaît l’histoire et qui a vécu les 26 premières années de sa vie pendant la guerre froide. Je pense que les plus jeunes aujourd’hui n’ont pas cette perspective. Désolé de déborder un peu du hockey, mais on vit à une bizarre d’époque très décevante pour quelqu’un de mon âge. Un film d’anticipation tourné il y a 30 ans qui aurait dépeint exactement ce qu’on vit aujourd’hui aurait été jugé farfelu et non crédible tellement l’extrémisme prend toute la place.

  40. @Belansou (qui me demande ce que je pense de Carter Yakemchuk)

    J’ai hésité à en faire la promotion ici car je le trouve un brin lent, moi. Il va manquer d’accélération dans la NHL. Mais le fait qu’il passe son temps embouteillé dans sa zone à batailler lourdement pour récupérer des rondelles (efficacement !) et le reste de l’autre sur le power play, cela le fait peut-être paraître plus lent qu’il ne l’est vraiment. Je serais curieux de tester son patin (en ce mois de juin 2024).

    Je ne le vois pas comme un futur quart arrière. Plutôt davantage comme un Adam Foote : fiable, robuste, imaginatif, talentueux à souhait, lancer frappé très puissant et bien «timé»… Le défenseur idéal pour accompagner un Norris sur la 1ère paire de défense.

    Ce n’est pas non plus une brute indisciplinée comme certains commentateurs l’ont décrit.

    Le problème c’est que les Hitmen entretiennent cette culture et c’est toute l’équipe qui est indisciplinée. Ça leur fait mal année après année et ils ne comprendront jamais.

    Ils ont congédié le coach en fin de saison (Hamilton). Lui c’est un imbécile sanguin qui fait la promotion de la violence au hockey. Il n’aurait jamais dû avoir la chance de coacher des kids. Sa place est dans une ligue senior débile.

    Cela étant dit, s’il sortait #23 et que les Leafs en héritaient, ce serait tout un cadeau de consolation. Idem au #25 pour les Bruins. Je crois qu’il y a 50% de chances qu’il s’établisse comme un défenseur top 4 dans la NHL.

    Il aura cependant besoin d’une autre grosse année en WHL.

  41. Très bon échange de Hughes, les 26e, 57e et 198e choix contre le 21e choix au total des Kings. Cette transaction ouvre la porte à la possibilité de repêcher un meilleur joueur, mais aussi, une autre transaction pourrait suivre impliquant le 21e choix pour monter encore plus haut.

  42. @Patin (qui nous confie son agacement de voir le petit gros de 8 ans, fils du proprio, du DG ou que sais-je, et qui bouscule les grands pour apparaître sur la photo)

    Moi ce qui m’agace, c’est de voir la maman du joueur repêché avec des larmes aux yeux (en close up à l’écran !).

    Comme si j’en avais quelque chose à foutre qu’elle se soit levée 14.500 fois à 4:45 du matin pour lui faire un lunch, préparer son équipement, aller le porter à l’aréna ou à l’autobus… Anyway. C’est poche une hockey mom. Je sais pas pourquoi ils nous mettent ça à l’écran pendant qu’on essaie de manger des nachos calmement nous autres. J’espère que vous serez d’accord avec moi ! Ha ! Ha !

  43. @ fou_de_lile

    Bien d’accord avec vous pour le joueurs américains Je trouve qu’ils ont de beaucoup de pouvoir et avec l’arrogance que certains démontrent c’est un penser y bien ( La LNH va devoir se pencher sur la question un de ces jours )

    Sur que pour le moment il y, a l’effet Kent Hughes qui compense chez le Canadien mais d’ici 3-4 ans aucun de ces joueurs n’aura eu une relation de près ou de loin avec lui ( Que ce soit à titre de coach, agent de joueur ou par ses fils) et effectivement à moins que Montréal soit un prétendant à la coupe la ville ne sera pas haute sur la liste de plusieurs et le danger du 4 ans sera présent

  44. @ Opeth

    Bien content moi aussi de la transaction du Canadien Cela va dans le sens que je préconise d’essayer d’avoir un autre choix entre 10 et 15 Reste à bouger ce 21 choix et autre chose pour un meilleur choix ( Plate Buffalo aurait été un bon club à ciblé mais SJ a été plus rapide )

    Selon moi cela va peut-être se produire selon la tendance du repêchage ce soir

  45. @opeth
    Pour moi, d’amener les meilleurs joueurs russes en Amérique du Nord, c’est plutôt un pied de nez à Poutine. Ça doit vraiment le faire suer de les voir tous s’en aller chez l’ennemi. Ces joueurs n’ont pas décidé d’être en guerre, alors ils ne devraient pas payer pour ça selon moi. J’ai aussi espoir que ces joueurs contribuent à montrer aux Russes une autre vision de la réalité en dehors de la propagande de Poutine.

  46. Je trouve les Senators bien tranquilles aujourd’hui pour une équipe qui a Chychrun sur les trading blocks.

    Ce sont eux qui auraient dû obtenir ce #21 de Los Angeles.

  47. Darren Dregger, généralement bien branché, sur Twitter:

    «Il sera intéressant de voir si Hughes est capable de faire plus de magie. Il espère ajouter un autre choix parmi les 10 premiers et écoute l’intérêt pour une hausse ou une légère baisse par rapport au 5. Il est également impliqué dans un certain nombre de discussions liées aux joueurs.»

    https://x.com/DarrenDreger/status/1806740927563849770

  48. Seattle #8 serait atrocement intéressé à Catton.

    Une belle ligne du centre de premier plan : B. Catton – Matty Beniers – Shane Wright.

  49. Lindstrom.

    Du beau patin, de la robustesse et du maniement de rondelle de haut calibre. Mais les partisans vont rapidement réaliser qu’il manque de QI hockey et qu’il pratique un style simple et en tunnel à la Yakupov. Vous le verrez bien assez tôt. Je vous garantis que vous allez le voir au camp.

    Ça restera un ailier fiable, capable de marquer 20 buts, et qui ne vous laissera jamais tomber en séries.

    Inginla est plus all-around et contagieux. Tout le monde voudra jouer avec lui et il est infatigable. C’est dans le moule des frères Tkachuk. C’est un pur-sang et un naturel. Donnez-lui simplement de la glace et laissez-le jouer. C’est pas un garçon qui aura besoin de beaucoup de coaching. Il l’a. C’est comme ça. Ça arrive.

    Lindstrom c’est une sorte de Chad Kilger un brin plus rapide. Je ne comprends décidément pas cette fascination pour lui. La Planète Hockey m’étonne cette année.

  50. Cela étant dit, le Canadien progresserait un petit peu en repêchant Lindstrom. C’est quand même pas un pied de céleri et ce type de joueur est une commodité pour laquelle le CH est clairement en «short supply».

    Mais je vous souhaite une vedette. Un Demidov, Catton, Dickinson, Eiserman… et pourquoi pas Iginla.

  51. Plus je lis sur Lindstrom, plus je trouve qu’il ressemble à Josh Anderson.

    Lorsque Anderson jouait pour Columbus, je le voyais dans ma soupe. Je me disais, il a toutes les caractéristiques du joueur de puissance, gros gabarit, grand, frappe, assez rapide, fatiguant devant le filet.

    Oups, il arrive à Montréal et le sort s’acharne sur lui. Les blessures s’accumulent et il perd de sa rapidité et surtout de son utilité.
    Quand tu joues robuste et avec rudesse, il ne faut pas être fragile aux blessures.

    Je me dis cette année, avec tout le talent qu’il y a dans les presque 15 premiers joueurs selon les experts, pourquoi le CH repêcherait un joueur incertain côté blessure.

    Iginla me semble un très bon compromis.

  52. Corey Pronman:

    Un mock draft, donc il essaie de prédire le résultat, pas juste lister les jeunes. Fait aujourd’hui.

    1 Celebrini
    2 Levshunov
    3 Silayev
    4 Lindstrom
    5 Buium pour Montreal
    6 Dickinson
    7 Sennecke à Ottawa
    8 Yakemchuk
    9 Demidov à Calgary, 9e!
    10 Catton à New Jersey

    13 Iginla
    19 Eiserman
    21 Surin pour Montréal (plusieurs semblent aimer ce jeune attaquant russe, 6’1, né au mois d’août)
    24 Boisvert à Colorado
    26 Parasack pour LA

    Je parie un gros 2 que Demidov ne tombe pas à 9. Il a moins de points d’interrogations que Michkov et ce dernier vient de faire la traversée après un an pour rassurer tout le monde sur les joueurs de ce pays.

    La liste de Montréal serait Lindstrom / Buium / Demidov / Silayev mais il n’a pas l’air si sûr.

    Ce top 4 semble de plus en plus consensuel, mais on mentionne que Chicago pourrait prendre Demidov et Anaheim Buium. Lindstrom à Columbus semble être pris pour acquis par les observateurs.

    Pronman mentionne que les évaluations varient beaucoup d’une équipe à l’autre et que l’ordre des équipes est important. Une équipe n’aurait ni Levshunov, ni Demidov dans son top 5.

    https://www.nytimes.com/athletic/5591595/2024/06/28/nhl-mock-draft-2024-final-pronman/

  53. @ jonathan

    Poutine est imprévisible et il y a 2 ans, je crois, les russes ont refusé à un gardien de but de venir en Amérique, en donnant comme raison qu’il n’avait pas fait son service militaire.

    Ce gardien de but est quelque part dans la vaste Sibérie à jouer au soldat.

    Pas sur que c’est une bonne idée de repêcher un joueur russe aussi prometteur qu’il soit, c’est un coup de dé.

  54. @mikel

    Ivan Fedotov a finalement signé avec les Flyers cette année. 9 ans après son repêchage.

    Il a joué des matchs en fin de saison.

    (reste que son histoire est bizarre)

  55. @Mikel

    Chad Kilger avait un très bon maniement de rondelle, lequel était comparé à celui de Lindros à son année de repêchage. Il était robuste. Agile. Rapide.

    Son manque de QI hockey a complètement anéanti sa carrière. Cela l’a obligé à jouer plus robuste que nécessaire pour s’accrocher durant 700 matchs. Et cela lui a occasionné de nombreuses blessures.

    Lindstrom me semble très à risque de connaître le même sort. Ça ne sera pas facile pour lui de produire au plus haut niveau.

  56. Pierre LeBrun sur TSN vient d’annoncer que Nashville tente d’échanger Askarov (ce très prometteur gardien de but de 6’3′, 22 ans, repêché 11ième overall en 2020) ainsi que leur choix #22 à Chicago, Anaheim, Columbus et… Montréal !

    Askarov serait absolument furieux du contrat de 8 ans que son employeur vient d’offrir à Saros.

  57. Veux pas donner #5 pour Askarov + #22. On a aussi bon actuellement et du meilleur qui s’en vient.

  58. Paraîtrait que Lindstrom a commencé tard à jouer compétition. Il a manqué de répétitions pour développer son QI hockey…

  59. Selon le Spittin Chiclets (le podcast de Ryan Whitney et Paul Bissonnette), Julien Brisebois aurait présenté une offre loufoque de 3M$ par année à Stamkos… pour 8 années !

    Rappelons que Stamkos a 34 ans.

  60. Cool Demidov Du talent pur. Espérons qu’il peut transposer le tout dans la LNH maintenant

  61. Mes impressions sont partagés par le choix de Demidov. Comme Opeth, je partage mon appréhension par rapport au gouvernement ( plus Poutine mettons) russe comme agresseur du peuple Ukrainiens, mais en même temps, un joueur de hockey électrisant qui complètera bien notre Top 6 avec un QI hockey très élevé. En espérant, comme jonathan disait, que ce joueur russe inspirera le peuple russe d’adhérer aux valeurs occidentales plus qu’à celle de leur despot de président

  62. Steve Staois, un anglophone, annonce le premier choix des Sénateurs en français, la tarte de Céline Dion, elle, juste en anglais. Puis Hughes qui doit répéter à Renonaud Lavoie de lui parler de Demidov, pas de Céline. Misère.

  63. Rien contre Demidov le joueur, un bon choix au point de vue talent et strictement hockey. En plus il a l’air d’un très jeune Kovalev et Lavoie a dit que Kovalev était son modèle. S’il est plus travaillant de manière constante que Kovalev, ce sera tout un joueur.

  64. Catton à Seattle ! Évidemment. Ils le connaissent par cœur.

    Excellent choix.

    Ce sera toute une ligne de centre : B. Catton – Matty Beniers – Shane Wright.

    Problem solved pour les prochaines 12 années.

  65. En tout cas après les 8 premiers choix ont assiste à ce qui était prévu. : De l’imprévu 😄

    Sennecke 3
    Demidov 5
    Iginla 6
    Yaremchuk 7
    Catton 8 ( quoi que certains le prévoyait par Seattle )

    Hemingway va être heureux

  66. Les Devils qui étaient prêts à échanger leur choix ne doivent pas en revenir de se sauver avec Silayev.

    Excellent casting. Ils auront leur Roc de Gibraltar jusqu’en 2040.

  67. De mon côté je suis bien content du choix du Canadien. Les athlètes russes subissent les contre-coups de leur président. Dommage pour les humains qu’ils sont…comme nous tous. Bien sûr qu’il y a des Ovechkin qui sont aussi stupides mais ce n’est pas le cas pour tous. J’aime bien Salabenka au tennis, je la trouve drôle dans ses commentaires. Bref…enfin de l’offensive.

    Maintenant un petit mot sur l’atmosphère, la présentation. C’est vraiment spectaculaire dans cette grosse boule. Très américain que vous penserez mais bon, je pense que c’est ce qui a plu à Bettman depuis plusieurs années…le côté «flasheux» des américains. Cet endroit était magique au début avec les photos de plein de joueurs jusqu’au plafond. C’est supposé changer l’an prochain. On verra si l’impact sera différent. Maintenant en route pour le choix #21. Bonne soirée à tous.

  68. Quel repêchage pour San Jose.

    L’excellent défenseur Sam Dickinson s’ajoute. Une autre vedette en devenir.

    Et dire que les Sharks parleront les premiers demain en Ronde 2.

    Ça se passe bien pour eux.

  69. Demidov à Montréal ???
    Incroyable !
    Probablement le meilleur prospect 2024…
    J’en reviens pas qu’il était encore disponible !
    Juste wow !

  70. Le Canadien aura accès à de très beaux produits de la WHL au #21. Garanti.

    Les très dynamiques Basha, Parascak et Ryder Ritchie. Sinon ce gaillard de Harrison Brunicke (un défenseur fiable et que je n’ai jamais vu perdre pied tellement il est solide sur ses patins).

  71. Ryder Ritchie est un aoûtien, en passant.

    Personnellement, je vous repêcherais Maxim Massé. Il m’a impressionné au Hlinka. Vous méritez un Québécois de calibre.

  72. Ce Hage au 21è rang me semble un bon choix. Et quelle facilité en français aussi. Perdre son père en aussi bas âge forme le caractère. En espérant que Mtl prenne son temps avec lui, il semble avoir une bonne tête le jeune homme.

  73. Michael Hage est un très bon choix. Ça valait le coup de faire l’échange et il parle très bien français en plus. Il a perdu son père l’été passé et il se relevait d’une blessure sérieuse la saison précédente. Malgré tout cela il a terminé 4e marqueur de la USHL avec 75 points en 54 matchs dont 33 buts. À titre de comparaison, Trevor Connelly, le gars que Simon Boisvert voyait 2e au total, a cumulé 78 points en 52 matchs.

    De plus, Hage est un centre, une position à prime et a un bien meilleur gabarit à 6’01 et 190 lbs. Il est aussi né un 14 avril, donc, ni vieux ou jeune pour ce qui est de l’âge relatif. Hage semble vraiment un joueur sous-évalué.

  74. @ opeth

    Ce fut un excellent coup de marketing du CH que Celine Dion fasse la présentation du choix.

    Elle a parlé en français pour saluer la foule, en disant en français qu’elle était très fier d’être-là.

    Ils ne sont pas à Drummondville ou à Rimouski mais à Las Vegas. En plus, le joueur préféré de Ivan Demidov est Alex Kovalev, le jeune a faite ma soirée.

    Bravo au CH.

  75. Demidov serait considéré comme le meilleur choix de cette année. Cette remarque viendrait de plusieurs intervenants dans le milieu. Quand même spécial que le Canadien ait pu l’avoir au 5è rang. Si c’est le reflet juste de cette situation, on peut comprendre que certains soient frileux envers les joueurs russes et je les comprend mais bon…si pour une fois la chance nous favorise, on ne crachera pas sur ce cadeau.

  76. Je n’ai hélas pas pu voir l’entrevue de Michael Hage en français ici.

    Et je ne connaissais pas ce joueur du tout.

    Le chandail du Canadien lui va tellement bien.

  77. Stamkos pourrait bien aboutir à Toronto.

    Les Leafs ont actuellement 22M$ pour re-signer 2-3 défenseurs (Lyubushkin, Liljegren, peut-être même Giordano pour son chant du cygne), 1 Max Domi-ish, 1 gardien #1 et… Stamkos.

    3 ans X 7M$ à Stamkos pour porter le gilet de ses rêves.

  78. Le prochain choix du CH est le 70e. J’espère qu’il ira pour Justin Poirier. À ce rang, il faut chercher le coup de circuit, sinon on va de toutes façons se retrouver avec des joueurs qui ne feront pas la ligue ou au mieux le quatrième trio. En plus, avec Demidov et Hage, la job est faite cette année, allons-y all-in pour la suite. Le CH nous doit bien ça: repêcher un canadien-français sur lequel on va projeter des espoirs.

  79. Mes commentaires sur la ronde 1:

    – San Jose et Chicago font un sans faute.
    Pour les Sharks, Celebrini etait un choix facile évidemment. Mais la manoeuvre pour s avance et sortir avec Dickinson…chapeau. Les Hawks avaient aussi ca facile au 2e rang avec le meilleur défenseur de la cuvée. Sacha Boisvert au #18 (j aurais espere qu il soit disponible au 21e)…smart.

    – Le CH ramasse un super talent au 5e rang, mais va regretter longtemps d avoir passe sur un Iginla buteur, hargneux, plein de leadership et de caractère. La Coupe se gagne avec de Tkatchuk et pas avec des Panerin ou des Kovalev.
    Hage n est pas un mauvais choix mais j aurais préfère qu ils sécurisent Maxim Masse qui sera un vrai NHLer, vu que Boisvert et Eiserman avaient deja trouve preneur avant qu ils puissent parler. Finalement, ils se seront avances au 21e pour rien car de 21 a 32, un choix vaut l autre.

    – Les Islanders refont le coup a touts les autres clubs: ils ont trouve leur nouveau Mike Bossy en Eiserman.

    – Un gros def rugueux pour les Sénateurs, mais les deux pieds dans le meme patin.

    – Choix tres risques au 3e et 4e par les Ducks et les Jackets, mais coups de circuit par Utah avec Iginla et Seattle avec Catton.

    – Celine Dion pour annoncer le choix du CH: quelle connerie bling-bling! Il y a peu de temps, elle se pavanait dans le vestiaire des Bruins avec son fils arborant le chandail noir et jaune.

  80. – Un beau repêchage pour le CH. La doctrine du «meilleur joueur disponible» a été respectée. Nous avons joué de chance pour que Demidov glisse jusqu’au 5e rang. Il ajoute un type de talent unique dans l’organisation.
    – C’est intéressant de voir que Iginla a été repêché 6e. Peut-être qu’il n’était pas un reach au 5e rang finalement? À peu près tout le monde sur le blogue souhaitait le repêcher, à peu près tous les «experts» le voyaient sortir plus tard. Cela dit, c’est l’organisation des Coyotes qui l’a repêché. Une équipe habituée aux «reachs». Cela étant, Iginla semble une valeur plus sûre qu’un Barret Hayton par exemple.
    – Je crois qu’il est injuste de dire qu’un joueur comme Demidov ne peut te faire gagner la coupe Stanley. Ce n’est pas parce que tu es un ailier russe de grand talent que tu ne gagneras pas. Aux dernières nouvelles, Nikita Kucherov l’a gagnée deux fois.
    – Le facteur russe: je comprends tout à fait le point de vue éthique avancé par Opeth et autres par rapport aux joueurs russes. Cela étant, ce point de vue me semble un brin essentialiste. Je pense qu’au contraire, la possibilité de passer à l’ouest est une chance inouïe pour ces jeunes hommes. Au final, ils peuvent autant devenir des suppôts de Poutine que des contre-exemples au modèle russe. Ces adolescents ont droit à leur chance.
    – Le facteur russe (encore): aime-t-on mieux repêcher un Américain trumpiste? Ce serait recruter quelqu’un qui encourage la destruction de la démocratie américaine après tout.
    – Revenons au hockey: je ne connaissais pas ce Michael Hage. Plusieurs prévoyaient qu’il sorte plus tôt, aux environs du 15-18e rang. Sans être très gros, il a le physique de l’emploi et comble des besoins au sein de la banque d’espoirs du CH. J’aime ce choix. Pour moi, il devient presque immédiatement un des meilleurs espoirs offensifs de l’équipe, devant les Mesar, Beck et compagnie.
    – Message au CH: Merci de repêcher Justin Poirier. C’est votre prochaine priorité.

  81. Je dois avouer avoir mal analysé et sous-analysé Michael Hage car il était très peu probable qu’il soit toujours là au 26e rang. Avec le bond de cinq rangs fait hier après-midi, ça changeait la donne, mais trop tard pour moi de m’y mettre. Aussi, l’histoire du décès de son père est très touchante, mais pour moi ça rappelait le cas David Fischer en 2006 dont la mère était atteinte d’un cancer virulent et qui est morte peu après le repêchage. Une telle perte est très difficile à encaisser, surtout à 17 ans. Mais certaines personnalité arrivent à mieux réagir, l’entourage du jeune compte aussi.

    Donc, pour ces deux raisons je ne suis pas allé plus loin et j’ignorais même qu’il n’avait joué que 13 matchs à 16 ans en USHL à cause d’une sérieuse blessure à l’épaule. Donc, de connaître la saison qu’il a connue à 17 ans après ces épreuves et tous les matchs manqués est très impressionnant. Je sais que les dirigeants disent souvent ça le soir du repêchage, mais Hughes a dit aux journalistes qu’ils avaient Hage beaucoup plus haut que 21e sur leur liste et qu’ils voyaient un futur centre top-6 dans ce jeune.

    La saison prochaine il jouera à l’université du Michigan, un excellent programme en NCAA, et il sera intéressant de voir sa progression sur une bonne équipe, car le Steel de Chicago cette année en USHL était plus proche des bas-fonds que du sommet du classement. Comme mentionné hier ses stats la saison dernière étaient similaires à celles de Trevor Connelly, mais après avoir vérifié, il a aussi produit au même rythme que Cole Eiserman en USHL. Eiserman a obtenu 34 points en 24 matchs joués en USHL, soit 1.42 pts/match et Hage a obtenu 75 points en 54 matchs, soit 1.39 pts/match. Hage, bien entendu, comme joueur de centre a présenté un bien meilleur équilibre buts/passes que Eiserman qui est un pur buteur avec 25 buts et seulement 9 passes.

    Je ne pars pas en peur avec Hage en vous disant qu’il va remplacer Suzuki dans quatre ou cinq ans comme 1er centre du CH. Il est beaucoup trop tôt pour y aller d’un tel enthousiasme, mais les bonzes des Canadiens ont bien fait de s’avancer de cinq rangs hier soir. Ça valait selon moi le coup.

  82. Bonjour tous. Très satisfait de la première ronde et BEAUCOUP du choix de Hage (j’avais aussi Greentree en bonne estime). Ouf, j’avais peur que Eiserman soit pris par le CH et il n’est pas glissé au #20 pour rien. Bien mieux avec Hage.

  83. Pourquoi depuis hier défilent dans ma tête des images d’un jeu de puissance avec Demidov et Hutson?

  84. Pour Demidov, j’essaie de m’y faire. J’avoue qu’il n’a pas l’air d’un Russe ténébreux et semble avoir une belle personnalité pour un jeune de cet âge issu de ce pays malade.

    Pour s’en tenir au hockey, ce n’est pas de la partisannerie que de dire que Montréal a obtenu un cadeau sur papier hier car Demidov était classé 2e sur 90% des listes qu’on retrouvent sur son profil Elite Prospects. Seuls quelques égarés voulant paraître plus fins que les autres l’ont hors du 2e rang. Ça ne veut pas dire qu’il sera assurément le 2e meilleur joueur de ce repêchage, mais pour le moment c’est clairement le très large consensus dans le petit monde de la LNH. Martin Lapointe a même évoqué hier que Demidov pourrait devenir le meilleur joueur de ce repêchage. Comme toujours, le temps éclaircira les choses.

    Avec la récolte de deux attaquant à fort potentiel hier, la profondeur du groupe d’avants de l’organisation vient de changer assez dramatiquement. Ces jours derniers j’évoquais un top-6 constitué pour la saison prochaine de Caufield-Suzuki-Slaf, Newhook-Dach-Roy, et maintenant on se retrouve avec un pipeline composé de Demidov-Hage-Mesar, Tuch-Beck-Kapanen, deux choix de 1e ronde l’an prochain et un surplus de défenseurs et des vétérans qui pourront être utilisés dans des transactions d’ici l’été 2025.

    Je ne reviendrai pas sur la profondeur en défense et au poste de gardien de but, mais avec le redressement du groupe de jeunes attaquants, l’organisation est maintenant de plain-pied en mode compétition à l’interne. Il y a du surplus théorique à toutes les positions en ce qui concerne les joueurs de moins de 25 ans. De l’élagage aura lieu le temps venu chez les vétérans, mais pour le moment certains comme Gallagher et Anderson sont inamovibles pour cause contractuelle.

    Ceci dit, cela ne durera pas toujours et le jour ou les Hage et autres Beck et Kapanen seront prêts à contribuer pour vrai, de la place sera faite. Malgré tout, Hughes et Gorton entre dans une période où des choix à l’interne devront être fait, pas nécessairement cette saison, mais c’est au cours de la prochaine saison que le paysage va se révéler avec plus d’acuité.

    Après une autre saison d’évaluation, le statut de certains joueurs va se cristalliser. On en saura plus sur le plafond de certains joueurs, et d’autres, plus jeunes, montreront ou pas un potentiel égal ou supérieur à ce qui était espéré au moment de leur repêchage. Je pense à un jeune comme Mesar. Est-il un flop ou un joueur à la progression non linéaire? Pourra-t-il émerger la saison prochaine à Laval ou au contraire devenir le prochain Jan Mysak? Ce n’est qu’un exemple, mais la saison prochaine devrait apporter une meilleure équipe pouvant se battre pour les séries en même temps qu’une meilleur évaluation de ce que le club possède pour la suite.

  85. Sur Hage, Scott Wheeler de «The Athletic», dit aujourd’hui du jeune qu’il pourrait être son espoir favori du repêchage. Je pense qu’il dit ça en rapport avec son rang de sélection. Il l’avait classé 15e avant le repêchage et le qualifie d’un des meilleurs patineurs du repêchage. Il le compare à Jordan Kyrou comme potentiel et le voit comme centre de 2e trio complet. À noter que Kyrou a produit tout prêt d’un point par match à ses trois dernières saisons avec les Blues, mais en jouant à l’aile de Robert Thomas. La comparaison est donc peut-être un peu boiteuse, même si Kyrou a été repêché comme joueur de centre à l’origine.

    Montréal aura éventuellement ce genre de choix à faire car le club compte maintenant beaucoup de jeunes joueurs de centre, Suzuki, Dach, Newhook, Hage, Beck, Kapanen et Evans. Finalement, Hughes a déclaré hier soir que si Hage n’avait pas été disponible au 21e rang, il aurait échangé son choix. Selon moi, Hughes en s’avançant de cinq rangs espérait obtenir un joueur parmi Hage, Boisvert et Eiserman. Si les trois n’avaient plus été disponibles, il aurait échangé son choix.

  86. Sergachev échangé à Utah!!! Délestage de masse salariale. Peut-être pour garder Stamkos.

    Retour, Connor Geekie, JJ Moser, choix de 2e ronde 2025 plus choix 199 cette année.

  87. Content de voir le petit Koivu aboutir à Montréal! Toujours pas de Justin Poirier alors que la quatrième ronde est bien entamée. Le CH n’a plus de choix dans cette ronde, mais en aura deux pour débuter la cinquième. Je serai déçu s’il passe sur lui.

    Le lIghtning a aussi rééchangé Jeannot. Grosse perte de valeurs pour eux. Ils ne peuvent pas toujours avoir la main heureuse.

  88. Anaheim (Martin Madden Jr.) trouve encore le moyen de choisir deux joeurs francophones de la LHJMQ, Maxime Massé et Alexandre Blais, mais comme toujours Montréal ignore le produit local. J’aime le choix d’Aatos Koivu, le jeune a un profil d’éclosion tardive qui pourrait donner quelque chose, mais les deux choix suivants, Logan Sawyer et Owen Protz semblent être des futurs plombiers, au mieux. Les nouveaux Blake Biondi et Jack Smith.

  89. Je ne comprends toujours pas pourquoi le Canadien n’a pas sélectionné Justin Poirier. Vrai qu’il est petit mais très costaud. À ce niveau il me fait penser à Francis Bouillon sauf que Poirier est un compteur prolifique. Vraiment, quelque chose m’échappe dans ce cas-ci. Opeth, vous décrivez ces deux joueurs comme ceci…Logan Sawyer et Owen Protz semblent être des futurs plombiers, au mieux…pourquoi alors ne pas aller vers Poirier…aussi loin dans le repêchage. Enfin…c’est désolant.

  90. En tout cas Martin Madden n’a pas peur de venir piger dans la LHJMQ

    Pour Justin Poirier à part l’avoir vu à la télé je ne le connais pas mais un peu comme Opeth dit pourquoi ne pas aller à la pêche avec ce genre de joueur rendu tard en troisième ronde et surtout en ronde 4 et 5 Mais bon je ne connais pas du tout Sawyer et Protz

    Exemple de William Trudeau et Joshua Roy et même Xavier Simoneau que je ne serais pas suris qu’il trouve son chemin pour joueur quelques parties à Montréal par sa détermination

    Raphael Harvey Pinard est un bel exemple

    Comprend pas de ne pas favoriser le talent local surtout que à part Cayden Primeau en 7 ronde en 2017 et Michael Pezetta en 2016 rien n’est vraiement sortie de potable

    On a donc Primeau et Pezetta versus Roy, Pinard et pourtant on a pas mal moins pigé dans le local depuis 2016

    Au pire si il ne perce pas tu as des locaux à Laval qui vont se défoncer à jouer devant leurs publics

  91. On parle de Justin Poirier mais Maxime Massé a quand même descendu en troisième ronde La au moins le Canadien avait pas de choix mais surpris qu’il ce soit retrouvé si loin quand même Bon guess de Anahein

  92. Bon ben oubliez ça pour Poirier à Montréal. Le club vient de choisir un gardien letton non classé sur aucune liste en début de 5e ronde. Le message est clair, le CH ne voit rien en Poirier. Fin de l’histoire. Ceci dit, la ligue non plus ne le vois pas où nous on le voit, sinon il serait déjà sorti. La 1e ronde a été excellente pour Montréal, mais le reste de leur repêchage est très beige. Pas de Joshua Roy ou autre perle potentielle choisie à part peut-être le fils Koivu.

  93. Bon. Caroline qui focalise ses choix sur le talent et des tentatives de coups de circuit vient de choisir Justin Poirier en 6e ronde au 156e rang. Au final, Poirier est sorti six rangs après Joshua Roy en 2021 qui était sorti 150e. On a vu ce que Roy est devenu. Impardonnable pour le CH de ne pas l’avoir choisi avant, peu importe ce qu’il donnera éventuellement. Pour moi c’est une question de principe. Le club avait vraiment besoin de ce gardien letton dans un pipeline déjà bien garni à cette position. L’administration Kent Hughes est très compétente, mais ce fout du marché dans lequel elle évolue.

  94. Ouf, New Jersey qui laisse partir Holtz pour un joueur de 4e trio.

    Bien des fans des Devils ne comprenaient pas pourquoi Lindy Ruff laissait Holtz (22 ans, choisi 7e overall) sur le 4e trio. Voilà que le DG le donne à Vegas.

    J’imagine que les Devils ont identifié le type de joueur d’énergie qui va les aider en séries, mais les fans sont furieux en ce moment.

  95. Sinon bous avez tous bien résumer mes réactions à Demidov, Hage et Poirier.

    Si Demidov vient dans un an, il pourra s’insérer dans un groupe d’attaquants qui sera plus mature et prêt à l’accueillir.

  96. Les dépisteurs du CH dédiés au Québec ce sont fait damnés le pion par le dépisteur dédié à la Lettonie ! Espérons un coup de maître à la Romanov qui était lui aussi sur aucune liste. Mais je suis franchement déçu qu’on ait pas repêché Poirier. Hier en entrevue, il m’a vraiment impressionné par sa confiance et son caractère. Caroline ne le regrettera pas.

  97. Un autre petit qui a vraiment glissé est Kiviharju.

    Le défenseur finlandais était sur des listes de 1re ronde encore cette semaine. Il est parti 122e.

    Il n’y a que 9 joueurs de 5’10 ou moins repêchés jusqu’à date (il reste 15 choix).

    Poirier est le plus petit, mais pas le moins costaud.

  98. Je comprends votre frustration de n’avoir obtenu ni Massé, ni Poirier.

    Mais vous devriez accorder une indulgence d’autre année au CH. Ils ont déjà 7 choix en banque dans le top 100 l’an prochain. Et selon ce que j’en comprends, la QMJHL proposera une meilleure cuvée. Le CH pourrait faire une razzia.

    For now, l’important demeure que Massé (Anaheim) et Poirier (Caroline) soient invités aux camps d’entraînement d’équipes qui ont de véritables besoins à l’aile droite. À eux de jouer. Massé, spécialement, est très chanceux d’aboutir dans un si bel environnement.

    Si vous voulez voir des Québécois dans la NHL, il est préférable qu’ils aient de vraies opportunités. Et qui sait, le CH pourrait toujours les acquérir dans 5 ans.

    Donnez de la glace à Joshua Roy. C’est lui votre gars.

    Et il n’a encore que 20 ans.

    Ah ! Ces aoûtiens !

  99. Je viens de consulter la liste complète des choix de Mtl…un seul est à 6’00″…tous les autres sont plus grands. Je comprend qu’il fallait grossir l’équipe mais il me semble que Poirier devait être l’exception à la règle. Heureux pour lui par contre que les Hurricanes en aient fait leur choix. Ce petit trapu viendra peut-être hanter le Canadien un jour.

  100. Hage a obtenu 51 points à ses 30 derniers matchs, soit 1.7 pts/match. Le jeune a donc progressé car à ses 24 premiers matchs sa production était de 24 points, soit évidemment un point par match. Il est donc passé d’un point par match lors d’un peu moins que la première moitié de saison, à 1,7 pts/match lors d’un peu plus que la deuxième moitié. Vraiment c’est une forte progression. Quand on connaît son histoire, ça laisse entrevoir la possibilité d’être face à un joueur qui progressera encore beaucoup. Des coups de circuit à ce rang sont possibles, pensez à Robert Thomas choisi au 20e rang en 2017 ou Wyatt Johnston au 23e rang en 2021.

  101. Je vais m’acheter un 6/49 !

    Le 27 juin 2024 à 11 h 06 min, belansoua dit :
    Columbus
I. Ils veulent du talent mais costaud. Ils ne laisseront pas passer Lidstrom même si Demidov est disponible.

    Le 27 juin 2024 à 11 h 01 min, belansoua dit :
    Anaheim
 Tous leurs jeunes attaquants et les meilleurs défenseurs sont gauchers. Ils recherchent des droitiers pour équilibrer leur alignement. Si Leshunov est disponible ce sera lui. Mais si Chicago l’a choisi, comme droitier il reste Yakemchuk, Sennecke et Pareck. Ce dernier est moins intéressant pour eux car Anaheim a déjà ses défenseurs offensifs. Tout ça pour dire qu’il n’est pas impossible qu’il laisse passer Demidov.

  102. Montréal a son Makar, le Russe Makar Khanin. Bobrov a évoqué mi-sérieux, un «Demidov light». Ce Khanin, un joueur qui a sûrement du chien… est neuf mois plus vieux que Demidov mais a surtout joué dans la VHL, soit l’équivalent de la Ligue Américaine russe où il a obtenu 27 points en 35 matchs. Ce montage vidéo montre qu’il a des habiletés et un bon lancer sur réception.

    https://x.com/grantmccagg/status/1807133262755598575

  103. Les Canadiens avaient une faiblesse à l’avant, mais si on se fie à l’enthousiasme de l’état-major du club, ils ont acquis hier deux joueurs en 1e ronde qui devraient, à terme, faire de cette carence une force. Dans mes projections pour le top-6 j’entrevoyais l’ajout d’un joueur, en prêchant pour l’acquisition d’un 2e choix top-12 pour en ajouter un 2e, quitte à sacrifier Caufield ou Matheson s’il le fallait.

    Encore une fois, si je me fie à Hughes & Compagnie, ils auraient réussi le tour de force d’ajouter un deuxième avant top-6, un centre, un utilisant seulement trois choix de deuxième importance ou moins important encore. Cela veut dire, si tout cela se confirme, que le club sera éventuellement en position d’ajouter encore plus. Assumons le scénario idéal d’ici trois ans, ça donnerait ceci:

    Demidov-Suzuki-Slaf
    Caufield-Hage-Dach
    Newhook-Beck-Roy
    Tuch-Kapanen-Xhekaj (Florian)
    Rohrer

    Guhle-Reinbacher
    Struble-Mailloux
    Xhekaj-Barron
    Hutson-Engstrom

    Montembeault-Primeau
    Dobes-Fowler

    Le club échangerait Matheson à l’été 2025 contre un bon retour, soyons raisonnable, disons pour un choix autour du 20e rang. En 2025 Montréal aura son propre choix de 1e ronde, disons au 14e rang, et soyons pessimistes, disons le choix de Floride au 27e rang. Ajoutez à cela deux choix de 2e ronde et trois choix de 3e ronde. Hughes aura là un arsenal pour convertir ces huit choix en deux choix entre les 8e et 13e rangs, peut-être même mieux s’il ajoute un Jordan Harris ou un Arber Xhekaj.

    Je tente juste de démontrer que Gorton et Hughes ont les mains pleines et auront de la matière de valeur avec laquelle travailler. Si au prochain repêchage tu arrives à repêcher disons #8 et #12, en théorie tu rajoutes deux très bons jeunes, et à terme ça ouvrira la porte à d’autres échanges, un Caufield, un Hutson, ou les deux, pourraient être sacrifiés car il y aurait de le relève encore meilleure.

    Vous n’aimez pas mes choix de joueurs à échanger, changez les noms et échangez d’autres joueurs à la place. La logique demeurera la même. Le club serait en position pour consolider ses forces et vraiment viser la coupe. Tout ça pour dire que si la direction a raison et qu’elle a acquis deux pièces maîtresses, dont Demidov qu’ils qualifient de vol du repêchage et un des prochains meilleurs attaquants de la ligue, ça veut dire que le plan de reconstruction a franchi un pas énorme et que la voie vers le statut d’aspirant sérieux à la coupe d’ici trois ans est ouverte.

  104. Ce qui est bien aussi avec Demidov, il n’y aura pas de pression pour qu’il joue pour le CH à 18 ans. On recule ainsi d’un an le moment où il sera agent libre sans compensation.

  105. Je pense que vous sous-estimez le potentiel de Joshua Roy en le plaçant toujours systématiquement sur le 3ième trio.

    Son QI hockey (très élevé) est spontanément observable et il y a actuellement des conditions gagnantes pour qu’il obtienne de la bonne glace avec le grand club cette année. Il va progresser. Et n’aura que 21 ans à la fin de la saison.

    Martin St-Louis est en train de vous fabriquer un hockeyeur québécois d’impact. Il va jouer longtemps dans cette ligue et je le vois comme un Gilles Tremblay en appui direct à des joueurs de légende (et à salaire raisonnable). C’est un élément-clé de votre équipe championne.

  106. @Radisson

    Bien vu. Je ne pourrai pas me plaindre dans son cas de promotion trop hâtive à Montréal. Il arrivera à presque 20 ans et commencera son contrat de recrue à ce moment. C’est un scénario idéal pour un partisan patient comme moi et qui n’oublie jamais l’importance du plafond salarial.

  107. @Hemingway

    Je ne sous-estime pas Roy. J’ai été le premier à chanter ses louanges ici en suggérant que le CH le repêche en 2e ronde en 2021. Ceci dit, je veux en voir plus de sa part la saison prochaine. C’est pourquoi je suis contre l’ajout d’un vétéran ailier pour venir prendre son temps de glace de qualité. Je veux le voir sur le 2e trio la saison prochaine et selon le résultat on avisera.

    J’ai bien mentionné que si tout va pour le mieux avec le pool de jeunes joueurs actuels, je verrais Caufield être échangé et tout d’un coup le 2e trio deviendrait Dach-Hage-Roy. Comme je l’ai mentionné dans un message précédent, l’ère de la compétition à l’interne est vraiment ouverte, et je ne parle pas juste de compétition à l’intérieur du grand club. Non. Je parle au travers des clubs mineurs.

    Par exemple, si Michael Hage connaît une saison formidable à Michigan la saison prochaine, l’idée de le voir centre de 2e trio deviendra plus concrète. Si Engstrom arrive à Laval et impressionne, il y a des gars comme Harris ou Xhekaj dont le poste à long terme sera moins assuré. La beauté c’est que tous ne réussiront pas, mais finalement le CH possède la fameuse masse critique de talent. Et si le taux de succès avec tous ces jeunes joueurs excède les attentes, Hughes pourra faire des échanges et continuer d’accumuler des choix en qualité et en quantité pour maintenir le niveau du club à moyen et long terme.

  108. Je tombé ce matin sur de vieux textes que j’avais écrits pour le blogue en 2018 et 2019. Ça fait drôle de se relire cinq ou six ans plus tard. Ça ne date pas de si longtemps, et pourtant on voit le chemin immense qui a été parcouru. Mon goût pour dresser des alignements ne date pas d’hier, en voici un que je dressais et projetais en juillet 2019 pour deux ans plus tard. Selon moi ça montre l’énorme différence avec la situation actuelle du club.

    J’y irais avec un alignement qui ressemble à ceci pour la saison 2021-22.

    Poehling-Kotkaniemi-Caufield (15 M$)
    Domi-Danault-Suzuki (14 M$)
    Lehkonen-XXXX-Armia (9 M$)
    Teasadale-Ikonen-Ylonen (3 M$)
    XXX-XXXX (2 M$)

    Romanov-Petry (8 M$)
    Mete-Brook (5 M$)
    Kulak-Juulsen (5 M$)
    Fleury (1 M$)

    Price-Primeau (11.5 M$)

    Total:73.5 M$

  109. Suzuki à l’aile. Ça montre le doute qui existait à son sujet à l’été 2019, et des XXXX, il n’y en a plus. En fait, il y a trop de relève actuellement. Tous ne resteront pas avec le grand club.

    Relisez ce texte de Mathias Brunet qui date de juin 2018. Là aussi on peut voir la différence avec la situation actuelle.

    https://www.lapresse.ca/sports/mathias-brunet/201806/26/01-5187220-le-plan.php

    J’ajoute un top-10 des meilleurs espoirs du CH à l’été 2018 selon TVA Sports. Ouch!

    https://www.tvasports.ca/2018/07/04/les-10-meilleurs-espoirs-des-canadiens

  110. Autre texte de ma part datant du 26 juin 2018 où je suis lucide sur la situation intenable de Bergevin à ce moment-là, et la position du club en 2018 de jouer sur les deux tableaux en refusant une vrai reconstruction. C’était l’époque du fameux «reset on the fly» que j’appelais alors reconstruction en douce, mais on a erré à tous les niveaux avec Kotkaniemi, du choix du joueur à sa gestion ensuite.

    Puis un an plus tard le club allait plonger dans la contradiction la plus totale avec la folle offre hostile à Sebastian Aho. L’ère des tentatives de raccourcis n’était vraiment pas terminée. Le contraste avec la direction actuelle est clair, mais la clé est que Molson a fini par comprendre que les raccourcis ne fonctionnaient pas et que le club allait devoir souffrir avec compétence, en gardant le cap, avant de pouvoir émerger vers un statut d’aspirant réel.

    Montréal ne pouvait faire l’économie des années difficiles. Montréal était soumis aux mêmes règles et aux mêmes contraintes que la plupart des autres villes de la ligue.

    Bergevin peut-il être logique jusqu’au bout?

    Mathias Brunet y va d’un article ce matin où il vante le courage de Marc Bergevin lors du dernier repêchage. Le courage d’avoir gardé tous ses choix et d’y être allé avec un des plus jeunes joueurs disponibles en Jesperi Kotkaniemi. La façon dont Bergevin a géré lors de la dernière semaine, incluant les tentatives d’échanges de Pacioretty, laisse croire que l’organisation a réellement entrepris un virage jeunesse pour construire l’équipe autour de ses joueurs de 26 ans et moins.

    En renonçant à monnayer ses choix pour de l’aide immédiate, Bergevin semble dans une logique de victoire à moyen terme, pas pour la saison prochaine, ni même la suivante. C’est Albert Camus qui a écrit qu’il est aisé d’être logique, mais presque impossible de l’être jusqu’au bout. Je doute que notre ami Marc ait lu «Le Mythe de Sisyphe», mais il est présentement face à ce dilemme et son plus gros problème n’est pas sa logique personnelle, mais plutôt le milieu médiatique montréalais dans lequel il évolue. Si le bon Marc s’avise de tenter d’être logique jusqu’au bout avec un plan de reconstruction, il va se faire crucifier sur la place publique par presque tout ce qui grouille de journalistes, de commentateurs et de blogueurs à but lucratif en quête de toujours plus de clics.

    Parlant d’être logique jusqu’au bout, M. Brunet donne raison à Camus avec son papier de ce matin, car lui aussi est loin d’être logique jusqu’au bout. Pour l’être il lui aurait fallu s’attaquer à ses collègues qui réclament déjà à cor et à cri que Bergevin dépense la quasi totalité de sa marge salariale pour prouver qu’il fait tout ce qu’il peut pour gagner. Tous ceux qui veulent sa tête l’attendent déjà dans le détour. On veut le forcer à dépenser même s’il n’y a pas de bons achats à faire et même si l’acquisition de joueurs au bord du déclin signifierait d’amputer le temps de jeu de qualité qu’on pourrait donner à de jeunes joueurs pour les aider à s’adapter au niveau de la LNH. Puis, au final, si Bergevin donne un autre contrat à la Alzner, à défaut de pouvoir trouver mieux sur le marché, on va demander sa tête pour incompétence. Il faudrait que les Mathias Brunet de ce monde disent très fort qu’il n’y a pas de problème dans le fait de ne pas dépenser une marge 15 M$ s’il n’y a pas de joueurs intéressants disponibles et prêts à signer un contrat raisonnable à Montréal.

    C’est clair, même s’il le voulait profondément, Bergevin ne pourra être logique jusqu’au bout avec un plan de reconstruction. Il devra faire des compromis et jouer sur deux tableaux. Vendre un peu d’espoir aux journalistes et aux acheteurs de billets, et sur le fond ne pas sacrifier de jeunesse pour du rafistolage. Sauf qu’avec cette façon de faire, l’espoir vendu sera déçu, et les cibles de ce stratagème vont réclamer sa tête, même si on sait que s’il s’en était tenu ouvertement à une reconstruction pure et simple, ils auraient réclamé sa tête dès le départ. En d’autre mots, Bergevin agit comme un gars qui sait qu’il ne passera pas les 18 prochains mois, mais qui, quitte à perdre son emploi, ne fera pas de folies pour la suite des choses. On pourra remplacer Bergevin, mais le marché malade de Montréal va rester. Il est là le plus gros problème. Trop de journalistes et de blogueurs à but lucratif qui veulent du court terme car la reconstruction ça ne vend pas et c’est ennuyant.

  111. Ron Francis raconte aujourd’hui dans les médias d’ici combien il apprécie Catton. ll veut en faire sa pierre angulaire.

    Cela étant dit, pas de repos à Seattle. Le camp de développement démarre (déjà !) mardi.

    Le jeune défenseur Alexis Bernier de Baie Comeau (repêché #73 par Ron Francis hier) s’en va là aussi.

    Il ne doit pas en revenir de quitter la maison de ses parents à Rimouski avec sa poche de hockey pour s’envoler vers Seattle.

    Je présume qu’il ne parle pas trop anglais non plus. 🙂

    Ces garçons vivent tout un rêve. Faut qu’ils en profitent.

  112. J’aime l’acquisition de Michael Hage et la transaction qui a permis de le repêcher. Ceci dit, si j’analyse ce que les Kings ont récolté avec les choix de Montréal ou ce qui était disponible avec ces choix, il n’est pas certain que c’était absolument le geste à poser. L.A. a récolté Liam Greentree, un jeune que j’ai évoqué ici, gros ailier productif sur un club de bas de classement, puis au 57e rang, Spencer Gill était encore disponible. Il est sorti deux rangs plus tard, 59e. Hage ou Greentree et Gill? Seul l’avenir le dira. Bien sûr, Montréal au moment de conclure la transaction ne savait pas que Greentree et Gill seraient disponibles avec les choix qu’ils échangeaient.

  113. Kovacevic échangé aux Devils pour un choix de 4e ronde 2026. Le New-Jersey en possède trois, le leur, ceux de Winnipeg et Dallas. Ce sera le meilleur des trois. Le CH a 12 choix pour 2025, et commence à accumuler pour 2026, ils en ont huit pour le moment.

  114. Qu’est-ce qui motive de se départir de Kovacevic? Il était utile sans coûter cher. Est-ce parce que Barron doit demeurer avec le CH, il ne peut pas être retourné au Rocket sans passer par le ballottage et on le perdrait? Est-ce parce qu’on veut donner une place à Mailloux?

  115. Je pense que le plan est Savard, Reinbacher ou Mailloux et Barron. Guhle et Harris peuvent aussi jouer à droite si besoin est. Ce sera une compétition au camp entre Mailloux et Reinbacher. Les deux peuvent être envoyés à Laval sans souci de ballottage.

    Barron va avoir une dernière chance de s’établir, une vraie chance, car pour lui ça passe cette année ou ça casse avec Montréal. Il demeure un espoir de bonne qualité. Il a tous les atouts physiques, le gabarit, la vitesse, la mobilité, le lancer, le flair offensif. Ce qui lui manque c’est de pouvoir analyser le jeu plus rapidement et de prendre de bonnes décision en possession de la rondelle et de mieux garder sa position sans celle-ci.

    Il doit aussi être meilleur dans le jeu physique le long des rampes, gagner plus de duels à un contre un. C’est un espèce de Petry ou de Matheson, gros, grand, rapide, offensif, mais en défensive ça manque de stabilité pour le moment. Il faut se rappeler que ni Petry, ni Matheson ne sont jamais devenus des excellents défenseurs défensifs. Ils sont, avec l’expérience, devenus assez bons pour pouvoir profiter de leur côté offensif sans subir trop de dommage en défense.

    En cours de saison le club jaugera la progression de Barron, Mailloux et Reinbacher et cela pourrait avoir un impact sur David Savard. Si les jeunes en arrachent, le vétéran va demeurer, si au contraire, ils émergent, un échange pourrait survenir.

  116. @Opeth J’adore voir nos projections de 2018. On étais tellement emballé de KK! Ouf que notre équipe serait mauvaise (et elle l’est mais au moins un peu intéressante).

    Autre propos, la sélection de Demidov je l’ai trouvé très confiant allant au podium même un peu «cocky».Il me fait pensé à Kovalev.

    Comme plusieurs panelistes le disent, la première ronde a fait notre repêchage.

    Selon moi pour avoir un club gagnant dan 3 ans il nous manque seulement un gardien et un peu d’expérience. Par contre on a beaucoup de munitions à combiner pour aller chercher un bon gardien ou d’excellent joueurs. L’ère Gainey-Bergevin d’après moi est finalement terminé.

  117. Dans mon texte de 2018, que j’ai publié de nouveau ce matin, je pointais la faune médiatique de Montréal comme obstacle à une vraie reconstruction. Heureusement, Molson a fini par comprendre ce qu’il aurait dû comprendre bien avant et la reconstruction est en train d’avoir lieu pour vrai. Ceci dit, la plupart des journalistes ne comprennent toujours rien. Lisez ce texte de La Presse (voir le lien).

    Le journaliste Simon Olivier-Lorange est pris à penser selon l’angle des anciennes façons de faire de l’organisation. Il semble ne pas supporter la profondeur du pool de joueurs éligibles à jouer à Montréal. Retourner des joueurs à Laval semble être bien pénible pour lui, et à la fin, la cerise sur le gâteau, il nous ressort le besoin pour 2025 d’ajouter des vétérans de renom à l’alignement.

    Des vétérans de renom? Pour remplacer qui sur le top-6 en attaque, qui sur le top-4 en défense, qui dans les buts? Je ne suis pas en train de dire qu’en 2025 les Canadiens auront un alignement parfait. Absolument pas. Mais ce sera encore une année de maturation nécessaire pour les jeunes de l’équipe. C’est ce que la grande majorité des journalistes n’acceptent pas, soit la nécessité d’être patient pour finaliser une reconstruction

    Ce qu’on veut voir la saison prochaine et la suivante, c’est un club qui progresse au plan collectif, et des joueurs qui progressent au plan individuel, et ce, pas juste avec le grand club, mais à Laval et dans tous les circuits mineurs où les joueurs repêchés par l’équipe évoluent. L’an prochain je veux voir Reinbacher et les autres jeunes défenseurs s’améliorer, à Montréal ou Laval, peu importe. Je veux voir Demidov jouer en KHL et y avoir du succès, Hage connaître une très bonne saison au Michigan, etc…

    Regardez quels âges avaient les McDavid, Draisatl, Barkov et Ekblad, pour ne nommer que ceux-là. Il faut de la patience pour bâtir un véritable aspirant à la coupe, mais durant le processus il faut voir de la progression. Déjà faire les séries en 2026 serait une première bonne étape, et ce, sans ajout de foutus vétérans de renom.

    https://www.lapresse.ca/sports/hockey/2024-06-30/le-canadien/la-delicate-gestion-des-surplus.php

  118. Un vétéran de renom à signer sera Suzuki dans six ans! Il aura alors 31 ans.

    C’est une blague, mais pas tant que ça. Je suis bien d’accord avec la patience et la maturation des jeunes et tout et tout. Mais il faudra que ça débloque pour vrai dans deux ou trois ans, car les leaders actuels vont commencer à traîner de la patte quand théoriquement le CH devrait être aspirant à la coupe. Pour gagner la coupe, une équipe doit avoir perdu et gagné quelques séries auparavant les années précédentes. Le compte à rebours est enclenché.

  119. Ne trouvez-vous pas qu’on a «donné» Kovacevic aux Devils? Je comprends que ce n’est peut-être pas le plus talentueux du groupe mais bon, 6’5″, 223 livres et seulement 26 ans. En fait, il pourrait éclore dans son nouveau club étant donné qu’il arrive dans ses meilleures années. C’est un peu ce que je déplore parfois chez le CH, soit de «donner» certains joueurs sans en retirer grand chose. Je lui souhaite la meilleure des chances d’un autre côté. J’aurais peut-être aimé qu’il y ait des petites conditions…nombre de matchs ou tout autre chose pour en faire un choix plus élevé s’il atteint certains objectifs. On verra bien d’ici l’an prochain où il en sera dans sa carrière.

  120. @kataway

    Hughes a obtenu Kovacevic au ballottage. De plus, la saison dernière il en a arraché par bouts. Au contraire, moi je trouve que Hughes a bien fait, et ça continue la stratégie d’accumulation de choix à long terme. Souvenez-vous de Kulak, Bergevin l’avait obtenu pour deux joueurs de la Ligue Américaine, il a offert des services honnêtes et il a été converti en Hutson et Rasmus Bergquist repêché en 7e ronde samedi.

  121. Sam Reinhart, 28 ans, 57 buts, 37 passes pour 94 points la saison dernière signe pour 8.6 M$ par année pour huit ans. Toronto doivent se dire que ce n’est pas juste. Ça explique pourquoi il y avait un club de la Floride en finale lors des cinq dernières années. La ligue a un problème.

  122. Toronto qui continue de jouer les clowns. Ils donnent 4.5 M$ par année pour six ans à Chris Tanev qui a 34 ans. Dans deux ans ils voudront le racheter.

  123. D’année en année on voit toujours les mêmes erreurs faites par des clubs désespérés, Boston qui donne 7.75 M$ par année à Elias Lindholm pour sept ans. Un autre contrat qui finira par être racheté.

  124. Et que dire de Nashville qui a perdu les cordons de la bourse.

    Stamkos: 4 ans x 8 M$
    Marchessault: 5 ans x 5.5 M$
    Brady Skjei: 7 ans x 7 M$

  125. Parlant de vétérans de renom. Ottawa vient d’échanger Jacob Chychrun pour Nick Jensen, 33 ans, défenseur très ordinaire et un choix de 3e ronde. Ottawa avait donné un choix de 1e ronde 2023 (23e), et deux choix de 2e ronde, 2024 (49e) et 2026. Qu’est-ce que les journalistes montréalais ne comprennent pas?

  126. Monahan a frappé le gros lot à Colombus, 5 x 5.5 M$ et il sera blessé gravement au cours des deux premières années.

  127. Les putes à clics ont tenté de faire croire que Montréal était pour signer des vétérans agents libres de renom, Marchesseault, De Brusk, Monahan, Stamkos même. Au final il ne c’est, bien sûr, rien passé. Gorton avait clairement dit que Montréal ne serait pas impliqué pour des gros noms, et tant qu’à moi, même pour les noms moins gros. On ne peut exclure une signature mineure de profondeur, mais ce sera tout.

  128. Tampa Bay sont bons pour sortir des sentiers battus

    La donné 9 millions par année pour 7 ans à Guntzel ouin…

    Je pense que malgré son âge je préfère Stamkos à 8 millions

    Monahan idéalement 3 ans aurait été mieux mais très bonne signature de Columbus On a vu tout ce qu’il peut apporté à Montréal et à 3 ans je l’aurais ramené avec le Canadien personnellement

    Marchesseault bonne entente selon moi

    Montour sera beaucoup moins bien entouré à Seattle Vont regretter ce long contrat de 7 ans

    Sam Reinhart effectivement Toronto doit jaloux Même pas 9 millions par année pour lui .Bonne signature des Panthers

    Ce qu’il ne faut jamais oublier tout le milieu s’attend à des bonnes hausses du plafond dans les prochaines années ce qui va diminué l’impact en % des salaires données mais pour certains les ententes sont longues un peu quand même

  129. Caroline perdent Guentzel, Teravainen, Skeij et Pesce. En plus de chercher à échanger Necas. Vont-ils le garder finalement? Et avec toutes ces pertes de joueurs importants, ils continueront de payer Kotkaniemi 4.8 M$ par année car le proprio ne veut pas perdre la face. Sacré orgueil, que de conneries ont été commises à cause de lui!

  130. Jacob Chychrun toujours bien côté mais déjà deux échanges malgré son jeune âge ..et qu’elle échange désastreux pour Ottawa Donné autant et recevoir si peu sur la glace et à son départ Jamais compris cette échange même au départ Le besoin d’Ottawa était déjà ailleurs dans le temps

  131. Kovacevic retour correct selon moi Il a rien coûté et à la fin de la saison il était pas mal le septième et huitième défenseur Interchangeable facilement Par contre son salaire était intéressant mais si on veut vraiment donner une chance à Barron ou Mailloux faut faire de la place et jusqu’à date l’accumulation de choix au repêchage semble être une bonne stratégie de Hughes

  132. Joel Edmundson avec un énorme historique de blessure signe avec les Kings 4 x 3.8M$. Marc Bergevin ne cesse jamais d’aimer. Quel contrat affreux. Il sera racheté ou finira sur la LTIR.

  133. Alex Barré Goulet à Montréal correct Il connait le tabac et si il va à Laval ils auront un bon joueur de la ligue américaine et au besoin pour quelques parties il va tenir son bout à Montréal Serais surplis qu’il fasse l’équipe à Montréal

  134. Bonjour,
    Je crois que même à Laval, Barré-Boulet sera heureux. Il se fera ovationner comme jamais et imaginez un trio avec Simoneau et Gignac… intéressant, non ?

  135. Laval :

    1) Beck – Farrell – Heineman

    2) Gignac – Barré-Boulet – Simoneau

    3( Kidney – Perreault – Davidson

    4) Condotta – Tuch – Xhekaj

    Mesar

  136. Marchessault à 5.5M$ me semble être une très grosse aubaine!! C’est 1M$ moins cher que le salaire de Gallagher haha lol !Par contre, Skjei et ses carences défensives à 7M$ ça c’est horrible et pour 7 ans en plus…en tout cas, Nashville y va all-in. Leur fenêtre avec Josi et Forsberg c’est maintenant!

    Barré-Boulet : j’ai cru voir que c’était un contrat à 1 volet. Est-ce que ça implique qu’il doit commencer la saison à Montréal sinon il devra passer par le ballotage pour être descendu?

    Ça fait 2 gros échanges qu’Ottawa paye le gros prix puis sont forcés de vendre à rabais. Je n’aimerais pas être un partisan de l’équipe de la capitale fédérale.
    Soit dit en passant aujourd’hui : Good Canada à tous!

  137. On apprend que Montréal est sur la liste de Thomas Chabot des 10 équipes où il ne veut pas être échangé.

    C’est désespérant. Non seulement les américains, les canadiens-anglais et les européens ne sont pas entichés de jouer à Montréal, mais aussi les québécois! On ne lutte pas à armes égales. La solution, c’est de repêcher de bons joueurs et de les élever. Ils n’ont pas voix au chapitre.

  138. Bizarre la liste des équipes ou Chabot ne veut pas être échangé

    Montréal décevant même si il n’a pas de place pour lui ici mais c’est le principe de voir un joueur d’ici ne pas vouloir venir mais par contre il doit être un des rares joueurs à préféré jouer au hockey dans une vraie saison hivernale car à peu près tout les clubs avec un climat d’été en hiver sont sur sa liste

    Montreal, Florida, Tampa, Carolina, Dallas, Vegas, Nashville, LA, SJ, and Anaheim.

  139. Duclair a signé 4 ans avec les Islanders pour 14 millions. C’est un bon très bon contrat pour les deux partis.

    Il devrait jouer sur un des deux premiers trios avec Barzal, Horvat ou Lee le C.

    En plus, il va jouer pour Patrick Roy son ancien coach avec les Remparts de Québec.

  140. Slaf qui prolonge pour huit ans à 7.6 M$ par année. Il est donc sous contrat pour neuf ans avec Montréal. S’il continue sur sa lancée il deviendra une aubaine, de plus, il consolide la structure salariale de l’équipe. On est loin de Toronto.

  141. Concernant Thomas Chabot et sa liste infâme d’équipes pour lesquelles il refuserait de jouer.

    J’ai souvent pensé qu’il ne s’agissait pas tant d’une démonstration de détestation vis-à-vis d’une ville et/ou ses résidents. Ou encore de l’imposition.

    Il doit bien parfois y avoir une simple non-envie de rejoindre des individus en particulier qu’on a croisés par le passé ou dont la réputation tiédit les ardeurs. Ça pourrait être aussi bête que de ne pas avoir envie d’avoir tel type comme soigneur et tel autre comme physiothérapeute.

    Les cadres du hockey de la NHL restent étroits. Je présume que tout le monde connaît à peu près tout le monde et que cela joue considérable sur le choix des destinations.

  142. J’apprend toutes les nouvelles du jour en vous lisant ici…lol. Slaf pour 8 ans et à un prix plus que raisonnable. Le Canadien semble avoir établi une échelle salariale qui fera saliver bien des équipes si Mtl aux grands honneurs dans quelques années. On est loin des folies de Toronto…quand le tout a été chambardé par l’arrivée de Tavares. Rien contre le joueur mais plutôt contre la direction qui a manqué le bateau avec cet embauche. Bien content de voir que le CH continue sur son plan premier. Bravo à HuGo et Molson qui semble derrière eux cette fois. Une réalité dont n’aura pu bénéficier Bergevin…malgré tous ses défauts en tant que DG.

  143. Alexis Bernier (repêché #73 par le Kraken samedi) se retrouve brutalement au sommet des prospects de Seattle. Il est tout seul comme défenseur droitier et ils vont lui donner toutes les chances du monde. D’ailleurs, les partisans du Kraken pensent aujourd’hui que Francis a fait une bonne affaire.

    C’eût été quasi tragique pour Bernier s’il avait été repêché 3 rangs plus tôt par le Canadien.

    L’important c’est que nos boys au Canada jouent dans la NHL. Pas qu’ils se retrouvent systématiquement tous aplatis dans le goulot d’étranglement qu’est le Rocket de Laval.

    Je crois que le Canadien devrait s’organiser pour uniquement repêcher le meilleur canadien-français plutôt que d’accumuler des boules en se croisant les doigts pour que l’une d’entre elles se transforme en jackpot. Depuis 40 ans au moins, le CH s’est avéré une usine à rêves canadien français brisés. Il y a trop eu de Simon Bourque, Daniel Audette, Jeremy Grégoire, Louis Leblanc, Olivier Archambault, etc. qui avaient initialement le potentiel pour (à tout le moins) jouer en NHL.

    Accuser les joueurs de ne pas avoir été à la hauteur, c’est franchement commode. Il y a tout de même les limites et les réalités de la mécanique de construction et opération d’une équipe qui sont immuables.

    Le CH pourrait sans doute implanter une discrimination positive (littéralement) à Laval, mais cela viendrait avec des conséquences sur le plan du résultat sportif.

    J’aimerais voir le CH tout simplement repêcher le meilleur espoir canadien-français la prochaine fois (ou l’acquérir dans une transaction). Cessez de perdre du temps. C’est une dynastie qu’il nous faut au Canada. Ça va prendre 2 mains pleines de joueurs de légende et une gestion plus-que perspicace de la masse salariale. Et il m’apparaît de plus en plus évident que c’est la vision de Gorton et Hugues. Ils veulent la crème des prospects. C’est pour ça qu’ils ont abandonné leurs choix de 2ième ronde 2 années de suite.

    Il est en train de se passer quelque chose de très intéressant à Montréal. Soyez patients.

  144. Je viens d’écouter la conférence de presse de Kent Hughes. Nos journalistes sont totalement obsédés par l’ajout d’un attaquant top-6, obsédés, mais aussi frustrés par les réponses de Kent Hughes qui leur a dit qu’il ne voit pas de problème ne pas ajouter un attaquant au top-6 pour la prochaine saison. On aurait cru que pour eux c’était vital pour que le CH gagne la coupe la saison prochaine.

    Ils ne comprennent rien au concept de reconstruction ou refusent de l’accepter. On sent aussi la frustration avec le fait que Demidov va passer une autre année en Russie et de ne pas pouvoir blâmer Hughes pour ça. Au lieu d’admirer le travail méthodique d’un vrai bon DG, ils s’ennuient du temps passé et de la gestion à la bonne franquette du club. La beauté c’est que je suis certain que Hughes a exigé des garanties de Molson et Gorton avant d’accepter le poste de DG. Des garanties comme quoi on allait pas retomber dans la gestion à la petite semaine pour satisfaire les médias. Cela les journalistes le savent intuitivement, d’où leur frustration envers Hughes. Fini leur petit pouvoir de pression sur le proprio et la direction du club pour avoir un nouveau jouet. Il y a un plan et tout le monde à l’interne sait que l’organisation va aller jusqu’au bout du plan.

  145. Loin de moi d’en beurrer épais, mais je m’incline devant HuGo. Wow Slaf pour 8 ans pour un prix en dessous de Suzuki et Caufield. De plus, bravo à Slaf de signer, car il pourrait obtenir vraiment plus dans 2 ans. Pour le repêchage, j’avais mentionné qu’au final le CH aurait fait le plein d’attaquants gros format et ce fut le résultat. Je suis cependant inquiet de Demidov, les russes sont très souvent problématiques ( Kostytin, Nishuskin et compagnie) mais soyons positifs. Pour ce qui est de Hage espérons que son talent va de pair avec sa personnalité, non mais quel charmant garçon. Finalement pour le manque de prospects québécois, quand tu as des mollusques comme dépisteurs affectés au Québec voilà le résultat.

  146. J’écoutais une entrevue où Marchesseault expliquait pourquoi il avait signé avec les Prédateurs au lieu de Mtl et il voulait rester poli mais on sentait que la faune médiatique lui puait au nez. Il a avoué avoir pensé à ses enfants et ce que ceux-ci auraient à subir avec leurs amis en classe. Bref, il est bien où il est et je suis bien content que le Canadien n’ait pas réussi à lui faire signer un contrat. Les joueurs venant d’ailleurs ne subissent pas cette pression…ou du moins, moins fortement que le québécois d’origine. Il est révolu le temps où on avait une douzaine de québécois dans l’alignement. Opeth parle du nouveau procédé de Hughes…le premier frustré aura été Réjean Tremblay il y a quelques années alors qu’il n’avait plus accès aux joueurs comme c’était le cas auparavant. Bien sûr que ça lui faisait de la bonne copie mais les temps avaient changé et lui, pas. D’où sa frustration depuis ce temps.

  147. Ça faisait longtemps que je n’avais pas entendu le mot PLAN à Montréal.

    Merci opeth et effectivement le DG fait un excellent travail, en suivant son plan et je suis d’accord que la pression journalistique n’a plus le même effet sur le propriétaire.

  148. @ Kataway

    Je serais surpris que le CH s’intéressait vraiment à Marchessault. Non pas qu’il aurait eu sa place à Montréal mais les deux, lui et le club son ailleurs.

    Marchessault veut gagner encore beaucoup, veut du temps de glace et n’a rien à faire avec un club en reconstruction.

    Le CH doit, penser à ses jeunes joueurs et leur donner ce qu’ils ont besoin, du temps de glace à profusion pour obtenir de l’expérience.

  149. Marchesseault a choisi Nashville pour une seule raison, plus long contrat, donc, plus d’argent garanti. À 33 ans ça compte, surtout pour un joueur de petite taille. Il est l’exception à la règle, mais pour combien de temps encore?

  150. Hughes l’a répété en conférence de presse aujourd’hui. Il n’a pas mis sous contrat de «vétérans de renom», ma nouvelle expression fétiche!!! Il n’a donc pas signé de Marchesseault, Toffoli ou Monahan pour une raison de durée de contrat. Il ne voulait pas donner quatre ou cinq ans à des gars qui deviendront des boulets contractuels. Sage décision. Un Gallagher et un Anderson c’est suffisant.

  151. Pour ce qui est du caractère de Demidov, ça ne semble pas être un problème. Le père de Nick Bobrov est dépisteur pour le SKA Saint-Petersbourg, le club qui a recruté Demidov et Michkov. Alors Montréal a de l’information de première main, et le cas Michkov l’an passé montre bien que cette information est objective. Le CH a passé son tour pour Michkov, et a repêché Demidov. Je vous dit cela en tant que partisan qui a un gros problème moral avec la Russie et les Russes globalement.

  152. Il semble que depuis 20 ans, le CH n’a pas échappé beaucoup de québécois.

    Les cas de québécois qui n’ont jamais été repêché, il y en a deux Gourde et Marchessault.

    Seulement deux joueurs québécois repêchés ont passé sous le radar, Patrice Bergeron pour Cory Urquhart et Anthony Beauvillier pour Hoah Juulsen.

    Et pour les autres joueurs québécois, le CH repêchait beaucoup trop loin.

    En exemple, Jonathan Drouin 3e au total 2013, le CH 25e.

    Jonathan Huberdeau 3e au total 2011, le CH 17.

    Évidemment David Perron en 2007 était 26e mais le CH au 12e ne pouvait pas passer par dessus McDonagh et au 22e Pacioretty.

    Si ce site est fiable:

    https://www.toutsurlehockey.com/hockey/depuis-2000-quel-pourcentage-des-joueurs-quebecois-repeches-par-le-canadien-accedent-a-la-lnh/

  153. David Fischer au lieu de Claude Giroux. Je sais Giroux est Ontarien, né à Hearst, mais déménagé ensuite à Ottawa. Il a joué son junior au Québec, à Gatineau, le ville de Hull dans le temps car les clubs ontariens n’ont pas voulu de lui.

  154. Je regardais parmis les grands perdants d’hier.

    Les Canes en font parti. Même avec le nouveau dg, ils s’entêtent à garder Jesperi (KK). Ils ont perdu 3 gros morceaux hier, ce sont tous des joueurs plus utile que KK. Quel désastre pour eux, surtout qu’ils avaient moqué le CH après l’offre hostile.

  155. Le 1 juillet 2024 à 21 h 07 min, mikel a dit :
    @ Kataway

    Je serais surpris que le CH s’intéressait vraiment à Marchessault. Non pas qu’il aurait eu sa place à Montréal mais les deux, lui et le club son ailleurs.

    Marchessault veut gagner encore beaucoup, veut du temps de glace et n’a rien à faire avec un club en reconstruction.

    Le CH doit, penser à ses jeunes joueurs et leur donner ce qu’ils ont besoin, du temps de glace à profusion pour obtenir de l’expérience.
    =======================================
    100% d’accord…

  156. Le 1 juillet 2024 à 21 h 54 min, opeth a dit :
    Finalement, la ligue pense comme moi, ou probablement plus l’inverse…

    https://www.journaldequebec.com/2024/07/01/analyse–le-hockey-a-change-mais-pas-tant-que-ca-la-taille-compte-encore-beaucoup-pour-les-equipes-de-la-lnh
    ======================================
    J’aimerais vraiment voir naître une ligue où les joueurs ne pourraient pas être plus de 6′. Je suis à peu près sûr que nous aurions du hockey excitant à regarder. Plus d’espace pour manoeuvrer, moins d’intimidation, etc. Je rêve, je sais…lol.

  157. Une nouvelle expension de la LNH «Under 6′» à 6 clubs…comme l’ancienne formule…ben oui, je sais bien que ça n’arrivera jamais. Et pourtant…

  158. @ opeth

    J’ai mentionné des joueurs québécois qui ont eu ou devaient avoir un impact important dans la LNH.

    Évidemment si on veut des québécois à tout prix, en autant que ce sont des québécois, le CH peut choisir en première ronde le meilleur québécois même si son rang est, normalement, au 3e tour, ainsi de suite.

    Le club va toujours avoir 7 ou 8 québécois en permanence mais surement abonné en fond de classement.

    Les USA sont en grand pays, avec un nombre élevé de joueurs de hockey et je ne vois pas de club qui ont 5 ou 6 joueurs locaux.

  159. @Kataway

    Si on mettait tous les rejects de la polyvalente dans une même classe, il y aurait des rejects des rejects!

    Dans une ligue de petits, les moins petits intimideraient! 🙂

    On comprend pourquoi Caroline ont dérogé à leurs valeurs et aquis Guentzel cette année. Une bonne partie de leur profondeur s’est évaporée. Les fenêtres ne restent pas ouvertes éternellement.

    On dirait que Tampa a tenté de jouer aux Patriots mais qu’ils ont «overthinké» comme disent les anglais.

    (et les voilà qui viennent de donner le contrat de Stamkos à Hedman)

    Nashville se disent qu’en reconstruisant ils n’auront pas un meilleur noyau que Forsberg-Josi-Saros et offrent des coéquipiers «de renom» à leurs loyaux soldats.

    Vont-ils sacrifier Askarov aussi?

    Kovacevic fesait bien dans un rôle limité mais ne semblait pas capable d’avoir le même impact quand il avait des opportunités plus importantes.

    J’étais un peu déçu du retour aussi, mais apparement Chychrun vaut un choix de 3e ronde.

    On dirait que je ne suis pas encore à l’aise avec les gros contrats tout de suite après le contrat recure, surtout que ça donne accès à l’autonomie assez jeune, mais difficile de se plaindre de ce contrat. Si Slaf devient un joueur de 60 points, ça va être correct. Si il approche le point par match, ça va être excellent.

    Et cette structure/culture salariale permet de croire à une vraie équipe compétitive.

    J’ai l’impression que les Oilers ont fait des bons moves aussi. Arvidsson devrait être fun à voir avec les superstars.

    Le contrat de Edmunson rappelle celui de Alzner.

    Matt Dumba à 11M pour 2 ans semble aussi catastrophique.

    Content pour Duclair. Contrée de plus longue durée, va joueur pour Patrick Roy.

    Jake Debrusk à Vancouver semble intéressant.

    Teraveinen aussi.

    Les Sharks et les Hawks sentent le besoin d’ajouter des «vétérans de renom». Wennberg, Toffoli, Teravanein, Martinez, Bertuzzi.

  160. Les Ducks ont passé par-dessus Zeev Buium, un jeune Californien qui a joué son hockey mineur avec les Junior Ducks.

  161. Une autre situation qui d’envenime à Toronto alors que Nick Robertson, un de leur bon jeune, ne veut pas resigner avec l’équipe.

    C’est un petit joueur à la Gallagher. Il a été blessé quelques fois déjà.

    Il a eu 27 points en en 56 matchs à 22 ans.

    Il a refusé d’être prêté aux Marlies en fin de saison.

  162. @mikel

    Le problème pour moi c’est que je voulais Roy et Duclair. Le cas Duclair est similaire à celui de Joshua Roy, en moins pire. Un joueur hautement coté dès le Midget AAA, Vu comme un futur choix top-10 à sa saison 16 ans, saison un peu décevante à 17 ans, résultat? Troisième ronde.

    Autant j’insiste sur l’importance du gabarit, autant au repêchage, surtout passé la 2e ronde, pour moi ça ne compte plus. Un taupin comme Connor Crisp n’avait aucune chance de percer, alors que Duclair n’avait pas perdu son talent de haut niveau. Il s’agissait juste de mieux l’encadrer et d’attendre plus de maturité de sa part.

    Je dois dire que j’ai aimé les trois premiers choix du CH lors du dernier repêchage, mais ils y sont allés par la suite pour quelques taupins et ça je n’aime pas ça. On aurait dû prendre Poirier avec un de ces choix. On s’en fout d’être trop petit actuellement et d’ajouter un autre petit joueur au pipeline. Le but est de frapper un joueur qui va jouer dans la LNH et qui va être capable de créer de la valeur d’échange pour l’équipe.

    Connor Crisp n’a jamais pu être échangé car il n’avait aucune valeur comme potentiel joueur de la LNH. C’était peut-être un jeune homme de grande valeur autrement, mais comme joueur de hockey avec une chance de s’établir dans la LNH, c’était proche de zéro. Je parle de Crisp, mais ce n’est qu’un exemple. Même les taupins qui ont percé comme Pezzetta, pas besoin de les repêcher. C’est facile à obtenir autrement.

  163. Le contrat de Slaf à 7,6M$ pendant 8 ans à 20 ans est excellent quand on regarde le contrat accordé par Boston à Lindholm à 7,75M$ pendant 7 ans à 30 ans. Slaf a fait plus de buts et de points que Lindholm l’année dernière.

  164. Pour Hage ce que je trouve intéressant, c’est qu’il a un profil beaucoup plus intéressant que d’autres choix de fin de première ronde que la CH a fait.

    Tinordi, Poehling et McCarron n’était jamais destinés au top 6.

    Hage semble avoir un plafond plus élévé tout en ayant un plancher acceptable aussi.

  165. @fou_de_lile

    Au 21e rang, on parle plus de fin de 2e tiers de la 1e ronde. C’est pourquoi l’échange pour avancer de cinq rangs était si important. Plusieurs bon joueurs sont sortis dans ces eaux-là depuis 10 ans, Robert Thomas, Wyatt Johnston, Thomas Harley, Kandre Miller, Joel Erickson-Ek, Brock Boeser, Alex Tuch, etc… et je ne parle même pas des Pastrnak et Aho sortis plus loin, mais toujours disponibles.

  166. La production de Hage à ses 30 derniers matchs en USHL, 1.7 points par match, le place comme espoir de très haut niveau. Comme déjà mentionné, il est passé d’un point par match à ses 24 premiers matchs, à 1.7 points par match à ses 30 derniers. Imaginez s’il n’avait pas raté presque toute sa saison l’année d’avant et n’avait pas eu le deuil de son père à faire à 17 ans.

    Son augmentation spectaculaire de production laisse penser qu’on est face à un joueur qui en début de saison l’an passé surnageait, s’accrochait, et qu’ensuite il a réussi à mieux s’adapter à sa difficile situation. C’est pourquoi je pense que le CH a de bonnes chances d’avoir repêché un joueur fortement sous-évalué.

    Au contraire d’un Trevor Connelly, repêché deux rangs avant lui, Hage a prouvé qu’il a un caractère très bien trempé. Et on l’a vu en entrevue le soir de la 1e ronde, il semble être une très bonne personne, un jeune attachant. Il est trop tôt pour s’emballer, on verra, mais il sera intéressant à suivre à Michigan en NCAA.

  167. Marc de Foy du JdeM écrit ce matin que Don Wadell, maintenant DG de Colombus aurait offert le 4e choix au total pour acquérir Martin Necas et Caroline a refusé. Je pense que Caroline veulent prolongé Necas, mais l’affront du contrat à KK continue de faire mal. On a forcé Necas à signé pour 3.2 M$, et on a offert un pont d’or à long terme au Finlandais à problème. Necas ne l’a clairement pas digéré. Caroline a perdu des plumes hier, perdre Necas en plus les relégueraient en milieu de peloton.

  168. Personnellement Kakko me laisse plutôt froid, mais comme Gorton l’a repêché, je me demande s’il va tenter de l’amener à Montréal. En espérant qu’il ne donne pas un Mailloux pour ce joueur plutôt ordinaire selon moi.

  169. À propos du contrat de Slaf, bien sûr c’est un pari calculé sur sa courbe de progression. Ceci dit, son salaire en pourcentage du plafond ira en diminuant avec le temps. Cela veut dire que lorsque le club sera prêt à compétitionner pour la coupe, il devrait être une aubaine et donner plus de flexibilité à l’équipe. Si Hughes avait choisi l’option du contrat à plus court terme, disons quatre ans à 4.5 M$ par année, Slaf aurait pu atteindre l’autonomie à son sommet et selon ses résultats exiger 10 à 14 M$ par année dans cinq ans. En le payant plus maintenant, alors que le club peut se le permettre, on se dégage une marge pour pouvoir se payer un club complet quand ça va compter. L’inverse de Toronto quoi!

  170. Le marché des transactions n’est clairement pas aux vendeurs en ce début d’été. Les échanges pour Holtz et Chychrun sont particulièrement éloquents en ce sens. Holtz est quand même un septième choix au total qui rapporte seulement un plombier de luxe.
    Paradoxalement, les équipes dépensent des sommes ahurissantes pour aller chercher des joueurs autonomes douteux. Le contrat de Edmundson est tout simplement renversant!
    Bien que j’ai souvent argué pour l’acquisition de renforts afin d’encadrer les jeunes, je suis bien content que Hugues et Gorton n’aient pas fait de signature pour l’instant. De ce qu’on lit (quoique ça vaut ce que ça vaut), ils se sont informés pour plusieurs joueurs (Marchessault, Perron, etc.). Mais ils avaient vraisemblablement des critères forts au niveau du nombre d’années et ils les ont respecté. Comme le marché est à la hausse avec le plafond salarial qui est appelé à monter, les joueurs ont pu se gâter. Mais le CH ne se sera pas fait avoir (cette fois).
    Le contrat de Slafkovsky fait un peu peur d’une certaine façon. Mais la tendance globale est à ces longs contrats pour les jeunes premiers. L’équipe risque plus que le joueur. Cela dit, si le pari fonctionne, on aura une des pierres d’assise de l’équipe à très bon prix. C’est le genre de contrat qui peut te faire gagner une coupe Stanley (comme MacKinnon, Reinhart, etc.) si ça tourne bien.
    La saison prochaine risque d’être fort excitante en ce qui a trait au développement des jeunes. J’ai très hâte de voir les luttes à l’interne.

  171. Pour Kakko, à voir le prix payé pour obtenir d’autres jeunes premiers décevants ces temps-ci, je ne l’échangerais clairement pas si j’étais les Rangers. Je lui donnerais une dernière chance de s’établir plutôt que d’obtenir une bouchée de pain en retour.

    Ylönen a signé un contrat à deux volets avec le Lightning. On sera bien placé pour observer la suite de sa carrière. On va lui souhaiter bonne chance, mais franchement je suis heureux qu’on n’ait pas retenu ses services à Montréal. Trop poche en attaque pour percer le top 6, trop poche en défense pour jouer sur le bottom 6. C’est malheureusement le destin de beaucoup de jeunes joueurs.

  172. Pour Ylonen donnont lui crédit pour ses mains, en fusillade il est vraiment bon ,hélas on ne fait pas carrière dans la LNH avec ça.

  173. La folie c’est calmé mais des regrets vont vite apparaitre pour certaines signatures…

    Dans les disons moins mauvais coups

    David Perron bonne signature pour Ottawa Deux ans à un prix raisonnable

    Jonathan Marchessault aussi rentre dans les signatures à un bon rapport salaire /durée ( À Montréal ils aurai fallu lui donner 3 ans maximum)

    Victor Hedman 4 ans à 8 millions à 33 ans Tampa ne c’est pas lié à trop long terme avec

    Slafkovski à Montréal pari intéressant à première vue

    William Carrier à 2 millions par année même si c’est pour 6 ans Intéressant Au pire si il frappe le mur tu l’envoi dans les mineurs et ce te coûte juste 1 million sur ta masse

    Arvidsson à Edmonton Bon compétiteur et seulement 2 ans

    Jeff Skinner 1 an à Edmonton 3 million

    Connor Brown 1 an à 1 million

    Drouin 1 an à 2.5 million

    J’en oublie surement entre autre des re signatures de contrat avec certaine équipes genre

    Duschene Dallas 1 an 3 millions
    Janmark Edmonton à 1.45 pour 3 ans
    Perry Edmonton 1 à 1.4 million

    Stamkos pas mauvais mais est-ce que Nashville est si près du but ? Au moins c’est juste 4 ans

    Quand les gars sont rendus à 33-34 ans je suis un fan des contrats d’une durée maximum de 4 ans Parfois la production chute drastiquements à 35 ans et plus et quand tu es pris dans un carcan d’un contrat de 7-8 ans ouch

    Je pense que les équipes ont comprises et commence à être plus prudentes avec des joueurs qui ont 33-34 ans passé

    Bien aimé le travail de Edmonton qui ont su pas mal toutes gardé tout leurs joueurs de soutien avec de bons contrats

    Seront dans la lutte pour la coupe encore l’année prochaine

  174. Bonjour

    Quelqu’un connaît les heures des séances d’entraînement du camp des recrues du CH, à Brosssard?

  175. @Patin

    Si vous pouvez assister au camp de développement, svp repérez Thorpe et Sawyer. Je serais très intéressé de connaître vos impressions initiales.

  176. Vous m’excuserez de préférer les canadien-français hors Québec.

    Les joueurs Québécois ont des têtes de Wally Gators (avec des casques). C’est ainsi qu’on les reconnaît ici. Ça fait toujours bizarre, mais on finit par s’habituer. Ah ! Le Québec !

    Je sais. Je viens de remporter la palme du «Commentaire du Jour». Merci à tous pour votre support.

    😀

  177. Sauf Thomas Chabot.

    Celui-là a définitivement une tête de nœuds. C’est ainsi qu’on le reconnaît. Par ses nœuds.

    Il ne doit pas être Québécois.

    Je serais curieux de voir ce qu’il y a dans cet ADN-là.

  178. @ patin

    Donne-nous des nouvelles de tous les prospects anglo, russe, finlandais, suédois et même les québécois hors province. héhéhé…..

  179. Hypothèse : En retenant la moitié du salaire, Armia vaut peut-être un R2 tardif.

    Offrir de la bonne glace à Joshua Roy cette année. Ça doit être ça le plan.

  180. Merci Mikel pour l’info

    Mais je vais surveiller Josh Tetlichi, ……entraîneur-chef du Crown, Yukon! Vrai, b’en vrai que ce Josh -comme si nous n’en avions pas suffisamment d’UN Josh! – est coach dans le très beau Yukon

    @Ernest (à moins que vous préférez Ernie) :
    D’accord j’ai pris note : Jim Thorpe, Tom Sawyer et ….Wally Gators.

  181. Dvorak, je le donne pour un vieux bâton en bois Victoriaville… mais Armia, je le garde ou du moins je lui donne une occasion de continuer sur sa lancée : un vétéran fiable et qui peut initier son successeur

  182. Signature des UFA, une véritable course contre la montre.
    En quelques minutes, les 3 joueurs que vous avez mis sur votre liste d’épicerie….pfff…ils ont signé avec une autre équipe. Pas pour rien que certains décrochent le gros lot.

    L’agent d’un tel joueurs a-t-il eu au préalable des discussions avec les dirigeants des clubs intéressés? Non. Alors , imaginez le cirque! Et quand un même agent a 3 ou 4 joueurs UFA.

    PS : N’empêche que Nashville va être excitant à voir jouer pour 1 ou 2 ans

  183. Je doute que Dvorak et Armia soient activement mis en présentoir pour être échangés. Le CH a besoin du Armia de la 2e moitié de saison l’an passé. Pour ce qui est de Dvorak, s’il peut finalement rester en santé, peut-être un club sera-t-il intéressé à la date limite des échanges, alors que 80% de son salaire aura été versé par Montréal. Un club pourra alors facilement l’inclure sous le plafond. Les deux sont des vétérans en dernière année de contrat. C’est en plein ce que Hughes recherchait hier, des vétérans pour un an ou deux. Pour cette année, et cette année seulement, Armia et Dvorak ont encore leur place.

  184. Je vous cite Opeth…

    Je dois dire que j’ai aimé les trois premiers choix du CH lors du dernier repêchage, mais ils y sont allés par la suite pour quelques taupins et ça je n’aime pas ça. On aurait dû prendre Poirier avec un de ces choix. On s’en fout d’être trop petit actuellement et d’ajouter un autre petit joueur au pipeline. Le but est de frapper un joueur qui va jouer dans la LNH et qui va être capable de créer de la valeur d’échange pour l’équipe.

    On se rejoint tellement sur cet énoncé. Les taupins sont faciles à trouver et embaucher. Pas mal plus difficile pour un «sniper» comme Poirier. J’en reviens toujours pas de ce manque de vision. Comme si le travail était complété après les 3 premiers choix. Dommage.

  185. J’ai dit souvent ici que j’aimais les acquisitions de Debrincat et Chycrhun pour les Sens, mais force est de constater que ça n’a pas levé.

    Au final les Sens auront donné un 7e choix overall, un 12e choix overall, 3 choix de 2e ronde, et 2 choix de 3e ronde et se retrouvent aujourd’hui avec Nick Jensen et Linus Ullmark sur un contrat d’un an.*

    Ils n’ont toujours pas fait les séries et devront aussi perdre un choix pour l’histoire de la clause de Dadonov.

    *lu sur Twitter sans vérifier mais le compte semble juste! 🙂

  186. Lu quelque part et un peu partout que HuGo Boss a failli à la moitié de sa mission soit d’échanger un défenseur en surplus pour aller chercher un joueur top 6… parce que, on nous le rappelle tout le temps, Canadiens a fini 26ième pour les buts marqués et à grand besoin de renfort à l’offensive.

    Pourtant personne ne fait grand cas que Canadiens a aussi fini 26ième pour les buts accordés. Et pourtant, Canadiens a un potentiel qu’il n’a jamais eu depuis des lustres à l’attaque. Et, et pourtant, Canadiens a justement ajouté du talent offensif élite au repêchage. Et, et, et pourtant on ne cesse de nous rappeler que ce sont les défensives qui gagnent les championnats comme en fait foi la fiche des Panthers et des Oilers en séries.

    Actuellement, je ne vois pas dans le corps défensif du CH le défenseur qui serait l’éteignoir. La pieuvre qui a huit membres pour voler les rondelles, couper les passes, dévier et bloquer les tirs, incruster les intrus dans la baie vitrée et les enlever de devant son maître gardien à qui il voue une entière dévotion. À part Savard qui sera échangé, à quel défenseur vous donneriez aujourd’hui un contrat à long-terme pour l’excellence de son jeu sans la rondelle? Guhle? Peut-être, mais j’ai vu de l’inconstance dans son jeu… et une visière grisée dans sa face. Struble? J’ai vu une montée rapide vers la divinité et un retour aussi rapide parmi les mortels. Reinbacher? Je suis optimiste mais j’attends de le voir dans la LNH avec les grands.

    Alors moi aussi je garde Armia. Je le recharge en USB-C pour être sûr d’avoir le Armia 2.0 de la fin de saison. Il était dominant en désavantage numérique et plus que respectable en offensive. On a beau avoir espoir que les espoirs Beck et Kapanen sauront répondre aux espoirs, Canadiens n’a pas encore les moyens de se débarrasser de ses gros choux gras si il veut être dans le Mix…

  187. Article intéressant où Celebrini nous parle de Hutson. Je suis loin d’avoir une impression tranchante sur notre petit défenseur. Quand on le verra sur une base régulière on pourra toujours se prononcer mais d’ici là le doute sur ses capacités subsistent. J’ai vraiment hâte de le voir évoluer, ouvrir la défense adverse et passer la rondelle au joueur ouvert pour continuer le jeu.
    https://www.journaldemontreal.com/2024/07/02/je-nai-jamais-joue-avec-quelquun-comme-lui-celebrini-encense-lane-hutson#:~:text=Reconnu%20pour%20son%20jeu%20efficace,que%20tu%20te%20fasses%20avoir.

  188. @Demongris

    Struble le mortel. Ha! Ha!

    Parlant de mortels.

    Je regardais tout à l’heure le riche historique des blessures de Brendan Gallagher et ça m’a donné une idée.

    A son décès, ce serait chouette s’il pouvait faire cadeau de son squelette au Canadien (Gallagher, pas Opeth !).

    Yes. Comme Marengo (le cheval presque blanc de Napoléon) dont le squelette est rendu au musée et qui fut régulièrement blessé sur les champs de bataille.

    PS: Oui. Je suis un bonapartiste (entre autres tares). Et j’en veux à Ridley Scott. Tant qu’à ruiner l’histoire, il aurait pu au moins nous faire gagner à Waterloo. J’ai toujours eu le fantasme de voir Wellington aux fers. Une autre tête de nœuds celui-là. Vous irez voir, il avait le même nez que celui de Thomas Chabot.

  189. Du hockey au football ou…vice versa. Je parlais d’une expension de la LNH avec 6 équipes – Under 6′ – et j’ai pensé à ce qui se passe entre le football américain et notre version canadienne de ce sport. Les règles du jeu sont différentes. On n’a qu’à penser aux 3 essais canadiens vs les 4 essais à l’américaine. Ça semble facile mais avant de passer au botté de dégagement les équipes canadiennes doivent franchir 10 verges avec 2 essais (moyenne donc de 5 verges par essai…sinon c’est le botté)…tandis qu’à l’américaine, ce sont 3 essais pour réaliser la même distance, moyenne d’environ 3,33 verges (et des poussières) pour arriver au même résultat. Où je veux en venir…j’ai vu à quelques reprises des footballeurs américains venir jouer au Canada en pensant que ce serait facile et sont retournés aux USA avec une certaine déception de ne pas avoir réussi à accomplir la tâche comme ils pensaient. Ce n’était pas si facile que ça en avait l’air à leur arrivée en sol canadien. Bien pour dire hein? Je continue donc de penser qu’une ligue avec des plus petits joueurs pourrait être très intéressante à voir évoluer. Et cette ligue pourrait être «Canadian all the Way» avec (attention mesdames et monsieur) le retour des Nordiques et l’apparition d’autres marchés qui étaient intéressés à la LNH…Hamilton par exemple. Si on regroupait le tout dans l’est (comme à l’ancienne) on pourrait là aussi aller vers certaines villes des États mais plus au nord. Je ne sais pas si Mtl entrerait dans une telle expension mais certains grands centres nord américains, Chicago, New-York, Boston, pourraient entrer dans la danse. Ben oui…je ne le sais que trop bien, c’est encore utopique. Je trouve qu’on manque tellement d’imagination dans ce monde du hockey pour innover, pour trouver une solution viable pour les plus petits joueurs qui ont un talent fou mais doivent se battre contre des monstres physiquement parlant. Je n’ai jamais vu un boxeur de 160 lbs en affronter un de 240. C’est idiot. Et pourtant, le hockey accepte cette règle abusive de l’intimidation. Voilà.

  190. Le 4 juillet 2024 à 8 h 29 min, fou_de_lile a dit :
    @kataway

    Il y a un promoteur qui développe un concept de 3 contre 3 : https://www.majorleaguehockey.com/
    ===========================
    Bien vrai…j’avais oublié ça. Par contre, c’est pas la formule que j’aimerais voir. Ça dénature un peu les bases mêmes du hockey. Je ne déteste pas le temps supplémentaire joué de cette façon mais des parties au complet? Hum…je pense que non. Si mes souvenirs sont bons, il me semble que Guy Carbonneau était impliqué dans ce concept. Et le plafond salarial est intéressant. Si cette ligue débute sous ce format pour aller au format normal et avec des joueurs de moins de 6’…j’écouterais volontiers beaucoup de matchs.

  191. Bon, ça va faire! Il est temps que le couperet tombe. Ça fait trois fois que Kataway fait la promotion d’une ligue réservée aux joueurs qui font moins de 6 pi. On est supposés être civilisés ici et on accepte ces appels à la discrimination? Ce sera quoi la prochaine suggestion ? Une ligue réservée aux trans?

    Pourquoi nous les membres du blogue, pour être de notre temps, on devrait encourager une nouvelle ligue de calibre inférieur? N’avons-nous pas déjà la ligue professionnelle de hockey féminin pour cela?

    Non, non et non à une ligue de joueurs de hockey qui n’ont pas le talent du gabarit. La discrimination érigée en système, pas question. La discrimination, tant que ça reste discret, on veut bien la tolérer. Mais n’exagérons pas.

  192. @ Kataway

    Le concept 3 contre 3 se développe à Québec mais au dek hockey.

    https://www.ddlc.ca/

    Mon petit-fils joue l’hiver au hockey et l’été au dek hockey. Ses habilités au hockey ( maniement de la rondelle, protection de la rondelle un contre un et les passes ) l’aide à contrôler la balle.

    Le concept de faire des passes rapides est importante au dek parce qu’il y a toujours un couvreur tout près et un coéquipier est en course vers le filet pour recevoir une passe.

    Bref, le jeu est rapide et toujours d’un côté comme de l’autre en offensive.

  193. On parle régulièrement sur le blogue des journalistes qui suivent les activités du CH et qui manquent de patience dans le processus de reconstruction actuel. Évidemment, il ne faut pas tous les mettre dans le même panier, mais certains tiennent tellement à ce narratif qu’ils finissent par devenir incohérents et même à se contredire. J’écoutais le balado «Sortie de zone» ce matin (le dernier épisode de la saison) et encore une fois, j’ai trouvé ce cher Richard Labbé plus insignifiant que jamais. Dans un segment portant sur le marché des joueurs autonomes et le CH, il pourfend l’inaction du CH, considérant que c’est «un privilège d’équipe riche de ne rien faire», que «ça n’a aucun bon sens» et que l’équipe sera «la même affaire que l’an passé» (en ironisant sur le fait que Dach devra faire 120 points pour voir le CH progresser au classement). Plus tard, dans un segment dédié aux joueurs autonomes à travers la ligue, il s’en va dire qu’il se «méfie des acquisitions du 1er juillet», que «ça marche rarement». Il en rajoute et affirme que «tu peux pas acheter une chimie d’équipe, pis tu peux pas acheter un ensemble. Des fois ça prend quelque chose qui se tient pendant quelques années, qui prenne forme…» Ça ne s’invente pas! J’ai failli en cracher mon café! Le gars a une formation de journaliste et tient un discours aussi contradictoire… En tout cas, ça m’a fait du bien d’en parler. Fallait que ça sorte…

  194. @Demongris

    J’ajouterais qu’en tant que grand, mais faible, je ne me sens représenté dans aucun des concepts proposés.

  195. Bon la ligue des petits: il y a déjà les pee-wees et tous les calibres en bas de 16 ans. Ça fait beaucoup de hockey. En fait, oui, le deck hockey est aussi rapide que le basket, mais beaucoup plus propice aux petits vites et très habiles. J’ai joué jusqu’à 55-58 ans (petit de 5’10.5″ mais mauvais patineur). Je suis passé de centre super compteur, à ailier bon compteur, défenseur super passeur et gardien après 50 ans (et je me suis surpris ainsi que mes amis à être pas mauvais). Donc, forte corrélation avec la vitesse et l’âge 😉 Aux états, ils ont déjà essayé du basket réservé aux moins de 6′ …

  196. @RexTerras

    J’ai amorcé ma transition comme gardien en arrivant à 40 ans. Je pense que j’aurais dû y jouer depuis le début.

    J’ai eu un peu de succès comme ailier qui va au filet dans ma jeunesse, puis comme défenseur.

  197. @Provençal
    À mon avis, Labbé est, de loin, le moins bon journaliste hockey de La Presse. Ça paraît que ça fait longtemps qu’il est là, il est rendu paresseux. Tous les autres utilisent beaucoup plus de données. Lui se base presque seulement sur son feeling.

    Parlant de journalistes de La Presse, on dirait que le blogue Rondelle Libre est tombé en vacances sans même revenir sur le repêchage et le premier juillet. C’est assez dommage. Je dirais même que c’est un brin paresseux de la part de Mathias de ne pas tomber en vacances une semaine plus tard.

  198. Devrais-je me taire ou répondre à certains commentaires désobligeants? Mon âge, qui commence à être vénérable, me fait opter pour la première solution…lol. La sagesse du silence.

  199. En tant que bonapartiste, je suis évidemment d’accord pour qu’on introduise à ce blogue à peu près tout ce qui ressemble à un couperet (guillotine, épée, hache, fendeuse à bois, sliceur à smoked meat…).

    Allons donc. C’est l’été. Soyons légers. 🙂

  200. Parlant de balado, la politique américaine et française me dépriment. J’ai une lassitude face à la guerre en Ukraine et les journalistes qui la suivent aussi. Ceci dit, je continue de suivre ce qui s’y passe de près malgré ma lassitude de voir les cadavres s’accumuler toujours de plus en plus.

    Tout ça pour dire que je me réfugie plus dans les sujets sans importance réelle, comme le sport. En ce sens je me suis retapé la 1e ronde du repêchage en écoutant en différé sur Youtube la couverture faites par Radio-Can avec Alexandre Gascon, Alexandre Coupal, un peu de M-A Godin, et une découverte, le journaliste Kevin Breton de Radio-Can qu’on ne voit pas normalement lors du balado Tellement Hockey. Quatre heures c’est long, mais en faisant autre chose ça passe bien. Il est intéressant de voir les réactions à chaque choix, même si je n’ai pas appris grand chose que je ne savais pas déjà.

    https://www.youtube.com/watch?v=5f4gcOUyahw&t=2897s

  201. Parlant de découverte journalistique, vous me faites penser, Opeth, à Jean Nicolas Blanchet que je ne connaissais pas avant il y a quelques mois. Que j’ai vu faire sa première entrevue avec JiC et qui tenait son bout malgré toute l’aisance de ce dernier pour le repousser dans ses retranchements. Bref, j’aime bien sa façon d’écrire. En espérant qu’il ne change pas car vous connaissez mon aversion envers certains journalistes aux égos un peu trop prononcés.

  202. Article intéressant sur le centre Filip Ericksson. On y explique pourquoi il est pas mal passé sous les radars et que le CH a pu le repêcher en 6e ronde en 2023. Il aura 20 ans en novembre et fait maintenant 6’00 et 177 lbs. Il y a un an lors de son repêchage il faisait 5’10 et 160 lbs. Dans l’article Rob Ramage dit que l’an passé il avait l’air d’un garçon de 14 ans, et qu’aujourd’hui il a l’air d’en avoir 17 ou 18. Comme Aatos Koivu cette année, ou Vinzenz Rohrer l’année d’avant, on parle donc d’un joueur à éclosion tardive qui était vraiment frêle au moment de son repêchage. J’aime ce type de paris car le déficit physique au moment du repêchage mène à une sous-évaluation. C’est pourquoi j’aimais le défenseur Spencer Gill cette année. Ce Erickson sera donc à suivre cette année avec Vaxjo en SHL, une des meilleures équipes de la ligue.

    https://ici.radio-canada.ca/sports/2085908/filip-eriksson-camp-perfectionnement-canadien

  203. Concernant Filip Ericksson, son évolution a de quoi surprendre, le seul garçon de cette ligue d’homme qui s’approche de lui «statistiquement» est Michael Brandsegg-Nygard, un choix de première ronde. Il serait plaisant que nous commencions à avoir de la chance avec nos choix provenant de Suède !

  204. @ opeth

    Que nous, nous ayons une certaine lassitude envers la guerre en Ukraine c’est un peu normal mais faut espérer que l’Otan, eux, ne connaisse pas cette lassitude, sinon c’est Poutine qui va en profiter.

    J’écoutais c dans l’air mais eux aussi commence à passer à autre chose. Surtout qu’ils sont surtout sur les élections déclanchées par Macron.

  205. Le sport est un baume sur les atrocités qui se passent actuellement sur notre planète. Poutine qui ne vaut pas une frite, Macron qui s’accroche à je ne sais quoi, Biden qui se pense jeune, Trumpl qui ment comme il respire, Netanyahu qui a la vengeance au coeur, les gangs de rue qui contrôlent les haïtiens…et j’en passe. Le sport nous permet de ventiler un peu sur tous ces assoiffés de pouvoir. Il ne faut rien oublier, bien sûr, mais les olympiques vont avoir une drôle d’odeur cette année…

  206. @ Kataway

    En plus, les Olympiques existent pour rassembler les peuples. Ce qui est bien cette année, c’est qu’en France, ils vont se servir des infrastructures déjà existentes, ce qui devrait sauver financièrement parlant.

    Les Olympiques commencent le 26 juillet et honnêtement, il ne semble pas y avoir eu beaucoup de publicité sur cet évènement mondial. Même au Canada, il n’y a pas beaucoup de diffusion concernant les athlètes qui y participent aux disciplines.

    Tout le monde est occupé aux changements de gouvernement dans plusieurs pays Européens ( USA Biden qui s’accroche dans ses mots, sur le tapis et au pouvoir ) les extrêmes commencent à avoir une forte voix.

    Marine Le Pen vient de dire que si le RN ( Bardella ) prend le pouvoir, pas de missile pour l’Ukraine. Et Orban qui a pour 6 mois la présidence de l’EU est en visite chez son ami Poutine.
    Et Poutine qui parle d’un nouvel ordre mondial, un monde multipolaire avec la Chine, l’Inde, le Pakistan etc… OCS

    Misère…..

  207. Regardez cette vidéo (voir lien) pour mieux comprendre le joueur qu’est Ivan Demidov. Très habile et intelligent sur la patinoire, avec un style de patinage particulier, avec beaucoup de rotation et de changements de poids sur ses lames. Il ralentit le jeu. Bien sûr on parle de séquences en MHL, le junior majeur russe, mais j’ai lu que le calibre de cette ligue n’est pas très différent que celui du junior majeur. La MHL compte 37 équipes et la CHL 60. Le Canada a 40 millions de population et la Russie 140 millions.

    Cette ligue, ultimement, alimente la KHL et ses 23 équipes. Bien sûr le calibre de la KHL est plus faible que la LNH, mais celle-ci est alimentée par beaucoup plus que la CHL, la KHL aussi, mais dans une beaucoup plus faible mesure. Donc, au final, MHL et CHL se comparent assez bien.

    Kucherov est un comparable souvent cité pour Demidov, ils ont produit à des rythmes similaires en MHL à 18 ans. Puis quand Kucherov est passé dans la LHJMQ à 19 ans, il a produit à un rythme de 2 pts/match avec un très bon club, Rouyn. Donc, les 2 pts/match de Demidov l’an passé semblent comparables à ce qu’il aurait produit en CHL, surtout qu’il est né en décembre et a un âge relatif assez élevé.

    Connor Bédard l’an passé en WHL a produit à un rythme de 2.5 pts/match. Pour le moment, seul l’origine de Demidov m’empêche d’être vraiment enthousiaste à son sujet car ce qu’on peut voir sur vidéo est très positif du strict point de vue hockey. Ceci dit, regardez la progression de Kucherov avec Tampa à ses premières années, Demidov a peu de chance d’être un sauveur à sa première saison. Kucherov a vraiment pris son envol à 23 ans. Demidov arrivera à presque 20 ans la saison prochaine, mais bien sûr, chaque joueur a sa propre courbe de progression, mais Kucherov avait joué dans le style nord-américain à 19 ans, ce qui, bien sûr, ne devrait pas âtre le cas de Demidov.

    https://www.youtube.com/watch?v=lLbI37aD-Ws&t=10s

  208. On me racontait tantôt que les spectateurs au camp de développement du Kraken ont découvert Catton avec une certaine stupeur. Plusieurs viennent de réaliser que ça s’annonce pour être d’un calibre très supérieur à Shane Wright. Catton possédait même le meilleur lancer de tout le groupe. Ha! Ha!

    J’ai bien hâte de le voir au vrai camp en septembre.

    PS: Ron Francis lui a apporté son contrat au centre de la glace pour qu’il le signe devant la petite foule amusée : https://x.com/i/status/1809271308208992590

  209. = Hors Sujet =

    Je viens de regarder l’entrevue de Biden à ABC.

    Sharp, lucide, amusé.

    Vieux politicien rusé, sous-estimé depuis 40 ans et, au final, toujours redoutable derrière cette apparence de grand âge. Trump et sa garde rapprochée devraient faire gaffe.

    Le New York Times disait aujourd’hui que le plan de Biden pourrait être beaucoup sophistiqué qu’on l’imagine.

    Il n’est pas terminé le gong show.

  210. J’ai la vibration que Trump, actuellement ivre de confiance, va trébucher très bientôt.

    Et trébucher à nouveau avec la nomination de son colistier le 15 juillet, lequel, s’il s’agit par exemple de cet imbécile de Tim Scott, pourrait rapidement voir la porte de son placard à squelettes défoncée par des révélations autant loufoques que scandaleuses.

    Il va se passer quelque chose. Ce concentré de canailles est trop élevé pour être soluble. Tant les médias traditionnels que sociaux vont se régaler en déchiquetant tout ça.

  211. Je regardais cette vidéo sur Demidov et je voyais des feintes à la McDavid. Je ne sais pas si c’est ce dernier qui a débuté cette façon de faire mais en séries il était hallucinant à voir aller avec ses feintes qui déchaussaient souvent ses adversaires. Et puis une comparaison m’est venu à l’esprit…oui, je sais qu’il n’est pas gros mais le seul autre que j’ai vu dans ce style est Hutson. C’est pas mal pour ça que je n’exclue pas ce dernier pour le voir connaître du succès. On ne le sait vraiment pas pour le moment. J’ai juste hâte de le voir en saison régulière pour m’en faire une meilleure idée. Ça promet d’être intéressant si un jour il se retrouve en même temps sur la patinoire avec Demidov. Les équipes adverses pourraient se retrouver avec des maux de tête à vouloir résoudre le tout…lol.

  212. @kataway

    Bien vu. J’ai aussi perçu des similitudes avec Hutson avec ses déplacements latéraux typiques et mouvements d’épaules liés à des transferts de poids sur ses lames. Ceci dit, Demidov est presque deux ans plus jeune et au moins deux pouces plus grand et 25 lbs plus lourd, et il joue ailier, pas défenseur. J’en reviens toujours à ça. Pourquoi pas Hutson à l’aile avec Demidov sur l’autre aile et un gros centre comme Kirby Dach au milieu? Je blague, mais à moitié. Les deux ont des QI hockey supérieurs, c’est clair.

  213. Les reconstructions sont longues, on le sait, on ne rabâtit pas un alignement de 23 joueurs en quatre repêchages consécutifs. Ceci dit, si on regarde l’alignement du CH par plage d’âge et notant le nombre de joueurs d’impact ou anticipés pour l’être, on pourrait penser que le noyau du CH quand viendra le temps de gagner, est passé de (Suzuki, Caufield, Dach, Newhook, Guhle, Struble, Primeau) à (Slafkovsky, Demidov, Hage, Roy, Beck, Kapanen, Reinbacher, Mailloux, Hutson, Dobes, Fowler).

    Bien sûr ça n’exclut pas les plus vieux, mais Hughes aura tendance dans le futur à faire des transactions pour des joueurs dans les âges du 2e groupe (2021-2024) plutôt que du 1er (2017-2020). Bien sûr le 1er groupe a deux centres presque confirmés, Suzuki et Dach. Suzuki demeure une valeur très sûre à cette position clé, alors que dans le cas de Dach il reste un doute. Ceci dit, les ailiers du 2e groupe l’emportent haut la main.

  214. Bizzare l’échange de Matthew Savoie des Sabres (ancien 9e choix) contre Ryan McLeod (centre de 3e trio/30 pts max à date) et d’un prospect de 5e ronde. Il me semblait qu’il était un de leur meilleur espoir. Je ne vois pas comment ça les améliore. Pour un si faible retour, je ne vois pas la nécessité de cet échange

  215. @Yogourt

    La réponse est simple, Zach Benson, Noah Ostlund, Isak Rosen. Ils ont repêché à répétition de petits attaquants et là ils veulent se grossir et défendre mieux. Le rachat de Skinner va en ce sens aussi.

  216. Ça se pourrait bien que Mtl opte pour ce que vous suggérez Opeth, soit de demander à Hutson de jouer à l’avant. Ça deviendrait étourdissant pour les adversaires. À suivre.

  217. L’échange d’Alexander Holtz, 7e au total en 2020, contre un plombier de luxe et un choix de 3e ronde en 2025 est un autre gaspillage d’un choix top-10 par un club qui patauge pour le moment dans la reconstruction. Bien sûr, New-Jersey et Buffalo ont tellement repêché souvent top-10 qu’ils devraient finir par émerger. Ceci dit, ça montre l’importance pour Montréal de frapper juste avec ses hauts choix. La clé est de frapper juste dans le top-20 et de frapper des joueurs d’impact de temps en temps hors du top-20.

    Suzuki, Caufield, Guhle, Slaf, Reinbacher, Demidov, Hage, c’est bien beau, mais il faudra des Primeau, Dobes, Fowler Struble, Mailloux, Xhekaj, Hutson, Engstrom, Roy, Kapanen, Beck ou autres Rohrer, Eriksson et Koivu, un jour. Bien sûr je ne dis pas que tous ces choix plus tardifs vont devenir des joueurs d’impact, mais certains devront le devenir pour que le CH devienne un réel aspirant. Tout ça sans compter les Dach et Newhook qui sont le fruit de choix hors du top-20. Romanov a donné un 13e au total pour acquérir Dach, mais il était lui-même issu d’un 38e au total. Newhook, lui a coûté des choix de fin de 1e et début de 2e ronde. Donc, un club doit obtenir de l’aide significative issue de ses choix hors top-20.

  218. Ha oui, j’avais oublié l’échange de Holtz, qui me semblait un bien faible retour également…

    Je comprends qu’il faille gérer les actifs redondants, mais ce genre de joueur défensif, sans éclat mais fiable ne devrait pas coûter un espoir repêché aussi haut. Je trouve qu’il y a une perte nette même si un certain besoin a été comblé. Ça ressemble drôlement à cette fameuse pression dont traitait le précédent texte d’Opeth.

    Imaginez si Reinbacher (redondance de défenseurs, mais je ne connais pas s’il est droitier ou gaucher) était échangé disons pour un Klim Kostin ou un Mantha (gros ailier en besoin chez le ch). Ça me semblerait très risqué dans le processus de reconstruction.

  219. Dans le cas de Holz, il s’agit peut-être juste d’un choix décevant pour un top-10, un Alex Nylander de ce monde.

  220. Le 6 juillet 2024 à 0 h 46 min, Hemingway a dit :
    PS: Ron Francis lui a apporté son contrat au centre de la glace pour qu’il le signe devant la petite foule amusée.
    ==============================
    Original que cette façon de faire. Belle mise en scène pour le public.

  221. Hors sujet…J’ai écouté hier soir le match entre les Alouettes et Calgary. Ça se rentrait dedans pas à peu près. La vraie mentalité du football. À la fin de la partie, comme c’est toujours le cas, les joueurs des deux équipes se donnaient l’accolade pour se féliciter les uns les autres. La victoire et la défaite importaient peu, c’était plutôt la reconnaissance d’un travail ardu des deux côtés. Au hockey on ne voit ça qu’après une longue série. Mentalité différente je suppose. Alors qu’à la boxe c’est comme au football, l’accolade qui suit témoigne du respect envers l’adversaire. Bref, toujours un beau moment à regarder en direct.

  222. @ Kataway

    Je comprends les joueurs de hockey. Quand tu joues contre les frères Tkachuk, il ne doit pas avoir beaucoup de joueur adverse qui serait près à leur faire l’accolade.

    En plus d’être des excellents joueurs, ils sont robustes et emploient les coups sournois pour déconcentrer l’adversaire.

    Matthew Tkachuk n’a-t-il pas « attaqué » David Pastrnak parce que ce dernier est le meilleur joueur des Bruins.

    Je crois que dans les autres sports comme le football, baseball ou basketball, il y a moins de tête brulée et ceux-ci se font sanctionner sévèrement.

  223. Le 7 juillet 2024 à 15 h 57 min, mikel a dit :
    @ Kataway
    Je crois que dans les autres sports comme le football, baseball ou basketball, il y a moins de tête brulée et ceux-ci se font sanctionner sévèrement.
    ====================================
    Voilà le gros du problème…les têtes brûlées et les sanctions absentes. Sans compter les gestes d’intimidation et on en passe. Dommage car, pour moi, le hockey est un des plus beaux sports de par sa vitesse et ses jeux excitants.

  224. J’ignore quelle valeur accorder à cela, mais j’ai dû lire 20 fois aujourd’hui sur différents sites de rumeurs hockey anglophones que Pacioretty tenterait de faire un retour à Montréal. Qu’il aurait lui-même contacté le CH pour s’offrir à rabais.

    Probablement quelque chose à 1.5M$ pour 1 an.

  225. Pacioretty à rabais serait intéressant au plan hockey, mais on oublie la deuxième ligne pour Roy.

  226. C’est la saison où les sites à clics n’ont plus rien de minimalement plausible à écrire, alors on invente n’importe quoi sans apporter de preuve. Truman le roi du franglais ressort l’opinion de Grant McCagg ce matin pour écrire un article sur le fait que Artem Levshunov repêché 2e au total aurait 20-22 ans, pas 18. C’est l’opinion d’un gars basé sur rien d’autre que le fait que le Biélorusse a l’air vieux pour son âge. Ben oui, pis certains ont l’air d’avoir 15 ans lorsqu’ils en ont 18. Est-ce strictement impossible que Levshunov ait triché sur son âge? Bien sûr que non, mais sans preuve tu n’écris pas un article sur ça car sinon le meilleur espoir du CH est Riley Kidney et il a joué dans la ligue américaine la saison dernière à 16 ans. Je le sais, il a l’air plus jeune que son âge officiel.

  227. Bergevin est parti et il a emmené son sentiment de copain copain avec les joueurs.

    Hughues est plus pragmatique et il sait très bien que la reconstruction d’une équipe compétitive ne passe pas par un vétéran Pacioretty qui a eu son lot de blessure.

    Place aux jeunes vétérans et aux prospects pour du temps de glace de qualité.Vaut mieux perdre avec des jeunes qui auront du temps de glace pour l’expérience qu’avec des vétérans au bout du rouleau qui étirent leur carrière.

  228. Opeth a raison de se désespérer des «sites à clics». Que d’inepties j’ai pu lire aujourd’hui.

    Ma perle préférée provient de dose.ca (une feuille de chou anglophone située à Montréal) qui nous expliquait aujourd’hui pourquoi il sera difficile pour Lane Hutson de remporter le Trophée Calder cette année.

    Pourquoi?

    A cause de la présence de Celebrini.

    Ça s’invente pas.

  229. Petits commentaires d’une journée chaude d’été :

    @ Hemingway : je ne suis pas allé au camp des recrues du CH (j’ai préféré la piscine), je n’ai donc pas d’observations à vous communiquer concernant vos deux poulains.

    Voilà ! Ivan «Le Terrible» Demidov.
    Le surnom est trouvé…..je vais demander des droits d’auteur

    ’Les Canadiens 1958-59.’ Je trouve cette photo d’équipe : cinq trophées oui 5 🏆 devant les joueurs

  230. En regardant le classement de la saison dernière, j’essaie de voir où le Canadien pourrait terminer la saison prochaine. Selon moi, l’équipe pourrait obtenir entre 78 et 88 points. Ça donnerait un choix au repêchage entre le 7e et 14e rang environ. Ça dépendra beaucoup de la solidité défensive du club. J’ai déjà mentionné que j’aimerais bien obtenir un autre choix top 10 l’an prochain. Par la suite, le club pourrait commencer à prendre son envol. Je vois donc plus le club se battre pour les séries lors de la saison 2025-2026 que lors de la prochaine saison. D’ailleurs, la cote du Canadien n’est vraiment pas bonne à Vegas pour la saison qui vient : https://www.journaldemontreal.com/2024/07/09/vegas-naime-pas-du-tout-le-ch

  231. Terrible comme l’attaque Russe sur un hôpital pour enfant à Kiev hier? Désolé. Ce peuple de barbares me lève le cœur. J’espère que Demidov malgré la folie meurtrière de son pays mériterait d’être surnommé Ivan «Le Bon», ou Ivan «Le Juste». Les Ukrainiens savent à quel point les Russes peuvent être terribles.

  232. Je connais une dame âgée qui est retournée à Kiev la semaine passée car un ou deux de ses enfants lui manquaient et qu’elle n’avais pas le courage de s’y mettre pour apprendre le français. Elle s’ennuyait comme les pierres au Qc. Sa fille l’a accompagnée…en espérant qu’elles soient en sécurité. Sa fille parle bien le français, mariée à un québécois depuis une quinzaine d’années je crois. Netanyahu n’est guère plus respectueux envers les palestiniens. Par contre, je ne comprend pas ces derniers de ne pas se débarrasser du Hamas à tous jamais. On est loin du hockey les amis mais bon…ça vient jouer dans nos méninges que ces barbareries.

  233. Je propose Ivan le Bref.

    Un marqueur qui ferme les livres rapidement.

    Comme dans Pépin le Bref, ce Carolingien peu patient. Quoique plusieurs croient qu’il était bref parce que court.

  234. Je trouve ça cruel qu’Opeth traite les Russes de barbares.

    Les Russes sont un peuple de rustres, d’alcooliques, de tueurs et de batteurs de femme. Mais des barbares ? Encore faut-il en avoir rencontrés pour savoir de quoi il s’agit.

    Cela m’est arrivé récemment.

    J’ai eu l’idée de refaire mes armoires de cuisine.

    J’ai des idées comme ça parfois.

    La designer fut très patiente, créative et gentille. Rien à redire.

    Mais une fois que les grosses boîtes sont arrivées chez moi, elles étaient accompagnées de 2 authentiques barbares, lesquels avaient pour mission d’installer tout ça.

    Ils ont passé la semaine dans mon condo à se moquer de moi, à faire des bruits de bête sauvage en travaillant et à utiliser l’intérieur de mes murs comme dépotoir (pour y faire disparaître sacs de chips, canettes de Red Bull…). Ils m’ont même demandé à quoi servaient donc ces jolies petites tasses à espresso que je possède (ils n’en avaient jamais vues avant !).

    Et je ne vous parle pas de cet infâme métal nordique qu’ils faisaient jouer sur un boombox… J’ai eu 5 plaintes ainsi qu’une amende de 160$ de mon strata. Ça aurait pu être pire si Odin lui-même n’était pas enfin débarqué pour leur demander de baisser le volume.

    Quand ils sont repartis, mon condo était encore plus dévasté que Varsovie en 44.

    J’envie les gens de Bakhmout de n’avoir eu affaire qu’aux Russes. En plus, ils n’ont pas eu à payer de leur poche comme moi pour les faire venir chez eux. Ces Russes sont débarqués en libérateurs. Des barbares ne feraient jamais cela.

  235. Libérateurs des ruines qu’ils créent. De grands créateurs ces Russes. Quel peuple de larbins.

  236. Le très élégant Matt Rempe est à Edmonton en train de s’entraîner avec Georges Laraque.

    Old George est en train de lui apprendre à fracturer des os orbitaux.

  237. J’ai connu plusieurs russes en Rép. Dominicaine et certains sont des fêtards qui dérangent tout le monde et d’autres sont des gens super éduqués. On dirait que ce qui existe entre les deux est plus rare.

  238. Le 9 juillet 2024 à 18 h 28 min, Hemingway a dit :
    Le très élégant Matt Rempe est à Edmonton en train de s’entraîner avec Georges Laraque.

    Old George est en train de lui apprendre à fracturer des os orbitaux.
    ========================================
    Laraque devrait être banni du hockey à vie avec interdiction d’avoir accès aux arénas de la LNH. Rempe devrait lui aussi être sanctionné rapidement en début de saison, être averti que la ligue l’a à l’oeil et que le moindre faux pas pourrait lui coûter cher. S’il veut se battre je connais un sport sur mesure pour lui et ça s’appelle la boxe. Je lui souhaite donc de rencontrer un Mike Tyson de ce monde pour qu’il saisisse bien le message. Petit ce Tyson mais taureau comme 10…lol.

  239. Pour poursuivre avec les inepties des «sites à clics» auxquelles Opeth faisait référence hier…

    Aujourd’hui, le Bleacher Report accorde un F au Kraken pour sa performance depuis la fin des séries.

    Pendant ce temps, Catton a ébloui tout le monde à Seattle : https://www.nhl.com/news/kraken-first-round-draft-pick-berkly-catton-familiar-with-seattle

    Ce F va mal vieillir.

    Changement d’à propos.

    Je ne voulais pas en parler… Mais bof, vous m’excuserez. Parfois, il vaut mieux que ça sorte.

    J’espère que Patin ne sera pas élu contributeur du mois de Juillet. On lui avait seulement demandé de s’encabaner 3 petits jours au camp de développement du CH et il nous a candidement avoué tantôt qu’il avait finalement préféré se baigner.

    Ce sera quoi l’an prochain ? Patin prend des cours de pêche au harpon ? Patin s’est coincé un doigt dans une huître Malpèque ? Patin déménage à Terre-Neuve ? (!!!)

  240. Patin aurait pu inviter Opeth à se baigner. Mais connaissant Patin, j’imagine qu’il chauffe encore sa piscine. Une baignade à 110 degrés Fahrenheit, c’est pas forcément le truc de tout le monde.

    Ah, cette canicule ! Comme ça m’inspire.

    Si j’étais 100% sûr que notre modérateur était un gecko (vous irez voir, c’est un petit reptile très modéré possédant des doigts de pied uniques), j’oserais lui recommander de sauter tête première dans une Coupe Stanley remplie de glaçons (à ras bord). Ça lui rafraîchirait les orteils (ainsi que la queue !). Mais votre équipe n’en gagne jamais. C’est comme ça à Montréal.

    Peut-être qu’un plein contingent de joueurs russes vous permettra bientôt de renverser le mauvais sort.

    J’ai été surpris d’apprendre tantôt que le Canadien possédait actuellement les droits non pas sur 2 mais bien 7 espoirs russes. (!)

    Ivan Demidov – SKA St. Petersburg (1er tour, 2024)
    Makar Khanin – Dynamo St. Petersburg (7e tour, 2024)
    Bogdan Konyushkov – Torpedo (4e tour, 2023)
    Yevgeni Volokhin – Yugry (5e tour 2023)
    Dmitri Kostenko – À déterminer (3e tour, 2021)
    Daniil Sobolev – Khimik (5e tour, 2021)
    Alexander Gordin – À déterminer (6e tour, 2020)

  241. Salut Hemingway. C’est ou la canicule. Ici on atteint à peine 25 C et 18 la nuit. Il me faut chauffer la piscine pour la maintenir à 84 F. Et, question hautement philosophique, pourquoi je mesure la température de l’air en système international et la température de l’eau en impérial? Ainsi que la distance entre deux villes (ou ma vitesse) en km (international) et au golf en impérial (pieds et verges)? Et que tout le monde, même les jeunes, me comprend. Bon, je passe au deuxième café pour galvaniser mes deux neurones.

  242. @RexTerras

    Oh la. Je croyais que vous étiez en train de composer avec une canicule assez sauvage au Québec.

    Je viens d’aller voir cela et… pluies (torrentielles !), routes fermées, inondations, voitures submergées… Je vous souhaite bon courage.

    Il fait chaud ici sur l’axe Victoria – Seattle. Mais c’est le soleil que je trouve brutal.

    C’est peut-être moi qui vieillit (sûrement !), mais c’est le premier été que je trouve le soleil aussi désagréable. Il est perçant et partout.

    Pour le reste, pas encore de feu de forêt ici. Les feux notables sont loin dans l’est (Williams Lake, Prince George, Fort Nelson). À plus de 1000 miles. 🙂

  243. Bien hâte au camp d’entraînement des Royals ici. Nous avions 2 choix de 1ère ronde cette année et nous avons repêché une paire d’excellents attaquants (Jacob Schwartz et Ludovic Perreault).

    Le second (Perreault) a quitté sa famille à Winnipeg pour venir ici et profiter de la WHL Scholarship (c’est un premier de classe). Mais tout de même pas évident de tout quitter comme ça à 15 ans (il n’aura 16 ans qu’en mars prochain, imaginez…). Les gens ici vont le protéger.

    Toujours est-il que je vous invite à suivre Schwartz et Perreault ces prochaines années.

    Le rêve de Perreault c’est de jouer pour le CH. C’est ce qu’il nous a dit en entrevue ici, hehe.

  244. @Hemingway Wow, Victoria. L’Île de Vancouver est sur ma liste et tout semble propice à de la photo. La ville de Vancouver est magnifique, mais lors d’un congrès j’ai traversé à 3h du matin le quartier «Maudit» (Vancouver Est je pense) en bel habit de présentateur au congrès (on avait fêté pas mal après et j’étais trop cheap pour payer un taxi et la rue descendait). Pas mal de gens qui se «shootait» et un peu de «compliments», verbaux seulement (paraît que je fus chanceux).
    Pour ici (Lac Saint-Jean, bel été plutôt sec, bon soleil et peu de 30 degrés).

  245. Je déteste ceux qui font semblant d’être blessés…au soccer. Pour moi ce sont des suckers…lol. Pour une très rare fois je me suis mis à regarder le match Argentine-Canada. J’ai décroché et arrêté de regarder quand ce joueur argentin a simulé une blessure alors que personne ne l’avait touché. Du grand n’importe quoi. C’est la seule et dernière fois que je regardais un match. Ces «fakeux» se remettent à courir comme des lapins une fois l’adversaire pénalisé. Sport de moumounes si vous voulez mon avis. Sinon, vivez avec…lol.

  246. @Kataway

    Je suis franchement incapable de regarder ces matchs de foot là. Moi des joueurs qui hurlent comme au débarquement de Normandie après avoir été simplement effleurés du pied… On dirait qu’ils viennent de s’être fait arracher un tibia par l’adversaire (avec la rotule encore attachée après)… Non.

    Dans le circuit Bettman, au moins les gars meurent d’encéphalopathie traumatique chronique. Pour vrai. Comme de vrais hommes.

  247. Je blague évidemment.

    Il reste que je m’inquiète pour le jeune Matt Rempe. Je l’ai regardé s’exprimer plusieurs fois en entrevue et il semble être atteint d’un léger déficit intellectuel.

    Les bêtes de foire c’est très utile pour vendre des tickets, des chandails et des bubble heads. Mais la NHL le jettera après usage. C’est écrit dans le ciel.

  248. La Ligue Américaine regorge de matamores et la majorité sont déjà sous contrat avec des équipes de la NHL. Par exemple, ces 2 monstres : Curtis Douglas 6’9′ 245-250ish (Utah) et Keaton Middleton 6’6 240-250ish (Colorado).

    La pépinière de gars éventuellement capables de fracturer le crâne de Rempe en 3 morceaux est assurément bien garnie.

    C’est dommage car Rempe essayait vraiment de jouer au hockey ici à Seattle avant de commencer ses folies. Il n’avait certes pas le talent pour faire carrière au plus haut niveau. Mais considérant son gabarit et ses habiletés «correctes», il avait tout pour gagner sa vie longtemps au hockey quelque part dans une ligue professionnelle sympa. Tout ça sans avoir besoin de mourir d’ETC avant l’âge de 50 ans (ni de contribuer à en tuer d’autres).

  249. Pour rappel, Cole Eiserman était 2e sur les listes en septembre 2023, et il est finalement sorti 20e. Alors que Sennecke, Lindstrom et Iginla n’étaient même pas classés en 1e ronde, sont sortis 3e, 4e et 6e. Ce genre de liste met des noms sur le radar mais ne veut rien dire sur la finalité du processus.

  250. Bien d’accord pour de telles listes…beaucoup trop tôt.

    Je suis en train de regarder le match des Alouettes contre Toronto. Il était prévisible de voir autant de blessures chez les Alouettes. C’est trop court ce délai de 5 jours entre deux matchs de football. Ça tombe comme des mouches ce soir et ce sans compter les joueurs blessés lors du match précédent. C’est un sport très physique et c’est un peu inhumain de jouer deux parties si rapprochées.

  251. The Athletic (section sportive du New York Times) y est allé ce soir de ses calculs probabilistes pour le récipiendaire de la Coupe Stanley en 2025.

    Ils voient 8 équipes en lice.

    Edmonton Oilers : 46.9%
    Dallas Stars : 21.9%
    New York Rangers : 9.4%
    Colorado Avalanche : 6.3%
    Nashville Predators : 6.3%
    Carolina Hurricanes : 3.1%
    New Jersey Devils : 3.1%
    Vancouver Canucks : 3.1%

    Ils accordent donc presque 1 chance sur 2 aux Oilers de remporter la coupe l’an prochain.

    Ils placent ensuite le Canadien dans le trio des équipes de queue (avec les Sharks et les Ducks).

    Ils accordent au Canadien 0.00% de chance de participer aux séries.

  252. Aucune équipe ne semble finalement vouloir de Max Pacioretty.

    Une fin de carrière cruellement brutale.

    Il mérite le respect pour son difficile retour l’an dernier après 2 terribles blessures au talon d’Achille (le droit).

    Je consultais la liste de ses blessures tantôt… Talon d’Achille, entorses aux chevilles, genoux et poignets, blessures aux côtes et épaules, commotions cérébrales… cou brisé. (!)

    Il est en pièces ce pauvre homme.

  253. The Athletic ne voit aucunement les Panthers de la Floride en lice pour la Coupe ? Bizarre. Ils méritent plus de respect.

    Pour ce qui est de Pacioretty, c’est lui qui aurait dû annoncer sa retraite et non pas se le faire dire indirectement et sèchement. Quelle est la raison de son obstination à vouloir continuer au risque d’y perdre encore plus de sa santé ? Avidité (vouloir accumuler plus d’argent), peur de s’ennuyer dans une vie sans faire partie d’une équipe (absence d’intérêts en dehors du hockey) ?

  254. Les Panthers ont perdu leur deuxième duo de défenseurs (Montour et Ekman-Larsson).

    Ainsi que Tarasenko.

    Et une poignée de plombiers fiables et utiles (Stenlund, Lomberg…) qui ont superbement bien joué en séries.

    Ils viennent d’ajouter Adam Boqvist (qui s’accroche péniblement à la NHL et qui a signé pour 775k) et Jaycob Megna (idem 775k), deux défenseurs qui ne feraient pas le club à Montréal.

    Bobrovsky aura 36 ans au début du camp.

    Aaron Ekblad arrive à son autonomie.

    L’équipe doit encore trouver le moyen d’économiser 950.000$ pour faire le cap salarial.

    It doesn’t bode well…

    Je ne sais pas ce que vous en pensez.

  255. Ça s’enligne pour que le Canadien repêche quelque part entre #1-#5 en Juin 2025.

    Ajoutez un choix #15-#20 (celui des Flames).

    Si la saison des Penguins tourne au désastre (très possible), le Canadien parlerait ensuite 2 fois très tôt en 2ième ronde.

    Je crois bien qu’un tel alignement des astres accoucherait d’un bassin de prospects jamais vu dans l’histoire de la NHL.

    Supérieur à celui des Nordiques par exemple avant leur déménagement.

    Je me demande parfois si les partisans du CH réalisent ce qui est en train de se passer.

    Avez-vous regardé les dernières stats de ce Jacob Fowler récemment? C’est un gardien de but que vous avez repêché en 3ième ronde l’an dernier et qui fait un tabac à Boston College. Il semble plus-que prometteur.

    Même ce grand ailier droit (Tyler Thorpe 6’5 209) que vous avez repêché dans ma ligue ici l’autre jour en 5ième ronde pourrait surprendre et constituer un inestimable plombier de luxe à terme. J’ai lu hier sur quelques feuilles de choux québécoises qu’il avait été l’un des meilleurs au camp de développement. Ça racontait qu’il patinait un peu bizarrement, mais qu’il était fort et efficace.

  256. @ Hemingway

    Je crois qu’en raison du plafond salarial, il est de plus en plus difficile pour les équipes de garder intact un club compétitif pendant 2 ou 3 ans.

    Sans être les grandes vedettes du club, ils doivent se départir de joueurs ( ou ne pas les retenir ), qui complétaient adéquatement les joueurs dominants. Ces compétiteurs sont remplacés par des joueurs moins talentueux et moins dispendieux.

    Les 4 ou 5 vedettes du club ont pratiquement la moitié du plafond salarial et les dirigeants doivent éparpillés le restant du magot entre environ 15 autres joueurs.

  257. Les séries venaient tout juste de se terminer et je me disais que les Oilers seraient fort probablement les vainqueurs l’an prochain. Les joueurs venaient de connaître la douleur intense d’une défaite alors qu’ils étaient si proches du but visé. C’est ce que les Panthers ont vécu et ils se sont assurés de ne pas revivre le tout. Est-ce que ce scénario se reproduira avec les Oilers? On peut penser que oui ou en douter mais ce classement hâtif va sûrement donner des ailes aux équipes qui veulent, elles aussi, aller chercher le gros bol.

    Le Canadien n’est vraiment pas dans la course mais le classer aussi loin me paraît un peu bizarre…je vais le dire comme ça. Car je pense que cette équipe devrait avoir une certaine évolution dans son ensemble et ne pas se retrouver dans les bas-fonds. Je peux me tromper aussi. Ce ne serait pas la première fois que je fais fausse route…lol. On verra bien à l’automne.

  258. Oui c’est vrai, les Panthers auront moins de profondeur la prochaine saison. Et c’est toujours plus difficile de retourner en grande finale trois années consécutives (fatigue, diminution de l’ambition). Mais ils ont encore le coeur de l’équipe.

    Moins de chances que les Hurricanes qui ont aussi perdu des plumes et que les Devils qui n’ont rien gagné encore, je ne suis pas d’accord.

  259. Les Hurricanes pour moi sont un projet raté.

    Beaucoup de beaux morceaux, mais pas une équipe de séries (malgré le coach).

    Ils viennent de perdre la moitié de leur top 4 et doivent encore signer Drury, Necas (si il revient) et Jarvis avec 11 millions.

    Oui, il y a eu KK, mais la signatrure d’Orlov à 7.75 M l’année dernière m’apparaissait suspecte. Un joueur qui ne leur approrte rien de bien différent de leurs autres joueurs et qui gagne plus que Skjei et Pesce et qui les oblige à laisser partir les deux.

  260. @Hemingway

    De bien nommer une certaine blessure tendineuse semble être votre talon d’Achilles!

    Autrement, une baisse pour la Floride semble assez facile à prévoir après deux finales de la coupes et 45 matchs des séries lors des deux dernières saisons. Octobre va venir vite.

    Pour ce qui est des classements où on voit le CH repêcher top-5 encore une fois, ça ne me semble pas très sérieux. Si le club peut finalement limiter les blessures, avec le retour de Dach et un Slaf sorti de sa coquille, je ne vois pas comment ce club pourrait ne pas montrer une certaine progression.

    Tous les jeunes auront une année de plus d’expérience et de maturité. Un gars comme Josh Anderson tentera de rebondir. S’il veut éviter un rachat il aura de quoi être motivé. Puis on ignore s’il n’y a pas un joueur ou deux qui causeront la surprise avec une éclosion à la Slaf. Roy, Mailloux et Hutson chez les jeunes me semblent des candidats. Hutson pour son apport offensif potentiel, bien sûr, si MSL l’utilise bien.

    Newhook était un joueur en progression l’an passé malgré une blessure assez sérieuse qui l’a ralenti. Montembeault et Primeau, sans Allen, auront le chemin libre. Caufield avec un Slaf libéré pourra-t-il en compter 35-40? Suzuki progressait toujours l’an dernier.

    Tout ça pour dire que plusieurs sont obsédés pas un ajout de vétéran ailier et occultent totalement la croissance interne possible de l’effectif. Ceci dit, des régressions chez certains joueurs sont aussi possibles. On verra. Il me semble juste plus probable de voir une progression collective si on évite les blessures graves à des joueurs clés.

  261. Il faut absolument qu’il y ait une progression des jeunes joueurs actuels qui feront monter le club au classement dès la saison prochaine. Le plan, c’est que ce sont les jeunes joueurs qui amèneront le CH comme un aspirant à la Coupe prochainement, pas l’ajout de vétérans.

    Pour évaluer si ce plan est en bonne voie de réalisation, il faut voir une certaine amélioration dans le classement dès 2024-25.

  262. Montréal peut progresser la saison prochaine sans affecter sa reconstruction. Le club a un espace salarial disponible d’une quinzaine de millions. Ce qui pourrait permettre un autre échange à la Monahan. Cela rajouterait un choix de 1e ronde aux deux que le club possède déjà, plus le choix de 2e ronde des Pingouins qui risque d’être assez hâtif, et trois choix de 3e ronde en plus. Tout cela pour dire que Montréal sera en position pour s’avancer au repêchage car il a les actifs pour le faire. Reste à voir quel choix le club obtiendra de Calgary.

    Assumons que Montréal ratera les séries de peu, donnons leur le 13e choix au total. Assumons que le choix reçu de Calgary sera celui de Floride qui aurait une baise de régime. Ce choix serait le 23e au total. Assumons l’obtention d’un autre choix de 1e ronde dans un échange à la Monahan. Soyons prudents, disons le 26e au total. Le choix de Pittsburgh serait le 42e au total et celui de 2e ronde de Montréal le 45e au total. Ajoutez à cela de jeunes défenseurs qui devront absolument être échangés d’ici l’été 2025. Donc, 13e, 23e, 26e, 42e et 45e, plus trois choix de 3e ronde plus deux jeunes défenseurs à échanger, plus ce qui sera obtenu pour Armia, Dvorak et probablement Savard. Tout cela sans compter la possibilité d’échanger Matheson et/ou Caufield.

    Avec ce butin de guerre, le CH serait en mesure d’obtenir deux ou trois choix top-10, entre #5 et #10, et il y aurait du surplus. Quelque chose du genre 13e + 26e + 45e pour le 8e au total, ensuite, 23e + 42e + 70e pour le 16e au total. Ensuite 16e plus bon défenseur pour un autre choix entre 5 et 10. Bien sûr je fais du DG fiction, mais il y a plein d’autres possibilités. Hughes a les mains pleines. Si Dobes continue sur sa lancée à Laval et en cas de blessures jouerait des matchs à Montréal, ça libérerait un gardien pour un échange car Fowler va vouloir passer pro à la fin de la prochaine saison. Pour moi Caufield n’est pas un intouchable. Si un club offrait pour Caufield ce qu’Ottawa a donné pour DeBrincat, 7e + 39e + 72e, je ne me poserais pas de questions. Demidov-Suzuki-Slaf, Newhook-Dach-Roy ferait mon affaire comme top-6 et on rajouterais des jeunes choisis top-10 dans le pipeline pour améliorer cela dans le futur.

    Encore une fois, c’est du DG fiction mon affaire. Rien de cela va arriver comme je le décrit, mais ça montre que Hughes et Gorton peuvent poser de nombreux gestes pour parachever la reconstruction, et ce, tout en tentant de gagner chaque match la saison prochaine. En d’autres mots il est fini le temps où on devait espérer une place dans les bas-fonds. Le club peut tenter de gagner et a les actif pour repêcher deux ou trois fois top-10 en 2025 si c’est la voie choisie.

  263. Opeth a bien fait de se moquer de mon inaptitude à bien nommer les blessures tendineuses. Je méritais certainement des représailles après l’avoir traité de reptile à gros orteils plus tôt cette semaine.

    Parlant de créatures exotiques, Mitch Marner à Toronto aurait semble-t-il refusé l’extension de contrat proposée par les Leafs.

    Puisqu’il possède une «full NMC», l’équipe n’a même pas la possibilité de l’échanger cette saison. C’est horrible.

  264. J’aime vraiment le sport quand ça demeure un sport et non de l’intimidation, comme on voit trop souvent au hockey. J’aime un peu de tout, les sports d’équipe étant mes préférés mais je ne déteste pas ce qui est individuel car ça demande vraiment une force mentale supérieur pour arriver à son but. Et c’est ce qui s’est passé aujourd’hui au tennis avec la victoire de Alcaraz sur Djokovic. Mon coeur allait vers ce dernier pour qu’il puisse atteindre les 25 victoires en grand chelem mais Alcaraz me dictait que la raison était bien présente. Ce jeune pourrait battre bien des records d’ici la fin de sa carrière. Il n’a que 21 ans et déjà son palmarès est bien garni. Il sera dur à battre pour de longues années…tout comme Sinner, lui qui est déjà numéro 1 mondial. Sa montée a été fulgurante. Dommage qu’il ait été malade lors de son match contre Medvedez…un autre que j’aime bien mais qui semble un peu plafonné. Pas mal plus intéressant à suivre que cet attentat de vous savez qui. Ouf! Je pense que les USA vont commencer à être dans le trouble…ce qui veut dire qu’on aura des répercussions jusqu’ici. Ça fait dur!

  265. Management captivant chez les Sabres.

    1. Accorder un contrat de 11M$ x 8 ans à Rasmus Dahlin + Full NMC (yes, full !). Un défenseur pas fiable défensivement et qui s’est fait une spécialité de collectionner les pénalités stupides.

    2. Accorder un contrat de 8.35M$ x 7 ans à Owen Power. Un défenseur de 21 ans que l’organisation essaie de vendre comme un meneur de jeu à ses partisans et qui n’a pas encore marqué un seul but en avantage numérique (en 3 ans). Allez vérifier si vous ne me croyez pas.

    3. Ficher Jeff Skinner dehors (malgré une honorable saison de 24 buts en 74 matchs) en rachetant son contrat. Cap hit en 2025 de 4.44M$ suivi de 6.44M$ en 2026 (Ha! Ha!). Skinner s’en est immédiatement allé signer un nouveau contrat de 3M$ avec les Oilers. Ils sont ravis de leur prise.

    4. Se chamailler avec leur premier gardien de but (Luukkonen, 25 ans) qui, aussi invraisemblable cela puisse paraître, est parvenu à conserver là-bas une fiche «victoires» positive ces 2 dernières années. Le gars gagnait 1.68M$. Il s’en va maintenant en arbitrage samedi. Et il est absolument furieux.

    5. En attendant, signer James Reimer (36 ans) à 1M$ pour 1 an et avec une no-trade clause pour s’assurer d’écoeurer Luukkonen d’un bon cran supplémentaire. Il y aura donc un ménage à 3 avec Devon Levi. Ainsi donc que 1M$ en moins de disponible cette année pour signer ledit Luukkonen.

    6. Congédier le coach Granato en disant qu’il fut inacceptable de ne pas avoir participé aux séries car (je cite) notre fenêtre d’opportunité est ouverte. (Ha! Ha!)

    7. Réembaucher Lindy Ruff (oui, le même Ruff qui coachait l’équipe à la belle époque de Dominik Hasek). Mais un contrat de seulement 2 ans. Faudrait quand même pas s’attacher… L’équipe vient de passer 5 coaches en 7 ans.

    8. Échanger le 11ième choix overall aux Sharks (lesquels repêchent le splendide Dickinson, quel défenseur remarquable) contre le 14ième.

    9. Utiliser ce 14ième choix pour repêcher un petit centre finlandais (Helenius) fort suspect aux yeux de la quasi totalité des observateurs sérieux.

    10. Échanger Mathew Savoie (leur #9 overall 2022, 5 points en 6 matchs lors de son essai de fin de saison dans la AHL) aux Oilers contre un gros plombier de 3ième trio (McLeod) totalement dépourvu de robustesse.

    C’est captivant j’vous dis. 🙂

  266. À part le hockey, j’apprécie le baseball et le football. Ce sont, comme le hockey, des sports ou l’ensemble des joueurs doivent faire un tout pour que l’équipe soit productive.

    Bien sur, il y a les jeux individuels comme les circuits d’Ohtani ou de Judge qui sont spectaculaires mais les double-jeux, plusieurs le sont tout autan.

    Et que dire d’un attrapée du receveur de passe dans le fin fond du terrain d’une seul main pour le touchée.

  267. Je suis au courant de cette rumeur à l’effet qu’Opeth aurait une vie à l’extérieur de ce blogue.

    Toujours est-il que nous sommes en train de nous dessécher comme des poissons hors de l’eau, ici.

    J’espère qu’il a une bonne raison pour justifier son absence et que celle-ci n’est pas celle de s’être fait amputer ses 6ièmes orteils.

    C’est Demongris l’autre jour qui m’a mis cela dans la tête (les 6 orteils des chats de Hemingway). Je me suis alors dit qu’Opeth avait probablement 6 orteils lui aussi. Ça ferait plein de sens.

    Opeth est un objet sacré. Il est à nous. Gare à celui qui le mutilera. Je sais que nous serions capables de ne pas être gentils.

    Comme dirait Bidenstein : anyway !

  268. Très bon texte Hemingway sur la gestion des Sabres. De loin, c’est un véritable mystère qu’ils ne peuvent pas décoller minimalement avec tous les choix dans les premiers rangs au repêchage. Maintenant, c’est plus clair!

    À quand un texte semblable sur la gestion minable des Sénateurs ?

  269. @ Hemingway

    Belle analyse des Sabres

    D’accord avec :

    Le retour de Ruff est-ce vraiment nécessaire ?

    La rachat de Skinner était ce si pressant Oui il coûte cher mais quand même 24 buts l’an passé et 35 et 33 les deux d’avant À 4.4 et 6.4 sur le cap hit pour les deux prochaines saisons pas sûr

    L’échange de Mathew Savoie ? On a lancé la serviette vite

    Signer Reiner avec une NCM …Les NCM c’est pour les vedettes et encore la je suis contre Un possible troisième gardien et tu lui donne ca Ouin …

    Captivant effectivement Voilà une organisation avec plein de bons jeunes ( Cozens, Quinn, Benson, Power ) et d’autre jeunes vétérans intéressant ( Tuch, Thompson, Dahlin ) mais on fait du surplace. Ce club a pourtant le potentiel d’être en série

    Moins d’accord

    Power à 21 ans est encore très jeune Patience pour au moins deux ans encore
    Les défenseurs toujours plus long qu’un attaquant

    Dahlin Quand même un bon production de points et efficace sur le jeu de puissance À 24 ans il est encore jeune et son jeu défensif devrait se paufiner Par contre la Full NMC d’accord avec vous Je suis contre ce genre de clause qui peinturent tout le monde dans un coin incluant le joueur

    Power son contrat c’est la norme si tu crois en ton joueur tu le signes longtemps car si il atteint son potentiel tu vas sauver sur le cap salarial ( Hughes a la même stratégie Suzuki, Caufield, Slav)

    Par contre de temps en temps ils vont manquer leur coup

    Et pas sûr

    L’échange du 11 choix contre le 14 . Peut-être justifier par la présence de Power et Dahlin du côté gauche mais repêcher Helenius qui semble pas faire effectivement consensus est surprenant Il le voit peut-être comme le remplaçant de Zemgus Girgensons qui a été un choix numéro 14 qui n’a jamais vraiment décollé

    Au lieu de Helenius vous auriez pris qui si vous auriez fait l’échange 11 contre 14 ?

  270. Xavier Bourgeault à Ottawa Un que beaucoup de gens espérait voir aboutir dans l’organisation du Canadien Par contre sa carrière semble plafonner un peu Le changement d’air lui fera peut-être du bien Il est jeune encore

  271. Comment faites-vous pour patiner? Ta… comme disait Moose, la glace est b’en trop molle!

    Ruff ( un autre coup de sabre dans l’eau!) doit être parent avec le chat d’Ernest…..il a 7 vies!

    Autre explication à la déchéance des Sabres : la ville est tellement peu intéressante que les joueurs n’ont qu’envie de la quitter le plus rapidement

  272. Buffalo est beau rappel que l’amélioration n’est pas forcément linéaire.

    Si tout ton premier trio fait 25 points de plus une année, tu peux passer des bas-fonds aux portes des séries.

    Et on est plus dans la LNH post lockout quand les noyaux de 22 ans gagnaient.

    Lundell (21), Luostorainen (24) et Tkachuk (25) sont les trois plus jeunes joueurs des Panthers.

    Les Oilers étaient légèrement plus jeunes: Holloway (21), Broberg (22), Bouchard (23), McLoed (23) et Skinner (24) ont moins de 25 ans. Vient ensuite McDavid à 26.

    Je pense qu’on a beaucoup fantasmer sur les jeunes joueurs pendant les années Pittsburgh/Chicago/LA, mais depuis 10 ans, ce sont plutôt les vétérans qui gagnent.

    Quelle équipe de jeunes a même juste fait les séries cette année? Dallas en a plusieurs. Caroline. Colorado sont des jeunes vieux. Ils avaient Makar à 22, Rantanen à 24 et McKinnon à 26 quand ils ont gagné.

    Ça peut être long les amis. 🙂

  273. The Hockey News nous apprend aujourd’hui que le SKA de Saint-Pétersbourg aurait d’autres chats à fouetter cette saison que celui de (généreusement) développer Demidov durant 1 an pour le Canadien.

    De toute manière, ils auraient déjà leur alignement.

    Ils racontent que la restructuration de la Fédération Russe de Hockey par rapport à la KHL cet été permettrait au SKA de se débarrasser de Demidov en l’envoyant au Canadien dès septembre (en échange d’une quelconque compensation financière, je présume).

    À suivre.

  274. Les Kings signent Byfield 5 ans pour 6.25 millions.

    Ils n’achètent aucune année d’autonomie ce qui me semble risqué. Byfield sera libre à 26 ans.

    J’imagine que les Kings veulent maximiser les dernières années de Kopitar et Doughty et ont choisi de sauver 1.5M dans les prochaines années contre une chance de perdre Byfield plus tôt.

  275. Ce sera Pascal Vincent comme entraîneur-chef à Laval. Le club avait déjà rapatrié Daniel Jacob, l’acolyte de Joel Bouchard, comme entraîneur adjoint, plus le fils Laperrière qui est toujours là. Comme je l’ai souvent répété, trouver des coachs de qualité n’est pas très difficile. Trouver des joueurs avec potentiel LNH, ça, c’est autre chose.

  276. Pour Xavier Bourgault, un pari d’éclosion plus tardive ou de progression non linéaire. Une choses est sûre, il aura plus de chances de se faire valoir dans l’organisation des Sens.

  277. En autant que Demidov ne soit pas empêché de venir au Canada, le CH lui trouvera bien un club junior pour jouer.

    Ce sera peut-être un club de la LHJMQ pour l’avoir proche.

  278. L’avantage à ce que Demidov soit obligé de jouer en Russie, c’est qu’il n’y a pas de pression des journalistes et des partisans à ce qu’il joue avec le CH à 18 ans (plutôt que de s’améliorer dans un circuit inférieur) et qu’il devienne aussi joueur autonome sans restrictions plus rapidement. S’il devient libéré de son club russe, le même débat qu’avec Slaf, KK et Galchenyuk va reprendre.

  279. Le rouble ne valant plus rien hors de Russie, un club comme le SKA courra la langue à terre pour des $$$ US. Pour Demidov, un club comme les Saguenéens serait idéal. Prétendant 2025 à la coupe Memorial, bourré de bons joueurs et animé par le talent de Yannick Jean, le club possède l’énorme avantage de se situer loin du cirque de mourial 😉

  280. Helenius est un bon choix, le Anton Lundell de ce repêchage. La fiche de vente n’est pas très excitante, mais le produit est de qualité. Accumuler 36 points en 51 matchs en Liiga à 17 ans ça veut dire quelque chose. Pour ce qui est du reste de la gestion à Buffalo c’est catastrophique. L’exemple même du club sans patience.

    Fou_de_lile nous dit qu’on gagne avec des noyaux plus âgés, le noyau plus âgé que les Sabres auraient pu avoir joue maintenant à Vegas (Eichel), en Floride (Reinhart, Hagel) et au Colorado (Mittelstadt), sans compter les Zadorov, Ristolainen et les mauvais choix de repêchage (Alex Nylander) et un Matthew Savoie échangé en ayant joué un seul match avec les Sabres.

  281. Il serait intéressant de savoir combien de recruteur LNH assistent aux matchs par ligue de la LCH.

    Les résultats du nombre de joueur repêché par ligue, donne l’impression, qu’année après année, il y a moins de joueurs du Québec « LHJMQ » repêchés par la LNH.

  282. Toujours surpris de voir Jacob Fowler classé devant Jakub Dobes dans la hiérarchie des gardiens du CH. Ce que Dobes a prouvé la saison passée dans la LAH est bien plus significatif que ce que Fowler a fait derrière un club paqueté à Boston College. Je ne tente pas de déprécier Fowler, mais plutôt de remettre les pendules à l’heure concernant Dobes qui est très prometteur et a tous les atouts, très grand, très athlétique. Il est le prototype du gardien moderne du point de vue physique, et il a progressé beaucoup l’an passé dans sa lecture de jeu et son positionnement. Pour revenir à Fowler, il a des stats similaires à Cayden Primeau à 19 ans, et Primeau a gradué à Laval à 20 ans, alors que Fowler lui retourne en NCAA. Il fait noter que Primeau a été repêché alors qu’il était huit mois plus jeune que Fowler. Il a donc joué sa première année en NCAA à 18 ans et Fowler à 19 ans.

  283. Il vaut mieux ne jamais me demander mon avis lorsqu’il s’agit de jeunes gardiens.

    J’ai tendance à les trouver tous très bons !

    Sans blague. Je ne comprends rien à cette position.

  284. Les deux.

    Je veux me souvenir de Tiger Woods comme le plus grand golfeur de tous les temps.

    Et de Joe Biden comme le plus grand colistier ( vice-président ) de tous les temps.

  285. Cela vous surprendra mais je ne crois pas que Michkov, Celebrini ou Cutter Gauthier parviendront à battre le petit Logan Stankoven pour le Calder de la recrue de l’année.

    Stankoven a complètement ébloui la direction des Stars en fin de saison. À tel point qu’ils ont déjà décidé qu’il pivotera le 1er trio l’an prochain (en compagnie de ces 2 ailiers élites que sont Robertson et Hintz). Les conditions sont totalement gagnantes pour lui et une saison de 100 points n’est pas utopique.

    Rappelons aussi que Stankoven est plus âgé que tout le monde (il aura 22 ans en février).

    En plus, il est robuste, excelle en repli défensif et a obtenu un sensationnel 64.7% sur les mises au jeu durant ses 24 matchs en fin de saison (suivi d’un 53.8% durant ses 19 matchs en séries).

    Les Stars ont frappé un sacré coup de circuit au 47ième rang avec Stankoven.

    Bref, il sera très difficile à battre pour le Calder.

  286. @Hemingway

    Vous oubliez qu’à 5’8” et 170 lbs et avec son style de jeu robuste, Stankoven risque de se faire acrapoutis dans les coins par les gros défenseurs physiques qui jouent contre le premier trio adverse. Comme Biden, il ne ramassera pas beaucoup de points pendant son coma.

    Ce n’est pas avec ce type de joueur que tu gagnes une coupe Stanley. Si j’étais le DG des Stars, je suivrais les conseils du Serpent et je l’échangerais immédiatement. Sa valeur sur le marché est à son plus haut. Contrairement aux idées reçues, deux tu l’auras valent parfois plus qu’un tien.

  287. Ses stats sont loin de pointer vers une saison de 100 points en 2024/25. Comme De Brincat, Caufield et Hutson, il est le genre de petit joueur que j’échangerais éventuellement à un DG séduit par la production offensive en saison régulière, si la bonne offre m’était proposée.

    Je ne parle pas de s’en débarrasser, comme De Brincat, le jeune pourrait jouer trois ou quatre ans pour mon club, mais si un DG perdait la tête, comme Ottawa pour De Brincat, je n’hésiterais pas. Ceci dit, Stankoven demeure un choix magnifique pour Dallas car ils ont frappé un bon joueur de la LNH.

    Il n’y a qu’environ dix clubs par année qui ont une assez bonne chance de gagner la coupe. Certains diraient que c’est moins que ça, six clubs. Alors il y a de la place dans la ligue pour ces petits joueurs très talentueux car tous les non aspirants veulent quand même gagner en saison régulière et offrir un bon spectacle. La question est de savoir si tu es aspirant sérieux à la coupe si c’est ce que tu veux, surtout pour les positions de défenseur et centre qui sont plus exposées physiquement.

  288. Le plus comique à propos de Stankoven c’est qu’il ne vaut probablement pas grand chose sur le marché. C’est dire combien les petits gabarits sont la malédiction de toutes les malédictions.

    La meilleure chose à faire pour les Stars c’est donc de le coincer sur la 1ère ligne et le laisser collecter 80-100 points.

    Et espérer qu’il ne meurt pas.

  289. C’est ce pour quoi je dis qu’il n’y a pas de mal à garder ce type de joueurs trois ou quatre ans, le temps qu’ils puissent montrer une bonne partie de leur potentiel.

  290. Scusez mon précédent commentaire mais c’est la politique américaine qui me met dans un état d’esprit pour pondre des commentaires sarcastiques. Le sarcasme est l’antidote à la dépression profonde. Les russes à l’époque de l’URSS l’avaient bien compris.

    Rien de mieux aussi pour raviver une petite flamme de participation à un blogue de hockey au milieu de l’été. Hehe.

  291. Kamala avait déjà fait si piètre figure lors de son débat avec Pence… L’orange crush n’en ferait certainement qu’une bouchée.

    Parlant du miraculé, un woke m’expliquait hier qu’Alec Baldwin ne l’aurait pas raté, lui, môssieur. Ça m’a coupé le sifflet. J’aimerais parfois être un meilleur débatteur.

    Mon rapport à la politique américaine est essentiellement celui d’être un insatiable news junkie. Je consomme de ces endorphines jusqu’à saturation et je me promets d’arrêter chaque fois que je me casse un plombage. Tout ça pour recommencer dès le lendemain.

    Pour me changer les idées ce matin, j’ai adressé un courriel d’injures à l’illustrissime Temple de la Renommée du Hockey. Je réclame l’admission immédiate de Scott Gomez. Il a tout de même des accomplissements supérieurs à ceux de Weber (sur tous les azimuts). J’attends leur réponse. Je vous tiendrai au courant.

  292. Après toutes ces armes de guerre développées pour des attaques chirurgicales, à quand des balles téléguidées? Tu leur donnerais simplement instructions de cibler orange. Et voilà le travail vite fait, bien fait sans dommages collatéraux.

    Puisqu’on est sur le téléguidage et le thème d’éliminer efficacement ses ennemis, en ces temps de désert médiatique sur le CH je me tape le documentaire Canadien Nordiques La Rivalité. Je viens de voir l’épisode sur la partie du Vendredi Saint. Celle où les démocrates canadiens et les républicains nordiques se sont accusés mutuellement le soir venu d’avoir voulu tuer le fils de Dieu durant la journée. Spoiler: Il est ressuscité d’entre les morts pour sauver le monde et partir une secte question de bien rentabiliser l’évènement. Toujours est-il que contrairement à la désinformation véhiculée par les méchants nordiques, j’ai appris qu’il n’y avait pas eu complot contrairement à l’attentat contre le fils de Dieu samedi dernier. Et non, Richard Sévigny et Mario Tremblay n’avaient pas eu d’instructions du commandant Lemaire de s’en prendre à Dale Hunter et Peter Statsny. Ils ont fait ça de leur propre initiative. Voilà des joueurs qui comprenaient instinctivement leur rôle et ce qu’ils devaient faire pour aider l’équipe. J’espère que HuGo Boss regarde la série et prend des notes. Ce n’est pas le temps d’échanger les frères Xhekaj. En passant, est-ce qu’il y a un troisième frère dans la famille? Peut-être qu’on pourrait avoir nos frères Hanson à Montréal.

    Toujours est-il que je soigne ma déprime en relisant Voyage au bout de l’enfer de Céline (pas le canari) pour oublier la politique américaine, la guerre et les changements climatiques. Malgré mes efforts, je ne réussis pas à avoir une humeur sereine et positive et à me débarrasser de mon sarcasme. Je cherche encore la raison.

  293. Laraque ce matin dans le New York Post à propos de son nouveau protégé (Matt Rempe) :

    “Wait til you see,” Laraque said. “I gave him so much information, so much technique, we practiced so much. I can’t wait for you to see it.”

    Rempe va finir par tuer quelqu’un.

    C’est beau de voir ces jeunes qui ont des rêves.

  294. @Demongris

    «Voyage au bout de la nuit» est un des rares livres que j’ai abandonné en cours de lecture dans ma vie. Dans mon souvenir c’était si dense, lourd, pesant. Ça m’a exténué.

    Qaund je veux me rappeler pourquoi je devrais continuer à travailler à améliorer la condition humaine, je me rappelle le premier chapitre de Germinal de Zola. C’est la simple description du réveil d’une famille de mineurs, mais quand je l’ai lu dans la vingtaine ça avait cristalisé mes tendances sociales démocrates. Une société ne devrait pas être jugé par l’oplulence de ses oligargques, mais pas la qualité de vie de ses moins fortunés.

    Bref, ne soyons pas des Maple Leafs.

  295. Après qu’Ernest le soûlard veuille sonner le glas voilà que Céline le collabo souhaite nous mener au bout de la nuit. Opeth, lève-toi, on est en passe de devenir un blog littéraire. Signé Sempé.

  296. @Patin

    Comment osez-vous? Vous saurez que je suis rarement saoul le matin.

    Et moi contrairement à Céline, je ne déteste pas tous les ancêtres de Gary Bettman (jusqu’à ce pauvre bougre d’Abraham lui-même qui ne savait probablement même pas patiner).

    Toujours est-il que vous m’avez dérangé.

    J’étais en train de chercher la vidéo de l’assassinat de Bill Masterton en 1968 (quand il s’est fait écrabouiller par 2 joueurs jusqu’à ce que mort s’ensuive). Il aurait dû y penser avant de pourchasser une rondelle en zone adverse. Ses derniers mots furent (no joke) : Never again

    Dommage qu’ils n’aient pas écrit Never Again sur le trophée. Je trouve ça beau moi ces belles histoires-là.

    Vous voyez, je suis un romantique moi. Je suis comme Opeth dans le fond.

Laisser un commentaire